AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2859404708
Éditeur : Phébus (01/01/1997)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Roman qui évoquait pour la première fois sans fard la conquête de l'Amérique par les Espagnols, connut au lendemain de la dernière guerre un succès inouï (au point de devancer pendant trois ans Ambre de Kathleen Winsor sur la liste des meilleures ventes).
L'intransigeance de l'auteur y était pour quelque chose, qui ne manqua pas de faire scandale.
Shellabarger, historien américain passé au roman, osait en effet évoquer par le détail la première tentati... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Pecosa
  21 septembre 2012
Juin 1518. Pedro de Vargas, jeune homme bien né et de belle prestance rêve de partir pour le Nouveau Monde. Son père, Don Fransisco, ancien officier qui a combattu contre les Maures et les Français s'y oppose: "Pas un garçon des deux Castilles qui ne soit toqué à l'idée d'aller ramasser pour rien de l'or et des esclaves Indiens, sans parler d'un empire ou d'autres folies." Il choisit pour son fils la carrière des armes, sous les ordres de son ancien ennemi, le chevalier Bayard. Hélas, peu avant son départ, Pedro de Vargas, tiraillé entre son amour pour la noble et belle Luisa de Carvajal et son désir pour la plébéienne Catana Lopez, qui danse la sarabande "à vous faire bouillir le sang" et lance le couteau comme une gitane, offense le vil Diego de Silva. Ce dernier, "grande chauve-souris changée en homme" est un intrigant très influent qui ne tolère aucune résistance: "C'est une règle chez moi d'écarter quiconque se tient sur ma route, quiconque m'offense, même si c'est un homme sans importance". Blessé dans son amour propre, il fait arrêter tous les de Vargas par l'Inquisition. La petite soeur de Pedro, la gracile Mercedes, périt sous la torture, la famille s'exile, Pedro combat de Silva et quitte l'Espagne. Seul et sans appui, il s'enrôle dans les troupes de Hernan Cortés, autre rejeton d'hidalgo honni par la bonne société castillane: "Ce Hernan Cortès, après avoir connu les prisons, s'est acoquiné dans les îles avec une fille de rien qu'il a été tenu d'épouser. Il administre une ferme par là, à ce que m'a dit son père, et s'est élevé au rang magnifique d'alcalde dans un misérable village qu'on appelle Santiago. Voilà son empire..." Dès son arrivée, Pedro de Vargas se heurte de plein fouet à une civilisation et une culture nouvelles et surprenantes et à une réalité difficilement acceptable pour un jeune homme idéaliste. Ferraillant et bataillant, il prend part à tous les combats pour la conquête de Mexico et assiste à la chute de la Cité.
Capitaine de Castille est un beau roman d'aventures de facture classique dans sa construction: des personnages représentatifs facilement identifiables (le courageux hidalgo nourri d'idéaux chevaleresques, la fille du peuple au grand coeur, l'aventurier sans scrupule...), des péripéties, des coups de théâtre et de nombreux rebondissements. Mais ce qui fait la singularité et la beauté du roman c'est l'habileté et l'érudition de son auteur. Samuel Shellabarger (1888-1954), professeur d'histoire et chercheur, parvient à faire cohabiter de manière harmonieuse des personnages fictifs et des personnages historiques, et à créer une vérité idéale, l'histoire telle qu'elle aurait pu être, "le spectacle philosophique de l'homme" cher à Alfred de Vigny. Capitaine de Castille est une épopée certes, mais une épopée noire, celle de la conquête de l'Amérique par les Européens, de l'anéantissement et de l'avilissement, par les armes et par la foi, et de la fin de l'innocence.
Paru en 1945, Capitaine de Castille connut un immense succès, la fin de la seconde guerre mondiale donnant une dimension plus tangible et plus tragique aux thèmes de conquête, de domination et d'extermination. le roman fut adapté au cinéma deux ans plus tard par Henry King, avec Tyrone Power dans le rôle titre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
autres livres classés : espagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Samuel Shellabarger (2) Voir plus




Quiz Voir plus

1 classique = 1 auteur (XVI° siècle)

Les Regrets

Pierre de Ronsard
Joachim du Bellay
Agrippa d'Aubigné

10 questions
82 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique , 16ème siècleCréer un quiz sur ce livre