AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791092954739
Éditeur : MxM Bookmark (15/10/2015)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Levi Binder, barman à Miami, a deux passions : le surf et le sexe. Rejeté par sa famille mormone en raison de son homosexualité, Levi est bien décidé à vivre sa vie comme il l'entend. Tout change quand il rencontre Jaime Marshall, un kinésithérapeute.Jaime est un grand solitaire, hanté par les horreurs de son passé et avec pour seul ami Dolly, sa fidèle chienne. Levi est son parfait opposé, intense, plein de vie. Jaime ne sait pas comment s'y prendre avec lui. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Glittery_books
  16 février 2017
Dans ce récit, on retrouve Lévi (je vous laisse découvrir son nom complet, c'est très drôle!) qui est un trentenaire passionné de surf. J'ai beaucoup ressenti cette passion au fil des pages, et c'est un très bon point. Je l'aime pour cela, il vit sa passion à fond, et il en a clairement besoin. Après le surf, c'est le sexe qui le passionne. Surtout parce qu'il travaille dans un bar gay, et qu'il peut se permettre d'être barman et en même temps de se faire plaisir. Il est taquin, joueur, séducteur, soit disant sexy mais il m'a tapé sur les nerfs. Il fait tout ce que sa famille ne veut pas, juste pour les faire souffrir, et c'est agaçant de le voir se foutre dans la merde juste pour prouver à sa famille qu'il est un con. Heureusement qu'il change au fil des pages, mais j'ai pleuré d'énervement alors c'est pour dire. J'ai eu envie de foutre le feu au livre, moi qui crie "sacrilège" quand il y a une page cornée... Malgré tout, c'est un personnage travaillé, et il sait être tendre et doux quand il le faut. Mais ce n'est pas pour ça que je pardonne à l'auteur mes larmes d'énervement.
Et puis il y a Jaime.Un gros coup de coeur pour ce personnage, ça change de l'autre qui m'a énervé n'est ce pas ? haha. C'est un homme juste incroyable, qui malgré les épreuves de la vie, les obstacles, les merdes qu'elle lui a fais traverser, est toujours là. Il se bats toujours. Il n'a pas eu une enfance facile, au contraire. Son adolescence a été bousillé par son enfance, et l'adulte qu'il est n'a toujours pas oublié, est toujours hanté par cette enfance. Il a des démons en lui, dans sa tête, et les écoute énormément. Il n'a donc pas d'ami, seulement des clients. Il fait les massages, et point. Il ne se lie jamais d'amitié avec quelqu'un, il ne peut pas, n'y arrive pas. Et puis qui voudrait d'un ami comme lui, avec quelque chose de brisé en lui si fort qu'il refuse d'être touché ? (MOI!) Il a seulement sa fidèle chienne, Dolly, qu'il aime plus que tout, et c'est réciproque. Elle lui apporte beaucoup de réconfort lors des crises d'angoisses ou des cauchemars, et c'est tellement beau à voir, surtout pour moi qui adore les animaux. Jaime a aussi beaucoup de mal à sortir de chez lui, il ne va pas au restaurant, au cinéma, ce genre de choses. Il préfère rester chez lui, seul avec sa chienne, et regarder la chaîne Syfy. Et il mange souvent la même chose, le soir, un reste du choc de son enfance.
Leur rencontre est mignonne mais aussi insupportable. Surtout au bout d'un moment. Lévi est du genre insistant, un peu trop même, et au bout d'un ou deux rendez vous il souhaite coucher avec son kiné pour arrêter de rêver, de fantasmer sur lui. Sauf qu'on sait rapidement que Jaime va mal, et que les contacts ne sont pas sa passion, qu'il déteste cela. Donc quand on voit que Lévi tente d'insister.... C'est agaçant.
Les personnages secondaires sont très importants dans le récit, surtout les familles.
La famille de Lévi est très religieuse, et bien que je respecte cela, ils sont un peu trop... comment dire.. croyants? Enfin, pour eux, "Dieu a dis ça donc on dis pareil" et c'est insupportable, surtout quand on voit qu'ils repoussent Lévi pour son homosexualité et tentent de le "guérir" (très bête ouais.) à chaque fois qu'ils se rencontrent. Ils s'étonnent ensuite que Levi ne souhaite plus venir chez eux, même lors de fêtes "importantes"... Malgré tout, il a une soeur incroyable, qui le soutient et qui comprends rapidement Jaime, qui l'accepte aussi dans la famille. Et bon courage si vous vous engagez dans ce livre pour retenir les prénoms. de plus, il y a près de 20 petits enfants... j'ai paniqué au début, en me disant "pitié pas 20 prénoms à retenir" mais ça va, ils ne sont pas vraiment nommés.
Pour la famille de Jaime... Eh bien je vous laisse imaginer. Il a eu une enfance difficile, triste, alors il ne souhaite tout simplement pas les revoir.
Il y a aussi Max, collègue de Levi, qui m'a lui aussi beaucoup énervé, surtout qu'il le pousse à faire des conneries, et qu'il lui dis que c'est ce qu'est Levi alors que C'EST FAUX. Bref passons, je ne l'aime pas.
Après toutes ses conquêtes... Mais on s'en fiche. Pardon, mais eux aussi sont insupportables, vive les clichés youhou.
J'ai beaucoup aimé l'évolution des deux personnages, en particulier celle de Jaime qui se fait doucement mais sûrement. Il se relève peu à peu, mais il le fait. Il ose sortir, il ose changer ses habitudes, il ose. Levi aussi évolue, surtout grâce à Jaime finalement. Il se rends compte de ses actes, de ses conneries, et devient plus doux au fil des pages.
Le gros point négatif, c'est les scènes de sexe. Alors ouais c'était noté sur la 4eme de couverture, mais je ne m'attendais pas à autant ! Y'a pas que le cul dans la vie argh. Lorsqu'il est au bar, il y a TOUJOURS une scène de sexe (et il y travaille du jeudi au dimanche soir) et même en dehors de ça, l'auteur en mets partout. Un chapitre sans sexe ne serait pas de trop. Surtout qu'il fait uniquement ça dans le but d'énerver ses parents. Et ensuite c'est par envie, mais le sexe n'est pas la base d'une relation, c'est juste.. abusé.
Il y a aussi (attention moment animaux) des incohérences pour Dolly. Bah ouais, un chien est fait pour être sorti et pas uniquement le matin très tôt. Et les scènes ne sont jamais décrites, pas une seule fois, donc j'en suis arrivée à me demander si ce chien avait une litière pour gros chien.
Et c'est pareil pour la nourriture, un chien a besoin de manger, mais il y a une ou deux scènes où la chienne mange, donc je pardonne à l'auteur.
En bref, un livre qui aurait pu me plaire, surtout avec un personnage comme Jaime, et une passion comme le surf, avec une dose d'animaux, mais ça ne l'a pas vraiment fais malheureusement. C'est ma toute première déception chez cette ME. Je crois que je vais arrêter de lire cette auteure, puisque j'ai déjà lu deux romans de cette dernière et que le sexe est toujours énormément présent, ça fait limite de l'ombre aux sentiments amoureux et/ou amicaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mateiva
  23 novembre 2015
Un petit coup de coeur pour ce roman sublime, touchant, avec deux personnages terriblement attachants.
Levi est un jeune trentenaire qui aime le surf et le sexe, chose à laquelle il s'adonne régulièrement tous les weekends, dans son travail. Et même si sous ces airs il semble enjoué, sûr de lui et posé, il traîne une blessure : le fait que sa famille ne l'accepte pas vraiment comme il est.
Jaime est un jeune homme réservé, timide, renfermé, et hanté par ce qui lui est arrivé dans sa jeunesse, un drame qui a laissé des traces indélébiles et permanentes, des traces qui le font vivre en autarcie, dans la peur, l'angoisse et le doute. Son seul refuge est sa fidèle chienne, Dolly, et sa seule amie. Son travail : kiné.
Lorsque ces deux hommes se rencontrent, c'est leur vie qui va changer. Si au début, par la maladresse et les insistances de Levi, ils ne se parlent plus, ensuite, après quelques mises aux points et évidences, ils deviennent amis. Ils passent beaucoup de temps ensemble, apprennent à se connaitre, même si Levi se livre beaucoup plus que Jaime. Au fil des jours, une relation de confiance va s'installer. Levi prend conscience qu'il accorde une grande importance à être près de Jaime, et à prendre soin de lui.
Page après page, l'histoire prend forme, et nous découvrons la famille de Levi, cette famille qui l'aime, mais qui n'accepte pas son mode de vie, alors les incessantes disputes continues, l'énervement de Levi se manifeste, et tout part de travers. Si Levi a du mal à supporter que sa famille lui fasse toujours les mêmes remontrances, Jaime, lui, découvre à travers tout se monde, un apaisement, un cocon, chose qu'il n'a jamais vraiment eu.
Ce roman est un cheminement, un long cheminement de deux êtres qui se rencontrent et qui s'apaisent, qui s'apprivoisent, qui se donnent le courage de dépasser leur peur, la force d'oser avancer, la volonté de changer de comportement, mais cette rencontre, c'est aussi un amour qui naît doucement, petit à petit, qui prend le temps de grandir, qui commence comme graine, puis qui pousse, prend racine dans la confiance et dans la détresse, qui s'épanouit dans la joie de simple moments partagés, pour finir par éclore dans le bonheur et fleurir dans l'amour.
A travers ce récit, l'auteur nous raconte aussi la religion : Levi est mormon, ainsi que sa famille, mais elle ne fait l'apologie de rien du tout, au contraire, grâce à sa plume, elle nous dévoile une partie de cette religion, celle de la famille Binder, sans faire de sermon, sans donner de leçon, sans faire la moral. Elle nous donne des clés pour comprendre cet état d'esprit, cette conviction, et elle nous donne ainsi les raisons de comprendre la famille de Levi, sans les détester, puis, au fur et à mesure, elle réussi, avec ses mots, à donner un vrai sens à ces raisonnements qui au fil des pages deviennent une compréhension de la vie de Levi par sa famille, pas une acceptation, mais une compréhension, une réflexion intérieur de chaque membre de la famille pour réussir à comprendre Levi. Un moment particulier m'a touché : la confrontation entre le père de Levi et Jaime, ce moment où tout se bouscule dans la tête de ce père, qui par amour pour son fils, qui par la force du discours de Jaime, et par sa vérité sur lui, sur son passé, va écouter, va digérer, va cogiter.
La plume de l'auteur est délicate, tout son récit est d'une douceur incomparable, malgré les instants de doute, de peur, et toutes ces horreurs vécus par Jaime, ainsi que tout ce ressenti de la part de la famille de Levi envers ce qu'il est. Avec de petites choses comme la moto, le surf et le massage, elle arrive, grâce à des sensations, à faire partir nos héros dans un bonheur et une liberté sans égal, et à nous faire frissonner d'envie. Chacun de nos protagonistes trouvera en l'autre son salut, son espoir, son second souffle, sa force.
En bref, une histoire émouvante dont j'ai apprécié chaque page, chaque mot, chaque situation. J'ai adoré ce long parcours, vécu à deux, ensemble, cette découverte de la vie par Jaime, ce nouveau sentiment qu'éprouve Levi envers ce jeune homme fragile, sensible, tellement attachant, j'ai adoré chaque personnage, qui par leur âme, leur raisonnement, arrive à faire émerger l'autre, arrive à se procurer mutuellement cette force pour avancer, passer au-delà de tout ce qui les effraient et les fait devenir enfin eux, ce qu'ils sont. L'évolution de la famille de Levi est aussi fabuleuse à voir. Les moments d'évasion dans le surf, l'apprentissage pour Jaime, furent des instants tellement intimes, régénérants, que j'en ai ressenti chaque vibration, chaque sensation de liberté, de lâcher prise.
Si c'est un petit coup de coeur, c'est uniquement car à la fin, il m'a manqué un tout petit morceau d'eux, ce petit instant qui aurait fait vibrer mon coeur de mille papillons.
Un roman à découvrir, qui vous transportera dans une histoire somptueuse, émotive, tout en délicatesse et douceur, vous fera trembler parfois, souffrir un peu, sourire aussi avec des touches d'humour, découvrir cette religion qu'est celle de Levi, qui vous bercera par la douceur des mots et la justesse des propos, qui vous comblera par ses deux personnages principaux, Levi et Jaime, deux hommes complexes, chacun un peu blessé et brisé par leurs propres démons, mais réuni pour une seule et même chose : l'apaisement qu'ils ressentent au contact l'un de l'autre, cette présence rassurante, cette compréhension mutuelle et surtout un amour qui prend forme, le second souffle de la vie, un recommencement, une nouvelle voie : celle de leur coeur et de leur âme.
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
monparadisdeslivres
  04 décembre 2015
Une histoire qui m'a prise au dépourvu et qui aborde des sujets à la fois graves et dérangeants. Et pourtant j'ai été agréablement surprise. « le coeur en balance » de Marie Sexton est un roman à la fois déroutant et touchant et qui donne à réfléchir.
Deux héros que tout oppose. L'un est un barman gay et un séducteur invétéré issu d'une famille mormone : Levi Blinder. L'autre est un jeune kinésithérapeute timide au passé douloureux : Jaime Marshall. Une histoire où l'un va trouver l'amour pour la première fois et l'autre va trouver sa place dans une famille qui n'est pas la sienne. Une relation qui évoluera tout en douceur mais avec beaucoup de travail en soi, où chacun va découvrir la personnalité de l'autre et retrouver l'espoir.
Lévi ne vit que du surf et des histoires d'un soir. Et même si sa famille considère qu'il vit dans le péché avec son choix de vie, il a toujours assumé le fait qu'il soit gay. Jaime, c'est tout le contraire. Il n'a pour seule amie sa chienne Dolly. Il souffre de troubles très particuliers qui le hantent et essaie d'avoir une vie normale même s'il en a peur. Et après une première rencontre assez catastrophique, Lévi sera très troublé par la personnalité de Jaime et prendra une décision qui changera sa vie à tout jamais. Alors que Jaime envisage enfin à embrasser le monde extérieur.
Avec une plume fluide, captivante et passionnante l'auteur nous offre une intrigue unique. Je n'ai jamais trouvé ce genre d'histoire. Elle a réussit à réunir des sujets impliquant La Religion, La Famille, L'Homosexualité et L'Abus pour en faire une histoire fascinante et impressionnante. Je ne m'attendais pas à cela. Un fils, un frère qui espère retrouver sa place dans sa famille, même si cette dernière refuse ce qu'il est. Un fils, un neveu, une victime qui souffre ayant du mal à accepte ce qu'il est tout en essayant de survivre. On est ému par leur histoire et par ce duo atypique. Et on admire la patience de Levi et son désir de changer de vie pour Jaime. C'est remarquable ! Marie Sexton a pris un gros risque mais avec une subtilité incroyable elle a fait un excellent travail. Je suis ravie d'avoir découvert ce livre et ai hâte de lire d'autres romans de cet auteur.
Lien : http://wp.me/p5AuT9-1aC
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
plumkreole973
  11 mars 2016
Si il y a des livres qui touche la perfection, pour ma part celui-ci en fait parti.
J'avais lu sur certains avis que ce dernier était bien mais qu'il manquait de quelque chose…
La couverture et le résumé m'ayant énormément attirés, je voulais me faire mon propre avis ; et je dois dire que j'ai bien fait. Car indéniablement ce livre est un Enorme Coup de Coeur. Tout y est parfait.
La plume de l'auteure est douce comme une caresse, elle nous entraîne avec beaucoup de douceur, de délicatesse et de pudeur dans l'histoire de Jaime et Lévi.
C'est l'histoire de deux hommes que la vie à mal façonné. L'un vit de débauche pour punir les siens, l'autre vit quasiment reclus par peur de souffrance…
C'est l'histoire d'une rédemption qui ouvrira le chemin d'une reconstruction, pour doucement construire les bases d'un amour puissant.
Je n'en dirai pas trop pour ne rien dévoiler de cette pépite, car ce livre mérite d'être lu, vécu, ressenti. L'histoire, les personnages, les lieux, les intrigues… tout y est touchant, poignant, puissant, l'émotion est au rendez-vous.
Je terminerai sur cette citation :
« Les doigts de Lévi étaient toujours contre sa main et Jaime tourna la sienne paume ouverte.
Il vit la surprise et l'hésitation dans son regard, puis sa paume rencontra la sienne.
Jaime agrippa sa main et la serra fort. Il ne combattit pas les larmes qui lui montaient aux yeux. »

Lien : https://enmaledechroniques.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MenInBooks
  25 janvier 2018
Le coeur en balance.... lu et relu quelques fois déjà. J'aime toujours autant cette histoire. Les changements positifs que la rencontre de ces deux hommes exerce sur chacun d'eux. Lévi qui accepte de changer par amour. Pour devenir meilleur et prendre soin de Jaime. Ce personnage qui semble un peu froid et dont on découvre le traumatisme qui le poursuit à chaque instant. Lui, qui se protège de tous, prend peu à peu son envol.
Il faut du temps pour guérir, accepter et aimer.
Et j'aime prendre le temps de replonger dans cette romance qui m'émeut à chaque fois que je la lis. Je l'avoue; je suis très sensible au style d'écriture de Marie Sexton. Il y a une lenteur délicieuse à voir les personnages s'apprivoiser peu à peu puis, tout à coup prendre conscience de ce que l'autre représente. Il y a de l'espoir et du bonheur là où tout semblait perdu si bien qu'on ne peut s"empêcher de sourire à la lecture de ce récit.
Lien: http://meninbooks.eklablog.com/
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
FloreenFloreen   27 avril 2016
— As-tu peur en ce moment ?
— Oui.
Lévi fut surpris de ressentir autant de tristesse devant cet aveu.
— Tu as peur de moi ?
— Oui, dit Jaime. Et non. J’ai peur d’être ici. De te parler. D’essayer d’avoir un ami. D’être seul. J’ai peur tout le temps. Chaque jour. Ça ne part jamais. J’ai peur quand je vais me coucher le soir. J’ai peur quand je me lève le matin et que je dois faire face à une nouvelle journée. J’ai peur à chaque fois que je quitte ma maison. J’ai peur des gens. Je ne peux pas les regarder. Je ne peux pas les laisser me toucher. J’ai peur qu’ils me regardent et qu’ils sachent.
— Qu’ils sachent quoi ?
— Que je suis tout cassé.
— Qu’est-ce que tu veux dire ? Tu n’es pas cassé ! Tu es intelligent et tu as un chouette métier...
— Ce ne sont que des mensonges, Lévi. C’est juste pour faire semblant. Ils vont me regarder et ils sauront. Ils sauront que j’ai peur. Que je suis un faible.
Il s’arrêta et secoua la tête.
— Tu sauras que je suis un faible.
— Jaime…
— Et il ne faut pas que les gens sachent. Parce que quand ils savent, ils peuvent faire n’importe quoi. Une fois que les gens connaissent tes faiblesses, il n’y a rien qui les empêche de te faire du mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
autres livres classés : homophobieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3495 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre