AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Keigo Shinzo (Autre)Aurélien Estager (Traducteur)
EAN : 9782353481873
186 pages
Éditeur : Le Lézard Noir (20/08/2020)
4.36/5   25 notes
Résumé :
Au cours d'une descente de police dans une maison close miteuse maquillée en salon de massage, le lieutenant Yamada rencontre Shiori, une lycéenne fugueuse qui lui rappelle sa propre fille aujourd'hui décédée.

À peine raccompagnée chez elle par la police, Shiori disparaît de nouveau, fuyant les coups de sa mère abusive. Yamada part à sa recherche, mais la jeune fille désemparée trouve refuge chez un inconnu à la bienveillance plus qu'équivoque.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Tachan
  12 septembre 2020
Deuxième tome qui confirme tout le bien que je pensais déjà du début de la série. C'est dur, c'est âpre mais ça sonne juste malheureusement. J'ai encore une fois été très touchée par les deux héros de cette histoire et leurs parcours de vie respectifs et croisés. C'est donc avec une petite boule dans la gorge que j'ai suivi la suite de leurs aventures.
Shiori vit désormais chez le lieutenant Yamada qui l'a recueillie mais ce n'est pas terminé ni facile pour autant. Lui, voit en elle sa fille qu'il a perdu trop tôt de manière dramatique. Elle a du mal à faire confiance à un adulte après ce qu'elle a vécu avec sa mère. En plus, rien n'est officiel dans leur relation actuelle, c'est juste un sauvetage de dernière minute.
C'est donc toujours sur le fil qu'on les voit évoluer. J'ai eu beaucoup de peine pour chacun d'eux. J'ai beaucoup aimé la mise en scène de la relation qui se noue entre eux. Une relation étrange où chacun vit à côté de l'autre sans vraiment interagir en profondeur. On les sent donc lointains. Et pourtant, en même temps, on assiste à des moments où quelque chose se crée entre eux, qui pourrait être ce qu'on attend d'une relation père-fille. L'auteur écrit donc avec justesse sur la difficulté à créer des liens avec un(e) inconnu(e) notamment dans les situations d'adoption comme ici.
Il évoque également la complexité pour un parent de faire le deuil de son enfant à travers le récit de la perte de la fille du héros. Un récit simple et concis mais marquant, qui en dit long sur une autre forme de maltraitance : la négligence. C'est extrêmement triste, surtout quand l'adulte responsable se rend compte a posteriori de son erreur et de ses conséquences. Cependant, l'auteur ne reste pas sur cette note sombre et apporte de la lumière avec la relation que Yamada tente de nouer avec Shiori.
De plus, il continue à sonner très juste dans tout ce qui a trait à la maltraitance. Il évoque, chiffres à l'appui, la situation dramatique des adolescents en danger au Japon. Ça fait froid dans le dos. Il met en scène de manière très juste la débrouille qui peu se mettre en place. Il évoque également le harcèlement scolaire à cause de rumeurs nocives qui peuvent détruire et isoler quelqu'un. Tout cela est très dur et l'on comprend parfaitement la colère de l'héroïne, qui éclate en fin de tome.
Keigo Shinzo est donc un très beau chroniqueurs des drames contemporains de notre société. Entre ce père qui n'arrive pas à faire son deuil et cette enfant terriblement malmenée par sa mère et abandonnée par les adultes, on ne peut qu'être touché. Entre ombre et lumière, ce titre est une très belle chronique sociétale.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Auroraclaroscura
  31 janvier 2021
ce deuxième nous fait passer par tout un panel d'émotions on est heureux quand l'héroine et le lieutenant arrivent à se construire une petite vie, on croise les doigts pour la jeune Shiori tente de retrouver sa place dans sa classe après des semaines d'absence.
On est confronté à d'autres affres de l'adolescence, d'autres peurs comme celles d'être rejetées tant par ses semblables que par ceux qui nous aiment.
Un deuxième tome touchant.
Commenter  J’apprécie          20
bouma
  19 mai 2021
Alors que la situation semblait s'arranger avec l'hébergement de la fugueuse par le policier, les traumatismes du passé ressurgissent et viennent pervertir cette jolie complicité qui s'était installée. L'histoire reste toujours sombre, et la lenteur dont fait preuve le mangaka pour nous donner des informations tend à installer une tension grandissante. La fin du tome laisse présager du pire, je me demande donc bien ce que réserve la suite.
Lien : http://boumabib.fr
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
MangaNews   30 décembre 2020
Keigo Shinzo brille par ses planches très artisanales (beaucoup de hachures, pas de trames, et pourtant aucune impression de vide), par ses angles souvent bourrés de sens, par ses petits instants de non-dit où la mise en scène suffit... Une lecture souvent puissante, dont on attendra la suite avec autant d'intérêt que de fébrilité.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
boumabouma   19 mai 2021
JE SAIS PAS POURQUOI ELLE EST MORTE... MAIS JE SUIS PAS TA FILLE, OK ?!
ALORS LÂCHE-MOI AVEC CA !!!
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : maltraitanceVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

TOKYO alien BROS

Qui est Fuyunosuke ?

Un humain
Un extraterrestre
Un étudiant à la FAC
Un monstre

5 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Tokyo Alien Bros, tome 1 de Keigo ShinzoCréer un quiz sur ce livre