AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782246772019
432 pages
Éditeur : Grasset (24/08/2011)
3.51/5   122 notes
Résumé :
Se rendant à l’enterrement d’un ancien professeur, Andy Larkham se trompe de chapelle et assiste, en compagnie d’une étrange vieille dame, aux funérailles d’un certain Christopher Madigan. Ce dernier avait stipulé dans son testament que seules hériteraient de sa colossale fortune les personnes présentes à la cérémonie. Andy se retrouve à la tête de 17 millions de livres sterling. Sa vie bascule.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
3,51

sur 122 notes
5
3 avis
4
12 avis
3
10 avis
2
3 avis
1
0 avis

sylvaine
  21 décembre 2013
Andy Larkham rêve de devenir un éditeur célèbre et reconnu , en attendant il travaille pour un salaire de misère dans une obscure maison d'édition ...Cet après-midi là , conforme à lui-même et une fois plus en retard , Andy se précipite aux obsèques de son ancien professeur , aveuglé par la pluis battante il se trompe de chapelle et assiste involontairement aux obsèques d'un certain Christopher Madigan !Seule autre personne présente une vieille dame à l'abord revêche. Cela n'aurait aucune importance si de ce fait il devenait co-héritier de l'immense fortune de cet inconnu .
Rencontrant la fille légitime de cet homme il sera tenté de renoncer à cette fortume tombée du ciel mais bien vite il se laisse griser par l'argent facile jusqu'au jour où piqué par la curiosité il part à la découverte de son bienfaiteur .
Au détour de ses recherches il va découvrir un homme attachant au passé douloureux , un peuple arménien décimé par les turcs .
Après un début un peu lent qui m'a fait craindre le pire je me suis laissée embarquer dans cette quête d'identité , et une fois de plus à travers un roman bien fait j'ai appris ou réappris beaucoup de choses .
Une lecture intelligente, des personnages bien campés , une écriture fluide , bref j'y ai pris beaucoup de plaisir .Je vous la recommande .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
sld09
  08 juin 2018
L'auteur nous offre ici un récit original, mais inégal, qui mélange plusieurs genres (roman classique, journal intime, etc) et plusieurs histoires (celle de l'héritier et celle de l'homme à qui il doit ce mystérieux héritage). Je dois donc dire que j'ai trouvé le livre plus ou moins intéressant selon les passages.
Finalement, mon personnage "préféré" s'est avéré être le méchant de l'histoire, un escroc notoire qui réapparaît épisodiquement, tel un vautour qui revient menacer la quiétude des personnages principaux et de leurs proches.
Malgré la qualité et l'originalité du texte, Héritage ne m'a pas vraiment enthousiasmée.
Lien : https://lecturesdestephanie...
Commenter  J’apprécie          200
CSBlitaussi
  11 avril 2021
Que feriez vous si, comme Andy Larkham, vous vous rendez aux funérailles d'un vieux professeur, vous vous trompez de chapelle, vous assistez, avec une vieille dame, aux funérailles d'un parfait étranger et que cet étranger, qui se nomme Christopher Madigan, lègue son énorme fortune qu'aux personnes présentes à la cérémonie ? du jour au lendemain Andy se trouve un homme riche avec un héritage de 17 millions livres sterling.
Evidemment, la vie d'Andy prend une autre dimension. Mais qui était donc ce Christopher Madigan? Pourquoi Christopher Madigan a-t-il donné sa fortune à ces deux personnes présentes à ses funérailles et non pas à sa fille? Avec son copain David, Andy va mener une enquête qui nous amène en Arménie, Australie et à Londres...
J'ai bien aimé ce roman où les histoires d'Andy Larkham et Christopher Madigan s'alternent et puis à certains points de vue se ressemblent. C'est une comédie tragique agréable à lire et qui m'a fait passer un bon moment de lecture.
Challenge Multi-défis.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Guillaume72
  05 avril 2018
Avec un nom comme Shakespeare, vous vous devez d'avoir un vrai talent de plume... Disons le : Héritage est un bon roman qui contient en fait deux histoires en une. Celle d'Andy Larkham tout d'abord, salarié dans une petite maison d'édition, dont un ancien professeur est une sorte de mentor. Andy a quelques difficultés dans la vie : dans l'affirmation de ses choix, dans l'orientation de sa carrière, mais aussi en amour, où sa future femme le plaque pour un banquier de la city. Cette partie de l'histoire est, je trouve, marquée par des longueurs. Il n'y aurait que cela dans le roman, je l'aurais trouvé plat, si ce n'est le détail intéressant du changement des relations entre les êtres lorsque l'argent intervient.
Ensuite, il y a l'histoire de Christopher Madigan : cet homme qui décédé, lègue sa fortune à ceux présents lors de la cérémonie de ses funérailles et sur lequel Andy finira par se lancer dans une enquête approfondie qui deviendra le fil conducteur de sa vie. Cette partie du récit, racontée au passé par la nurse de la fille de Madigan est vraiment la partie la plus réussie du récit. On y trouve tout les ingrédients d'une excellente histoire : le poids de la grande histoire au travers du génocide des arméniens, l'aventure de l'exil vers l'Australie, la construction du self-made man, les rapaces qui tournent autour de la réussite et s'emparent des faiblesses des gens pour les exploiter (avec un scientologue qui croise plusieurs fois la route de Madigan et parasite son existence), les histoires de famille et l'amour déçu. Tout y est !
Alors, même s'il reste quelques corrections pour les futures romans dans l'équilibre de l'histoire, sans doute Shakespeare deviendra-t-il un très bon auteur (ça fait bizarre à écrire...!)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ladesiderienne
  20 août 2012
En d'autres temps ou en d'autres lieux, j' aurais surement mis 3 étoiles à ce livre mais voilà, je l' ai choisi comme "roman léger" pour l'été.
D'abord, le nom de l'auteur me faisait penser à une parodie du grand tragédien ; autant pour moi, après vérification, c'est son véritable nom (toutes mes excuses à ses parents!). Ensuite, la couverture, le résumé m'ont laissé penser à une comédie typiquement britannique. le début de l'histoire correspondait à peu près à mes attentes mais dans la deuxième partie, me voilà plongée dans un drame de la solitude sous fond de génocide arménien.
Ce n'est donc absolument pas ce que j'attendais, d'où les 2 étoiles. Que cela n'enlève rien aux qualités du livre, je traduis juste ici ma déception personnelle.
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (1)
Lexpress   26 octobre 2011
Héritage débute comme un roman d'aventures, se transforme en comédie satirique et s'achève en fable. Nicholas Shakespeare soigne le fond et la forme. Initié par Chatwin (surnommé "l'oeil"), il excelle dans l'art du détail.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   19 août 2012
"La peur est un maître puissant, monsieur Larkham. Très proche de l'égoïsme. Prenez l'addiction. Je ne sais pas si vous en avez fait l'expérience, mais la dépendance, qu'il s'agisse d'alcool, de drogue ou de pouvoir, rend totalement égoïste. Le père de mon enfant était ainsi. Rien ne compte, hormis soi et sa dose. On fait abstraction des autres pour se concentrer sur ses besoins, et ils deviennent plus importants que tout. Jusqu'au jour où on se retourne et on constate que l'on a fait que répandre le désespoir autour de soi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
gaellelgaellel   18 octobre 2011
Un agréable moment de lecture : on se laisse emporter par l'intrigue et par le basculement de la vie du personnage, qui passe du statut de looser à celui de millionnaire. Mais la vie de rentier a aussi son revers : Il devient las et malheureux, sans attaches ni but dans l'existence, jusqu'au déclic qui lui donnera envie de connaître la vie de son bienfaiteur et de redonner un sens à sa vie. En filigrane, on aborde les thèmes de la solitude des riches et de l'importance des liens amicaux et familiaux.
La trajectoire de Christopher Madigan, qui se déroule dans la deuxième partie de livre reste la plus intéressante. Tous les ingrédients d'un bon roman fleuve sont réunis : intrigue sentimentale, hasards et coups du sort, fortunes et désillusions, ennemis farouches…Et comme dans les romans de Douglas Kennedy, on retrouve un arrière plan historique et politique, à savoir le génocide arménien et le devenir des exilés arméniens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SuzyBessSuzyBess   03 août 2015
Qu'Est-ce que ça veut dire ? Il ne faut pas essayer de l'expliquer, Nazareth. Ce mystère qui t'es insupportable est notre essence. [...] Tu me demandes ce qu'Il est. Je ne peux que te dire ce qu'Il n'est pas. Il n'est pas un buisson ardent. Ni un ange. Ni un Père Noël pour les grandes personnes. Je peux être plus claire encore. Aux confins déchiquetés du sens, là où on a cessé de tout définir, on arrive au bord d'un vide mystérieux. Il est le contour de ce trou, Nazareth, et chacun d'entre nous est le preuve de Sa présence. [...] Ce vide est peut-être ce qui se trouve également au cœur de Satan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ladesiderienneladesiderienne   18 août 2012
La manière dont elle était assise, les jambes glissées sous elle, incita Andy à examiner le reste de sa personne à la dérobée. Elle était séduisante, mais sa beauté avait quelque chose de tranchant ; elle ne donnait pas l'impression d'en tirer le moindre plaisir. Peut-être parce qu' elle n'avait pas eu d'aîné pour lui ouvrir la voie. Comme la sœur d' Andy. Toutes ces éraflures à la proue, là où elle avait dû fendre la glace.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AnouschkaAnouschka   05 octobre 2011
Andy s'apprêtait à expliquer qu'il ne connaissait pas le défunt, lorsqu'il se rendit compte que ce serait affreusement embarrassant. Il ne souhaitait pas attirer l'attention. Et quitter en catimini un service funèbre qui touchait à sa fin serait impoli, voire sacrilège. D'autant que les proches de Christopher Madigan ne se bousculaient pas au portillon. Et quel mal y avait-il à signer un livre de condoléances?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Video de Nicholas Shakespeare (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicholas Shakespeare
The Dancer Upstairs - Bande-annonce
autres livres classés : hasardVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
844 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre