AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290097020
Éditeur : J'ai Lu (03/06/2015)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Danielle West, que chacun surnomme Danny, est la fille de Deuce, le président des Hell's Horsemen, un célèbre club de motards. Ripper, lui, en est l'un des membres éminents, comptant parmi les proches amis de Deuce. Une nuit d'été, Danny et Ripper se rapprochent fatalement, et leur destin s'en trouve à jamais bouleversé. Ils s'aiment à la folie dans le plus grand secret. Nul ne doit savoir, et si d'aventure Deuce apprenait leur liaison indécente, il les briserait to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Hamisoitil
  14 mars 2016

Ravie de retrouver les Hell's Horsemen, ces bikers. Toujours aussi délicieux, captivant et dangereux.
Faut dire que la plume de l'auteure est vraiment excellente et addictive. Personnellement, je n'ai pas vu le temps passer. Tellement à fond dans ma lecture.
Dans le premier tome (chronique ici) l'histoire était centrée sur Eva et Deuce. Eva, la fille du président rival de Deuce, également président mais des Hell's Horseman. 18 ans de différence entre ces deux-là et pourtant, l'amour a triomphé malgré les coups durs, les meurtres, un ex-mari psychopathe et j'en passe.
Dans cette suite, on retrouve toujours les mêmes personnages du précédent tome sauf que cette fois-ci, l'histoire est centrée sur la fille de Deuce, Danny et de Ripper, le sergent d'armes de Deuce. Là, aussi, la différence d'âge est bien présente et pourtant, ces deux-là s'aiment. S'aiment tellement que cela en devient dangereux pour eux au point de se cacher.
Ripper, 32 ans, est le sergent d'armes du patron, qui est, en plus de ça, le père de Danny, 18 ans. le père veille au grain. Personne ne s'approche de sa fille, sinon, c'est une balle entre les deux yeux. Alors, le mieux pour eux, c'est de se voir en cachette. Personne ne doit savoir. Rien ne sera facile pour ce couple. Car de son côté, Ripper vit encore avec l'ombre et les séquelles de sa captivité où il a subit les pires atrocités dont la perte d'un oeil, des mains de l'ex-mari psychopathe d'Eva. de l'autre côté, nous avons Danny, 18 ans, qui a toute la vie devant elle. Les sorties avec les copines, une future entrée à la fac etc... Son père souhaite pour elle, le meilleur et non, d'être comme toutes ces nanas traînant dans son club.
Une magnifique histoire au parcours chaotique qui ne sera facile ni pour elle, ni pour lui. On prend donc plaisir à les suivre tout en suivant le reste de l'équipe. D'ailleurs, on retrouve Deuce et Eva quelques années après avec leurs difficultés, leurs problèmes.... On retrouve tous les autres personnages du club, les pires comme les moins pires, ainsi que les régulières (les femmes attitrées) ou pas.
Entre les disputes, les rivalités, les doutes, les peurs, les gangs, les meurtres, les cachotteries etc... j'ai trouvé le tout superbement bien fait. Les mêmes ingrédients du premier pour une suite bien meilleure.
J'ai maintenant hâte de lire la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
alabordagedelaculture
  12 août 2015
L'avis de Chica :
Je n'avais pas eu l'intention de lire cette série – pensant que l'univers des bikers c'était très peu pour moi. Pourtant j'ai été interpellée par les remarques et commentaires à propos de ce tome 2 où les gens parlaient d'une réécriture du conte de la Belle et La Bête. Vous connaissez maintenant ma passion pour les réécritures de contes… Eh bien après avoir lu ça, Chica n'a pas hésité une seconde lorsqu'elle s'est retrouvée face à Imparfait dans les rayons de la librairie.
Toujours pas convaincue pour autant de lire le premier tome, je me suis dit que ce serait ce tome qui me donnerait envie de lire éventuellement les autres tomes de la série y compris le premier. Et ce fut le cas car non seulement j'ai dévoré ce tome 2 des Hell's Horsemen mais je meurs d'envie maintenant de lire le premier tome et surtout LA SUITE ! J'ai découvert un monde, bien que particulier, tout aussi intéressant et fascinant que ceux que j'ai l'habitude de lire.
Une des raisons qui freinait mon enthousiasme pour cette série était le langage probablement vulgaire qui allait le parsemer. Il m'est arrivé en effet plus d'une fois de ne pas aimer une lecture ou de l'abandonner car la façon de penser et de s'exprimer des personnages était vraiment trop grossière pour moi. S'il est vrai que les propos sont à l'image des personnages et donc bien souvent vulgaires, ils sont toutefois à leur place et à l'image des personnages. Et surtout, l'auteure ne nous en livre pas à chaque ligne mais quand c'est nécessaire et surtout en adéquation avec le point de vue que nous avons. Ainsi, lorsque c'est Ripper qui prend la parole, inutile de vous préciser qu'il s'en donne à coeur joie. Cependant lorsque c'est Danny qui nous raconte l'histoire, nous avons alors un vocabulaire plus calme et serein, malgré son tempérament vif et passionné.
J'ai énormément apprécié suivre à la fois l'histoire de Danny et Ripper, mais également celle d'Eva et Deuce. Je suppose que la seconde est en liaison directe avec le tome 1 et j'ai donc maintenant très envie de le lire pour en savoir plus et revenir aux origines de leur relation. L'on comprend également le mélange de ces deux intrigues amoureuses puisque l'une influe directement et sans le savoir sur la seconde.
En ce qui concerne Ripper, j'avais peur de ne pas réussir à m'attacher au personnage. C'est pourtant tout l'inverse qui s'est produit : les flashbacks, les alternances de narrateurs qui nous permettent d'avoir son point de vue aux moments clés de l'histoire, son honnêteté vis-à-vis de ses sentiments, tout est judicieusement orchestré par Madeline Sheehan et il est impossible de ne pas tomber sous le charme de cet homme bourru, blessé, viril et terriblement touchant.
Danny m'a profondément bouleversée. Une princesse élevée dans un monde de motards dans lequel elle n'a a priori rien à faire et qui va être percutée de plein fouet par la réalité et se relever des obstacles que la vie s'acharnera à placer sur son chemin. Elle m'a impressionnée, je ne suis pas certaine qu'à sa place j'aurais pu faire preuve d'autant de courage.
Si le couple central de l'histoire est l'un des points forts du roman, que les rebondissements de leur histoire sont pour le moins haletants, fascinants, déchirants, torrides et explosifs, les personnages secondaires sont tout aussi passionnants. Et au fur et à mesure que l'on découvre le caractère et l'histoire de chacun de ces membres, l'on tombe irrémédiablement amoureuse de ce club, de cette famille dont on se prend à rêver, le temps de quelques centaines de pages, que l'on en fait partie également. Malgré les épreuves douloureuses voire dramatiques qu'ils traversent, ils parviennent toujours à se relever et se reconstruire grâce au soutien sans faille qu'ils s'apportent les uns aux autres, grâce au fait que malgré l'énormité des erreurs qu'ils peuvent commettre, ils sont toujours prêts à pardonner et repartir sur de bonnes bases sans rancune et en oubliant le passé.
Bref, vous l'aurez compris : je vous recommande chaudement cette série qui m'a énormément surprise et dont je suis étonnamment devenue complètement accro. J'ai hâte de me procurer le premier tome et surtout de pouvoir découvrir la suite !
Lien : http://alabordagedelaculture..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ostenc
  15 novembre 2016
Ce deuxième tome est bien mieux que le premier. On retrouve Eva et Deuce, leur famille, leur évolution, mais ce tome est consacré à Danny et Ripper. Leur univers est toujours aussi dur, mais c'est une bonne histoire. J'ai bien aimé, et cela m'a donné envie de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          120
Marlene_lmedml
  22 septembre 2016
Me revoici dans l'univers des bikers et je dois dire que ça me plaît toujours autant. Ce monde sombre qui transpire la testostérone. Ce mélange de violence, de sexe et de loyauté me captive, je ne saurais vous dire pourquoi, mais une fois de plus je ressors comblée de ma lecture.
On reprend exactement là où nous nous sommes arrêté à la fin du premier opus, après les tumultes de la relation et de l'amour indéniable de Deuce et Eva, nous allons nous pencher sur un autre couple improbable, celui de Danny, la fille de Deuce et de Ripper, un des frères du club des Horsemen.
Vous voyez Danny ne cadre pas vraiment dans l'univers des bikers, la fille de Deuce est du genre coquette, s'habille avec des vêtements colorés et arbore fièrement sa différence. Mais Danny a baigné toute son enfance dans le club, elle a vécu aux côté de tous ces hommes fidèles au club auquel ils appartiennent… Et sa rencontre avec Ripper va bouleverser son univers.
Ripper est l'exact opposé de Danny, bras droit de Deuce, il n'a pas le droit de poser les yeux sur Danielle, encore moins le droit de la toucher. Mais un soir d'été tout dérape et entre eux commence une liaison qui les consume. Un amour parfaitement imparfait.
Jusqu'où les mènera ce jeu dangereux ? L'amour triomphera-t-il une fois de plus ?
Ce second est tout simplement parfait, dans la même lignée que le premier en un peu moins trash. Deuce était vraiment un salop avec Eva, il lui en a fait baver. Ripper, lui est d'un autre genre. Meurtri par la vie à plusieurs reprises il ne peut pas espérer que Danny éprouve des sentiments pour lui, il ne se trouve pas digne d'elle et il n'a pas le droit de l'aimer vis à vis de son rang dans le club. Je l'ai trouvé moins brut de décoffrage que Deuce et je me suis donc tout de suite attaché à lui. Plus sensible et plus accessible que Deuce. Danny quant à elle détonne dans cet univers masculin, au milieu des brebis qui rôdent pour un peu de chair fraîche… Ses tenues pailletées viennent faire contraste dans cette grande famille qu'ils forment tous. C'est une jeune femme attachante, elle voit en Ripper un homme beau, attirant et sexy, elle le voit différemment avec les yeux remplis d'amour. Entre eux l'alchimie est naturelle, ils n'ont pas besoin de s'exprimer avec des mots, leurs regards veulent tout dire.
Ils se retrouvent enfermés dans une relation impossible, la loyauté de Ripper envers le club passe avant toute chose et Danny aura bien du mal à digérer cette part de leur histoire. Etre le secret de Ripper devient trop difficile pour Danny… Elle en veut plus et c'est bien normal.
J'ai aimé le fil conducteur de l'histoire, la saga se poursuit mais l'auteure ne laisse pas ses autres personnages en plan et ils prennent une part très active dans ce second tome. Elle met sur le devant de la scène Deuce et Eva, l'après Frankie je dirais qui les a dévastés. Les autres membres du club seront eux aussi très présents et alimentent vraiment bien l'intrigue.
J'ai retrouvé ce que j'avais aimé dans le premier, c'est à dire l'ambiance très chargée sexuellement parlant, c'est brut, sensuel et parfois même assez cru mais l'auteure s'en sort à merveille, ça rend son univers d'autant plus crédible… Ce mélange de violence et d'amour s'associe vraiment pour donner un ensemble harmonieux. Il y a vraiment une balance entre le bien et le mal, entre l'amour et la haine. La notion de loyauté me plaît aussi énormément.
Pas une seconde de répit dans ce tome, l'intrigue est très prenante, le suspense est à son comble pour nous tenir en haleine. Je suis tout simplement fan de cette saga, vraiment je ne pensais pas pouvoir aimer autant un univers si sombre et régit par de nombreux codes qui dérogent totalement à mes principes et pourtant la magie opère une fois de plus.
En bref, Imparfait nous plonge dans une histoire d'amour très intense, un univers captivant et bouleversant mettant en scène des personnages touchés par la vie, qui se découvre l'un l'autre pour le meilleur et pour le pire. Madeline Sheehan poursuit son histoire avec une base très solide qui perdure de tome en tome. Ce tome a ma préférence par rapport au premier, peut-être parce que Ripper est vraiment un personnage masculin qui m'a touché en plein coeur et que son attitude m'a moins fait enrager que celle de Deuce :p
Une saga qui je le rappelle ne plaira sûrement pas aux plus fleurs bleues d'entre nous mais qui pourrait très certainement vous séduire si les romances sombres vous attirent.
Lien : https://lmedml.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
monparadisdeslivres
  09 juin 2015
Attention ce deuxième opus de la série Hell's Horsemen de Madeline Sheehan s'adresse à un public très avertit. « Imparfait » est un excellent livre, c'est brut, dur et intense en émotions. Enorme coup coeur pour ce tome. Si comme moi, vous êtes devenus fan de cette série, vous n'allez pas être déçus ici !
L'histoire commence là où s'achève l'épilogue du précédent tome « Indéniable » mais avec un flashback de trois ans en arrière jusqu'au moment présent. « Imparfait » est la terrible et magnifique histoire chaotique et frustrante de Danny West et Ripper Jacobs. Elle est belle jeune et la fille de Deuce le président des Hell's Horsemen. Lui est l'un des frères d'armes du club des Hell's Horsemen. Il est beaucoup plus âgé qu'elle, quatorze ans de différence. Son visage et son torse est couvert de cicatrices suite à la torture qu'il a subit entre les mains de l'horrible Frankie dans « Indéniable » et il a un oeil de verre. Mais pour Danny il est toujours aussi beau qu'avant. Mais tout va changer le soir où tous deux franchissent la ligne et succombent à leur désir.
Encore une fois, l'auteure Madeline Sheehan nous offre un livre bourré d'actions, de drame et de violence et sans temps morts. Chaque moment est important et judicieux. Et le plus impressionnant c'est que l'auteur nous offre non seulement les points de vue de nos héros mais aussi ceux du couple Eva et Deuce. Entrer dans la tête de ces quatre personnages nous permet de voir ces émotions qui sont tellement profondes et intenses qu'on a l'impression d'être relié à eux.
J'ai adoré le couple Danny et Ripper. C'est une version du conte de la Belle et la Bête chez les bikers. Entre eux c'est explosif, dur et très torride. Ripper est sombre, cruel, dur et défiguré. Il est conscient qu'il ne mérite pas Danny. Il va essayer d'aller de l'avant en essayant d'oublier celle qu'il aime. Mais impossible il est hanté par l'image de Danny. Danny est jeune et pourtant à vingt et un an elle n'a pas eu la vie facile. Elle va souffrir, va faire des choix qu'elle regrettera et tout faire pour oublier celui qui l'a brisé le coeur. Mais elle va lamentablement échouer.
Nous aurons aussi plusieurs histoires regroupées en une. Nous allons assister au combat que Deuce et Eva vont mener pour surmonter le fantôme de Frankie. On en apprend un peu plus sur ZZ, Jace, Dorothy et Hawk. On fera plus ample connaissance avec Cage, le frère de Danny et de Tegen, la fille ainée de Dorothy, eux je suis impatiente de lire leur histoire. Et le couple Cox et Kami sont trop marrants ! Avec cet incroyable duo, on n'arrête pas de rire. Ils donnent un côté rafraîchissant à cette histoire qui est à la fois laide et magnifique.
Ce qu'il faut retenir de cette série c'est que tous les membres des Hell's Horsemen sont une grande famille pas comme les autres. C'est une famille rude, sombre qui trafique dans l'illégalité (meurtre, viol, drogue) mais qui est d'une grande loyauté.
Madeline Sheehan est une auteure qui a un style très particulier que j'affectionne de plus en plus. Grâce à sa plume fluide, captivante et prenante on passe par toutes sortes d'émotions. On rigole, on sourit, on s'énerve, on angoisse et on est au bord de la crise de nerf. C'est une histoire imparfaite d'une grande violence mais aussi d'une grande beauté qui vous touche en plein coeur. Je ne peux que recommander ce livre, mais comme je l'ai dit au début ATTENTION ce livre s'adresse au public avertit. Il me tarde de lire le tome suivant dont l'histoire sera portée sur Cage et Tegen et je sens qu'on ne va pas s'ennuyer avec ces deux caractères forts.
Lien : http://wp.me/p5AuT9-AZ
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FloreenFloreen   16 juin 2016
En ce qui me concerne, mon deuxième amour s’est porté sur un visage couvert d’abominables cicatrices, une véritable vision de cauchemar, le genre de monstruosité dont les mères éloignent leurs enfants. Des entailles ignobles, en dents de scie, marquaient sa peau depuis le haut du crâne. Elles passaient ensuite sur son œil droit qui avait été arraché de sa cavité par une lame crantée. Les cicatrices se poursuivaient sur sa joue, par-dessus ses lèvres et le long de son cou, pour finir en haut de son épaule. Sur son torse, c’était cent fois pire, les balafres s’étalaient à perte de vue.
— Ma puce, dit-il d’un ton bourru. Les hommes comme moi n’ont rien à faire avec des filles de ton genre. T’es un sacré canon, et moi, je suis moche à faire peur et à mi-chemin de l’enfer.
Mais il se trompait.
La beauté est partout. Même dans l’écœurant. En particulier dans l’effroyable.
Parce que sans laideur, il n’y aurait pas de beauté.
Parce que sans beauté, nous ne survivrions pas à notre douleur, notre peine et nos chagrins.
Et dans le monde dans lequel je vivais, dans celui qu’il habitait, monde secret entre les autres, où la cruauté et le crime étaient présents en permanence, monde froid empli de désespoir et de mort, il n’y avait presque rien d’autre que la souffrance.
— Peut-être que tu n’es pas beau comme avant, ai-je chuchoté en touchant sa joue dévastée, mais tu le restes malgré tout. À mes yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EppupuceEppupuce   12 décembre 2016
Ripper, lui, le vit et sut qu'il était sur le point de perdre la vie, totalement impuissant.
Il éprouve au plus profond de lui, au-delà de sa terreur, un soudain sentiment de paix. Ouais, Danny allait mourir, mais il n'aurait pas à vivre un seul jour sur terre ou en enfer sans elle. Ou Mama Vi l'achevait ensuite, ou il s'en chargerait lui-même.
Cette certitude - savoir que tout était fini, qu'il suivrait Danny n'importe où, et que même dans la mort ils ne se quitteraient jamais - lui procura apaisement et sérénité.
Ce qu'il partageaient durerait pour l'éternité.
[...]
IL finirait sa vie en homme meilleur.
Danny l'avait rendu ainsi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : bikersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
279 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre