AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755636009
Éditeur : Hugo et Compagnie (09/11/2017)

Note moyenne : 4.37/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Annalia n'a jamais aimé que Preston. Fille d'ouvriers agricoles mexicains immigrés en Californie, elle a grandi en subissant l'exclusion, dans une minuscule cabane de Central Valley. Sur cette terre, elle a découvert la liberté, dans les grands espaces de la ferme Sawyer et auprès des garçons qui étaient ses seuls amis.
Preston est amoureux d Annalia depuis son enfance. Mais sons sens de l'honneur l'a empêché de le lui dire, jusqu'au moment où il lui est dev... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  01 décembre 2017
[L'honneur de Preston] est un des romans les plus bouleversants que j'ai pu lire de Mia Sheridan. Tellement émouvant, déchirant et puissant qu'il est vraiment difficile d'en parler comme ça tout simplement au détour d'une chronique littéraire. En effet, dans ce roman, l'auteure aborde bon nombre de thèmes qui enrichissent l'histoire. Des sujets abordés avec clairvoyance, intelligence et beaucoup de finesse. Il n'est pas aisé de traiter certains, la complexité de la gémellité, ou encore le deuil, la différence de classe sociale et de nationalité. Cette romance m'a tout simplement arraché le coeur pour mieux me faire comprendre le symbole d'un amour indéfectible, d'un amour qui traversera les pires épreuves que l'on puisse vivre au cours de notre vie.
L'histoire d'Annalia del Valle et de Preston Sawyer est un véritable crève coeur. Je ne savais pas tellement dans quoi je m'embarquais avec ce roman, je n'avais qu'une certitude, je savais que j'allais être bouleversée parce que jusqu'à présent, Mia Sheridan a toujours réussi à m'émouvoir. Je pense qu'ici c'était le summum de l'émotion. Dès le prologue, Mia Sheridan frappe fort, parce que l'on entrevoit l'histoire a un moment déterminant, une scène qui nous pousse de suite à la réflexion et au jugement. le retour d'Annalia suscite de suite l'intérêt du lecteur, on en veut plus et c'est ce que l'auteure nous donne dès le premier chapitre.
J'ai trouvé ce roman très complet, on découvre une histoire complexe qui se joue sur plusieurs années. L'auteure attire notre attention sur la complexité de la relation de Preston et Cole, son frère jumeau. Ils sont fusionnels tout en étant totalement différents. C'est un peu la nuit et le jour, mais les deux frères partagent le même amour pour Annalia del Valle, cette jeune fille mystérieuse et secrète qui attise naturellement leur intérêt. Annalia trouve refuge à la lisière de la propriété des Sawyer, le temps qu'elle passe avec Cole et Preston lui fait oublier la misère dans laquelle elle vit, elle oublie sa différence sociale sans jamais s'imposer plus que ce qu'il ne faut, ne dévoilant jamais ses conditions de vie. Annalia les aimait tous les deux, mais son coeur n'appartenait qu'à un seul d'entre eux… Mais la vie a décidé de les mettre à l'épreuve, et Preston ne dévoilera jamais ses sentiments à Lia, lui cachant, jusqu'au jour où leurs mondes et leurs corps rentreront en collision, une nuit d'été qui bouleversera leur vie à tout jamais…
J'ai lu ce roman le coeur battant à tout rompre, manquant parfois de souffle et usant un nombre incalculable de mouchoirs pour sécher mes larmes qui n'ont que très rarement cessées de couler. Ce roman est finalement indéfinissable, c'est une romance mais pas que… C'est une histoire de famille, d'amour et d'amitié. Une histoire de différence et de tolérance. Mia Sheridan est allé très loin avec un scénario totalement imprévisible, je dois dire que le résumé avait attisé ma curiosité, je m'étais posé beaucoup de questions avant de commencer ma lecture, des questions qui ont trouvé leurs réponses au fil des pages. Et je peux vous assurer que certaines de ces réponses m'ont déchiré de toute part. L'histoire de Preston et d'Annalia est unique, elle a sa propre identité et j'ai trouvé cela fascinant de voir comment Mia Sheridan arrive à nous exposer l'amour, elle arrive à nous faire comprendre que l'amour est un sentiment complexe, que l'on est parfois pas maître de ce que l'on ressent. Elle nous sert une romance exceptionnelle grâce à des personnages singuliers et fantastiques.
Je vais vous parler d'Annalia en premier, car à mes yeux, elle porte le récit sur ses épaules. Annalia est une héroïne exceptionnelle, une battante. Une jeune femme au coeur d'or qui a vécu des choses très difficiles dans sa vie et ce, dès son plus jeune âge. Quand on début le roman, on a envie de juger Lia, parce que l'on a du mal à passer outre ce qu'elle a fait en s'éloignant de Linmoor, sa vie natale. Et puis, les circonstances tombent, on découvre l'histoire d'Annalia depuis ses onze ans, j'ai adoré que l'histoire remonte le temps, que l'on ait toutes les cartes en main pour comprendre et s'émouvoir. Lia est d'origine Mexicaine, issue d'un milieu plus que modeste, elle essaye de ne jamais attirer l'attention sur elle, avec les frères Sawyer, elle trouve enfin du réconfort. Mais hélas cela ne change en rien ses conditions de vie et son avenir. Lia c'est une jeune femme admirable, j'ai été époustouflée par sa force de caractère, avec ce qu'elle a vécu c'est une survivante. Au fil des pages, je me suis tellement attachée à elle, que c'était un déchirement de finir ce roman, je ne voulais pas la quitter. Je voulais rester à ses côtés et la voir heureuse et épanouie, je voulais la voir avoir ce qu'elle méritait.
Preston, notre héros, est un personnage quelque peu effacé par moment, et vous comprendrez pourquoi. Il a un tempérament très posé, calme et passionné. Il a du mal à trouver sa place aux côtés de son frère Cole, qui est son exact opposé, Cole est celui qui attire l'attention, celui a qui on passe tous les caprices. Preston est plus sur la retenue, plus sur la réserve et moins en enclin à croire en lui. Preston manque de confiance en lui, et face à ses sentiments pour Annalia, il ne fera pas toujours les bons choix. Preston est un homme de la terre, il s'épanouit dans la ferme familiale et sa vie est toute tracée. du moins c'est ce qu'il pensait… J'ai aimé son personnage pour sa fragilité apparente, on perçoit qu'il souffre d'aimer Lia sans pouvoir prétendre à son amour. Je me suis sentie très proche de lui, j'avais envie de le soutenir mais aussi de le pousser à agir, à ne pas ronger son frein… Hélas, Preston est un homme d'honneur et il paiera très cher cette facette de sa personnalité.
Preston et Lia forment un duo éblouissant, on ne peut que sentir la puissance de leur amour. Mais parfois, entre les non-dits et les obstacles que la vie met sur leur chemin il est difficile d'y voir clair. Et on passe à côté des choses simples de la vie. Avec ce roman, je n'ai pas envie de parler d'intrigue ou de scénario, car j'ai eu l'impression de vivre quelque chose de réel. Mia Sheridan a orchestré son histoire avec maestria ! J'ai eu peur que le récit soit trop dramatique, j'ai eu peur de suffoquer au fil des pages, car je vais être honnête, nos héros vont énormément souffrir et c'est terriblement palpable, Mia Sheridan a un style très incisif et vivant. Sa plume se veut très émouvante avec ce roman, elle capture l'attention de ses lecteurs en traitant des thèmes de société qui ne manqueront pas de vous faire réagir. J'ai trouvé l'histoire puissante avec un aspect psychologique poussé à son paroxysme. L'auteure met en exergue les sentiments qui nous assaillent lorsque l'on doit surmonter un deuil, lorsque l'on doit subir le regard des autres et leur dédain. Elle décortique des tranches de vie très éprouvantes et j'ai trouvé cela géré à la perfection. le récit se joue sur plusieurs années, Mia Sheridan nous offre une narration à deux voix entre passé et présent, l'histoire est passionnée et romancée juste ce qu'il faut. Elle a mis l'accent sur les émotions dans cette romance, le côté charnel est vraiment abordé avec beaucoup d'intelligence, pour nous faire comprendre que leur amour est déchirant et qu'il les consume. le contexte et le lieu où se déroule l'histoire sont très importants, Linmoor est une petite ville, Annalia peinera à trouver sa place et les gens ne se gênent pas pour juger les autres et répandre les rumeurs le cas échéant.
J'ai adoré tous les sujets abordés par ce roman, car l'auteure n'y est pas allé à l'aveugle, j'ai vraiment trouvé chaque rebondissements pertinents. L'ambiance de ce roman est assez intense, et parfois il est difficile de ne pas se laisser submerger par nos émotions, je me suis mise à la place d'Annalia tout au long de ma lecture, et je peux vous dire que j'ai souffert autant que j'ai aimé. Mia Sheridan s'est confié lors d'une vidéo sur sa façon d'écrire, et on sent pertinemment à chacun de ses romans qu'elle écrit sur des thèmes qui lui tiennent à coeur, ici j'ai aimé qu'elle aborde la différence sociale, et le regard des autres. le fléau que représente le jugement, elle aborde aussi des thèmes qui peuvent détruire une vie, je ne peux pas en dire plus, mais vous verrez que ce roman, c'est bien plus qu'une histoire d'amour, c'est l'histoire de toute une vie. de destins mêlés dans la tourmente mais aussi liés par un amour sans limites.
En bref, [L'honneur de Preston] est un véritable chef-d'oeuvre. Un roman que je ne classerai pas comme une simple romance. Mia Sheridan nous offre une histoire qui traverse les époques, un récit moderne, puissant, intelligent et déchirant qui fera battre votre coeur et couler vos larmes du début à la fin. Elle a trouvé le juste milieu entre drame et passion, entre amour et désespoir, en emportant le lecteur dans une histoire d'amour qui bravera tous les obstacles. Annalia et Preston se sont faits une place de choix dans mon coeur, je n'oublierai jamais ce que ce roman m'a transmit comme message. C'est un roman qui doit faire partie de vos prochaines lectures, si ce n'est pas déjà fait.

Lien : http://www.lmedml.fr/2017/12..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Beliwei
  24 novembre 2017
Ce livre, le résumé est déjà à lui seul annonciateur de quelque chose de fort et cela se confirme dès les premiers lignes. Plus j'avançais dans ma lecture, plus je sentais mon coeur se serrer. Mia Sheridan a cette plume qui nous pousse à ressentir si bien les émotions de ses personnages. Cela en est d'autant plus difficile que de s'exprimer sur ce que l'on a pu ressentir à la lecture de ses romans, trouver les mots justes pour exprimer l'intensité de nos émotions.
Tout a commencé alors qu'Annalia avait onze ans, Preston et Cole en avaient alors quatorze. Annalia habitait avec sa mère dans une "cabane" sur les terres de la famille de ces deux jumeaux. Elle les a connu car elle passait beaucoup de temps dans le domaine, à rêver, observer, s'imaginer des tas de choses. Ils ont souvent trainé ensemble tous les trois, partageant des moments dans la nature. Ils n'ont jamais parlé de leur famille, de leurs soucis, de leur vie, ils se contentaient de vivre des moments ensemble sur l'instant présent. Ils ont grandi ensemble et Annalia n'a fait que s'épanouir physiquement jusqu'au moment où ils ont commencé à la voir différemment.
J'ai tout de suite aimé cette image de la petite fille brune aux yeux verts et des deux plus grand gaillards qui se ressemblaient tant physiquement mais si différents dans leur façon d'être. Je me suis toute de suite attachée à ces trois enfants et au fil des pages, j'ai compris et éprouvé les mêmes sentiments qu'eux. La scène de leur rencontre marque déjà bien qu'elle sera la place des personnages, Cole est celui qui ose, Preston reste en retrait et observe tandis qu'Annalia reste présente et cette jeune enfant plein d'espoir et de curiosité. Trois personnalités différentes, trois façons de penser et tant de moments à partager.
Le roman est construit en deux temps, Mia Sheridan effectue des allers-retours entre le présent et le passé. Nous côtoyons ainsi ces personnages jeunes enfants pour ensuite les suivre dans l'adolescence jusqu'à ce qu'ils soient adultes. L'action se passe au présent mais il est important de comprendre quel est le passé commun de ces personnages, c'est ainsi qu'il est évoqué par flash-back. On commence par fondre pour ces enfants dont l'innocence guide les actes, une profonde amitié les lie alors. L'adolescence va alors révéler quelle est l'attitude des autres vis à vis de Lia, qui ne fait pas partie du même monde. Leur amitié n'en est pas entachée mais nous ressentons bien qu'alors quelque chose pourrait poser problème. Lorsque l'on les découvre jeunes adultes, lorsque les garçons vont prendre leur envol, Lia se rend compte qu'elle ne sera jamais à leur hauteur, mais elle ne désespère pas de s'en sortir un jour.
Lia est une jeune femme, qui a toujours été seule. L'évocation de la vie de sa mère et de son comportement avec sa fille nous propulse alors dans la réalité des émigrés venus du Mexique. Leurs conditions de vie sont assez déplorables et Lia n'a connu que cela. Malgré une vie peu avenante et beaucoup de sacrifices, elle reste cette jeune femme pétillante si agréable à suivre. Ses rapports avec les jumeaux ne sont pas simples, tous deux sont attirés par elle mais Lia a déjà fait son choix mais alors rien ne se passe comme cela était prévu. On s'interroge sur ces deux jeunes hommes, de l'enjeu d'un pari au mal que cela occasionnera. Ce trio fonctionnait très bien jusqu'à ce que tout explose et là nous constatons une descente aux enfers, les sentiments éprouvés sont mis à mal, les ressentiments, la culpabilité, tout ce qui est négatif prend le dessus sur le positif qu'était leur histoire.
Je me suis réellement pris d'affection pour ces trois personnages. Certains moments m'ont procurer des émotions intenses, parfois de la colère, ou encore de la méfiance, j'ai été aussi attendrie, en passant par bien d'autres sentiments. Mais chacun d'eux a sa personnalité, les voir évoluer ensemble même s'ils ne se côtoient pas tout le temps car les jumeaux ont trois ans de plus que Lia, se fait avec naturel et beaucoup de douceur. La douceur reste présente dans tant de moments, ces moments où nous avons l'impression de toucher du doigt les personnages et leurs histoires. L'attente, les sentiments exacerbés provoqueront plus de moments passionnels, intenses qui auront des conséquences sur chacun d'eux. La tristesse les touchera de bien des manières et en tant que lectrice, être spectatrice de leur destin tout en ayant conscience du cheminement de leurs pensées reste très touchant.
L'honneur de Preston c'est encore un récit percutant où Mia Sheridan n'épargne pas ses personnages. Elle évoque des thèmes forts et encre ses personnages dans des situations réellement difficiles. Être touchée, le mot est faible, elle vous propulse dans son histoire où nous accompagnons une jeune femme, qui fut avant cela une enfant qui a du survivre avec des aprioris sur son origine, son rang social, le métier exercé par sa mère, sa situation familiale, son lieu d'habitation et j'en passe encore. Mia Sheridan évoque ainsi les thèmes des différences de tout ordre à travers Lia, qui va vivre sa vie marquée par ses différences. Sont évoqués aussi des thèmes liés à la grossesse, au baby blues, à ces femmes qui vivent seules face aux sentiments qui les assaillent juste après un accouchement. Lia est seule et l'a été une majorité de sa vie et c'est tellement dur de voir de quelle façon elle a du faire face à tant de choses sans pouvoir s'en sortir. Alors qu'il aurait suffit d'une main tendue, d'une épaule sur laquelle se reposer pour pouvoir affronter ces épreuves.
Encore une fois, Mia Sheridan tape fort, mettant sa plume au profit d'une histoire forte et percutante. Lire un récit en sentant son coeur se serrer de peine (de colère aussi) pour suivre des personnages auxquels on s'attache, voilà ce qu'arrive à nous proposer l'auteure. Avec Colleen Hoover, Brittainy C. Cherry, Mia Sheridan arrive à m'émouvoir et me toucher plus que de raisons. Des auteurs tels quelles sont un plaisir à suivre. Un roman qui rejoint mes coups de coeur avec beaucoup d'émotions.
Lien : http://www.livresavie.com/lh..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Luxnbooks
  16 novembre 2017
Depuis mon coup de foudre pour Archer's Voice, il est inconcevable de ne pas me procurer les derniers romans de Mia Sheridan. Dès les premières pages on ressent la puissance des mots et la force de cette histoire à venir. Je me suis sentie touché par les pensées des personnages et le prologue est à l'image du reste de l'histoire : Touchant.
Annalia del Valle et Preston Sawyer ont tous les deux grandis côte à côte, mais leurs différences sociales ont toujours été un frein pour la jeune femme. Alors que Preston vit dans une grande maison pleine de richesses, Lia partage une cabane avec sa mère. Malgré les réticences, la solitude va pousser la jeune femme à se rapprocher des deux frères Sawyer et une solide amitié va unir nos trois personnages. Alors que Lia et Preston sont tous les deux amoureux l'un de l'autre depuis l'enfance, aucun des deux n'a osé avouer ses sentiments et la peur du rejet les maintiens dans cette relation. Une nuit d'été va venir bouleverser l'équilibre qu'ils s'étaient construit.
Après une absence de six mois que personne n'explique, Lia est de retour en ville. Cet endroit qu'elle a toujours eu du mal à considérer comme sa maison est désormais son foyer et l'histoire démarre sur un prologue plutôt inattendu. Les premières révélations vont nous conduire à un retour un arrière et au fil des pages nous allons revivre l'histoire de l'adolescence à l'âge adulte de nos héros, pour mieux cerner l'évolution de nos personnages, ça été un vrai plaisir de découvrir une histoire touchante et je me suis attachée à nos héros.
Lia s'est toujours senti exclue de ses camarades, persuadée d'être une gêne elle n'a jamais imposé sa présence à personne et elle mène une enfance très solitaire. Pourtant malgré sa volonté de garder ses distances, Preston a toujours réussi à la faire abaisser ses barrières et les deux frères sont les seuls qui puissent l'approcher suffisamment puisqu'ils partagent la même propriété. La jeune femme n'aurait pas pu souhaiter meilleure amitié, pourtant face à leur différence de classes sociales elle est toujours resté dans l'ombre pour ne pas embarrasser ces figures populaires de la ville et bien qu'ils ne comprennent pas ce choix, les deux frères Sawyer n'ont jamais rien imposé à Lia et ont toujours été là, lorsqu'elle en avait besoin. Je dois dire que la jeune femme m'a particulièrement touché, on est face à un personnage d'une beauté intérieure et extérieure.
Preston lui est un personnage qui en fera craquer plus d'une, amoureux depuis toujours de Lia il va être un fabuleux ami et toujours être à proximité de la jeune femme lorsqu'elle en aura besoin. Sa sensibilité va être une force pendant leur adolescence et en grandissant elle va manquer de lui briser le coeur quand l'amour de sa vie est partie sans explication. J'ai aimé le voir se poser les bonnes questions et malgré l'honneur et la fierté, analyser la situation avec honnêteté. le retour de Lia va être vraiment difficile pour lui et voir la femme qu'il aime revenir alors qu'il pensait avoir tourné la page et sa détresse va être vraiment déchirante.
Mia Sheridan va encore une fois mener son lecteur dans une histoire qui frise la perfection. Comme souvent dans ses romans, nous allons aborder avec beaucoup de juste des thèmes tels que l'immigration, la pauvreté ou l'abandon. Bien évidemment tout serait plus simple, sans ces malentendus frustrants qui vont venir compliquer un peu la situation sans jamais en faire des tonnes. Nos héros vont affronter des évènements qu'ils n'étaient pas préparés à rencontrer si jeune, mais c'est avec beaucoup d'émotions que nous allons partager des moments clés de leur vie et affronter avec eux des moments difficiles en étant totalement impuissants.
L'histoire d'Annalia et Preston est bien plus qu'une romance, ce couple va des moments terribles et le chemin va être long avant de pouvoir enfin profiter de l'amour qui les a toujours poussé l'un vers l'autre. Face à l'impardonnable, la guérison va prendre du temps et face à un récit aussi touchant, il vous sera difficile de ne pas succomber. Grosse déception cependant, car un échange d'sms entre nos héros a été oublié dans la traduction à la place des messages vides… Néanmoins, mon amour pour Mia Sheridan est intact et j'ai eu les larmes aux yeux.
Lien : https://wp.me/p4u7Dl-3IQ
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MelieGrey
  22 novembre 2017
Un roman que j'ai acheté le jour de sa sortie et que j'étais impatiente de découvrir. Et autant dire qu'il ne m'a pas laissé indifférente, c'est une petite pépite...
L'histoire est celle d'Annalia, une jeune fille d'origine mexicaine, très pauvre, qui se sent rejetée par tout le monde dans la petite ville des USA dans laquelle elle vit. Et pourtant, deux jeunes garçons, Cole et Preston, lui porte de l'attention et ne la rejette pas. Lia est amoureuse de Preston depuis toujours, mais les circonstances, les drames de la vie, la bêtise humaine... Tout cela va faire qu'elle va finir par fuir, incapable de se sentir aimée dans cet univers. Jusqu'à ce qu'elle revienne se battre, pour vivre sa vie, récupérer son amour de toujours.
Je me suis lancée sans avoir lu le résumé, comme à mon habitude. Et autant vous dire que le simple prologue m'a fait comprendre à quel point Mia Sheridan avait encore écrit un roman qui serait bouleversant au possible.
Lia est un personnage qui m'a beaucoup touché. On découvre une jeune fille rejetée de toute part, qui tente de faire plaisir à tout le monde, quitte à nier ses propres envies. Elle est tellement dévouée aux autres, tellement attentive aux moindres désirs de chacun... C'était impossible de ne pas être touchée par l'histoire de ce personnage. Surtout, au fil des pages on découvre une rêveuse, qui se retire dans son univers pour ne déranger personne. Et toutes les émotions que nous fait passer l'auteur pour ce personnage, c'est juste majestueux.
Preston est tout aussi bouleversant de son côté. Un homme d'honneur, qui respectera sa parole, quand bien même cette parole est idiote. C'est un personnage très travailleur, fier de la ferme que son père a construit et qui est prêt à tout pour la maintenir à flots. Il est amoureux depuis toujours de Lia, mais certains événements le tienne éloigné d'elle, et pourtant, il ne parvient jamais vraiment à l'oublier... Mais quand elle revient, même s'il est totalement détruit, il fait preuve de courage en admettant, enfin, tout ce qu'il ressent. Un personnage parfois buté, mais que j'ai beaucoup aimé aussi.
L'histoire est divisée en deux temps. Ce qu'il s'est passé avant le prologue et ce qu'il se passe ensuite. Autant vous dire que la première partie est super stressante ! Mais à la fin de ma lecture, je comprends à quel point elle était nécessaire pour comprendre toute la dynamique qui anime la deuxième partie.
Je suis vraiment passé par toutes les émotions possibles dans ce roman : la peur, l'horreur, la joie aussi. Impossible de ne pas lâcher quelques larmes ici ou là au fil de la lecture. C'est vraiment une histoire bouleversante. Et Mia Sheridan parvient très bien à faire passer toutes les émotions de ses personnages dans son écriture, notamment avec des descriptions qui m'ont parfois noué la gorge.
Bref, une histoire vraiment bouleversante qui est juste un magnifique coup de coeur pour moi.
Lien : http://meliegrey.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sourisetdeslivres
  13 novembre 2017
Archer » s voice a été un gros coup de coeur, Léo » chance j'avais adoré sans le coup de coeur, mais ici Mia Sheridan m'a dévasté, elle a emporté une partie de mon âme et de mon coeur en la lisant.
Mon coeur, cher lecteur, s'est brisé dès les premières pages, j'ai souffert autant que les héros, je finis le coeur en miette, mais avec un immense coup de coeur, du genre que m'ont provoqué Brittainy C.Cherry et Colleen Hoover.
Au début du roman, Annalia revient à Linnmor, petite ville agricole de Californie qu'elle a quittée 6 mois plus tôt, elle est bouleversée quand elle revoit Preston et doit lui demander si elle peut revoir leur fils.
Preston a l'air aussi secoué qu'elle.
On ne sait pas pourquoi elle est partie ni quel âge a leur enfant.
Je ne vous spoile pas, c'est indiqué en quatrième de couverture, de plus l'intrigue et l'histoire de Annalia et Preston est bien plus vaste et profonde.
C'est un amour intense qui les relie, deux âmes soeurs, mais pourquoi ne sont-ils plus ensemble ?
Mia Sheridan va alors nous replonger dans le passé de ses deux héros.
Jusqu'à environ la moitié du livre, nous allons lire l'enfance de Annalia et de Preston, un flash-back nécessaire pour comprendre les réactions, les non-dits et l'amour qu'ils se portent.
Annalia, ou lia, est la fille d'une émigrée mexicaine ; sa mère travaillait dans la ferme des Sawyer, les parents de Preston et de son frère jumeau Cole, c'est ainsi que Lia a connu les filles Sawyer. Elle accompagnait sa mère lors de la cueillette des fraises.
L'enfance de Lia a été misérable, pauvre, détestée par sa mère qui voit en elle le diable.
Au contraire de Preston et de Cole qui, eux, sont riches ou du moins ont accès à tout ce qui est normal, mais que Lia ne possède pas ne fusse qu'un lit où dormir.
Avec l'enfance qu'elle a eue, elle aurait pu devenir un être aigri, mais c'est au contraire une jeune femme lumineuse.
Les deux frères, en grandissant, l'aiment et la protègent, ce sont les seuls amis qu'elle a ; gênée de sa condition elle fuit les autres enfants et jeunes de son âge.
C'est un point supplémentaire qui m'a fait encore plus apprécier cette magnifique romance c'est que l'auteure se penche sur les conditions de vie des réfugiés mexicains.
Ils franchissent la frontière fuyant la misère pour sauver ou aider leur famille et ils se retrouvent à un gagner une bouchée de pain dans ces grosses exploitations agricoles, exclus d'un pays qui ne veut pas d'eux, vivant dans des camps ou au mieux dans des logements misérables.
L'auteure nous donne une belle leçon sur la tolérance, bien que je n'en aie pas besoin, je ne suis pas du tout raciste, mais il me semble important de le rappeler, les États-Unis ne sont pas la terre de liberté qu'on nous vante très souvent dans les séries.
Les protagonistes mexicains, même s'ils sont secondaires, apportent beaucoup au roman, leur vie m'a beaucoup émue.
Rosa et son amour, sa tendresse et sa sagesse m'a profondément touchée.
Même si elle n'apparaît que peu j'aurais aimé la rencontrer, car voilà la seconde force de ce roman : j'ai eu l'impression que ce n'était plus des êtres de papiers, mais des personnes que j'allais rencontrer au coin de la rue.
Avis complet sur le blog
Lien : http://luciebook.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
MelieGreyMelieGrey   22 novembre 2017
- Le jour où j'ai couru cette course stupide, je t'aimais. La nuit où nous avons conçu Hudson, je t'aimais et je t'ai aimée toute cette dernière année et demie, même quand tu es partie et que je ne voulais plus t'aimer. Je t'aimais quand même. Je n'ai jamais eu le choix. Et je sais que tu dois avoir du mal à croire en mon amour après tout ce que je t'ai fait subir, mais c'est la vérité. Seigneur, c'est la vérité. Et si tu voulais bien me redonner une chance, je ferais n'importe quoi pour te le prouver. N'importe quoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   01 décembre 2017
Elle a appuyé sa hanche sur la barrière, et un rayon de soleil a frappé son visage. Ses yeux sont devenus comme translucides. Elle a cligné des yeux, avec ses longs cils noirs tellement épais, et a à peine souri. Dieu, qu’elle était belle ! Elle l’avait toujours été. J’étais un gars tout simple, un fermier qui ne prisait pas spécialement la finesse ou à l’apparat. Sauf en ce qui concernant le charme généreux d’Annalia, cette femme qui m’avait offert tous les trésors que je cherchais dans sa silhouette fine, ses lèvres roses et pulpeuses, sa peau veloutée si souple et ses yeux étincelants comme des joyaux.

Pourtant, ce n’était pas seulement sa beauté qui m’avait attiré. J’avais envie de la connaître. Je voulais qu’elle me laisse pénétrer les recoins secrets de son âme
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MelieGreyMelieGrey   22 novembre 2017
- Celle que tu embrassais, ai-je avoué d'un ton mauvais et accusateur que je n'avais absolument aucun droit de prendre.
Il s'est figé derrière moi une seconde, puis il m'a retournée si vite que j'ai haleté et que j'ai trébuché contre lui. J'ai plongé contre sa poitrine les mains en avant. Il m'a attrapé les poignets et m'a fait légèrement reculer pour pouvoir examiner mon visage. Il avait une expression intense et... déconcertée.
- Tu es jalouse ?
J'ai pris une profonde inspiration en essayant de me retenir. Mais le chagrin montait à nouveau, et l'embarras également.
Preston me dévisageait comme s'il essayait de lire mes pensées. J'ai détourné la tête. Je ne voulais pas lui répondre, je ne voulais pas qu'il puisse lire en moi comme dans un livre ouvert. Mais il a lâché un de mes poignets et m'a attrapée par le menton. Il a tourné mon visage pour me forcer à le regarder en face. J'ai poussé un autre petit sanglot.
- Oui, ai-je avoué, misérablement. Oui, je suis jalouse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   12 novembre 2017
Tu es jolie comme tu es. Ce sentiment m'a pénétrée avec un léger frisson. J'ai espéré qu'il penserait que c'était à cause de ma glace. Preston pensait que j'étais jolie ? Personne ne me l'avait jamais dit auparavant. J'ai baissé la tête et j'ai répondu doucement "ok".
Commenter  J’apprécie          20
LiliMatolineLiliMatoline   11 novembre 2017
Chapitre 1 : Annalia, onze ans :
"- On va où ?
- En ville. Deirdre, la coiffeuse de ma mère, travaille sur Main Street.
- Je n'ai pas d'argent.
- Moi j'en ai, a-t-il fait en tapotant sa poche.
- Je ne vais pas te laisser payer le coiffeur pour moi, Preston Sawyer.
J'éprouver de la honte à cette idée.
Il a attrapé son vélo.
- Je ne le fais pas vraiment pour toi. C'est un acte désintéressé, pour le bien des habitants de Linmoor.
Sa lèvre s'est légèrement ourlée vers le haut et il a plissé les yeux.
Je n'ai pas pu m'empêcher de rire.
En voyant le mouvement de mes lèvres, son sourire s'est élargi. C'était tellement inhabituel de voir Preston sourire comme ça que, pendant un moment, ça m'a scotchée sur place. J'ai oublié de quoi nous étions en train de parler.
..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Mia Sheridan (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mia Sheridan
Mélusine reçoit Mia Sheridan, l'auteure de L'Honneur de Preston, Archer's Voice, Leo et Leo's Chance !
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewroma... - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Pour commander L'Honneur de Preston : PAPIER Amazon : http://amzn.to/2jlszrA Fnac : http://bit.ly/2jkVMCP Cultura : http://bit.ly/2iN5cr9 Chapitre : http://bit.ly/2jV1LCl Decitre : http://bit.ly/2hNKaYz
NUMÉRIQUE Amazon : http://amzn.to/2mY1Xlv Fnac : http://bit.ly/2B7PTjB Playstore : http://bit.ly/2B8hGk2 Nolim : http://bit.ly/2A51qmM
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! La #TeamNewRomance
+ Lire la suite
autres livres classés : deuilVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2935 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre