AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782290097038
370 pages
J'ai Lu (07/01/2015)
3.54/5   62 notes
Résumé :
Deuce West est le beau gosse du club de moto Hell's horsemen. Il y a passé son enfance, tout comme Eva. Ils sont désormais adultes et réalisent à quel point l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre est impérieuse...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
3,54

sur 62 notes
5
10 avis
4
7 avis
3
7 avis
2
7 avis
1
0 avis

ostenc
  15 novembre 2016
L'histoire est prenante, mais trop dure et glauque pour moi. Les personnages sont marqués par la vie, leur monde est dur. Ce n'est pas mon univers favori, mais c'est un roman qui ne laisse pas indifférent, la preuve, je n'ai pas pu le lâcher.
Commenter  J’apprécie          170
Hamisoitil
  21 septembre 2015
Popopopo ! Voilà un livre bien palpitant ! J'ai tout adoré surtout que c'est moins hard que Possesseur de Joanna Wylde où, là, franchement, les féministes en puissance pouvaient à l'aise porter plainte contre l'auteure, tellement que la femme était considérée comme rien...sans rentrer dans les détails. Je savais donc à quoi m'attendre !
Dans Indéniable, l'histoire est centrée sur Eva et Deuce, et le mode de vie des bikers, ces motards sans foi, ni loi ou plutôt leurs lois à eux.
Quand Eva rencontre Deuce, elle n'a que 5 ans et lui, 23 ans. Ils sont tous les deux au même endroit, dans la même pièce, en prison pour voir leurs pères respectifs, mais surtout présidents de deux clubs plus ou moins ennemis.
Deuce est complètement subjugué par cette petite fille qui n'a pas peur de lui adresser la parole au point de partager avec lui, ses cacahuètes.
Pratiquement tous les 5 ans à peu près, ils retombent sur elle par le biais des réunions entre les clubs des motards et à chaque fois, il est heureux de retrouver cette fillette qui grandit et devient jeune-fille, adolescente, jeune-femme puis femme à ses yeux. Son amour pour elle est si intense que c'en est douloureux. Il a conscience de cette différence d'âge entre eux mais pour Eva, ce n'est qu'un simple détail ; Deuce est l'homme de sa vie depuis le premier jour...
Mais voilà, la vie ne sera pas du tout tendre avec eux. Beaucoup d'années vont passer avant de les voir ensemble pour encore se séparer et répéter le même schéma.
Il y a des passages qui font mal, des scènes horribles parfois même dégueulasses. La femme est et sera toujours considérée comme que dalle, juste la chose pour satisfaire les besoins de l'homme. Il est toujours question de "régulière" cet adjectif pour distinguer une officielle, la femme d'un tel. Donc pas touche, juste le respect, gars.
Pourtant, malgré tout ce que je décris, l'histoire avec nos deux protagonistes, il y a aussi tous les personnages en second plan qui donnent du pep's au livre. On découvre des caractères de dingue, un presque "frère" amoureux et complètement disjoncté du cerveau (le mot est faible) Un père super protecteur. De l'amour, des sentiments forts, de la jalousie....bref, tout plein d'ingrédients pour passer un excellent moment, même si je sais que ce livre ne va pas plaire à tout le monde. Faut l'avouer, le club des bikers est très spécial. Pas le monde des bisounours, quoi !
Si je dois parler de la plume de l'auteure, ben, tout simplement délicieuse, fluide et addictive. ZERO ENNUI pour ma part !
Madeline Sheehan ne fait pas semblant. Elle nous immerge totalement dans ce monde des bikers parfois tout en finesse et parfois, très, très cruellement. La femme si elle n'est pas une Régulière est une sorte d'esclave sexuelle mais consentante. Ils fonctionnent tout simplement comme ça. Alors moi quand je lis ce genre de bouquins, j'essaie vraiment de passer au-dessus de tout ça, car je recherche vraiment le côté douloureux de l'histoire. Là où ça fait mal. Les âmes blessées. Les sentiments. Comment vivre une véritable histoire d'amour avec tout ce bordel autour et dedans. On a mal pour eux tout en rageant et c'est très énervant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Mallow6
  02 mai 2017
Indéniable est l'histoire d'Eva, fille du président d'un club de motards, qui fait la connaissance de Deuce, président d'un club rival. Tout semble les opposés, la différence d'âge, la rivalité entre leurs deux clubs... Mais ils sont irrésistiblement attirés l'un par l'autre. Leur relation sera destructrice torturée mais inébranlable.
L'histoire est bien écrite et fluide. On commence le livre quand Eva à cinq ans et on le finit 30 ans plus tard, à chaque chapitre on fait un saut dans le temps. On voit les personnages évolués au fil des années, on comprend leur passé, on suit l'évolution de leurs relations et on apprend à s'attacher à eux. J'ai préféré ce choix d'écriture plutôt que des flashs back car il apporte de l'intensité à l'histoire.
L'univers est celui d'un club de motards, un monde bien à part qui ne plaît pas à tout le monde. C'est cru, violent, cruel, misogyne et vulgaire. le livre nous emmené dans un monde où la vie n'est pas toujours belle, les femmes ne sont pas traités comme des princesses, et la romance n'est pas lisse et sans défaut. Les femmes sont trompées, trahis, elles sont considérées comme des objets et on entre dans une histoire ou le quotidien n'est pas toujours rose. Les nombreuses scènes érotiques sont osées et crues, on parle de viol et de tromperies.
On passe par tout un tas d'émotions, du rire aux larmes, de la beauté à l'horreur. C'est une histoire différente des romans classiques, plus profonde. C'est un livre prenant, que j'ai fini en une soirée, je n'ai pas pu m'en détacher et malgré le fait que ce soit une relecture, j'ai ressenti les mêmes sentiments et la même intensité qu'a ma première lecture.
Les personnages sont tous aussi perturbés que l'histoire. Eva, est une femme qui s'adapte dans un monde de Biker, elle connaît la réalité de la vie dans un club comme celui-là. Cela peut sembler déconcertant par moments, on a envie de la gifler, de lui dire de se réveiller, mais elle est comme ça, un peu naïve et forte à la fois. Elle est sous l'emprise d'un homme psychopathe, un malade mental. Frankie sont « faux-frére » est terrifiant. Il est violent et l'utilise sans cesse. Deuce, lui est l'exact opposé du prince charmant, mais terriblement attachant.Sa différence d'âge avec Eva ne m'a pas du tout dérangé. Pour résumé, on aime et on déteste chacun des personnages.
Ce roman et l'antithèse du roman d'amour. Il faut savoir prendre à contre-pied les avis négatifs pour réussir à entrer dans l'histoire. C'est un gros coup de coeur pour moi.
Ce qu'il faut retenir :
"il s'appelait Deuce.
Il était mon .
Voilà notre histoire.
Elle n'est pas jolie.
Certains passages sont même carrément laids.
Mais c'est la nôtre.
Et par ce que je crois que tout arrive pour une raison, je n'en changerais rien. "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EloEmma69
  13 juillet 2016
La base de la romance de ce livre est franchement étrange. Une histoire d'amour qui démarre avec la rencontre d'une gamine de 5 ans et d'un jeune homme de 23 ans, c'est bizarre, sauf que.
Sauf qu'on suit les personnages à travers leurs différentes rencontres au fil du temps et que, de l'admiration d'une enfant pour un homme qui a été gentil avec elle, on passe à l'envie d'une adolescente de découvrir la vie dans les bras d'un homme, un vrai, puis à l'envie d'une femme de faire partie de la vie cet homme. Sans oublier sa vision à lui, de l'attendrissement d'un homme pour une gamine toute mignonne, on passe à l'attirance pour une jeune femme touchante de simplicité, puis à l'obsession de faire rentre cette femme, une vraie femme dans sa vie.
