AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2752905785
Éditeur : Phébus (10/03/2011)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 66 notes)
Résumé :
Août 1914, la Grande Guerre éclate. Mais Sir Ernest Shackleton s'est lancé dans une toute autre bataille : la traversée du continent Antarctique de bout en bout. Et de l'échec - total - de cette tentative, il va faire une victoire : la plus stupéfiante épopée de toute l'histoire de l'exploration polaire. Leur navire, l'Endurance, bientôt broyé par les glaces, Shackleton et son équipage passen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
PhilippeCastellain
  20 mars 2017
Jusqu'où peuvent être repoussées les limites de l'endurance humaine ? Il y eut un navire qui portait justement le nom d' « Endurance », et dont l'odyssée prouva qu'elles peuvent aller très loin. A l'âge héroïque de l'exploration de l'Antarctique, l'expédition fut lancée juste avant la première guerre mondiale par un capitaine anglais du nom d'Ernest Shackleton. L'objectif était de traverser le continent de mer à mer, en passant par le pôle.
Mais rien ne se passa comme prévu. Avant même d'être arrivé en vu du continent, le bateau fut pris dans les glaces. Pendant dix mois ils dérivèrent avec la banquise, incapable de se libérer. Il fine, la pression sur le bâtiment l'écrasa, et ils durent l'abandonner pour survivre. Tantôt trainant avec eux leurs canots tantôt naviguant sur l'eau libre, ils parvinrent à gagner l'île de l'Eléphant, petite montagne gelée et inhospitalière au beau milieu de l'océan Australe. Ayant perdu le gros de leurs réserve de nourriture, ils survécurent en mangeant les rares phoques et pingouins qu'ils pouvaient attraper.
Nul secours n'étant à attendre, Shackleton prit la décision de tenter avec quelques hommes une traversée jusqu'en Géorgie du Sud, la plus proche terre habitée : 1500 km à travers la mer la plus dangereuse du monde, dans une coquille de noix de sept mètres de long, rafistolée et pontée avec des morceaux de caisses…
Les souffrances qu'ils supportèrent et les dangers qu'ils bravèrent sont simplement hallucinants. le plus impressionnant reste cependant que jamais le groupe ne perdit sa cohésion et sa discipline, et fit toujours face aux pires épreuves avec résolution et courage. Au final, pas un seul homme de l'expédition ne mourut.
Le ton avec lequel Shackleton raconte tout cela prouve que le célèbre flegme britannique n'est pas une légende. C'est avec calme que lui et ses camarades font face au danger, et avec humour qu'il raconte leurs dures conditions de vie et qu'il constate leur stupéfiante capacité d'adaptation. Serions-nous encore capable aujourd'hui d'endurer autant d'épreuve avec autant de courage ? Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas Koh Lanta qui vous le dira.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
MissAlfie
  17 septembre 2015
Sir Ernest Shackleton est un héros. Non, ne discutez pas, c'est un fait, c'est acté.
Et pourquoi ce garçon est-il un héros ? Je t'explique vite fait. le bateau arrive pas forcément là où il doit arriver et il se fait prendre par la glace. Il dérive. Dans la mauvaise direction, évidemment. le boss se dit qu'il va attendre le printemps et le dégel avant de repartir. Sauf que les mouvements des glaces emprisonnent le bateau et le compressent... jusqu'à le briser. L'équipage abandonne le navire. Au dégel, Shackelton embarque tout le monde sur trois navires et, au bout d'une navigation pas des plus agréables - je vous rappelle qu'il fait environ -20°C, que les fringues sont toujours trempées (donc gelées) et que les vivres se font rares - arrive sur une île inhabitée qui porte le nom charmant d'île de l'Eléphant. Shackleton décide alors de prendre cinq hommes avec lui sur un navire pour rejoindre la Géorgie du Sud pour chercher de l'aide. Au bout de quinze jours de navigation, arrivée sur l'île... du mauvais côté. Une seule issue, traverser l'île, montagneuse, chose qui n'a jamais été fait antérieurement. Une fois la traversée faite, les secours sont lancés. le bateau venu secourir l'équipage resté sur l'île de l'Eléphant y arrivera au bout de trois tentatives et sur une ouverture miracle des glaces. Et là, une question se pose, sur tous les membres d'équipage, combien ont réussi à survivre sur cette île inhospitalière ? Tous. Tous. Aucun mort dans l'avanture. le mec avait briefé ses mecs, leur avait forgé un mental d'acier de telle sorte que tout le monde s'en sort. Pour mieux aller se faire dézinguer sur le front de la Première Guerre Mondiale, tragique ironie.
Ce livre est donc le récit par le boss des aventures, de la gestion des hommes, de la survie de l'équipe. La lecture de cet ouvrage me permet d'ailleurs de voir que quelques éléments de fiction ou de romanesque ont été ajoutés à la bande dessinée mentionnée ci-dessus. le récit est mécanique, Shackleton met en valeur ses hommes et leur endurance. Bref, un récit d'aventures, tendu, où une petite couverture n'est pas de trop pour pouvoir supporter sereinement l'atmosphère froide et humide.
Lien : http://croqlivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
dick
  17 avril 2012
C'est LE livre sur l'aventure (ant)arctique : Shackleton est un monument de volonté, aventurier et chef hors pair, qui a su ramener tout son équipage sain et sauf d'une aventure incroyable ! "Comme chef d'expédition, donnez-moi Scott. Pour un raid rapide et efficace, Amundsen... Mais quand l'adversité vous entoure et que vous ne voyez pas d'issue, agenouillez-vous, et priez que l'on vous envoie Shackleton." (Raymond Priestley)
Commenter  J’apprécie          50
ivre_de_livres
  18 septembre 2016
La mère d'une amie m'a offert l'Odyssée de l'Endurance (aux éditions Libretto) alors que je ne connaissais pas du tout. Ce journal de bord fait état de l'expédition menée par Ernest Shackleton en Antarctique au début du XXème siècle.
L'expédition britannique de l'Endurance
L'Odysée de l'Endurance est la quatrième expédition entreprise par sir Ernest Shackleton entre 1914 et 1917. Elle visait à traverser l'Antarctique – continent jusqu'à alors méconnu – mais fut un échec. Malgré toutes les difficultés rencontrées y compris la perte de leur bateau, Shackleton peut se vanter de ne pas avoir perdu un seul homme. Les 28 naufragés de l'Endurance ont survécu pendant 22 mois sur les terres inhospitalières de l'Antarctique dans des conditions climatiques extrêmes et avec peu de provisions.
Récit d'aventure au Pôle Sud
C'est à travers plusieurs journaux de bord que nous découvrons l'Odyssée. Ernest Shackleton n'est pas le seul à avoir consigné avec précision le quotidien de la vie au Pôle Sud. Les écrits d'autres marins sont présents ainsi que plusieurs photographies.
Il est vraiment intéressant de partager les impressions des naufragés et les nombreux problèmes auxquels ils se sont confrontés. le froid et la faim bien sûr mais également la soif, la solitude et le scorbut, maladie bien connue des marins. Menés par sir Ernest Shackleton, celui-ci se révélera être un grand meneur d'hommes qui saura leur redonner espoir chaque fois que nécessaire.
S'il est parfois difficile de rentrer dans un récit fait de coordonnées géographiques et de navigations la lecture n'en est pas moins intéressante. L'Antarctique est un continent très peu étudié et les expéditions qui s'y sont attardées restent des prouesses tant sur le point technique qu'humain. A lire ne serait-ce que pour sa portée historique.
Lien : http://ivredelivres.com/odys..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sirius1
  12 février 2014
J'ai eu beaucoup de mal à me mettre dans l'aventure, mais comme on m'en avait dit beaucoup de bien, j'ai persisté et j'ai bien fait. Même si certain passages ne m'ont pas captivé, l'histoire en elle-même est folle ! Ses hommes qui décident de franchir le pôle sud et qui s'y retrouvent coincé et qui avec force mentale et persévérance vont réussir l'impossible. Très impressionnant.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
finitysendfinitysend   04 octobre 2012
Notre îlot de glace a été jusqu'ici notre meilleur ami , mais maintenant il est capable à tout moment de se briser et de nous jeter tout au fond de la mer insondable .
Commenter  J’apprécie          160
MagBMagB   04 octobre 2013
Ce jour-là, le cuisinier, qui avait si bien travaillé sur la banquise et pendant le voyage, s'affaissa soudain. J'étais à la cuisine à ce moment-là et le vis tomber. Je l'emmenai dans sa tente et le mis dans son sac de couchage, avec ordre à ses compagnons de tente de ne pas l'en laisser sortir sans ma permission ou celle des docteurs. Je le remplaçai aux fourneaux par un homme qui avait exprimé le désir de se coucher par terre et de mourir. La tâche difficile et fatigante d'entretenir le feu éloigna ses idées noires. Je le retrouvai un peu plus tard, surveillant gravement le séchage d'une paire de chaussettes - naturellement pas lavées - pendue à proximité de notre lait du soir. L'occupation avait ramené ses pensées aux petits soucis de l'existence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PAGALYPAGALY   11 novembre 2012
Paul-Emile Victor, préfacier du présent ouvrage, aime à rappeler que s'il a consacré sa vie à l'exploration des régions polaires, c'est en grande partie pour avoir lu un jour la relation de voyage de Sir Ernest Shackleton à bord de l'Endurance : à ses yeux, le plus beau récit d'aventures qui ait été publié au XXème siècle, - rien de moins...
Commenter  J’apprécie          30
BIGEBIGE   08 décembre 2015
Lees qui était préposé à la garde des vivres écrit dans son journal : la seule tache du commissaire préposé au département des vivres c'est de les prolonger le plus possible aucune maitresse de maison n'a jamais eu à faire durer si longtemps de si petites quantités
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Ernest Shackleton (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ernest Shackleton
Débat animé par Didier Pasamonik, avec Ryan Jones et Kath Shackleton (pour Rescapés de la Shoah) et Fanny Michaëlis (pour le lait noir). Traduction assurée par Andrew Lester. Le 6 octobre 2018 aux 11e Rencontres Chaland à Nérac
>Géographie générale>Géographie des pays>Océan Arctique, Antarctique (23)
autres livres classés : antarctiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
229 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre