AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Tbilissi


Tbilissi
  30 juillet 2018
Le moine qui vendit sa Ferrari, déjà original par son titre, est un livre de développement personnel bien atypique. Des principes de "mieux vivre " et "mieux être" s'offrent au lecteur au travers d'une histoire romancée : celle de Julian Mantle, un brillant avocat victime d'une attaque cardiaque et amené à réfléchir sur le sens de sa vie. Parti en expédition dans l'Himalaya et devenu sage et adepte des principes des moines de Sivana, il revient en occident pour partager son expérience et ses nouveaux savoirs.
J'ai trouvé ce livre très intéressant. Nombre de ses préceptes m'ont énormément parlé : maîtriser son esprit, se concentrer sur son but une fois qu'il est identifié, pratiquer le kaizen (10 rituels de vie passionnants), vivre avec discipline, prendre conscience du temps qui passe, servir les autres en s'oubliant, ouvrir les bras au présent.
La forme contée s'avère plutôt attractive, même si je n'ai pas été conquise par le style, assez plat et convenu ; mais néanmoins efficace, Et c'est l'une des grandes qualités de cet ouvrage.
On en ressort revigoré et prêt à vivre sa vie pleinement.

3 principes m’ont particulièrement parlé :
- ton esprit est ton jardin, tu dois le cultiver et le préserver des mauvaises herbes, tu ne peux te permettre le luxe d’une seule pensée négative.
- tu es bien plus que ce que tu sembles être, toute la force et le pouvoir du monde résident en toi.
- profite du moment présent, et avant tout de l’enfance de tes enfants.
Cliché ? Simpliste ? Je suis en tout cas à un moment de ma vie où cela me touche au plus au point, et m’aide à mieux vivre, à bien vivre.

Une sacrément belle découverte !
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (4)voir plus