AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782700705058
Éditeur : Aubier Montaigne (07/01/1993)
3.42/5   6 notes
Résumé :
Avec son « drame lyrique » en quatre actes et en vers, Prométhée délivré (1820), Shelley (1792-1822), admirable traducteur, affirme son ardent désir d'originalité. Son adaptation libre, voire subversive, de la trilogie d'Eschyle (525-456 av. J.-C.) aujourd'hui disparue (Prométhée enchaîné) et du mythe de Prométhée (le Titan qui, pour avoir dérobé le feu du ciel afin de l'offrir aux hommes, se voit châtié de sa coupable transgression par Jupiter) ambitionne d'en inve... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
lehibook
  07 août 2021
Ce drame lyrique en quatre actes , écrit en 1820 est une reprise du mythe de Prométhée qui eut une féconde postérité littéraire . Ici Shelley s'appuie sur le peu que l'on connaît des pièces d'Eschyle qui lui sont consacrées . le Titan Prométhée qui s'élève contre les dieux en faveur de l'humanité est le grand rebelle et à ce titre inspire ceux qui demandent la liberté pour les peuples . Shelley y rêve d'une réconciliation suite à la Révolution française . Cette oeuvre optimiste , certes , est assez rude à lire le style étant d'un romantisme exacerbé.
Commenter  J’apprécie          60
UnDernierLivre
  04 juillet 2016
Critique complète sur le site.
Prometheus Unbound regorge de magnifiques images qui vous émerveilleront si vous faîtes une lecture attentive de la pièce. Cette oeuvre est incroyablement romantique, elle fait parler la Terre, les montagnes, le vent, la Lune ! La Nature devient vivante sous les mots de Shelley (Disons bonjour à Manfred de Lord Byron). Il y a un moment absolument incroyable, en deux mots, où la Terre compare ses forêts à la mer et votre humble narratrice a été totalement conquise.
Lien : http://www.undernierlivre.ne..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   04 février 2018
L'Homme, âme unique et harmonieuse faite d'âmes multiples
Dont la nature même est la loi, propre
Où toutes choses se confondent comme les fleuves dans la mer;
Dont les actes familiers sont embellis par l'amour;
En qui labeur, douleur, chagrin, dans le vert bosquet de la vie,
Se jouent comme des fauves apprivoisés, dont nul ne soupçonnait la douceur!

Sa volonté, avec toutes les passions basses, les joies mauvaises
Et les soucis égoïstes qui en sont les tremblants satellites,
Guide funeste, mais puissance souveraine
Est comme une nef aux ailes de tempête, dont l'amour
Tient le gouvernail, au milieu des vagues qui n'osent l'engloutir
Forçant les rivages les plus sauvages de la vie à reconnaître son empire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
genougenou   19 juillet 2016
Esprit de la Terre

Mère, je suis devenu plus sage en grandissant, bien qu’un enfant
Ne puisse pas être sage comme toi, en ce jour ;
Et plus heureux aussi ; plus heureux et plus sage à la fois.
Tu sais que les crapauds, les serpents, les vers répugnants,
Et les bêtes vénéneuses et malines et les branches
Chargées de baies malades dans les bois, étaient toujours
Une gêne à mes pas à travers ce monde de verdure :
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
NeiSpatheNeiSpathe   08 mars 2017
Nous dépasserons les yeux des cieux étoilés et pénétrerons dans le blanc abîme pour le coloniser ; Mort, Chaos et Nuit au bruit de notre volée s'enfuiront, comme le brouillard devant l'assaut de la tempête
Commenter  J’apprécie          40
NeiSpatheNeiSpathe   08 mars 2017
Souffrir les malheurs que l'Espérance regarde comme infinis ; oublier les maux plus noirs que la mort et la nuit ; défier la Force, qui semble toute-puissante, aimer, et supporter ; espérer, jusqu'à ce que l'Espérance crée des débris de son propre naufrage l'objet même qu'elle contemple ; ne pas changer, ne pas trembler, ne pas se repentir
Commenter  J’apprécie          20
lehibooklehibook   07 août 2021
Souffrir des maux que l'Espoir même juge infinis;pardonner des crimes plus nopirs que la nuit ou que la mort;défier un pouvoir qui semble .
omnipotent; aimer et supporter;espérer jusqu"à ce que l'espérance crée de son propre désastre l'objet qu'elle se propose;ne changer,ni n'hesiter, nis se repentir
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Percy Bysshe Shelley (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Percy Bysshe Shelley
Le Brasier Shelley : Film sonore (France Culture / Création on air). (Je ne détiens aucun droit sur cette création radiophonique. Si les créateurs souhaitent, pour quelque raison que ce soit, que je retire cette vidéo, je le ferai. Je les prie simplement de m'en informer au préalable, sans porter plainte auprès de YouTube : le dialogue est toujours une vertu.) Diffusion sur France Culture le 16 septembre 2018. Émission “Création on air”. Portrait de Percy Bysshe Shelley par Alfred Clint, en 1819. Photographie © Crédits : Céline Ters - Radio France. Trembler, luire un instant et disparaître. Un film sonore de Ludovic Chavarot et Céline Ters. Avec Gaspard Ulliel, Marianne Faithfull, Warren Ellis et Lola Peploe. Le 18 juillet 1822, le corps sans vie du poète Percy Bysshe Shelley fut retrouvé sur le rivage de Viareggio, en Italie, rongé par le sel et l'eau. Il avait 29 ans. L'intelligentsia anglaise se réjouit alors de la disparition du plus magnifique, mais du plus subversif de ses poètes. Chassé du Royaume-Uni pour ses écrits et ses mœurs, aussi sulfureux les uns que les autres et après avoir enlevé sa très consentante future jeune épouse Mary Shelley, qui sera l'auteure, à 18 ans, du fameux “Frankenstein”, Shelley s'embrase et noircit des pages jusqu'au vertige. À rebours de sa mort, sur le fil de l'eau et du feu, Shelley, révolutionnaire, libertaire, féministe, républicain, idéaliste, enleveur de femmes, athée... déroule ses mots comme de la poudre, en échos politiques, poétiques et incendiaires au-devant du sublime.
« Ci-gît Un dont le nom fut écrit sur de l'eau Mais avant que s'élevât le souffle qui pourrait l'effacer, La Mort, en repentir de ce meurtre cruel, La Mort, hiver immortalisant, se jeta Par le travers du flot, et le torrent vierge du temps Déploya Un rouleau de cristal, blasonnant le nom... »
Avec :
Gaspard Ulliel : Percy Bysshe Shelley Lola Peploe : Mary Shelley Christophe Dilys : Percy Bysshe Shelley (voix anglaise) Warren Ellis : Docteur Polidori / Echos Jean-François Néollier : Narrateur / Sir Edward Trelawny
Avec la participation exceptionnelle de Marianne Faithfull, et les voix de Tanguy Blum, Jérôme Ters, Leopold Tobisch et Céline Ters.
Musique originale : Warren Ellis et Augustin Viard. Prise de son : Frédéric Changenet, Bernard Lagnel, Jean-Michel Cauquy, Eric Villenfin. Mixage et spatialisation : Frédéric Changenet. Producteur : Ludovic Chavarot. Réalisation : Céline Ters.
“Le Brasier Shelley” est dédié à Marguerite Boussuge et Véronique Crespan.
Remerciements à Marc Porée, Hélène Fleury, Alain Morvan, Sophie Musitelli et Lou Guibert.
Liens bibliographiques :
“Les derniers jours de Shelley et Byron” de Sir Edward Trelawny (éditions José Corti) “Percy Bysshe Shelley” de Richard Holmes (Fayard) “Que les étoiles contemplent mes larmes” de Mary Shelley (Éditions Finitude) “Poèmes” de Percy Bysshe Shelley, Robert Ellrodt (Imprimeries Nationales, La Salamandre) “Écrits de combat” de Percy Bysshe Shelley (L’insomniaque) “Ode au vent d'ouest, Adonaïs et autres poèmes” (Points) “Œuvres poétiques complètes de Shelley tome 1 et 2” de Percy Bysshe Shelley (Hachette BNF)
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : gothiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
976 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre