AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 222191001X
Éditeur : Robert Laffont (05/10/1995)

Note moyenne : 4.87/5 (sur 15 notes)
Résumé :

Dans des traductions entièrement nouvelles principalement dues à Jean-Michel Déprats, ces deux premiers volumes de la nouvelle édition des Œuvres complètes de Shakespeare dans la Pléiade contiennent les grandes tragédies : - tome I : Titus Andronicus, Roméo et Juliette, Jules César, Hamlet, Othello. - tome II : Le roi Lear, Macbeth, Timon d'Athènes, Antoine et Cléopâtre, Coriolan La vie du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
cicou45
  20 août 2011
Ici, ce sont l'intégralité des tragédies qui se trouvent réunies dans ces deux ouvrages de la prestigieuse collection "Bouquins'. le lecteur y retrouvera donc les pièces telles que Titus Andronicus, Roméo et Juliette, Jules César, Hamlet, Othello, Timon d'Athènes, le Roi Lear, Macbeth, Antoine et Cléopâtre et enfin Coriolan. Toujours en édition bilingue et toujours présentée sous la même forme que pour le coffret dans lequel se trouvent les tragédies, je crois qu'il s'agit là de mes oeuvres préférées de Shakespeare, non pas parce que ce sont probablement les plus connues mais surtout parce que les personnages se posent plus de questions existentielles. En effet, qui n'a pas à l'idée lorsqu'on lui parle d'Hamlet, la célèbre réplique "To be or not to be, that is the question".
Il s'agit sans cesse de déchirement entre les familles, de cruauté par gain du pouvoir et, je vais vous l'avouer, lorsque je suis triste, mon meilleur remède pour ne pas me laisser envahir par la mélancolie, est de relire les tragédies de Shakespeare. Est-ce que cela a un effet de catharsis sur moi ou simplement qu'en me montrant qu'il y a bien assez de personnes qui se déchirent et qui, parfois sont même poussées à accomplir des actes irréparables (par exemple dans Roméo et Juliette) tant ils sont malheureux, qui me revigore et me montre que moi, j'ai tout pour être heureuse ? Je ne sais. En tous cas, ce dont je suis sûre est que, pour moi, lire une tragédie de cet auteur que j'adule en tant de crise, a meilleur effet sur moi que le plus puissant des aspirines. Essayez !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
kristov1
  05 février 2011
Que dire ? Rien justement puisqu'il a tout dit dans son oeuvre. Après avoir lu les auteurs antiques, Shakespeare et Molière, on a fait le tour des questions que se pose l'humanité.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   13 mars 2013
CORIOLAN..—Sont-ce des enfants qui m’ont donné leurs voix ?
UN SÉNATEUR.—Tribuns, laissez-le passer : il va se rendre à la place publique.
BRUTUS..—Le peuple est irrité contre lui.
SICINIUS.—Arrêtez, ou le désordre va s’accroître.
CORIOLAN..—Voilà donc le troupeau que vous conduisez ? Méritent-ils d’avoir une voix, ceux qui la donnent et la retirent l’instant d’après ? A quoi bon vos offices ? Vous qui êtes leur bouche, que ne réprimez-vous leurs dents ? N’est-ce pas vous qui avez allumé leur fureur ?
MÉNÉNIUS..—Calmez-vous, calmez-vous.
CORIOLAN..—C’est un dessein prémédité, un complot formé de brider la volonté de la noblesse. Souffrez-le, si vous le pouvez, et vivez avec une populace qui ne peut commander, et ne voudra jamais obéir.
BRUTUS..—Ne traitez pas cela de complot. Le peuple se plaint hautement que vous vous êtes moqué de lui : il se plaint que dernièrement, lorsqu’on lui a fait une distribution gratuite de blé, vous en avez marqué votre mécontentement ; que vous avez injurié ceux qui plaidaient la cause du peuple ; que vous les avez appelés de lâches complaisants, des flatteurs, des ennemis de la noblesse.
CORIOLAN..—Comment ? ceci était connu auparavant.
BRUTUS..—Non pas à tous.
CORIOLAN..—Et vous les en avez instruits depuis ?
BRUTUS..—Qui, moi, je les en ai instruits ?
CORIOLAN..—Vous êtes bien capable d’un trait pareil.
BRUTUS..—Je suis certainement capable de réparer vos imprudences.
CORIOLAN..—Eh ! pourquoi serais-je consul ? par les nuages que voilà, faites-moi démériter autant que vous, et alors prenez-moi pour votre collègue.

(Coriolan, Acte III, scène 1)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cicou45cicou45   20 août 2011
"Être, ou ne pas être, telle est la question.
Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir
la fronde et les flèches de la fortune outrageante,
ou bien à s’armer contre une mer de douleurs
et à l’arrêter par une révolte ? Mourir.., dormir,
rien de plus ... et dire que par ce sommeil
nous mettons fin aux maux du cœur et aux mille tortures naturelles
qui sont le legs de la chair: c’est là un dénouement
qu’on doit souhaiter avec ferveur. Mourir.., dormir,
dormir! peut-être rêver ! "

Extrait de Hamlet
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ValHelValHel   30 juillet 2013
Il y a plus de choses sur la terre et dans le ciel, Horatio, qu'il n'en est rêvé dans votre philosophie. (Hamlet, Acte I, Sc. 5)
Commenter  J’apprécie          10
Videos de William Shakespeare (337) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Shakespeare
Avec Gare à Lou ! Jean Teulé revient à la veine fantastique qui avait fait le succès du Magasin des suicides et laisse libre court à un imaginaire plus débridé que jamais. ? ? ? Comme le disaient Mozart et Shakespeare : « Il est très agréable de jouir d?un don exceptionnel, mais il ne faut pas oublier que c?est une source inépuisable d?embêtements. » À 12 ans, Lou partage absolument cette opinion. Au prétexte qu?elle est en mesure de faire tomber immédiatement les pires calamités sur la tête de tous ceux qui la contrarient, on l?enferme dans un endroit secret en compagnie de militaires haut gradés pour qu?elle devienne une arme absolue capable de mettre en échec les plans malveillants des ennemis du pays ou, pire, d?ourdir de méchantes et sournoises man?uvres afin de causer des torts effroyables à d?autres nations. de telles occupations n?offrent pas à une adolescente les satisfactions que la vie aurait pu lui promettre. D?autant que son super pouvoir, aussi extraordinaire soit-il, ne fonctionne pas toujours comme prévu. Rien ne pouvait mieux inspirer Jean Teulé que d?imaginer les horreurs qu?un être humain bien disposé peut infliger à ses contemporains. ? ? ? Jean Teulé a publié dix-huit romans, tous chez Julliard, parmi lesquels, Je, François Villon (prix du Récit biographique) ; le Montespan (prix Maison de la Presse et grand prix Palatine du roman historique) ; le Magasin des suicides (traduit en dix-neuf langues et adapté en 2012 par Patrice Leconte) ; Darling (également porté à l?écran avec Marina Foïs et Guillaume Canet) ; Mangez-le si vous voulez et Charly 9 (tous deux adaptés au théâtre) ; Les Lois de la gravité (adapté au cinéma en 2013 sous le titre Arrêtez-moi ! et joué au théâtre Hébertot) ; Fleur de tonnerre (dont l?adaptation cinématographique est sortie en salles en 2016).
+ Lire la suite
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Roméo et Juliette

"Roméo et Juliette" est une comédie.

Vrai
Faux

10 questions
1342 lecteurs ont répondu
Thème : Roméo et Juliette de William ShakespeareCréer un quiz sur ce livre