AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368521437
Éditeur : Kurokawa (24/06/2015)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Shinjirô s'est réveillé sur un lit d'hôpital au sein du quartier général de la Patrouille Spéciale d'Etude des Singularité Scientifiques. Après un intense combat contre un ennemi surgi de nulle part, le jeune homme a perdu tous ses repères... c'est alors qu'on lui assène l'incroyable vérité. De quelle nature est le danger qui nous menace ? Quelles sont les relations entre les autorités et la Patrouille ? Et que peut bien cacher celui qui se fait appeler "Moroboshi" ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
JeGeekJePlay
  20 mai 2016
Shinjirô se retrouvait en mauvaise posture face à Bemular. C'est alors que son père surgit pour le sauver de cette situation et le jeune homme apprend alors que son père était autrefois Ultraman. Son père venait alors à son secours l'envoyant dans les airs pour être récupéré par M. Iké mais Shinjirô ne souhaitant pas laisser son père dans cette situation est retourné affronter Bemular. Alors que le combat battait son plein, Bemular décida de prendre la fuite, laissant Shinjirô et son père dans un mauvais état. Plus tard, le jeune Ultraman se réveillait dans un lit d'hôpital avec M. Iké et Edo, une entité extraterrestre autrefois surnommée par les humains Alien Zetton, à ses côtés pour lui faire part d'une grande vérité. C'est ainsi que prenait fin le premier tome, je vais alors vous faire part de mon ressenti après la lecture du second tome d'Ultraman, disponible aux éditions Kurokawa.
Shinjirô apprend la raison pour laquelle la Terre n'a pas été attaquée pendant près de 40 ans. Edo lui conte alors une histoire au sujet d'un pacte de non-agression mis en place par tous les peuples de la galaxie appelé Alliance Stellaire afin de maintenir cette paix. Mais ce n'était sans compter sur Bemular qui décida de venir jouer les trouble-fête. de cette discussion avec Edo, Shinjirô apprend alors que des extraterrestres vivent parmi les humains et Edo vient à lui demander une chose des plus importantes, celle de devenir le prochain Ultraman. Son rôle serait alors de faire acte de présence, montrant qu'Ultraman existe toujours afin que les aliens présents sur Terre se tiennent tranquilles. On ne lui demande pas d'endosser entièrement le rôle de son père qui était de protéger la Terre des attaques extérieures. Tout ce qu'il doit faire pour lors ne servirait qu'à dissuader les aliens d'attaquer afin de perpétuer l'équilibre des forces.
Une série de meurtres vient à se faire connaître et entre alors en scène Moroboshi de la patrouille spéciale d'études des singularités scientifiques afin de prendre en charge cette affaire. Moroboshi rend alors visite à Edo, découvre que le jeune Shinjirô endosse l'armure d'Ultraman mais à ce moment-là nous apprenons que certaines choses ont été cachées au jeune Shinjirô qui se voit alors entraîné bien plus loin qu'il n'était convenu...
Dans ce seconde tome, le scénario suit son court avec une vérité qui est dite à Shinjirô sans pour autant qu'elle soit entièrement divulguée. On lui demande d'incarner l'image d'un héros tout en lui cachant certaines choses plus ou moins importantes. le scénario d'Eiichi Shimizu gagne ici un peu plus en intensité en proposant même une histoire de complots avec la race humaine. Il y a davantage de scènes d'actions, ça bouge avec un rythme bien soutenu sans oublier de constater la venue de ce nouveau personnage qu'est Moroboshi. Il y a un peu plus de suspens que dans le premier tome, le scénario prenant ici une autre tournure. Je disais dans le tome 1 que, et je site, « le scénario est donc simple à première vue, n'étant qu'au premier tome lors de l'écriture de cette critique je ne peux me prononcer davantage. ». Eh bien, dorénavant je peux dire que la tension monte et que le scénario se développe en proposant de petits rebondissements.
Niveau dessins, Tomohiro Shimoguchi continue sur sa lancée, c'est très dynamique, très bien mis en scène, toujours aussi agréable à découvrir. Les traits de crayons nous offre un design qui me plaît énormément, j'accroche vraiment à cette patte graphique pleine de détails aussi bien eu premier comme au second plan. J'aime beaucoup la découpe et les prises de vues proposées lors des phases de combats et l'insistance sur le noir par moments montre un autre côté du personnage, un peu plus sombre. C'est très intense, tout comme son côté scénaristique. Graphiquement, Ultraman est vraiment très dense, j'apprécie pleinement le travail fourni par Tomohiro Shimoguchi. J'accroche beaucoup sur la façon qu'Ultraman a de faire ses apparitions, avec une certaine allure. Shinjirô a confiance en lui une fois vêtu de cette armure. Toutefois, on ne le sent encore pas tout à fait à la hauteur de l'ancien Ultraman, ce qui est tout de même normal.
Je trouve Shinjirô assez stylé et bien qu'il débute dans ce rôle de super-héros, il n'en demeure pas moins assez charismatique. J'aime le caractère et la personnalité du personnage, à la fois tête brûlée mais qui tente de faire de son mieux. Ce tome marque aussi l'apparition d'une légère dose de violence, qui n'avait pas lieu dans le tome 1 et elle est assez bien mise en avant. On profite une fois n'est pas coutume de belles doubles pages sans oublier une découpe de longues vignettes verticales qui donne un certain panache à l'action mise en scène. Vraiment le dynamisme est l'un des points fort de cette série et cela va sans dire que le scénario passe au niveau supérieur avec un affrontement de taille et l'apparition des aliens.
En parlant d'aliens, j'ai pris plaisir sur l'un des combats mené ici entre Ultraman et un Alien Adacic, en somme un tueur en série qui sévit dans ce second tome. Ce type d'alien fait référence aux Hommes Cigales apparus dans la série Ultra Q et servent de base à la création d'autres aliens, les Aliens Baltan, ces derniers apparaissant dans la série Ultraman originale. le combat proposé ici est assez dynamique, bien orchestré et en plusieurs temps et plusieurs lieux. le plaisir de lecture est vraiment là, le plaisir d'admirer les dessins aussi.
Dans ce second tome on a toujours la présence de quelques pages couleurs ainsi que le bonus UltraQlub intégré en fin de tome qui permet ici d'en apprendre davantage sur les différents Alien, ou même encore Edo. J'aimais déjà bien la couverture du tome 1, j'aime d'autant plus celle du tome 2, ne serait-ce que par la posture de Shinjirô vêtu de l'armure d'Ultraman dans toute sa splendeur. En plus de cela, ce tome propose une historie bonus, très courte, elle ne fait que deux pages, mais elle a le mérite d'être là et de vous divertir d'une toute autre manière que lors de la lecture du tome en lui-même. Je prends vraiment plaisir à continuer cette série qu'est Ultraman qui, je vous le rappelle, peut être lue sans pour autant connaître la série d'antan.
« le scénario met en action la menace alien, un secret commence à se dévoiler, le combat face à un Alien Adacic est assez punchy et Shinjirô commence à prendre son rôle bien plus au sérieux. L'intensité monte d'un cran ! »
Lien : http://www.jegeekjeplay.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lire un extrait
autres livres classés : kurokawaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
857 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre