AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748524926
Éditeur : Syros (08/03/2018)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 75 notes)
Résumé :
Arthur est en voiture lorsqu’il assiste à l’agression d’un garçon de son âge, à un feu rouge. Poussé par son instinct, il va à sa rencontre. Ce garçon, c’est Adnan, un réfugié syrien. Il vit dans une caravane au milieu d’un terrain vague avec sa mère, qui lui a appris à garder la tête haute en toute situation. Entre Arthur et Adnan va naître une amitié qui résistera à l’incompréhension des adultes. Une amitié qui poussera les parents d’Arthur à aider, eux aussi, Adn... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (65) Voir plus Ajouter une critique
les_lectures_de_rana
  03 mars 2018
Après de nombreux romans à succès, comme par exemple Silence, remportant de nombreux prix, ou encore Little Sister, Benoît Séverac revient avec un nouvel ouvrage très émouvant : Une caravane en hiver. Ce titre a été publié le 8 mars aux éditions Syros.
Arthur est un adolescent de 16 ans passionné de rugby. Il habite à Toulouse, et mène une vie tranquille de lycéen. Seulement, un jour, alors qu'il est en voiture avec ses parents, il assiste à l'agression d'Adnan, un garçon de son âge qui risque de chambouler la vie de l'adolescent…
En effet, après être allé à la rencontre du garçon, Arthur découvre qu'il vit dans une caravane avec sa mère malade. Ces derniers ont fui la guerre en Syrie, après la mort du père d'Adnan. Bouleversé par cette rencontre, Arthur leur vient en aide. Il décide d'utiliser son argent afin d'acheter des médicaments pour la mère du garçon, Nooda, et leur apporte de quoi se nourrir. Une vraie amitié se construit très vite entre Arthur et Adnan. Mais, quelque temps après, les notes d'Arthur en baisse, et son livret A complètement vidé, ses parents s'inquiètent. Pensant qu'il se fait racketter, ils font appel à un détective, qui accepte d'enquêter sur l'adolescent, et fait découvrir aux parents les actions de leur fils. le père d'Arthur est furieux des actes de son fils qui selon lui, sont le signe d'une trahison. Pourtant, l'adolescent ne cède pas, et est prêt à se battre afin de continuer à aider son ami et sa mère, et de leur offrir une vie meilleure en ouvrant les yeux de ses parents sur la terrible réalité des réfugiés syriens.
Arthur réussira-t-il réellement à convaincre ses parents de continuer à aider les deux réfugiés ? Jusqu'où ira-t-il pour atteindre son but ? Quelle histoire se cache derrière Adnan et sa mère, Nooda ?

Merci à mon professeur-documentaliste de m'avoir fait découvrir ce roman génial.
A la fin de cette lecture, je suis restée bouche bée tant par la rapidité avec laquelle le roman se lisait, ainsi que le message très touchant qu'il faisait passer. J'ai réellement adoré le dernier ouvrage de Benoît Séverac, un auteur dont j'avais beaucoup entendu parler, mais que j'ai lu pour la première fois, et qui ne m'a pas déçue. Ce roman, publié récemment chez Syros, peut officiellement rejoindre ma pile de romans coups de coeur de cette année 2018 !
Tout d'abord, j'ai trouvé l'histoire très enrichissante. En effet, j'ai pu faire la découverte d'éléments très intéressants concernant la guerre en Syrie. Par exemple, j'ignorais l'existence d'agents envoyés en France par Bachar-el-Assad afin d'arrêter les réfugiés susceptibles d'être des opposants au régime.
Ensuite, le roman est vraiment captivant. Ainsi, après avoir lu le résumé de la quatrième de couverture, on s'attend tout de suite à un roman tranche de vie mais on finit par avoir une enquête, qui nous met tout de suite dans l'ambiance d'un roman policier. On est alors happé par la lecture, et l'auteur parvient à faire battre notre coeur à la place des personnages en danger, ce qui fait vivre le récit.
De plus, le thème abordé par l'auteur m'a semblé être d'actualité. En effet, Benoît Séverac a pris la peine d'écrire sur un sujet que l'on aborde quotidiennement, et source de nombreux conflits : c'est-à-dire les réfugiés, mais auquel, malgré tout, on finit par faire comme si de rien n'était en ignorant cette situation dramatique.
Si l'intrigue du roman m'a totalement conquise, les personnages également, et tout particulièrement Arthur.
Premièrement, j'ai trouvé Arthur bienveillant et généreux, ce qui m'a beaucoup touchée. Effectivement, il n'hésite pas une seconde à aider Adnan et sa mère dans cette période très difficile qu'ils vivent, en leur ramenant de la nourriture, et en achetant des médicaments à Nooda.
Deuxièmement, il se montre brave. Ainsi, il prend de nombreux risques en cachant à ses parents ses activités, et ose se confronter à son père lorsqu'il donne son point de vue sur les réfugiés, qui ne plaît pas à l'adolescent. de plus, tout au long de l'enquête qu'Adnan et Arthur mènent, ce dernier met sa vie en danger pour sauver son ami, mais je ne peux malheureusement pas vous en dire plus pour ne pas vous dévoiler cette scène qui arrive assez tardivement dans l'histoire...!
Troisièmement, Arthur est touchant. En effet, il fait tout son possible pour que son ami Adnan ait une vie normale dont ses amis syriens encore dans le pays auraient rêvé pour lui faire oublier son passé difficile.
En conclusion, j'ai réellement adoré le dernier ouvrage de Benoît Séverac publié chez Syros le 8 mars : Une caravane en hiver. Ce roman poignardant, qui nous fait découvrir la dure réalité de la vie des réfugiés syriens est enrichissant, captivant, et aborde un thème d'actualité. Ses personnages sont très attachants, notamment celui d'Arthur qui m'a vraiment plu. Je vous conseille donc très vivement de le lire ! Vous n'en serez aucunement déçus !
Rana Abdelmalak, 4ème
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
4C_QUINTIN
  31 janvier 2019
L'auteur d'Une caravane en hiver se prénomme Benoît Séverac. Il est né en 1966, est romancier et nouvelliste, il écrit pour les adultes et la jeunesse. Il est aussi professeur d'anglais dans une école vétérinaire.
Ce roman a été publié en 2018 et je ne connais pas d'autres oeuvres de cet écrivain. Ce texte est d'origine Française et n'est donc pas traduit. Je pense que cette oeuvre est un roman Jeunesse.
L'action se déroule à Toulouse. Les personnages principaux sont Arthur, ses parents, Mireille et Etienne, qui aident Adnan et sa mère Nooda.
Adnan et Nooda sont des réfugiés Syriens, qui vivent cachés. Au début du roman, Arthur fait la connaissance d'Adnan par hasard. Dans le besoin, ils se font aider financièrement par Arthur, qui vide son livret A. Les parents d'Arthur découvrent l'existence d'Adnan et Nooda lorsqu'ils s'aperçoivent que leur fils a vidé son compte à la banque. Au départ, Mireille et Etienne sont un peu hésitants, surtout Etienne, pour venir en aide à ces réfugiés clandestins mais finissent par s'attacher à eux. Ils permettent à Nooda de bénéficier des soins dont elle a besoin, en faisant appel à Christian. Christian, médecin et ami de Mireille et Etienne, est un autre personnage principal du roman.
Ce livre raconte une histoire d'amitié, d'entraide et de solidarité avec du suspens et beaucoup de rebondissements.
L'intrigue tient en haleine le lecteur, et la morale du livre est très belle : on peut s'entraider, vivre ensemble et s'aimer, malgré des cultures différentes.
Ce livre me fait d'abord penser à une caravane isolée au milieu de nulle part dans un champ avec un chemin de fer abandonné juste derrière. Cela représente pour moi le froid, la pauvreté, la misère et la survie.
Ce livre me fait ensuite penser à la rosée qui dépose sur le sol une fine couche d'eau tandis que les oiseaux qui chantent. Cela représente pour moi le renouveau, l'arrivée du printemps, le soleil qui revient après l'obscurité et les moments difficiles.
Je retiens un extrait de texte d'Arthur qui me touche car il nous amène à nous demander jusqu'où nous, nous irions par amitié :
« Je t'ai aidé!Je t'ai donné de l'argent, tout l'argent que j'avais ! Christian a soigné ta mère, mes parents vous ont recueillis, ma mère a même failli se fâcher avec mon père à cause de ça!
T'en aurais fait autant pour moi si ça avait été l'inverse?
Tu aidais beaucoup de gens toi, quand tu vivais tranquillement dans ta maison à Damas, avant tout ça? »
Ce roman est destiné à un public de tous âges, je pense que l'auteur a écrit ce texte pour faire comprendre que les migrants, les réfugiés, ne choisissent pas de quitter leurs pays, ils fuient pour survivre aux conflits, et qu'une fois arrivés en Europe, ils n'ont pas la vie plus facile. Ils continuent à survivre et essaient de se reconstruire malgré le déracinement.
Gabin T
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Cannibalecteurs
  23 novembre 2018
Par Cloé M.
Arthur 16 ans, truand solidaire, veut aider son ami Adnan, très persévérant ainsi que sa mère malade, en difficulté financière. Ensemble il vont tout faire pour que tout se passe bien et tous les deux vont développer une amitié très forte...
Avez-vous déjà rencontré quelqu'un qui ferait tout pour un ami ?...
Action, espionnage, amitié... C'est ce que vous cherchez dans un livre ? Alors lisez "Une caravane en hiver".
Par Eléonore
2018. Arthur, 14 ans, rugbyman, a vidé son livret A. Pourquoi ? C’est cette question qu’ Etienne et Mireille Hacquard se posent. Ces derniers sont les parents d’Arthur et s’inquiètent.
De son côté, Adnan, 14ans, réfugié syrien, vit dans une caravane et s’apprête à passer l’hiver avec sa mère malade. Il a perdu son père en Syrie et n’a pas d’argent.
Ces deux garçons vont lier une amitié qui résistera à l’incompréhension des adultes, une amitié si forte qu’elle les poussera à faire des choses hors du commun.
J’ai adoré ce livre car on découvre au fil de l’histoire une amitié extraordinaire. On découvre qu’ Arthur est capable de tout pour Adnan. Je conseille ce livre à ceux qui aiment les histoires vraies et les livres faciles à lire.
Par Océane
Monsieur et madame Haquard se posent de plus en plus de question sur leur fils. Ils ont découvert que ce dernier vole dans leurs porte-monnaies et à vidé son livret A. Ils se demandent alors s’il se fait racketter ou consomme des substances illicites et par la suite, engagent un détective privé. Mais ce n’était rien de tout ça car ils finissent par découvrir qu’Arthur aide en fait un jeune réfugié syrien, Adnan, et sa mère, Nooda. A contre cœur, ils finissent eux aussi par aider ces deux réfugiés.
L’amitié exposée dans ce roman était vraiment touchante. Non seulement Arthur a aidé un étranger qui ne possède pas de papiers, mais en plus il l’aide lui et sa mère à survivre dans une petite caravane en déboursant son argent, tandis que d’autres n’auraient même pas levé les yeux sur lui. C’est vraiment incroyable de voir comment cette amitié évolue, comment la mère d’Adnan est impliquée dans le réseau de résistants contre Bachar El Assad. Ça nous informe aussi de ce qu’il se passe là-bas, en Syrie. Il y a également de l’action et de la comédie qui arrivent à rendre ce livre vraiment bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
orbe
  12 mars 2018
Arthur a écouté son coeur quand il est venu en aide à Adnan, un jeune syrien. Il a du ensuite voler de l'argent à ses parents pour aider à soigner la mère de son ami.
Lorsque son père et sa mère découvrent leur existence, la tension est vive et les préjugés nombreux. Arthur va cependant réussir progressivement à convaincre sa famille de s'impliquer activement dans l'amélioration du quotidien de ces réfugiés.
Lorsque la caravane délabrée qui leur servait d'abri brûle, un nouveau danger apparaît. Est-ce le voisinage gêné par cette pauvreté proche de chez eux, des vagabonds désireux de les faire partir ou bien les services secrets de Bachar venus les éliminer ?
Un roman policier à dimension sociale qui explore l'actualité avec la mise en avant des populations venues tenter leur chance sur le sol français et le rejet dont elles sont victimes.
Il montre le temps nécessaire à l'intégration avec la méfiance et le doute sur leur identité et les raisons de leur présence. le ciment de cette histoire reste l'amitié entre les deux adolescents.
Le thriller nous emporte vite dans la lecture où il sera beaucoup question de famille, de confiance et de secrets...
A découvir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
IreneAdler
  18 mai 2019
Les parents d'Arthur sont inquiets : de l'argent disparaît à la maison, leur fils a vidé son compte épargne... C'est sûrement qu'il se fait racketter... Ou peut-être pas. Peut-être aide t-il cette femme et son fils qui vivent là, dans cette caravane, entourés de mystère. Qui sont-ils vraiment, eux deux ? Pourquoi ne se sont-ils pas installés avec les autres réfugiés Syriens ?
Très clairement, c'est un roman à messages, qui a de très gros sabots, et qui nous donne la direction à suivre. Parce que sinon, nous serions tout de même des sans-coeurs. Ce n'est pas forcément ma tasse de thé, parce que je trouve ça un peu lourd sur la durée, tant dans le style que pour la narration. Néanmoins, l'auteur a essayé de faire des personnages assez nuancés, bien que les gentils soient évidemment entièrement positifs et que les méchants soient plus des silhouettes menaçantes que des vrais personnages. Cependant, ce roman a le mérite d'exister et d'expliquer simplement au jeune public le phénomène massif des réfugiés, de la guerre en Syrie et de mettre en lumière le sort de la majorité d'entre eux en France. le roman n'offre pas de solutions toutes faites pour l'ensemble des réfugiés mais uniquement pour un cas particulier. Quelque part, heureusement parce que toutes ses situations ne sont pas simples ; et cela permet peut-être de mieux montrer l'absurdité et la déshumanisation de "l'accueil" qui leur est réservé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (2)
Ricochet   30 septembre 2018
L'absence de zones d'ombres, malgré un rebondissement inattendu vers la fin, m'a dérangée.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Actualitte   23 mars 2018
Sous couvert d’une intrigue policière, Benoît Séverac entraîne une nouvelle fois son jeune lecteur dans une histoire réaliste très actuelle et, sensiblement et justement, sans caricature ni manichéisme prononcés, il l’invite à poser un regard ouvert et solidaire sur les réfugiés.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
JangelisJangelis   19 mars 2018
Il repensa aux deux années écoulées. Deux années que sa mère et lui avaient passées ensemble. Constamment.
Personne ne la connaissait mieux que lui. Les adultes ont toujours des secrets pour leurs enfants, et vice versa, mais peu d'enfants ont été aussi proches de leur mère.
Elle tenait le rôle de mère et de père, ainsi que celui de tous ceux qu'il avait perdus dans leur exil : grands-parents, cousins, oncles et tantes. Elle était aussi bien sa camarade de jeux que sa soeur, son amie et sa confidente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
5BELIO5BELIO   22 janvier 2019
 -Je n'ai pas fais tout ce chemin,je ne suis pas passée par toutes ces épreuves pour que tu meurs ici, alors que nous sommes sur le point de réussir...
-Réussir quoi ? A sauvé nos vies en abandonnant notre peuple à son sort ? En oubliant les idéaux de ton mari ? C'est mon père que j'ai perdu,moi ! Renoncer au combat ce serait le tuer une deuxième fois...
La gifle qu'il reçut,la première de sa vie,lui coupa la parole en même temps que son souffle. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
les_lions_de_la_lectureles_lions_de_la_lecture   10 février 2019
"Quand la Rover redémarra, il emprunta la voie de bus, sur la droite, et il tourna la poignée d'accélérateur pour prendre un maximum d'élan. Lorsque les ravisseurs furent au niveau de la voiture de police, il fonça droit sur la voiture. Il visa l'espace sous le train avant de la voiture afin d'en bloquer la roue. Juste avant que le scooter ne percute la Rover, Arthur se pencha sur le côté pour coucher le deux-roues qui se ficha, comme il l'avait espéré, sous le châssis."page 235-236.

(Citation choisie par Sam)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ChtitesLiseusesChtitesLiseuses   24 décembre 2018
Postface de Maram al Masri p.251 :
Il y a beaucoup de livres écrits au sujet des immigrants et des réfugiés, mais celui-ci, parce que c'est une oeuvre de fiction et donc une oeuvre d'art, s'adresse à l'intelligence et au coeur de tous.
Commenter  J’apprécie          30
4C_QUINTIN4C_QUINTIN   31 janvier 2019
Je t'ai aidé!Je t'ai donné de l'argent, tout l'argent que j'avais ! Christian a soigné ta mère, mes parents vous ont recueillis, ma mère a même failli se fâcher avec mon père à cause de ça!
T'en aurais fait autant pour moi si ça avait été l'inverse?
Tu aidais beaucoup de gens toi, quand tu vivais tranquillement dans ta maison à Damas, avant tout ça?
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Benoît Séverac (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoît Séverac
115 - Benoît Séverac - Coup de ♥♥♥♥♥ du traqueur
autres livres classés : migrantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Une caravane en hiver

Où se passe l'histoire ?

À Marseille
À Toulouse
À Lyon
À Paris

8 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Une caravane en hiver de Benoît SéveracCréer un quiz sur ce livre
.. ..