AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le Chat du Rabbin tome 2 sur 12
EAN : 9782205053692
48 pages
Dargaud (20/10/2003)
3.93/5   793 notes
Résumé :
Le tome 1 du Chat du Rabbin, la Bar-Mitsva, a été unanimement salué par une critique dithyrambique, conquise par l’intelligence, l’humour et la finesse de cet album. "Le Malka des Lions" ne risque pas de les faire changer d’avis et conforte Joann Sfar dans son statut d’auteur unique.
Notre gentil Rabbin est convoqué par les autorités françaises pour faire une dictée. En effet, afin de mieux coloniser les juifs d’Algérie, les autorités françaises exigeaient qu... >Voir plus
Que lire après Le Chat du Rabbin, tome 2 : Le Malka des LionsVoir plus
Les Olives noires, tome 1 : Pourquoi cette nuit est-elle différente des autres nuits ? par Guibert

Les Olives noires

Emmanuel Guibert

3.58★ (299)

3 tomes

Donjon Crépuscule, Tome 101 : Le Cimetière des Dragons par Trondheim

Donjon Crépuscule

Lewis Trondheim

3.93★ (1205)

9 tomes

Isaac le Pirate, tome 1 : Les Amériques par Blain

Isaac le Pirate

Christophe Blain

4.00★ (1302)

5 tomes

Gus, Tome 1 : Nathalie par Blain

Gus

Christophe Blain

3.86★ (553)

4 tomes

Donjon parade, tome 1 : Un donjon de trop par Larcenet

Donjon Parade

Manu Larcenet

3.79★ (1191)

6 tomes

Critiques, Analyses et Avis (59) Voir plus Ajouter une critique
3,93

sur 793 notes
5
19 avis
4
25 avis
3
12 avis
2
2 avis
1
0 avis
J'ai retrouvé ce chat famélique avec plaisir pour une deuxième aventure, avec quelques éléments drôles : le Rabbin qui prépare sa dictée en français pour être reconnu par la communauté française, « et pour faire la prière en hébreu à des Juifs qui parlent arabe, ils veulent que tu écrives en français, alors pour moi ce sont des fous » et qui révise son orthographe grâce à notre chat préféré, qui lui fait faire des dictées et qui est même prêt à aller lui souffler lors de l'examen.

Notre chat veut tellement bien faire qu'il invoque le nom de Dieu, ce qui lui vaut de perdre l'usage de la parole, mais sa pensée reste toujours aussi affûtée.

Si j'ai bien aimé la légende de Malka, le cousin et de son lion qui arrangent tout sur le passage, un peu comme Zorro, et les discussions entre le chat du Rabbin et l'âne d'un vieil Arabe qui finissent par se crêper le chignon pour des raisons d'interprétation des textes, alors que leurs maîtres respectifs discutent en arabe littéraire calmement.

Idem, pour la planche qui nous montre un Musulman et un Juif qui prient Dieu, en regardant chacun dans une direction opposée, je l'ai trouvé un peu plus théorique, mais c'est le but recherché. Au passage, il donne quelques coups de griffes à la colonisation, aux différences avec les discours des plus jeunes, pleins d'arrogance, et à l'intolérance en général.

Néanmoins, j'ai beaucoup apprécié, à nouveau, la sagesse de ce chat qui dénonce, mine de rien, et avec beaucoup de bon sens, la manière dont les dogmes peuvent virer à l'absurde parfois, selon l'interprétation qu'on en fait.

Les dessins sont toujours aussi beaux. Je continue donc l'aventure avec plaisir.

Note: 8/10
Commenter  J’apprécie          494
J'ai trouvé ce deuxième tome de la série du Chat du Rabbin encore mieux que le premier !

Celui-ci est, plus travaillé en ce qui concerne l'histoire.

Ici, Joann Sfar décrit des us et coutumes de la vie des juifs algériens de la première moitié du 20ème siècle. Dans ce tome, il met les projecteurs sur la mort et les rituels qui l'entourent, avec derrière tout ça, toute une réflexion sur le temps qui passent et le cours de la vie qui n'est pas toujours du goût de tous. Et ce n'est pas le chat qui dira le contraire !!

Si l'oeuvre m'a paru plus travaillée, c'est aussi parce qu'elle parle des rapports entre les différentes communautés : les Juifs avec les musulmans, et les Français face aux Algériens colonisés.

(oui, détail qui a son importance pour moi étant donné mes origines : il y a des Arabes musulmans, des Arabes juifs et des Arabes chrétiens au Maghreb et dans les pays du Moyen Orient ! voilà pour la note lexicale du jour)

L'analyse de ces rencontres est d'une justesse épatante et bien sûr pleine d'humour et de tendresse.
(sauf avec les Français, mais c'est bien normal ! là, une fois de plus, le chat pointe de la patte certaines absurdités coloniales)


Pour finir cette critique, je pense qu'il n'y a pas mieux que les mots du très controversé Fellag qui a écrit la préface de ce tome et résume très bien l'esprit du personnage de son "compatriote" :

"Ce chat iconoclaste a une conscience des problèmes humains qui dépassent de loin celle des humains eux-mêmes. Est-ce parce qu'ils n'ont pas la distance qu'il a, lui, pour juger leurs actes et leurs pensées ? Par son analyse des situations alambiquées, par sa révolte contre les intolérances, sa remise en question de l'absurdité de certains dogmes qui sont de véritables étouffe-monothéistes, ce chat nous apprend à regarder la vie avec humour et philosophie. (...)"
Commenter  J’apprécie          300
Deuxième opus des aventures du chat et de son maître le rabbin, une bd pleine d'humour qui transporte dans une autre culture et un autre temps.

En Algérie de la première partie du 20e siècle, le rabbin vient de recevoir deux lettres.
La première le réjouit : son ami Malka viendra bientôt le visiter. Ce visiteur est un homme célèbre, une véritable légende, qui se promène avec un lion.
La seconde lettre est inquiétante. Pour être officiellement reconnu comme rabbin par l'administration française, il doit réussir une dictée en français. Heureusement qu'il a l'érudition de son chat pour l'aider à pratiquer la langue…

Une série surprenante, qui aurait pensé traiter en bandes dessinées de sujets comme la religion et les rites funéraires? Pourtant, c'est un succès que ce contact entre les cultures où on a aussi bien la fille du rabbin et ses amies qui parlent du mariage, que la discussion entre le chat et un âne pour savoir si le nom Sfar est juif ou arabe. Et c'est plein d'humour!

Une BD à découvrir si vous n'êtes pas allergiques aux chats… surtout à ceux qui parlent!
Commenter  J’apprécie          280
Mon maître, le rabbin, a reçu deux lettres aujourd'hui: une du consistoire israélite de France qui veut qu'il fasse une dictée afin d'être agréé rabbin officiel; et une autre du cousin, le Malka des Lions qui prévient de sa future visite.
Ma maitresse me raconte alors la légende de ce cousin, capable de dompter un lion dont il ne se sépare jamais et qui effraie les gens. Apparemment, tout le monde a l'air de l'admirer pour ses prouesses, mais moi, je ne suis pas dupe... j'attends de les voir en chair et en os!
Pour aider mon maître, je lui fais faire des dictées, mais on ne peut pas dire qu'il soit vraiment très doué! Il faut dire qu'il doit écrire en français pour faire la prière en hébreu à des juifs qui parlent arabe! de quoi en perdre son latin!
Et, moi, je ne sais pas pourquoi mais je n'arrive plus à parler, sauf avec le lion...


Après avoir fêté la Bar-Mitvsa du chat, Sfar nous livre à nouveau un album intelligent, empli de tendresse et d'humour. L'effet de surprise étant passé, on reste tout de même scotché devant cet album encore plus poussé et drôle. L'auteur continue de nous enseigner les coutumes de la religion.
C'est toujours un véritable plaisir d'écouter ce chat, même s'il perd la parole à certains moments.
Avec un graphisme toujours aussi impressionnant, des couleurs de toute beauté, des dialogues savoureux et captivants, on fait un joli voyage dans ce pays méconnu.

Le chat du Rabbin, le Malka des Lions... לרגוש של תענוג!
Commenter  J’apprécie          240
Le chat va perdre la parole, toutes ses réflexions, ses commentaires seront désormais en voix off. En gros, c'est l'histoire d'un chat qui parle qui ne parle plus, il y une pointe de perversité chez Joann Sfar pour nous pondre des idées pareilles.

Le Malka, c'est le cousin, grisonnant, beau, aventurier bohème, il vient rendre visite à la famille, le Rabbin va devoir passer un examen en français pour pouvoir continuer à exercer et Zlabya pense au mariage.

Ce récit joue sur les moments de doutes, de questionnement sur la place de chacun dans la société, avec un aspect historique discret mais très intéressant sur la situation des juifs en Algérie avant l'indépendance. Et l'impertinence et les questionnements du Chat nous offrent toute une série de réflexions sur notre société, tel le Candide de Voltaire dont il est une sorte d'incarnation.

Le dessin de Joann Sfar est toujours assez nébuleux, brut, comme inachevé mais non dénué de détails, d'ornements, de décorations. Il caractérise l'aspect improvisé, aléatoire de cette histoire, comme le scénario qui passe d'une histoire à l'autre, sans but précis, si ce n'est que celui de nous offrir des sujets de réflexions, ceux qui veulent une histoire avec un début et une fin en seront pour leurs frais.

Faut-il y chercher une fable, une leçon, comme dans une fable De La Fontaine, ou plutôt une simple réflexion sur le destin, sur la nature humaine, c'est un peu tout ça, et c'est déjà beaucoup.
Commenter  J’apprécie          241


critiques presse (1)
Bedeo
04 novembre 2019
Le dessin de Sfar n’a pas changé. Toujours une merveille de subtilité, de légèreté, de contours mouvants, d’aspects changeants, d’audace dans les arrière-plans. Un style à la fois enfantin et adulte, comme le chat du rabbin, ce qui tombe bien.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Mon maître a reçu deux lettres ce matin. Il ne les ouvre pas tout de suite. Il commence par faire sa prière.
Puis il prend son petit déjeuner.
Une des lettres vient de Paris. L'autre est tellement abîmée qu'on dirait qu'elle a traversé le désert.
Zlabya, ma maîtresse, est curieuse de connaître le contenu des lettres, et moi aussi, car les chats sont encore plus curieux que les filles.
Le rabbin met les lettres dans sa poche et sort, il dit qu'il les lira plus tard.
En fait, je pense qu'il fait durer le plaisir. Zlabya n'ose pas lui courir derrière. Moi, si.
Commenter  J’apprécie          230
(Le Chat du Rabbin discute avec le lion de Malka.)

- Tu as vu, les gens n'ont pas peur de toi. On dirait que c'est normal, pour eux, de voir un lion.
- Je ne vois pas en quoi ma présence est incongrue.
- Je ne sais pas. Moi, les animaux dans une maison ça me choque.
Commenter  J’apprécie          250
- Tiens, rends-toi utile. Dicte-moi.
- Bien ... "Daphnis et Alcimadure ..."
- Qu'est-ce que c'est ?
- C'est le titre.
- C'est une fable de La Fontaine qui a un titre pareil ?
- Oui.
- Choisis-en une autre.
- Bien. "Le cierge"
- C'est tout ce que tu as trouvé ? Une autre fable, vite.
- Hmf ... "Jupiter et le Passager". "Ô combien le péril enrichirait les dieux ...
- Les dieux ?
- Oui.
- Non, ça ne va pas. Trouve-moi une fable monothéiste. Avec des animaux. Des animaux normaux, dont on sait le nom.
- Bien. "Le chat, la belette et le petit lapin", ça vous va ?
- Oui.
- Non, parce que si vous voulez, je peux chercher une fable composée uniquement d'animaux cashers.
Commenter  J’apprécie          80
Ecoute, maître adoré, on n'a pas besoin de respecter la loi des fous.
Tu es rabbin ici depuis trente ans et ceux-là qui n'ont jamais fichu un pied chez nous veulent dire qui est rabbin ou pas. Et pour faire la prière en hébreu à des juifs qui parlent arabe, ils veulent que tu écrives en français ; alors pour moi, ce sont des fous.
Commenter  J’apprécie          150
-Tu sais quoi, on devrait vivre dans une grotte et juste être dans notre coin. J'apporte mes Livres, toi, tes chansons...

-Non. Un jour, Allah nous le reprocherait. Nous serions comme Jonas qui accordait plus d'importance à un arbre qu'aux gens.

-Et alors? Est-ce qu'on n'a pas le droit de dire qu'on a beaucoup fait pour les autres et qu'ils nous fatiguent et qu'on est vieux et qu'on veut être tranquilles?

-Non.
Commenter  J’apprécie          80

Lire un extrait
Videos de Joann Sfar (180) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joann Sfar
Le dessinateur et auteur de bandes dessinées Joann Sfar, et le réalisateur japonais, Rintarô, échangeaient ensemble lors de notre 51 édition sur ce qui fait leurs points communs dans le cinéma et, plus largement, dans l'art de la création.
Un échange animé par Fausto Fasulo. _____________
Abonnez-vous à notre chaîne ! https://www.youtube.com/user/bdangouleme/videos
Programmation et infos sur bdangouleme.com ou sur les réseaux avec @bdangouleme
RAJA partenaire principal du Festival : www.raja.fr
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (2034) Voir plus



Quiz Voir plus

Le chat du rabbin

De quelle couleur est mon pelage ?

Gris souris
Tigré
Ebène

10 questions
135 lecteurs ont répondu
Thème : Le chat du rabbin - Intégrale de Joann SfarCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..