AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368521445
Éditeur : Kurokawa (10/11/2015)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Après son combat contre l'Alien Adacic, Shinjirô doute du bien-fondé de son action. Doit-on avoir recours à des exécutions sommaires pour faire régner la justice ? Mais l'ombre grouille de nombreuses organisations malveillantes et notre Terre a besoin d'ULTRAMAN pour préserver la paix. Quelle voie Shinjirô choisira-t-il ? Celle de la justoce ou celle de la rédemption ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
yanndallex
  03 mars 2016
Ah la la ! la bonne époque du Club Dorothée !!
Ultraman n'était pas une de mes séries préférées, mais il m'est arrivé de regarder quelques épisodes, et j'avais quelques tendances à le confondre avec son copain Spectreman. Je n'aimais pas le concept de série télévision aux trucages gros et parfois peu discrets. Je ne jurais encore que par du Goldorak, du Capitaine Flam ou autres dessins animés…
C'est donc avec une petite appréhension que j'ai abordé les nouvelles aventures de l'illustre Ultraman.
Mais quelle surprise j'ai eu en lisant ces 3 premiers tomes !!!
J'ai adoré et je me suis évidemment réconcilié avec ce héros.
Le dessin, le style, la mise en scène, les effets et les trames :
Le dessin de Tomohiro Shimoguchi est simplement sensationnel !
Il arrive à avoir un trait léger, fin et dynamique tout en y accordant une puissance incroyable !!
Le style très réaliste permet de facilement faire un transfert et de se retrouver plongé au coeur de l'action.
Et de l'action il y en a ! Et pas qu'un peu !!
Tout est fluide, les détails sont minutieux, précis, majestueux !! Une véritable symphonie visuelle, tout s'accorde à merveille.
Les jeux d'ombres et de lumière sont superbement maîtrisés, à tel point que l'on s'y prend au jeu et qu'il peut nous arriver d'en être ébloui !
Les effets de flou sont superbement réalisés et font pleurer notre oeil. le dessinateur joue aussi sur les estompes et l'effacement partiel des arrières plans pour mettre en valeur le sujet de la scène. L'alternance de gros plan, très gros plan, vue d'ensemble, plan rapproché, plan taille, plan d'objet, plongée, contre plongée, etc.., nous donne une lecture limpide mais mouvementée. Tout va toujours très vite !
Les impressions de vitesse sont bien aidées par l'utilisation de trames très classiques mais toujours efficaces (exemple : rayons de « soleil » gravitant autour, et focalisant, sur le sujet impliqué dans la vitesse).
Les perspectives sont impressionnantes et les proportions respectées presque à la perfection.
Et ce que j'adore par-dessus tout ce sont ces onomatopées à la japonaise qui agrémentent tous les volumes et peuvent donner un semblant de comique pour un non initié aux mangas d'actions !
Un autre gros point marqué par l'éditeur, celui de nous offrir quelques pages colorisés dans chaque manga !! Et celles-ci sont indescriptibles tellement elles sont belles ! On aimerait vraiment en voir plus !!!
En bref, les traits de Mr Tomohiro Shimoguchi sont superbes et parfaitement adaptés à ce type de manga !! Une vraie réussite graphique !
Le scénario, le découpage :
Le scénario de Mr Eichi Shimizu, sur une base classique du super héros luttant contre les méchants Aliens, reste assez commun et en droite lignée évidement avec la série originelle. Les deux premiers volumes nous mettent donc en place une renaissance de mythe avec comme élément déclencheur le premier ennemi du précédent Ultraman : Bemular.
Un véritable renouveau pour cet emblème japonais !
Il a beaucoup de similitudes avec l'ancien mais on sent malgré tout, par un coté psychologique très bien exploité, que le nouveau protagoniste candidat à revêtir le costume du héros sera bien différent du précédent et affrontera beaucoup de difficultés.
Les bases d'une future longue série sont ainsi mises en place sur ces 2 premiers volumes. Il y a beaucoup d'action, pour notre plus grand plaisir, et une très bonne surprise scénaristique : la tête pensante de la patrouille Spéciale d'étude des Singularités Scientifique n'est autre que l'un des anciens pires ennemis de l'humanité.
A noter aussi les prémices certains d'une amourette…
Les auteurs ont ainsi merveilleusement réussi la renaissance de ce personnage quelque peu méconnu encore en France, il faut bien le reconnaître, mais idolâtré au Japon !
Le tome 3 se révèle être, à mon sens, l'un des plus intéressants en terme de scénario.
Il apporte un coté psychologique épatant et très moralisateur !
Notre jeune héros Shinjirô s'interroge sur ses actes en tant que Ultraman ? A-t-il bien fait de tuer un dangereux Alien, un être vivant ?
Ainsi il éprouve du remord et culpabilise.
Mais ce tome 3 va encore plus loin, il introduit 4 éléments qui auront, j'en suis sûr, une grande importance :
1) L'existence d'un monde « parallèle » dans les entrailles de la planète.
2) La révélation sur l'existence de dangereuses organisations humaines capables des pires atrocités (bien pire que les aliens eux-mêmes).
3) La jalousie révélée de l'homme de main de la patrouille Spéciale d'étude des Singularités Scientifiques envers Shinjirô pour revêtir l'armure rêvée…
4) Bemular est-il vraiment un ennemi ?
Le découpage est très simple avec trois ou quatre cases globalement par page. Les vignettes sont de formes diverses mais très régulières (carrés, obliques, longs rectangles verticaux et/ou horizontaux).
J'aime beaucoup aussi ces pleines pages qui sont parsemées ci et là dans les tomes, arrivant bien sûr au moment le plus attendu après une grande montée en « pression ».
Le tout donne un rendu très intense, rapide, limite essoufflant… mais j'adore !
Enfin, Kurokawa a véritable soigné cette série et cela se remarque par le bonus additionnel de chaque tome, appelé « UltraQlub », qui vous révèlera l'histoire de ce personnage haut en couleur, de ses ennemis, de son armure, ses pouvoirs etc… mais aussi sur la série télévisée accompagnée de nombreuses anecdotes. Ces bonus sont loin d'être comme les classiques bonus de manga, pour une fois ils apportent beaucoup et attisent particulièrement notre curiosité !!
Seul petit bémol sur ces UltraQlub, ils se lisent à l'européenne (de gauche à droite), alors que le manga lui se lit de droite à gauche… mais ce n'est qu'un détail tellement le contenu de ces volumes est prenant, enrichissant, divertissant etc…

Bon vous l'aurez compris, j'ai adoré et je le mets dans mes tops lectures du moment !

Lien : http://www.7bd.fr/2016/03/ul..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JeGeekJePlay
  02 juin 2016
Après moult interrogations, Shinjirô accepte d'endosser pleinement le rôle d'Ultaman. Il s'est retrouvé face à un autre adversaire, un alien dévoreur d'humains qui après un combat mené tambour battant, Ultraman fini par éradiquer la menace qui sévissait à ce moment-là en ville. Shinjirô est alors fier de lui au vue de ce qu'il a entrepris et il en est de même pour son père qui le rejoignait sur la zone de combat. de son côté, Endo de la police accourait à l'hôpital car sa fille venait d'y être admise, cette fille n'étant autre que Rena. Mais voilà, que l'alien qu'Endo avait au préalable pourchassé et qui a pris la fuite s'est lui aussi présenté au même endroit. C'est ainsi que prenait fin le tome 2, découvrez donc mon ressenti après ma lecture du tome 3 d'Ultraman, disponible aux éditions Kurokawa.
Shinjirô ne sait plus trop où il en est, il s'est vu prendre une décision assez lourde de conséquence. Tuer de ses propres mains n'est pas une chose à prendre à la légère. Il se remet alors en question allant même à penser de laisser tomber le rôle d'Ultraman. Mais Moboroshi n'est pas d'accord avec ce souhait et invite Shinjirô à le suivre au « pays des merveilles », une ville située dans un immeuble accessible via un portail intradimensionnel contrôlé par le gouvernement. Tous deux débarquent alors dans une cité où vivent des extraterretres. Ce voyage, à but initiatique, permet à Moboroshi de mettre en avant deux dossiers importants, l'un sur les trafiquants de cadavres qui ont fourni Adacic en chair humaine et l'autre sur une série de meurtres. Tout porte à croire que les aliens y sont pour quelque chose.
Shinjirô et Moboroshi se dirige dans un club pour rencontrer un informateur, une personne qui se fait appeler Jack. C'est alors que Moboroshi réclame son aide sur les dossiers mais Jack semble ne pas être au courant pour l'un d'eux. Et alors que Shinjirô exposait ce qui le tracasse à Jack, surgit alors de nulle part Red, un extraterrestre au dialogue inconnu. Ce dernier s'adresse à Jack qui indique accepter sa requête et voilà que de fil en aiguille Shijirô se retrouve face à cette alien plutôt colossal. Pendant ce même moment, Moboroshi contacte Edo pour lui faire part des nouvelles, pensant que des humains peuvent être derrière tout ça.
On a ici un troisième tome doté d'un scénario intéressant où Eiichi Shimizu introduit le passage vers une autre dimension. de ce fait cela apporte un certain lot de mystères et de surprises. J'ai d'ailleurs été moi-même surpris à plusieurs moments, ne serait-ce que lors de la rencontre avec le fameux Jack. Je ne m'attendais pas à découvrir ce type d'informateur. L'intrigue prend une nouvelle ampleur et nous fait nous questionner sur la réelle menace qui pèse. Émane-t-elle vraiment des aliens ou serait-elle le fruit de certains humains ? J'ai vraiment accroché à la lecture de ce tome où l'histoire se développe donc davantage, il y a moins d'action mais le suspens monte d'un cran. On vient même à apprendre une certaine chose au sujet de l'enveloppe corporelle d'Ultraman quand Moboroshi fait preuve de franchise envers Shinjirô. À ce moment-là, la nouvelle laisse des nus.
Côté dessin c'est toujours aussi bon. le coup de crayon précis et vif à la fois marque une forte intensité en combat où lors de gros plans sur telle ou telle personnage. J'ai bien aimé le travail fourni lors des affrontements bien dynamiques, mais cela va sans dire que le travail réalisé dans l'ensemble est impeccable. Tomohiro Shimoguchi n'hésite pas à ponctuer la mise en scène par des détails et une des choses que j'apprécie le plus c'est les accélérations dans les combats où la manière qu'a d'apparaître Ultraman. J'aime beaucoup le chara-design proposé dans Ultraman, c'est toujours un plaisir de découvrir le tome suivant. Tout comme la couverture où on aperçoit Shinjirô vêtu de son armure mais ne portant pas le casque d'Ultraman. D'ailleurs, une fois le tome lu on est en droit de se demander s'il n'est pas présent de l'autre côté du portail car le décor présent sur l'arrière-plan de la couverture laisse penser qu'il s'y trouve.
Dans ce troisième tome, shinjirô vient à plusieurs reprises douter de lui, il se remet de nombreuses fois en question quant au fait d'incarner Ultraman. Il doute de ses agissements et de l'ampleur d'endosser ce rôle de héros. Comme évoqué, ce troisième tome propose moins d'action que les précédents pour laisser place à l'intrigue qui tend à se développer. Mais n'ayez crainte, on assiste tout de même à de bons combats, avec le retour d'un certain face à face. Ce troisième tome nous offre l'habituel UltraQlub qui nous en dit long sur la création et a gestion des effets spéciaux de la série Ultraman d'antan, une histoire courte en guise de bonus et deux esquisses détaillées sur les aliens présents ici. Ce tome m'a bien plu notamment au niveau de la tournure des événements qu'il me tarde de découvrir plus en détails dans le prochain volume.
« L'intrigue s'intensifie à en devenir pesante. de son côté, Shinjirô est en plein doute quant à sa capacité d'incarner pleinement et à bon escient le rôle d'Ultraman. La scène finale nous laisse quant à elle sur notre faim. »
Lien : http://www.jegeekjeplay.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : kurokawaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
383 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre