AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742457569
Éditeur : Gallimard Loisirs (11/10/2018)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Ce beau livre rassemble les grands dessins que Joann Sfar publie dans Paris Match, en alternance avec Sempé.
À travers une cinquantaine d'aquarelles, Joann Sfar nous parle de l'air du temps dans le Paris d'aujourd'hui. Sous son trait, les cafés, les rues et les chambres à coucher se font le décor de scènes intimes et drolatiques. Il y conte avec ironie la capitale des artistes et des chiens, les couples qui s'aiment et se séparent, les aspirations de ses con... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Floyd2408
  16 décembre 2018
Merci les éditions Gallimard et Babelio pour cette masse critique avec ce beau livre de Joann Sfar, Paris sous les eaux, regroupant plusieurs aquarelles sarcastiques publiés sur Paris Match, en alternance avec Sempé. J'avais découvert cet artiste à travers le film Gainsbourg, vie héroïque et ses dessins incroyablement réaliste, modernes, et ce scénario très Gainsbourgien à mon avis. Joann Sfar gravite sur tous les fronts, allant du dessin, de l'illustration, de l'écriture de romans, de scénario, acteur, réalisateur, d'une liberté totale sur ces oeuvres, tel un électron libre échappant à toute attraction universelle.
Je découvre avec beaucoup de curiosité ces planches d'aquarelles me souvenant un Cabu, un Sempé aussi qui croise le chemin de notre dessinateur sur Paris Match, une alternance bien heureuse. Dans ma jeunesse j'aimais me perdre avec Gotlib, dans Fluide Glacial, mais aussi avec d'autres comme Maëster, Coyote et s'en passe.
En main je feuillette l'ouvrage à peine déballé du colis reçu par courrier, les pages s'évaporent sous mon regard, les dessins magnétisent mon attention avec beaucoup passion, le sourire caresse mes lèvres, un rictus effleure mon visage à chaque dessin croqué, une ironie heureuse de notre société écartelé avec un sarcasme subtile, j'aime beaucoup les couleurs de ces aquarelles, tel un tableau vous parlant de ces bulles de dialogue, une peinture sociétale de Paris harmonise les lieus, les protagonistes dans une capitale fleuron d'une France à l'agonie, piégeant les us et coutumes de ses Parisiens heureux d'eux-mêmes, de leurs égocentrismes maladives, Joann Sfar croque à merveille la pomme du désir charnel du dessin humoristique.
Le premier dessin est cruellement tordant dans sa manière de résumer avec beaucoup de malice une littérature autobiographique moderne trop prévisible au détriment d'une vie réelle, sans vivre le moment présent l'avenir est déjà un roman présent. Sans vouloir un à un critiquer chaque aquarelles, il y a le chien présent avec beaucoup de pertinence, cet animal devient le maitre et l'homme juste un pantin perdu dans le méandre de leur vie d'illusion. Souvent ces chiens sont plus humains que leur maitre, j'aime l'idée d'animalisé l'homme et d'humaniser la race canine. Même le chat semble avoir la réponse infuse, assez pertinente sur les soucis existentialistes de leur maitre.
Nous voyageons dans ces cafés, brasseries, rues, ponts, bois, appartement, terrasses de cafés, trottoirs, marchés, squares, tous ses endroits habillant Paris, avec ses habitats de toutes sortes, des couples légitimes et illégitimes, des jeunes, des vieux, des écrivains, des critiques, des inconnus de Paris dansant avec beaucoup d'humour la valse de Joann Sfar dans ces dessins acerbes de l'actualité du moment.
Il y a dans cet opus beaucoup de philosophie Camusienne de l'absurdité de l'homme sous le regard amusé d'un chat d'un chien, d'une tirade, d'un instant volé dans un café, comme cet homme prisonnier de ses outils numériques, audiovisuel, son journal plié, sous la pression du vertige de rater une information, ce vieux couple perdu au fin fond d'une terrasse, au bord du marché, d'un premier plan un garçon et son chien devant un étal de fruit, puis cette réflexion sur l'élection américaine, comme un écho résonnant dans le coeur profond d'une France connecté au monde, une ironie amusante et profonde, ces dessins soufflent un message subliminale perçant l'actualité au fil de ses crayons et de sa verve. J'adore ces couples infidèles croqués par Joan Sfar comme celui dans la baignoire lové dans leur passion, la femme infidèle se sacrifiant pour le bien de son mari d'avoir un amant, ou d'un autre dessin, une femme s'inquiète de l'infidélité de son mari avec son amant qui pour la rassurer décide de l'appeler, ces deux scènes cocasses amènent l'adultère vers un horizon naturellement humaine, comme une évidence de vie.
Plus de cinquante aquarelles tapissent ces pages, une respiration de l'existence actuelle prisonnière de l'âme de ce dessinateur philosophe écrivain, une vraie bouffée d'air pure me réconciliant avec l'actualité ambiante sans consanguinité impartiale, me souvenir de Charlie Hebdo, de Cabu et de ma passion ancienne pour le dessin, merci monsieur Joann Sfar pour ce moment de jouvence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Bazart
  09 novembre 2018
Bonne nouvelle en cette automne pour les amateurs de BD l'incroyablement stakhanoviste Joann Sfar abandonne pour un temps les univers très adultes et un peu trop introseptifs les chroniques sentimentales et autres réflexions philosophiques plus ou moins passionnantes pour retrouver un univers qu'il aime bien, celui de la BD .
Cet abum paru chez Gallimard BD rassemble les grands dessins que Joann SFAR publie dans Paris Match tous les 15 jours, en alternance avec Sempé. A travers 60 scénettes, il peint un portrait de Paris d'aujourd'hui et de ses habitants.

C'est parfois drôle, parfois ça appuie là où ça fait mal, parfois c'est triste. Dans le Paris de Joann Sfar, les chiens parlent, les gens passent beaucoup de temps dans les cafés, cherchent l'amour ou sont amoureux.
Les chambres à coucher et les bars typiquement parisiens sont le décor habituel et idéal de chroniques intimistes et douce amères, peuplés de chiens en vadrouilles, de couple qui s'aiment et se déchirent et d'autres tragédies universelles.
On est particulièrement sensible à la colorisation de ses aquarelles qui donne une tonalité mélancolique à ce livre.
A noter que Joann Sfar, qui n'arrête décidemment pas a également paru très récemment un autre carnet SFAR, C'EST ARABE ? aux éditions Marabout.On y revient prochainement : mais quand trouve t- il le temps de dormir?
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
mellemars
  18 décembre 2018
Le jour du masse critique, me voilà dès sept heures du matin, au taquet devant mon ordinateur pour pouvoir remplir les cases et tenter de gagner un livre ! Les dernières fois, j'arrivais vers midi, et évidemment il n'y avait plus rien :) Et en plus, une édition graphique ! Merveilleux. J'adore cette opération et j'ai eu de la chance : grâce à Babelio et Gallimard, j'ai pu gagner ce superbe album et je les remercie bien. C'est vrai qu'il est beau, tout de même, Paris sous les eaux : avec sa couverture mate, on a l'impression d'une aquarelle toute fraîche sur du papier à grain. Bon, à l'intérieur, le côté glacé ne rend pas aussi bien cet effet, mais j'imagine qu'imprimer tout l'album de cette manière devait être cher ou compliqué. C'est quand même très agréable à feuilleter, et ça se feuillette très vite. Trop vite ?
Je me demande s'il est vraiment nécessaire de publier l'oeuvre entière d'un artiste. Ce n'est pas parce que celui-ci est célèbre qu'on doit reprendre la moindre de ses feuilles ! Ces dessins, sortis du contexte de Paris Match, tombent souvent un peu à plat. Ils ne sont pas très caustiques, pas très touchants, pas très amusants. Tièdes en somme. C'est Paris sous les eaux, mais les eaux d'un bain refroidi. Je préfère vraiment le Joann Sfar politique et critique, celui de ses projets plus longs, ou celui des croquis des réseaux sociaux, avec cette spontanéité de l'actualité. le côté petites chroniques de la vie parisienne tourne un peu au cliché dans ces pages, et a été déjà mille fois été traité (et mieux) par le passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nathanaelbentura2709
  21 décembre 2018
Ce recueil d'aquarelles est très sympathique à lire. Poétique, drôle, amusant, émouvant, les beaux dessins de Joann Sfar provoquent de belles émotions et montrent son aversion pour les chats ! Merci à Babelio de permettre aux lecteurs de découvrir ce genre d'ouvrages grâce à masse critique !
Commenter  J’apprécie          00
Mirabilia
  05 février 2019
Dans ce recueil sont présentées des planches précédemment publiées dans Paris Match. A chaque page, une surprise, un gag, une critique, une vision du monde. Un grain de sable qui devient pépite. Une broutille mise sur le devant de la scène. On sourit, on s'émeut, on rit. Voilà un album qui se déguste page après page, qui donne envie de revenir en arrière, d'afficher les pages partout, de parler et de vivre. Une bd à lire donc.
Lien : https://chezmirabilia.wordpr..
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Joann Sfar (102) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joann Sfar
Pourquoi faut-il venir à Livre Paris 2019 ? Réponses en trois questions à Sébastien Fresneau, directeur de Livre Paris, et Gauthier Morax, responsable de la programmation.
Livre Paris invite l'Europe avec une scène spécialement dédiée à la culture européenne. 2019 est une année décisive pour l'avenir de l'Europe, à deux mois des élections européennes.
Erri de Luca, Orhan Pamuk, Peter Sloterdijk, Hubert Védrine ou encore Javier Cercas : de grands noms de la culture européenne nous font l'honneur de leur présence à Livre Paris 2019 !
Retrouvez également vos auteurs préférés pendant 4 jours de débats, de conférence et d'échanges sur 9 scènes différentes : Nicolas Mathieu, François Begaudeau, Olivier Guez, Raphaëlle Giordano, Jérôme Ferrari, Joann Sfar, Bernard Werber, Olivier Adam, Morgane Ortin, Blet Buckler, Antoine Jacquier et bien d'autres. Plus de 3500 auteurs présents !
https://www.livreparis.com
+ Lire la suite
autres livres classés : parisianismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le chat du rabbin

De quelle couleur est mon pelage ?

Gris souris
Tigré
Ebène

10 questions
112 lecteurs ont répondu
Thème : Le chat du rabbin Intégrale de Joann SfarCréer un quiz sur ce livre