Ça pourrait être simple dit comme ça mais c'est autrement plus compliqué. Ils viennent de deux MC différents mais alliés. Il est président de l'un, quand elle est la fille du président de l'autre. Ils ont 18 ans d'écart. Ils ont chacun des caractères bien définis et ne peuvent prendre en compte que leur désir. La vie les marque, les éloigne ou les rapprochent tour à tour sans jamais que ce soit le bon moment. Et pourtant.
Et pourtant, on accroche à cette histoire étrange, dans ce monde particulier qu'est celui des bikers, on assiste à sa descente aux enfers à elle, et à sa « déprime » à lui.
Mais au-delà de ça, nous avons la vie des personnages qui gravitent autour d'eux, une intrigue secondaire mais qui tient la route, une psychologie des personnages qui vaut sincèrement le détour, le tout soutenu par une écriture prenante et un rythme qui ne s'essouffle pas. Oui il y a du sexe, oui il y a de la violence aussi bien physique que psychologique, mais jamais à des fins inutiles. Tout cela est justifié et cohérent avec l'univers et l'histoire.
Une très bonne découverte donc, qui donne très envie pour la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
viviM
  19 janvier 2015
Alors ce livre me laisse assez perplexe car c'est un livre qui nous marque forcément de par son contenu car il y a plusieurs scènes assez trash.
J'ai trouvé judicieux de la part de l'éditeur d'insister sur la couverture que cette romance n'est pas forcément à mettre entre toutes les mains. Vu son contenu, les propos et les scènes assez dures, crues de sexes et de violences, je pense qu'il s'inscrit dans la Dark Romance.
Par contre très contente de découvrir ce nouveaux courant de romance qui arrive petit à petit en France, avant d'ouvrir ce livre j'étais très curieuse.
J'ai pris plaisir à découvrir l'univers des MC ainsi que les différentes règlent qui les régissent. Je n'ai pu m'empêcher de penser à la série Son's of Anarchy durant ma lecture.
De plus j'ai apprécié le découpage de la romance selon les différents moments clefs qui jalonnent leurs vies respectives. Cela va conduire à un récit étalé sur plusieurs années 26 ans au total. le rythme et le style de l'auteur est par conséquent très prenant.
J'ai beaucoup aimé ma lecture même si ce n'est pas un coup de coeur car certains éléments m'ont un peu fait tiquer et ne me semblait pas vraiment réaliste. Comme le fait qu'une petite fille Eva tombe amoureuse à 5 ans d'un homme 18 ans plus vieux qu'elle et que cette attirance perdure bien des années après cette unique rencontre.
Autant dire que leur relation sera plus que tumultueuse, surtout qu'ils vont devoir au début réfréner leur attirance, à ceci va s'ajouter les contraintes de leurs deux clubs et Mais cet amour en devient obsessionnel et malsain.
Toutefois j'ai eu du mal à comprend le comportement par moment des deux personnages principaux comme le fait qu'Eva suite à son séjour au club de Deuce revient déprimé et se met par dépit En plus il faudra attendre 14 ans plus tard pour avoir un nouveau rebondissement dans leur relation. Néanmoins on ne peut que s'attacher à Eva dont sa vie est semée de tellement d'événements désastreux qu'on se demande si c'est bien réelle et parfois on aimerait la faire réagir sur sa situation. Moi qui adore les bads boys en général, ici j'ai pas du tout accroché au personnage de Deuce surtout à son comportement vis-à-vis d' Eva comme
Première immersion dans ce nouveau genre de romance qui me donne envie de lire la suite de cette série surtout que le tome 2 sera sur la fille de Deuce (Danny) et le tome 3 sur son fils le futur président du MC.
Ces deux enfants que l'on avait pas mal côtoyés dans la dernière partie du livre étaient très attachants dans leurs manières de protéger Eva même parfois contre leur propre père qui n'a pas su toujours prendre les bonnes décisions.

Lien : http://bookvivivore.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
EppupuceEppupuce   28 octobre 2016
J'avais cinq ans lorsque j'ai rencontré Deuce, il en avait vingt-trois. C'était le jour des visites à la prison de Riker. Mon père, Damon Fox dit "le Prêcheur" et président du club de motards des "Silver's Demon's" de New York avait écopé de cinq ans pour agression et usage d'une arme mortelle. Ce n'était pas la première fois qu'il faisait de la prison, et ce ne serait pas la dernière. Les Silver's Demons étaient des criminels reconnus qui vivaient selon le Code et n'en avaient rien à foutre de la société moderne et tout ce qu'elle implique.

Je n'ai jamais oublié le jour où Eva a débarqué dans ma vie complètement foireuse, faisant virevolter ses couettes, des converses aux pieds et partageant ses cacahuètes avec moi. Elle ma dérobée en un instant toute la décence qui me restait, c'est à dire peu mais elle me l'a prise putain de merde et je lui appartient depuis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   29 janvier 2015
Lovée dans les bras de Deuce, je le contemplais. J’avais du mal à fixer mon regard, tant mon corps était épuisé. Il me caressa le visage, sa main descendit le long de mon cou jusqu’à mes seins.
Je m’arquai de manière à ce que nous soyons encore plus serrés.
— Bon sang, grommela-t-il, titillant du pouce mes tétons, les faisant durcir.
Son autre main vint glisser sur mon ventre, où ses doigts en dessinèrent la courbe.
— Je sais que je ne mérite rien d’aussi doux que toi, murmura-t-il sombrement, sa main à présent située entre mes jambes. Tout ce qu’un homme a à voler pour l’avoir, il ne le mérite pas.
— Cela, tu ne l’as pas volé, soufflai-je, me tortillant contre ses doigts. Je te l’ai donné.
Une lueur d’amusement enflamma ses yeux bleus.
— Naïve que tu es, murmura-t-il. Je t’ai volée il y a longtemps. À peu près au moment où tu faisais de même avec moi.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   07 février 2016
Kami mit Cox à la porte – parce qu’il avait eu une drôle de façon de regarder une caissière au supermarché. Ce qui interpellait surtout Deuce, c’était de savoir comment elle était parvenue à entraîner Cox dans une grande surface. 
Commenter  J’apprécie          30
KateLineKateLine   07 février 2016
« — Chase, ronronnai-je. Tu veux savoir pourquoi tu n’auras jamais cela ? lui demandai-je en désignant mon corps.
— Dis-le-moi, je t’en prie, répondit-il, les yeux fixés sur ma poitrine.
— Parce que, chéri, je suis une chatte sauvage et qu’on ne peut pas acheter un tel animal. Les chattes sauvages n’aiment pas qu’on leur jette de jolies choses et qu’on s’attende en retour qu’elles dansent la samba sur la queue de quelqu’un. Les chattes sauvages ne concluent pas de marché. Elles vivent libres, pour elles-mêmes, et le font où cela leur chante – un lit, un canapé, le coffre d’une voiture, contre le mur d’une ruelle – et en rient tout du long. Je te connais depuis un moment maintenant, Chase. Je sais que tu n’as jamais connu de chatte sauvage, et que tu n’en connaîtras jamais. Les chattes sauvages ne se tapent pas de mecs coincés. Et il est plus que sûr qu’elles n’aiment pas les boxers en soie. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   29 janvier 2015
— J’ai bien remarqué comme tu la matais ! Jamais tu ne m’as regardée de cette façon ! Jamais !
— Je t’ai jamais accordé une attention particulière car t’es pas grand-chose de plus qu’une timbrée.
Elle se précipita sur lui, faux ongles en avant. Il l’attrapa par les épaules et la jeta contre la voiture.
— Dégage ! hurla-t-il.
— Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? exigea-t-elle de savoir. Qu’est-ce qu’elle a que je n’ai pas ?
Il la lâcha et s’éloigna.
— Qu’est-ce qui ne va pas chez toi ? ricana-t-il. Tu n’es pas elle, voilà ce qui cloche. Qu’est-ce qu’elle a de plus ? Moi, idiote, moi ! Toi, tu ne m’as jamais eu.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : bikersVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
326 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre