AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Hell's Horsemen tome 4 sur 4
EAN : 9782290097007
318 pages
J'ai Lu (02/06/2016)
4.23/5   15 notes
Résumé :
Dorothy a longtemps été la maîtresse de Jason, membre des Horsemen.
Mais cette relation a volé en éclats le jour où la femme de ce dernier l’a blessée avec une arme à feu, alors qu’elle était enceinte de Hawk, un autre motard du club avec lequel elle entretenait en parallèle une liaison.
Ayant miraculeusement survécu, désormais installée en Californie, Dorothy espère se reconstruire, loin des mensonges et des secrets. Cependant, les terribles démons ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
marnchoups
  06 juin 2016
La série des Hell's Horsemen semble parfaitement refléter le monde des bikers. Depuis le premier tome, Madeline Sheehann m'a conquise avec ses hommes vêtus de cuir qui respectent leurs propres lois et qui vivent en fraternité avec leurs régulières.
Ce quatrième tome est consacré à Dorothy et Hawk. Leur histoire n'est pas à écrire, elle est à poursuivre.
Dorothy ne compte plus les années qui la séparent de son arrivée au club. Jeune et éblouie, elle est tombée folle amoureuse de Jase, un des membres des Hell's Horsemen. Tout deux mariés, ils vont vivre une folle passion jusqu'à ce que Dorothy prennent ses marques au club. Elle va quitter son mari et va devenir la maîtresse de Jase pendant de trop nombreuses années. Celui ci va lui laisser croire qu'il quittera sa femme et qu'ils pourront vivre au grand jour leur amour mais ce n'est que des mots.
Dorothy vit un amour destructeur avec cet homme jusqu'au jour où tout va basculer. Une nuit, elle va se laisser aller dans les bras de James « Hawk ». D. va découvrir une autre facette de l'amour, de l'appartenance à un homme.
Les années vont passer et les secrets perdurer.Jusqu'à ce qu'un drame viennent mettre un point à tout ça. Dorothy va tout quitter pour repartir à zéro ou presque. de son amour vécu avec Hawk va naître un petit garçon prénommé Christopher.
Si une partie de leur histoire a déjà été écrite, la suite reste à écrire et ça ne sera pas de tout repos. Quand le passé revient frapper à la porte, ce n'est jamais bon signe...
Madeline Sheehann a encore une fois su m'emporter dans son univers où la violence et la noirceur sont en lutte constante avec la romance. L'histoire de Hawk et Dorothy est plus mature et « douce » que les précédentes. Elle n'en reste pas moins tout aussi belle.
Avec les Hell's Horsemen, il n'y a pas de place pour la lenteur ou l'ennui. La romance si elle est prépondérante s'imbrique parfaitement à la vie mouvementée des bikers et à tout ce qui en découle.
J'ai pris énormément de plaisir à retrouver tout les personnages et à découvrir la suite de leurs histoires respectives. Madeline Sheehann a ce talent de pouvoir intégrer les personnage secondaires en leur donnant une place ni trop ou pas assez importante.
Dorothy et Hawk m'ont beaucoup touché. La carapace de femme douce et fragile de Dorothy se fissure pour laisser la place à une femme sûre d'elle et de ses choix. Quant à Hawk, cet homme au visage dur et au tempérament discret va s'ouvrir pour montrer toutes l'ampleur de ses sentiments pour la femme qu'il aime, pour son fils mais aussi pour son club pour qui il donnerait sa vie.
Ce quatrième tome est à la hauteur des précédents bien que différents. L'épilogue laisse présager une suite mouvementée et hautes en couleur. J'ai hâte de voir ce que l'auteur va nous réserver mais la patience va être de mise... Je vais peut-être me consoler en relisant les tomes précédents ou en trouvant des concurrents aux Hell's Horsemen qui sait. Une chose est sûre, ils resteront les premiers dans mon coeur.
Lien : http://lepuydeslivres.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Aurelalala
  07 octobre 2020
Dorothy est loin d'avoir eu la vie facile ni celle dont elle avait rêvé. Des désillusions, elle en a connu, et c'est un peu ce qui l'a amenée à tromper son mari avec Jase, un gars des Horsemen. Jase, marié et père de famille, n'a jamais eu l'intention de quitter sa femme même si Dorothy voulait le croire. Désespérée, c'est dans les bras de Hawk, un autre Horseman, qu'elle va trouver du réconfort, qui ne sera pas sans conséquences. La grossesse de Dorothy va déclencher la colère de l'épouse bafouée.
Sept ans après le drame, Dorothy vit loin du club de motard et ne voit que Hawk lorsque ce dernier passe voir leur fils. Les sentiments sont toujours là mais il est difficile de lâcher prise après tous les malheurs qu'ils ont traversés. Loin de se douter que le passé de Hawk va lui péter à la tronche, Dorothy aimerait bien reconquérir le père de son fils.
Difficile de quitter le milieu des bikers lorsque vous avez un enfant avec l'un d'eux et que votre fille aînée est elle-même intimement liée au fils du président. D'ailleurs Dorothy n'a pas que des mauvais souvenirs de la période où elle jouait les potiches pour les Horsemen. de plus, même si Dorothy n'est pas exempte de défauts, elle n'en reste pas moins consciente de ses propres limites. Ce qui en fait une héroïne attachante, de mon point de vue.
Évidemment, elle aurait bien aimé être revendiquée comme la propriété exclusive de Jase, devenir sa régulière, à une époque mais ce titre revenait à son épouse. Pour le reste, elle a toujours composé avec ce que la vie voulait bien lui donner.
Cette histoire ne nous épargne pas des divers scandales qui touchent le club mais reste assez calme comparé à d'autres romans de la série. J'ai eu l'impression que le choix de narrer du point de vue de Dorothy a limité l'implication du lecteur, et cela, malgré la présence de nombreux passages d'un narrateur omniscient.
Le passé de Hawk est un gros truc qui va mettre un peu d'action mais ce tome est assez gentillet, moins crade. Et non, le terme n'est pas mal choisi. Les gangs de motards ne font pas dans la dentelle… Ni avec des femmes, ni en affaires.
L'intrigue étant plutôt moyenne pour celui-ci, je ne m'attarde pas plus. Par contre, ce volume se termine sur un cliffhanger qui n'a rien à voir avec le tome 5.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline
  06 avril 2021
Dans ce quatrième tome, nous découvrons enfin l'histoire de notre Dorothy. Ce personnage a toujours été depuis le premier tome une intrigue en second plan, sur le long terme. Dans le deuxième tome, elle a pris une balle, dans le troisième elle se sauve avec Tegan et son fils, voici enfin son histoire tant attendue.
Dorothy s'est toujours considérée comme une romantique, une jeune femme qui cherche le mari idéale pour fonder une famille, mais malheureusement la vie ne lui a pas offert ce qu'elle souhaitait. Elle a du de très bonne heure se battre et apprendre survivre; de romantique elle est passée à soumise, désespérée et triste. Après 17 ans de liaison vécu en secret avec Jase, elle laisse tout tomber et part avec son fils vivre loin de cette cohue et du club Hell's Horsemen. Seul le père de Christopher, James «Hawk» Young lui rend visite, sauf pour ce matin de noël où elle l'attend avec inquiétude.
Dorothy est une femme qui a souffert, côté coeur mais aussi côté vie. Elle s'est toujours senti au sein du club comme une personne remplaçable. Sa rencontre avec Hawk, lui a offert une lumière dans sa vie, ainsi que Christopher, leur fils. Hawk devient pour elle son sauveur et sa force. Hawk est une personne très intimidante avec un secret bien caché. Sa rencontre avec Dorothy est pour lui une bouffée d'air face à sa vie de nomade et solitaire. Quant à Jase, il se morfond dans l'alcool. Dans toute cette histoire, ce sont ses peurs et l'insécurité qui l'ont amené là aujourd'hui, seul. Après avoir fait passer tous ses désirs et besoins avant ceux des autres, le voilà maintenant il a tout perdu, femmes, enfants,...
L'intrigue sur la disparition de Hawk et le futur du club est bien menée. Ce tome semble être une transition avant la tempête qui s'annonce pour les prochains tomes. La fin fait très peur pour le futur du club et ses membres. L'histoire de nos trois personnages se ressemble dans les grandes lignes; leurs erreurs les ont contraint à prendre un chemin qui aurait pu être différent.
La narration est de différents points de vue : Dorothy, Hawk, Jase, Deuce, Ripper, le changement est assez abrupte, mais très compréhensible. Leurs histoires passées sont racontées par des flash-back, mis en évidence grâce à l'écriture italique. La couverture est une belle déception, aucune ressemble avec Dorothy qui est rousse, je préfère la couverture originale qui nous présente le trio. Sinon comme tous les tomes, un peu d'humour s'installe malgré le côté sombre des intrigues.
Ce tome est très différent des trois autres, moins de sexe ou de scènes sombres et dures. Ce fut malgré tout une agréable lecture. Dorothy a enfin son happy-end, je suis ravie pour elle car elle le mérite après une vie avec tant de souffrance. Nous ressentons encore plus le lien de fraternité des membres du Club. Une belle conclusion pour notre trio, et prochaine lecture le tome sur notre Preacher, le "papa d'Eva".

Lien : https://meslivres-monplaisir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ostenc
  10 février 2017
C'est bien, et même très bien. Je me suis habituée à cette série, intéressante à lire. Avec ce tome on comprend mieux Dorothy, son histoire et ses motivations. C'est émouvant de voir sa relation avec Hawk, tout sauf facile. C'est un milieu dur mais les personnages sont intéressants, et j'ai bien aimé savoir ce qu'il advient des autres couples des tomes précédents. La fin est tout en suspense, j'ai hâte d'avoir le tome cinq entre les mains !
Commenter  J’apprécie          40
CindyR
  28 octobre 2017
Vraiment addictif cette série, heureusement que j'avais les quatre tomes sortie avant de commencer à la lire , j'ai tout lu à la suite tellement que c'est passionnant et qu'on veux en découvrir plus sur tout ses personnages par contre ce tome fini sur une de ses scènes et on reste carrément sur notre fin , j'espère vraiment que la suite ne tardera pas. Un grand merci à l'auteur pour ce magnifique moment.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
marnchoupsmarnchoups   06 juin 2016
Je n'ai pas toujours été brisée; nous sommes tous nés purs. C'est notre voyage qui nous pèse et nous pousse à la dérive. Nos erreurs nous accablent.
Et nous croulons sous la culpabilité et la honte, nous terrant un peu plus au fil des épreuves. Il ne dépend que de nous de nous en sortir et d'accepter nos fautes, nos imperfections, mais aussi celles de ceux que nous aimons.
Afin de retrouver le chemin dont nous nous sommes éloignés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : bikersVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
332 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre