AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de les_lectures_de_rana


les_lectures_de_rana
  03 mars 2018
Après de nombreux romans à succès, comme par exemple Silence, remportant de nombreux prix, ou encore Little Sister, Benoît Séverac revient avec un nouvel ouvrage très émouvant : Une caravane en hiver. Ce titre a été publié le 8 mars aux éditions Syros.

Arthur est un adolescent de 16 ans passionné de rugby. Il habite à Toulouse, et mène une vie tranquille de lycéen. Seulement, un jour, alors qu'il est en voiture avec ses parents, il assiste à l'agression d'Adnan, un garçon de son âge qui risque de chambouler la vie de l'adolescent…
En effet, après être allé à la rencontre du garçon, Arthur découvre qu'il vit dans une caravane avec sa mère malade. Ces derniers ont fui la guerre en Syrie, après la mort du père d'Adnan. Bouleversé par cette rencontre, Arthur leur vient en aide. Il décide d'utiliser son argent afin d'acheter des médicaments pour la mère du garçon, Nooda, et leur apporte de quoi se nourrir. Une vraie amitié se construit très vite entre Arthur et Adnan. Mais, quelque temps après, les notes d'Arthur en baisse, et son livret A complètement vidé, ses parents s'inquiètent. Pensant qu'il se fait racketter, ils font appel à un détective, qui accepte d'enquêter sur l'adolescent, et fait découvrir aux parents les actions de leur fils. le père d'Arthur est furieux des actes de son fils qui selon lui, sont le signe d'une trahison. Pourtant, l'adolescent ne cède pas, et est prêt à se battre afin de continuer à aider son ami et sa mère, et de leur offrir une vie meilleure en ouvrant les yeux de ses parents sur la terrible réalité des réfugiés syriens.
Arthur réussira-t-il réellement à convaincre ses parents de continuer à aider les deux réfugiés ? Jusqu'où ira-t-il pour atteindre son but ? Quelle histoire se cache derrière Adnan et sa mère, Nooda ?


Merci à mon professeur-documentaliste de m'avoir fait découvrir ce roman génial.
A la fin de cette lecture, je suis restée bouche bée tant par la rapidité avec laquelle le roman se lisait, ainsi que le message très touchant qu'il faisait passer. J'ai réellement adoré le dernier ouvrage de Benoît Séverac, un auteur dont j'avais beaucoup entendu parler, mais que j'ai lu pour la première fois, et qui ne m'a pas déçue. Ce roman, publié récemment chez Syros, peut officiellement rejoindre ma pile de romans coups de coeur de cette année 2018 !

Tout d'abord, j'ai trouvé l'histoire très enrichissante. En effet, j'ai pu faire la découverte d'éléments très intéressants concernant la guerre en Syrie. Par exemple, j'ignorais l'existence d'agents envoyés en France par Bachar-el-Assad afin d'arrêter les réfugiés susceptibles d'être des opposants au régime.
Ensuite, le roman est vraiment captivant. Ainsi, après avoir lu le résumé de la quatrième de couverture, on s'attend tout de suite à un roman tranche de vie mais on finit par avoir une enquête, qui nous met tout de suite dans l'ambiance d'un roman policier. On est alors happé par la lecture, et l'auteur parvient à faire battre notre coeur à la place des personnages en danger, ce qui fait vivre le récit.
De plus, le thème abordé par l'auteur m'a semblé être d'actualité. En effet, Benoît Séverac a pris la peine d'écrire sur un sujet que l'on aborde quotidiennement, et source de nombreux conflits : c'est-à-dire les réfugiés, mais auquel, malgré tout, on finit par faire comme si de rien n'était en ignorant cette situation dramatique.

Si l'intrigue du roman m'a totalement conquise, les personnages également, et tout particulièrement Arthur.
Premièrement, j'ai trouvé Arthur bienveillant et généreux, ce qui m'a beaucoup touchée. Effectivement, il n'hésite pas une seconde à aider Adnan et sa mère dans cette période très difficile qu'ils vivent, en leur ramenant de la nourriture, et en achetant des médicaments à Nooda.
Deuxièmement, il se montre brave. Ainsi, il prend de nombreux risques en cachant à ses parents ses activités, et ose se confronter à son père lorsqu'il donne son point de vue sur les réfugiés, qui ne plaît pas à l'adolescent. de plus, tout au long de l'enquête qu'Adnan et Arthur mènent, ce dernier met sa vie en danger pour sauver son ami, mais je ne peux malheureusement pas vous en dire plus pour ne pas vous dévoiler cette scène qui arrive assez tardivement dans l'histoire...!
Troisièmement, Arthur est touchant. En effet, il fait tout son possible pour que son ami Adnan ait une vie normale dont ses amis syriens encore dans le pays auraient rêvé pour lui faire oublier son passé difficile.

En conclusion, j'ai réellement adoré le dernier ouvrage de Benoît Séverac publié chez Syros le 8 mars : Une caravane en hiver. Ce roman poignardant, qui nous fait découvrir la dure réalité de la vie des réfugiés syriens est enrichissant, captivant, et aborde un thème d'actualité. Ses personnages sont très attachants, notamment celui d'Arthur qui m'a vraiment plu. Je vous conseille donc très vivement de le lire ! Vous n'en serez aucunement déçus !
Rana Abdelmalak, 4ème
Commenter  J’apprécie          81



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus