AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782277214748
251 pages
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Un monde où l'on joue sa vie en direct à la télévision, où l'on met les femmes en stase quand on n'a pas besoin d'elles ; un monde où l'Office de Défoulement Emotionnel délivre des permis de tuer et où les entrepreneurs de pompes funèbres complotent contre l'immortalité... ... ne peut être que celui de Robert Sheckley, qui au fil de ces neuf petits chefs-d'œuvre réussit à nous prendre à nouveau au piège de son humour irrésistiblement frondeur.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
gill
  15 juillet 2012
Un homme joue sa vie à quitte ou double en direct à la télévision.
Jim fuit, poursuivi par des tueurs, il paraît engagé dans une mauvaise passe mais cette émission est truqué et...
Cette passionnante nouvelle d'anticipation, dont le recueil porte le titre, explore le pire de ce que la télévision pourrait nous offrir dans les années à venir.
Adapté au cinéma dans un excellent film d'Yves Boisset avec Gérard Lanvin ce récit est une parabole haletante dont le suspense est intelligent et malin.
Les huit autres nouvelles, toute signées durant les années 50 par Robert Sheckley, sont aussi soignées et haletantes.
Commenter  J’apprécie          70
frdcmbn
  05 septembre 2017
Adapté en 1982 par Yves Boisset avec Gérard Lanvin, Michel Piccoli et Marie-France Pisier, ce roman visionnaire d'une télévision acharnée à délayer la violence de son temps en un spectacle voyeur, complaisant et fasciste n'a pas pris une ride et pointe les excès d'une société qui pousse toujours plus loin sa déshumanisation au profit du capital. Cynique et puissant.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
gillgill   15 juillet 2012
Raeder haussa prudemment la tête au dessus du rebord de la fenêtre. Il vit l'escalier de secours et, en bas, une ruelle étroite. Dans la ruelle, il y avait une voiture d'enfant en mauvais état et trois boîtes à ordures.
cet instant, un bras couvert d'une manche noire sortit de derrière la boîte la plus éloignée, un objet brillant au poing.
Raeder se baissa vivement. Une balle siffla par-dessus sa tête et troua le plafond, l'inondant de plâtre.
Maintenant il était renseigné sur la ruelle. Elle était gardée, tout comme la porte.
Il s'allongea sur le linoleum craquelé, les yeux fixés sur le trou que la balle avait percé dans le plafond, guettant les bruits derrière la porte.....
(extrait de "Le prix du danger")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
picturapictura   02 mars 2017
Mais les machines sont nécessaires à une économie évoluée. Par conséquent, la solution la plus satisfaisante du point de vue humain est d'avoir des machines qui fonctionnent mal.
Commenter  J’apprécie          80
antihumanantihuman   26 septembre 2017
On trouvait sur Doé des prairies où l'herbe était fournie et haute, des vertes forêts pour les promenades à pied, des lacs frais, des montagnes déchiquetées et pittoresques que l'on ne pouvait admirer sans avoir envie envie de les gravir. Les amants se perdaient dans les bois pour leur plus grande satisfaction, mais ce n'était pas bien grave, car il suffisait d'une journée pour faire le tour de la petite lune. La pesanteur était si faible qu'il n'y avait aucun risque de se noyer quand on plongeait dans les lacs. Et une chute en montagne, si terrifiante qu'elle parût, ne constituait pas un danger grave.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
antihumanantihuman   27 septembre 2017
Jamais un industriel ne venait se reposer sur Doé. Jamais un célibataire en quête d'une proie n'en foulait les sentiers. Les gens fatigués, les gens qui avaient perdu leurs illusions et les satyres lubriques devaient chercher d'autres terrains de chasse.
Commenter  J’apprécie          20
antihumanantihuman   26 septembre 2017
La seule règle qui existait sur Doé, et elle était impérative, était que l'accès du satellite était exclusivement réservé aux couples heureux et amoureux.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Robert Sheckley (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Sheckley
Extrait de la conférence "Dialogue entre les morts : Robert Sheckley et Fredric Brown" aux Utopiales 2017 avec J._A.Debats, S.Lainé et X.Mauméjean.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3012 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre