AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Your name tome 1 sur 3
EAN : 9782811635862
180 pages
Pika Edition (14/06/2017)
4.09/5   412 notes
Résumé :
Mitsuha, une jeune fille élevée dans une famille traditionnelle, s'ennuie dans ses montagnes natales et voudrait connaître la vie excitante d'une grande ville. À Tokyo, Taki est débordé, entre le lycée, son travail à temps partiel et ses amis.
Un jour, Mitsuha rêve qu’elle est un jeune homme à Tokyo, tandis que Taki se voit en rêve dans la peau d’une adolescente du Japon rural… Contre toute attente, leurs rêves respectifs sont devenus réalité : leurs corps s... >Voir plus
Que lire après Your name, tome 1Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (232) Voir plus Ajouter une critique
4,09

sur 412 notes
Elle vit à la campagne. Il vit à Tokyo.
Elle vit dans une famille très attachée à la tradition qui se transmet de génération en génération. Il fait partie d'une famille moderne où chacun cohabite et se croise sans vraiment partager de liens forts.

Ils ne se connaissent pas, tout les oppose en dehors de leur insatisfaction face à la vie qu'ils mènent et cette sensation d'étouffer et être piégé dans une vie qu'ils n'ont pas choisie.
Alors un jour, au crépuscule, et cela pendant 1 mois : Taki et Mitsuha vont échanger leur corp, leur vie. Si ce changement est d'abord maladroit, petit à petit, la confrontation des expériences et points de vue les amène à considérer leur vie et leur champ d'action différemment...

Une histoire très subtile avec des graphismes très doux qui invitent à une certaine contemplation et à pas mal de réflexion. Un des rares shônen que l'on pourrait lire plusieurs fois en y voyant chaque fois des choses différentes.
Avec des personnages attachants pour le lecteur autant que pour les protagonistes de l'histoire.

Une petite série (3 tomes seulement!) à ne pas manquer !
Commenter  J’apprécie          290
J'ai beaucoup aimé ce manga dont le début nébuleux nous plonge immédiatement au coeur de l'intrigue.

Deux lycéens, un garçon et une fille, subissent un mystérieux phénomène d'échange de corps qui leur permet de vivre de temps en temps une journée dans la peau de l'autre.

Ce phénomène étrange place les deux adolescents dans des situations très inconfortables, mais aussi très amusantes, puisqu'ils ignorent tout l'un de l'autre et doivent en plus "endosser" un corps d'un autre sexe.

Avec ce récit, l'auteur nous propose une image contrastée du Japon actuel, entre le quotidien trépidant de la capitale et les campagnes plus proches des traditions ancestrales.
Les dessins, précis et expressifs, m'ont beaucoup plu aussi.

Tout cela pour dire que j'ai passé un très bon moment avec ce premier tome qui raconte le quotidien des adolescents avec une touche d'humour et j'ai hâte de lire la suite, peut-être dès demain si tout se passe comme prévu...
Commenter  J’apprécie          240
Par Lily

Mitsuha (三葉) vit à Itomori, une petite ville dans la campagne au Japon. C’est une adolescente qui ne supporte pas sa vie de prêtresse dans un village aussi petit, aussi, elle fait un jour le souhait de se réveiller dans la peau d’un joli garçon qui vit à Tokyo.

Quelques jours plus tard, elle se réveille dans le corps de Taki, un adolescent de son âge qui vit à Tokyo ! Seulement, cela ne semble pas être un rêve, puisque l’entourage de Mitsuha s’est rendu compte de ce changement et lui en fait part lorsqu’elle reprend son corps.

Taki (瀧) galère bien de son côté aussi ; comment faire pour gérer la vie de quelqu’un qu’on ne connait pas, du sexe opposé qui plus est ! Les changements de corps se produisant régulièrement, ils vont alors s’imposer des règles pour ne pas ruiner la vie de l’autre et essayer de comprendre la raison de ces échanges.

Ce livre est une adaptation du film 君の名は (Kimi No Na Wa), plus connu sous le nom de “Your Name”, qui est juste magnifique! Je trouve que l’intrigue a très bien été répartie sur les trois tomes du manga. Les dessins du livre sont très beaux, ce qui est très important puisque le fait que ce soit un manga enlève les couleurs, point fort du film. De plus, ils ont réussi dans le manga à faire une chose très compliquée : faire comprendre qui est dans le corps de qui, ce qui est difficile car dans le film, on le sait grâce aux mouvements plus ou moins féminins des deux protagonistes et à leurs voix qui changent légèrement sans pour autant changer totalement de genre.

L’histoire est magnifique et les dessins aussi, je recommande vivement ce manga (et le film!)

Par Océane

Manga basé sur le film du même nom, "Your Name" raconte l'histoire de deux lycéens, Mitsuha et Taki, qui échangent leur corps pendant leur sommeil. Les deux ont des vies totalement opposées, l'une vivant à la campagne dans la petite ville d'Itomari tandis que l'autre mène une vie agitée dans la grande ville de Tokyo.

J'ai en effet aimé lire ce manga mais je pense quand même que le film est beaucoup mieux. Déjà par rapport au dessin, il y a pas mal de différences, puis le manga n'apporte pas les mêmes émotions que le film qui lui, en procure beaucoup. Il y a tout de même plus de détails qui peuvent faire rire à certains moment. Je trouve qu'il est tout de même assez facile à lire et pourrait plaire à beaucoup de personnes.

par Ingrid
Ce manga raconte l'histoire de deux adolescents nommés Mitsuha et Taki qui échangent de corps deux ou trois fois par semaine, le temps d'une journée (ou d'un rêve selon le livre). Mitsuha est une fille vivant à la campagne. Elle déteste le quotidien morne de son « trou paumé » et rêve de partir pour Tokyo. de son côté, Taki vit à Tokyo et mène un quotidien assez agité entre les cours, les sorties avec ses amis et les petits boulots.

Au début de ma lecture, j'étais un peu perdue. Mais on suit rapidement le fil de l'histoire. Je l'ai beaucoup aimé même si, au début, j'ai été un peu déçue. On m'avait énormément parlé du film « Your name » dont le manga est tiré en me disant que c'était un chef d'oeuvre, qu'il était splendide, que c'était un classique et que ceux qui ne l'avaient pas vu ne savaient pas ce qu'ils rataient. du coup j'en ai un peu trop attendu. Mais il est vraiment chouette, je vous le conseille.

Par Luna

Taki et Mitsuha ne se connaissent pas, ils vivent dans des milieux sociaux et culturels différents. Mitsuha est une lycéenne d’un petit village. Elle n’aime pas sa vie en tant que fille, condamnée à perturber les traditions. Elle aimerait devenir un garçon. Taki, lui vit à Tokyo. Il suit des cours au lycée et travaille dans un restaurant. Un jour Mitsuha se réveille et en se regardant dans le miroir elle ne se reconnaît pas. C’est un garçon, elle est dans la peau de Taki…

Ce livre m’a plu pour son côté comique : ils doivent se laisser des mots pour se connaître lorsqu’ils échangent leurs corps. Le changement de corps est un thème assez original. Il est captivant c’est un manga en trois tomes. Personnellement j’ai préféré les deux suivants qui contenaient plus de suspense. Il existe un film pour ceux qui préfèrent.

Par Maxime

C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille, Taki et Mitsuha. Mitsuha veut devenir un garçon et déménager à Tokyo, elle va donc demander à Dieu de réaliser son vœux, et cela va se produire. Taki et Mitsuha vont donc échanger de corps et vivre des aventures. Mais ils ont des modes de vie très différents, elle vit à la campagne autour de la religion alors que lui vit Tokyo et travaille pour financer ses études.

Je trouve que cette histoire est très intéressante car on peut avoir les différents point de vue de Mitsuha dans le corps de Taki et inversement. J’ai beaucoup aimé ce livre car j’ai adoré l’histoire. J’ai aimé un passage : lorsque Taki se réveille dans le corps de Mitsuha, qu’il se touche les seins puis qu’il y a sa sœur qui entre dans la chambre… J’ai ri à ce moment-là. Je vous conseille beaucoup ce manga.

Par Aurore

L’histoire commence avec deux lycéens : la lycéenne s’appelle Mitsuha et le garçon Taki. Les deux jeunes vont échanger leur corps, ils vont devoir s’habituer pour un petit moment à une nouvelle vie et ils devront également s’habituer à leurs nouvelles fréquentations. Ils ne devront pas se faire démasquer. Vont-ils y arriver ?

J’aime bien ce manga car il est très intéressant mais au début on ne comprend rien, on finit quand même par comprendre en avançant dans la lecture.

Par Alissa

Mitsuha est une jeune japonaise dont la famille tient un temple à la campagne. Elle rêve d'être une jeune et cool tokyoïte. Un jour elle découvre que, pendant ce qu'elle pensait être un rêve, elle a échangé son corps avec Taki, un lycéen vivant à Tokyo. Ce phénomène se répète et ils commencent à correspondre régulièrement l'un avec l'autre et à "partager" leurs vies.
Ce manga est incroyable car les personnages sont attachants et leur relation émouvante.
Commenter  J’apprécie          60
Ces derniers temps on a entendu beaucoup parler de Your Name, qui est avant tout un film d'animation de Makoto Shinkai, à qui l'on doit les longs-métrages La tour au-delà des nuages, 5 centimètres par secondes ou encore Voyage vers Agartha. C'est également lui qui a adapté Your Name en roman et qui en toute logique a écrit le scénario du manga. Pour les dessins, il à fait appel à Ranmaru Kotone, qui avait déjà adapté un film en manga avec La traversée du temps. Autant dire qu'ils connaissent bien leur boulot !

L'histoire est toute simple et assez à la mode ces temps-ci, puisqu'une nouvelle fois on retrouve le principe de l'échange de corps. Nous faisons la connaissance de Taki, un tokyoïte lambda, comme dans beaucoup de récits qui doit mener sa vie d'adolescent avec plus ou moins de réussite.
Rien de nouveau de ce coté.

De l'autre coté, nous avons Mitsuha Miyamizu qui vit à la campagne, plus précisément à Itomori, et qui rêve d'ailleurs. Nous avons donc deux ados radicalement opposés.

Un jour pendant leur sommeil, nos deux protagonistes vont échanger leur corps, et ainsi découvrir la vie de l'autre. C'est très drôle, car si l'une s'émerveille en découvrant la capitale, l'autre déprime d'ennui à la campagne. J'ai vraiment bien aimé ce choc des cultures, cela montre vraiment que deux personnes du même âge, seront totalement différents en fonction de leur lieu de vie.

L'idée de départ est donc très bonne et cela se lit sans aucune difficulté. Cependant, j'ai eu le sentiment d'avoir déjà lu cette histoire, surtout par le comportement des personnages. Lorsque Taki se réveille dans le corps de Mitsuha, son premier réflexe est de se tripoter la poitrine…. La même scène existe déjà dans Dans l'intimité de Marie, qui est un manga qui traite de la même thématique et qui pousse le vice bien plus loin.

Le reste de l'histoire est également très classique, nos deux ados vont peu à peu apprendre à se connaitre sans jamais se voir, et même parvenir à communiquer. Une certaine routine s'installe rapidement et l'on perd l'aspect découverte qui était intéressant au début du tome. Je vois bien ce que Makoto Shinkai a voulu faire, en nous présentant face à face, les deux visages du Japon, entre modernité et conservation, le hic, c'est qu'avec seulement ce premier tome, c'est trop rapidement survolé.

De plus, les dessins qui même s'ils sont très beaux, manquent cruellement d'impact. Ils n'ont pas le même rendu que lorsque l'on regarde le film. J'ai vu le film Your Name au cinéma, tout comme j'avais vu 5 centimètres par seconde qui sont vraiment magnifiques. Je persiste à dire que le support premier de Your Name (à savoir, le film) est bien meilleur que son adaptation en manga, tant le talent de Makoto Shinkai n'est plus à prouver. Ici, on perd toute l'essence du film, c'est plat, les personnages ne dégagent rien.

Pour des histoires de changement de corps, j'ai préféré lire Dans l'intimité de Marie, Kasané la voleuse de visage ou encore Rouge éclipse. Cela dit, ça reste un bon manga si l'on n'a pas vu le film. Après, si vous devez investir dans un seul des deux supports, privilégiez le DVD ou le Blu-Ray.

Your name est donc un bon manga mais il n'est clairement pas le chef d'oeuvre annoncé, en tout cas, pas dans sa version manga. le film est de bien meilleure qualité, les effets visuels, les musiques, les couleurs, tout cela est vraiment sublime, et ils ne sont hélas pas présents dans le manga.

Un petit mot pour l'édition de Pika qui arrive à me surprendre encore et toujours. Bien évidemment on trouve deux ou trois coquilles dans le manga, c'est une habitude chez eux, mais cette fois-ci ils se sont surpassés puisqu'en guise de papier on a du papier à cigarette ! C'est affligeant ! On voit au travers de chaque page ! C'est bien beau d'avoir mis quatre pages en couleurs au début, si c'est pour rogner sur la qualité ensuite, cela ne vaut pas le coup.

Je me répète, mais si Your Name vous tente, privilégiez plutôt le film en DVD ou Blu-ray qui sort en novembre. Il vous en coutera le même prix que si vous achetiez les trois tomes du manga pour une qualité bien meilleure. D'ailleurs, la stratégie de Pika est assez vicieuse quand on y pense, puisqu'ils se sont arrangés pour sortir les trois tomes, juste avant la sortie DVD.

Lien : https://chezxander.wordpress..
Commenter  J’apprécie          84
• « Your name, tome 1 » de Makoto Shinkai et Kotone Ranmaru, publié chez Pika Edition.

• J'ai commencer cette lecture à la suite du défi lecture de BD de Babelio d'Avril, cherchant une BD dans laquelle le personnage principal est originaire d'un continent autre que l'Europe, dans le but d'étendre ma "culture" BD.

Your name, c'est avant tout un film d'animation japonais à succès sorti au environ de Noël 2016. Il avait fait beaucoup de bruit avant et surtout après sa sortie, créant un engouement fort populaire. Ici, c'est donc à l'adaptation en manga de ce film que je m'attaque. Je le précise avant tout autre commentaire, je n'ai pas eu l'occasion de voir ce film et je ne connaissais que le pitch résumé de celui-ci avant ma lecture de cet après-midi.

• L'histoire est développé en trois tomes, dont je n'ai lu que le premier pour l'instant. Celui-ci démarre dans une ambiance mystérieuse, et se poursuit par la présentation de notre premier personnage, en la personne de Mitsuha. C'est une jeune fille de la cambrousse, vivant dans un petit village avec d'anciennes traditions, petit village où chacun des habitants se connait et ou la moindre action est connu de tous. Elle rêve de s'évader, de vivre comme un jeune garçon, à Tokyo, et d'avoir une vie plus trépidante. Ce jeune homme existe, il s'appelle Taki, et entretien une véritable vie de citadin, jonglant entre école, travail et temps passer avec ses potes. Jusque là, tout est normal, les deux êtres vivants chacun leur vie de leur côté, sans soupçonnés l'existence de l'autre, jusqu'au jour où leur esprits respectifs se retrouvent dans le corps de l'autre, et ce, de façon régulière.

• L'histoire est assez classique pour l'instant, le synopsis n'étant pas le plus original que j'ai pu lire, mais ce qui est intéressant ici, c'est la relation entre ses deux personnes partageant le même mystère, ainsi que leur quotidien. Ils se partagent tout deux leur vie, apprennent l'un de l'autre, et découvrent des choses insoupçonnés sur leurs capacités. Taki découvre ce que c'est que d'être une fille, avec très peu de moyens et vivant dans un trou paumé, tandis que Mitsuha profite enfin d'une vie moderne, de ses avantages, comme ces inconvénients. Un véritable décalage entre ses deux trains-trains de vie quotidienne qui offre une réflexion intéressante. Peu à peu ils apprennent à communiquer entre eux, par le biais de cahiers, de feuilles, de portables.. et parviennent à s'organiser.

• C'est intéressant, mais sa reste pour l'instant assez creux. Beaucoup de répétitions à mon sens, on patine un peu par moment, cassant le rythme de l'ensemble. Mais je n'oublie pas ici que ce n'est que le premier tome de cette adaptation, et que celui-ci introduit le lecteur à son histoire, chose qui se ressentirait forcément moins dans le film. le premier tome se termine sur une sorte de cliffhanger qui pousse à la curiosité, et qui je l'espère va dynamiser la suite de cette histoire fantastique.

• Pour ce qui est du dessin, il est propre, des traits très similaires à ceux d'un film d'animation japonais. le chara-design est très bon, tout comme le reste, on n'en attend pas moins d'une oeuvre adapté d'un support initial déjà populaire en ce point.

• Un premier aperçu de l'histoire qui se lit tranquillement, mais qui ne m'a pas autant attiré que je ne l'aurai cru. Cela ne m'empêchera pas d'en lire la suite à l'occasion pour me faire une idée de l'ensemble.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
Mitsuha, Yotsuha. Savez-vous ce qu’est « musubi » ? Dans la langue ancienne, notre Dieu était nommé ainsi. Le sens de ce mot est très profond. « Musubi », c’est lier les fils, lier les êtres et même le fil du temps. Tout cela grâce à la puissance de notre Dieu. Les tresses que nous faisons sont donc aussi son oeuvre. Elles symbolisent le cours du temps. Les fils s’unissent, se mettent en forme, s’entremêlent, parfois se démêlent… ou se coupent puis se renouent.
Commenter  J’apprécie          240
Le crépuscule, cet instant qui sépare le jour de la nuit. Ce moment où le contour du monde s'estompe et où les êtres non humains se rencontrent.
Commenter  J’apprécie          780
J'aspire à une vie différente de la mienne.
Je veux devenir un garçon, être libre... Vivre comme je l'entends, sans me soucier de mon père ni des traditions. Dieu, exauce ma prière...
Commenter  J’apprécie          220
Interdictions absolues
- Ne pas prendre de bain

- Ne pas regarder ni toucher mon corps

- Ne pas écarter les jambes

- Ne pas toucher les garçons

- Ne pas toucher les filles non plus

Tu es prié de vérifier que tu portes un soutien-gorge car tu l'as oublié l'autre jour. La prochaine fois je ne te le pardonnerai pas.

D'ACCORD ? TU LE JURES ?

(citation choisie par Son Goku)
Commenter  J’apprécie          50
Mitsuha, Yotsuha. Savez-vous ce qu’est « Musubi »?
Dans la langue ancienne, notre dieu était nommé ainsi. Le sens de ce mot est très profond.
« Musubi », c’est lier les fils, lier les êtres et même le fil du temps. Tout cela grâce à la puissance de notre dieu. Les tresses que nous faisons sont donc aussi son œuvre. Elle symbolisent le cours du temps. C’est ça « Musubi, le noeud ». C’est ça le fil du temps. Les fils s’unissent, se mettent en forme, s’entremêlent, parfois se démêlent... ou se coupent puis se renouent.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Makoto Shinkai (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Makoto Shinkai
Vidéo de Makoto Shinkai
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (1002) Voir plus




{* *}