AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Magali Duez (Traducteur)
EAN : 9782221268230
33 pages
Robert Laffont (06/07/2023)
4.11/5   61 notes
Résumé :
Peut-on ignorer ses sentiments pour toujours ?
Depuis leur enfance, Penny et Tate se détestent. Malheureusement pour elles, leurs mères sont amies à la vie à la mort, à tel point que la mère de Penny est sur le point de subir une dangereuse opération pour sauver celle de Tate. Cerise sur le gâteau, Tate et sa mère viendront habiter chez Penny le temps de la convalescence.
Penny et Tate concluent un pacte : elles feront en sorte de se supporter le temps... >Voir plus
Que lire après Six baisers manqués (et une histoire d'amour)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 61 notes
5
8 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Penny et Tate sont deux adolescentes qui, à défaut de réellement se détester, ne s'apprécient pas vraiment. Et cela depuis leur plus tendre enfance, leurs mères, Lottie et Anna, étant, en effet, des amies à la vie, à la mort depuis des années. Elles sont totalement différentes. Penny est réfléchie, souvent stressée et fait des listes pour tout quand Tate est frémissante, plus fougueuse et se donne à fond dans la natation afin de pouvoir obtenir une bourse pour l'université. Si jusque-là les deux filles arrivent à se supporter à l'occasion, elles vont bientôt devoir cohabiter sous le même toit. En effet, alors qu'Anna a déjà surmonté un cancer des ovaires, elle doit, aujourd'hui, se faire greffer un foie. Lottie, se sachant donneuse, n'hésite évidemment pas à donner une partie du sien si c'est pour sauver la vie de sa meilleure amie. Afin de supporter les frais médicaux et la convalescence de quelques semaines à Sacremento puis à la maison, Anna et Tate vont devoir quitter leur appartement et s'installer chez Lottie. Afin de ne pas ajouter de stress et ne pas inquiéter leurs mères, les jeunes filles décident de faire comme si la situation ne les dérangeait pas et vont jusqu'à signer un accord de trêve...

Devant cohabiter ensemble, surtout pour des raisons budgétaires mais aussi afin que leurs mères puissent se soutenir lors de leur convalescence, Penny et Tate vont devoir faire semblant de bien s'entendre mais également tenter d'ignorer leur attirance mutuelle. D'ailleurs, leur accord de trêve mentionne bien qu'il leur est interdit de parler d'Yreka. Que s'est-il donc passé là-bas pour que le sujet ne puisse être abordé ? C'est l'un des pans du passé que Tess Sharpe dévoile petit à petit, de même que toutes les fois où les deux jeunes filles ont presque failli s'embrasser. de même qu'elle nous dévoile, au fil des pages, ces occasions manquées ou ces six baisers manqués. Des occasions que Penny et Tate préfèrent taire, toutes deux voulant apporter soutien et réconfort à leurs mères. Alternant passé et présent et donnant tour à tour voix aux deux jeunes filles, ce roman, délicat et intelligent, aborde, tout en subtilité, divers thèmes tels que le deuil, la maladie, les relations complexes mère/fille, la culpabilité, l'amour inavoué, l'homosexualité... Si le sujet peut paraître grave, les personnalités, l'humour et la relation piquante entre Penny et Tate, deux âmes blessées par la vie, apportent toutefois de la légèreté.
Un roman touchant et émouvant, empreint de tendresse...
Commenter  J’apprécie          593
Et bien, voilà un roman que je ne m'attendais pas à autant aimer ! Je ne cours pas après les romances, mais celle-ci est très belle, et surtout, c'est loin d'être la seule thématique abordée par Six baisers manqués, loin de là…

Tate et Penny se connaissent depuis toujours, et pour cause : leurs mères sont les meilleures amies du monde. Elles ont toujours été là l'une pour l'autre, au point que cette fois-ci, la mère de Penny va subir une lourde opération pour sauver la vie de la mère de Tate.
Les deux jeunes femmes ne s'entendent pas toujours ? Qu'à cela ne tienne, elles vont devoir cohabiter pendant plusieurs semaines…

Une histoire adorable, des jeunes filles à vif, que la vie n'a pas gâtées, avec des traumatismes à surmonter : deuil, maladie… Deux jeunes femmes qui semblent se détester. Je dis « semblent », car on se rend vite compte, à travers quelques retours en arrière, qu'il y a en fait une attirance inavouée entre les deux.

Deux personnages qu'on apprend à connaître. J'ai beaucoup aimé Penny, son côté angoissé et son besoin de contrôle m'ont énormément touchée. Tate est beaucoup plus posée, plus « solide » en apparence, c'est le pilier sur lequel on peut compter. Tout comme la grand-mère de Penny, qui heureusement est là pour sa petite-fille !

Une histoire de reconstruction, des jeunes femmes qui doivent apprendre à faire confiance, à se faire confiance. Un deuil à surmonter, un abandon, une dépression. Une maladie qui gangrène tout, des frais médicaux hors de prix. Mais au bout, l'espoir d'un avenir meilleur...

Voila une lecture riche en sentiments et en émotions, et pas seulement des sentiments amoureux. Les relations entre les différents personnages – mère-fille, grand-mère-petite fille – sont touchantes. Celle de Penny avec sa mère est si triste...

Un roman qui nous parle bien évidement aussi d'amour, avec une jolie romance LGBT, qui se construit tout doucement. La naissance d'un amour, une relation toute mignonne qui se construit devant nos yeux. Un texte qui dénonce le coût exorbitant des frais médicaux. Enfin, c'est un ouvrage qui pointe du doigt le manque de communication, entre les quiproquos, les non-dits qui gangrènent tout.

Une superbe lecture !
Commenter  J’apprécie          50
On part sur un petit coup de coeur !!!

Vraiment cette autrice c'est pépite. J'avais déjà eu un coup de coeur pour son précédent titre young adult : "Si loin de toi" qui m'avait totalement chamboulée, alors quand j'ai vu qu'elle sortait un nouveau roman, comment vous dire que j'ai littéralement sauté dessus !

Et le pari est encore une fois réussi. C'était génial.
Drame, reconstruction, romance F/F, amitié. Moi qui m'attendait à une romance légère, je me suis retrouvée dans un roman bien plus profond et puissant qu'il n'y paraissait au départ.

Tate et Penny ont grandi ensemble, leur mère étant meilleures amies, elles se savent condamner à se cotoyer. Même si elles ne se sont jamais vraiment appréciées, les deux jeunes femmes vont pourtant devoir se supporter lorsque la mère de Penny va subir une lourde opération pour sauver celle de Tate.


L'histoire est en soi très simple. On va suivre leur quotidien, apprendre à les connaître, à connaître leur relation et leur non-amitié durant leur jeunesse. de longues années où finalement est-ce que cette indifférence ne cacherait pas plutôt de l'attirance...

J'ai vraiment adoré. Je me suis beaucoup attachée à ce duo improbable. On découvre leur traumatisme, ces moments dans le passé où elles se sont toujours soutenues pendant les moments difficiles, leur envie de bien faire et de s'entendre pour protéger leur mères des soucis. C'est un très beau roman. Très addictif. C'est bien écrit, bien ficelé, on enchaine les chapitres sans vraiment s'en rendre compte et on brûle de les voir enfin ensemble.

En bref, c'est un très beau one shot. Une romance LGBT pleine de tendresse que je vous recommande chaudement de découvrir !







Lien : https://www.instagram.com/bo..
Commenter  J’apprécie          80
C'est le troisième roman de Tess Sharpe que je lis. Après le très bon thriller dramatique “Si loin de toi” et l'incroyable roman à suspens “Ne vous fiez pas aux apparences”, autant dire que j'avais des attentes. Mais des attentes différentes car je m'attendais ici à une romance comme sujet principal, ce qui était secondaire dans ses précédents romans. Donc j'étais curieux de voir ce que ça pouvait donner.

Déjà, ce n'est pas qu'une romance et certainement pas feel good. Même si c'est important dans l'histoire, on a affaire ici à un gros drame familial. le roman parle de maladie, de deuil, de traumatisme et de relation mère-fille complexe (thème qui a l'air d'être cher à l'autrice). C'est vraiment une histoire bouleversante, qui m'a fait pas mal verser de larmes. La relation, qui n'en est plus une à force, entre Penny et sa mère m'a vraiment ému jusqu'au bout. Surtout vers la fin, quand on arrive au point culminant dont on sait qu'il va arriver à un moment donner.

Du coup, la romance ? Eh bien c'était très bon, une romance qui se base sur des actes manqués entre les héroïnes. Ce n'est pas juste un manque de communication, c'est beaucoup plus complexe que ça. Ce n'est jamais le bon moment et surtout, surtout, après le terrible drame qui secoue Penny et la santé actuelle de la mère de Tate, elles sont persuadées qu'elles n'ont pas le droit de rêver et d'être heureuses. Et puis après tant de temps à faire semblant, à passer outre, comment assumer pleinement leurs sentiments ? J'ai vraiment été pris d'affection par ses personnages et leurs histoires.

Je ne peux que dire une chose : foncez si vous voulez un roman bouleversant, sur la famille et avec une très belle et dramatique romance en prime.
Commenter  J’apprécie          10
« Une très belle surprise »
c'est ce qui pourrait résumer ma lecture de ce livre.

« Six baisers manqués »,
une romance saphique pleine de caractère,
découpée en six parties :
les six moments où Tate et Penny
auraient pu s'embrasser
et ce qui les a chaque fois menées
à cet instant précis.

En présent et moments de flashbacks,
jamais lourds, toujours bien amenés,
une histoire très touchante
entre ces deux adolescentes
qui se connaissent depuis leur naissance.

Un roman qui aborde la question de la maladie,
celle d'un parent,
mais surtout mes thématiques du deuil,
de la santé mentale,
et de l'importance thérapeutique.
Et ça fait beaucoup de bien,
de voir ces aspects représentés en littérature,
de façon particulièrement juste.

J'ai aussi été très émue par les rapports
que les deux adolescentes entretiennent
avec leurs mères respectives.
Deux rapports très distincts,
l'un relativement sain,
l'autre beaucoup moins,
qui accroche, qui fait mal,
mais lui aussi surtout très juste par certains aspects.

En conclusion : un roman que j'ai vraiment adoré
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
On est tous mauvais avec les émotions en général. Je pense que c'est inhérent à l'être humain.
Commenter  J’apprécie          230
Il y a parfois des choses sur lesquelles on ne peut pas revenir.
Et parfois on ne veut pas.
Commenter  J’apprécie          120
-On s'est repartis les heures et on a mis des morceaux qui étaient sur nos téléphones. Tu devrais vraiment me laisser télécharger tes musiques...
-J'ai les disques, rétorque Manou. Et je n'aime pas avoir tout ces bidules sur mon téléphone.
-Ça s'appelle des applications. Et puis les disques, ça se raye.
-Les rayures donnent du caractère. Rien ne traverse la vie complètement indemne.
Commenter  J’apprécie          20
-Je vais bien. C'est juste que le trajet a été long.
La semaine a été longue. Le mois aussi. Je pourrais d'ailleurs en dire autant de cette année. De cette vie. Et je n'ai que dix-sept ans.
Commenter  J’apprécie          30
Quand une fille, qui ne laisse même pas les gens voir les cicatrices qu’elle a à l’intérieur, te laisse toucher les cicatrices qu’elle a à l’extérieur, ce n’est pas rien.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Tess Sharpe (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tess Sharpe
Calendrier de l'Avent booktube féministe : #unlivrefeministeparjour Découvrez ma sélection du 13 au 18 décembre ! Allez ! On file chez notre libraire préféré.e pour faire de jolis cadeaux livresques ♥
autres livres classés : LesbiennesVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (210) Voir plus



Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1428 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..