AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809712336
Éditeur : Editions Philippe Picquier (06/01/2017)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Le mangaka Minami Shinbô dit avoir emprunté le cerveau d’un chat pour écrire ces vingt-six haïkus, avec l’ambition que cette vision féline du monde provoque chez son lecteur une forte commotion affective et intellectuelle. Un chat nonchalant, chapardeur, libre, cultivé et plein d’humour… Certains poèmes sont des clins d’œil à l’histoire littéraire du Japon, le romancier Sôseki ou le poète Bashô. Images et textes se répondent, et on referme ce livre en se laissant en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Nostradamus27
  02 août 2016
L'auteur explique qu'il s'est mis dans la peau d'un chat et parle non de "haïkus" mais de "chakus".
L'illustration occupe une double-page et le texte japonais est inséré soit dans la page de gauche, soit dans la page de droite et c'est toujours l'inverse de cela pour le texte en français.
Avec trois vers, on est toujours dans l'ordre d'une bonne douzaine de mots. Sur la double-page on a toujours un chat (mais avec un physique renouvelé) avec quelques éléments de décor. Assez souvent ce sont ses impressions face à un élément perturbateur qui sont exprimées :
« D'une même voix
Les cornes de brume hurlent
Nouvelle année. »
« Bonhomme de neige
Chaque fois que je te rencontre
Tu te tais. »
Parfois c'est l'expression d'un goût, d'un dégoût ou d'un côté inattendu qui sont mis en avant :
« Ces poissons confits
Collent aux dents
Pas facile à manger. »
Commenter  J’apprécie          110
beatriceferon
  22 décembre 2018
J'adore les chats. J'aime beaucoup la poésie. Et j'apprécie tout particulièrement les haïkus, ces petits poèmes japonais en trois vers, évoquant, le plus souvent, une saison. En passant à la librairie, je remarque immédiatement le mince volume de Minami Shinbô dont je n'avais jamais entendu parler. Bien sûr, je repartirai en sa compagnie.
Une note m'apprend que l'auteur est « illustrateur, essayiste et mangaka ». Il a récolté de nombreux prix et a cette idée saugrenue : composer des haïkus en se mettant à la place d'un chat. Des chaïkus, donc (le livre dit « chakus », mais j'aime mieux chaïkus!)
Les illustrations sont assez naïves. Les félins ont souvent de grosses têtes rondes, pourtant, leurs attitudes sont croquées avec exactitude. Les couleurs sont, le plus souvent, acides et parfois délicates. Je trouve excellente l'idée de placer en parallèle le texte original japonais, car, même si on ne le comprend pas, il permet de se figurer à quoi ressemble le poème en kanjis.
J'aime tout particulièrement les délicates silhouettes d'oiseaux sur des branches feuillues qu'on devine à travers les murs en papier. le chat noir marchant précautionneusement dans la neige me plaît beaucoup et celui que je préfère est perché sur une clôture et admire le croissant de lune. Tout est réussi dans cette page : l'ombre noire du chat, le ciel bleu, hachuré de coups de crayon, le haïku
« Dans l'immensité du ciel
Pas un nuage
La lune en plein jour. »
A la fin du volume, on trouve quelques explications qui permettent de comprendre des coutumes inconnues chez nous (le bâton symbolisant le passage d'une année à l'autre ou la poupée chasse-pluie), les allusions faites par l'auteur à d'autres textes (Sôseki, Takahama Kyoshi), à des tableaux ou à des plantes.
Ce petit livre m'a beaucoup plu et j'en ai acheté d'autres du même auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Mangara57Mangara57   23 avril 2019
Des fleurs de paulownia
Insensiblement
Se retrouvent ensemble
Commenter  J’apprécie          185
Myriam3Myriam3   24 février 2019
Bonhomme de neige
Chaque fois que je te rencontre
Pas un mot...
Commenter  J’apprécie          40
dianegabbbdianegabbb   23 décembre 2017
Jour de l'an au lit
Bruit d'un moineau
Qui picore mes rêves
Commenter  J’apprécie          40
dianegabbbdianegabbb   23 décembre 2017
D'une même voix
Les cornes de brume hurlent
Nouvelle année
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : chatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
718 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre