AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226182104
208 pages
Éditeur : Albin Michel (07/01/2009)

Note moyenne : 2.96/5 (sur 12 notes)
Résumé :

Pascal Sevran est mort le 9 mai 2008. Jusqu'au bout, au mépris du mal terrible qui le ronge, il reste le témoin lucide et: emporté d'une époque qui le passionnait, le chroniqueur de la vie parisienne et de son village de Morterolles, l'observateur ironique d'un monde qui lui convenait mal. Le neuvième volume de ce journal, entrepris en 2000 avec La Vie sans lui, sera le dernier.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
nelly76
  12 avril 2019
Bof,bof,bof,j'ai abandonné au milieu pas par faute de style ,P. Sevran écrit bien ,mais ça devenait "relou" comme disent nos jeunes et je commençais à m'ennuyer serieusement: ce n'est qu'une suite d'événements au fur et à mesure des jours qui passent ,en écrivant ce roman il a esperė laisser une trace de sa vie mais c'est d'un ennui.....J'ai aimé l'animateur,mais je ne retiendrai pas son roman .⭐⭐
Commenter  J’apprécie          143

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
nelly76nelly76   11 avril 2019
Philippe dîne ce soir avec Bertrand D.quelque part sur le port de la Rochelle où se tient un pince -fesses socialiste très chic,baptisé me semble t-il : université d'été. On ne sait pas très bien à quoi ça sert ,mais ça amuse la galerie.
Philippe adore ce genre de manif, gauche bobo,ou son intelligence ,son rire font merveille .Il se laisse aimer ,mais n'est dupe de rien.Je le soupçonne même de prendre des notes au cas où ....
J'ai perdu .Son prochain roman s'appellera UN HOMME ACCIDENTEL,l'éditeur l'a décidé .Dommage .De toute façon ce sera un succès.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
nelly76nelly76   10 avril 2019
Morterolles,16 novembre 2006

Midi.On me livre un bouquet d'orchidées sans nom ni adresse .Je déteste les orchidées, mais j'aurais malgré tout remercié la bonne personne qui pensait m'être agréable. Des fleurs anonymes,c'est mieux que des injures.Ma mère juge scandaleuse ma bouderie devant les orchidées. Pour elle ,toutes les fleurs et tous les enfants sont beaux; ce n'est pas vrai mais son regard témoigne des bons sentiments qui l'habitent.

Un couple de filles très attachées à moi,à mes trousses et discrètes malgré tout ,vient de demander à la Mairie de Saint-Pardoux s'il était possible d'acheter une concession près de la mienne au cimetière "《 pour être près de vous 》 Drôle d'idée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
autres livres classés : journalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2340 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre