AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Ryoko Akiyama (Traducteur)
ISBN : 2915513686
Éditeur : Editions Ki-oon (30/01/2007)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Privé de la juste reconnaissance de ses faits d'armes, celui à qui l'on donne le surnom infamant de " lance de la trahison " continue son périple après avoir changé d'identité et d'apparence... Sa quête de vengeance mène Koïnzell à Rielde Velem, ville dirigée par le " monastère ", un groupe religieux rongé par la corruption et qui multiplie les exécutions multiples.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  13 août 2012
J'ai été obligée de relire le tome 0 en diagonale :-( Dès les premières pages de ce tome, je n'y comprenais plus rien. Avait-on changé d'époque ?
Ce manga mélange allègrement passé et présent pour nous faire comprendre au mieux l'histoire mais quelque fois, l'époque n'est pas toujours très claire ^^
On commence, en fait, avec la soi-disant trahison de 4 des lances sacrées et, plutôt, avec l'assassinat de ces 4 hommes courageux par 7 de leurs camarades. Ceux-ci voulaient, comme bien souvent, s'accorder le mérite du travail des autres et ainsi obtenir le POUVOIR.... Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour un peu de pouvoir ? (Ou pas, dans mon cas ^^)
Köinzell, notre héros, arrive dans une ville un peu bizarre. Elle fait partie d'un des pays des 7 héros où il devrait y avoir la paix. Sauf que les gardes prennent un malin plaisir à pendre les clandestins ainsi que les personnes manquant de "vertu", au lieu de les accueillir à bras ouvert...Ils le font sur l'ordre des 7 héros. Est-ce là la vérité ?
Le dessin de ce manga est très précis, très détaillé et magnifique. L'ambiance est certes très noire et sombre mais qui s'harmonise à merveille avec l'histoire. S'il y avait un peu plus de couleurs, je serais bien tentée de reproduire un ou deux dessins :-) Même les scènes de combats sont extrêmement bien dessinées et très claires (dans le sens, facile à comprendre ^^).
Comme dans le tome précédent, on trouve à la fin du volume quelques crayonnés sur la ville où se passe l'action ainsi que quelques explications supplémentaires sur celle-ci :-)
J'ai finalement bien fait d'acheter la suite de ce manga car l'histoire devient de plus en plus intéressante et se développe facilement maintenant que les bases ont été posées dans le tome 0. Vivement la suite :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
trust_me
  02 juillet 2011
Il y a 20 ans, en l'an de grâce 3972, l'empereur confia une mission à 14 jeunes gens qu'il dota de 14 lances sacrées. Leur but : vaincre la puissance maléfique de l'armée des ténèbres de Wischtech et rétablir la paix dans le royaume. Trois d'entre eux périrent en chemin. Quatre trahirent l'empire et furent exécutés. Les sept derniers revinrent en héros et furent portés en triomphe dans la capitale. Mais ces sept survivants sont-ils vraiment des héros ?

Aujourd'hui, dans la ville frontière de Rielde Velem, les moines guerriers sont chargés d'octroyer des laissez-passer aux réfugiés qu'ils estiment être des « justes ». La population afflue en masse pour espérer obtenir ce précieux sésame leur permettant de passer de « l'autre coté », au pays des sept héros et de la paix. Ceux qui tentent de franchir la frontière clandestinement sont exécutés sur la place publique. La corruption est bien souvent le moyen le plus efficace pour obtenir l'assentiment des moines.

C'est dans cette ambiance tendue et oppressante que vont se rencontrer Peepi, Vido, Altea et Köinzell. Un quatuor improbable animé par des motivations différentes mais partageant un but commun : parvenir à tout prix à passer la frontière…
Ubell Blatt, c'est un univers d'une grande noirceur où il est question de trahison et d'honneur. La violence y est omniprésente et les combats sont plutôt sanglants. Petit contre pied aux poncifs habituels de ce type de récit, le héros Köinzell n'est pas un grand macho baraqué mais plutôt une figure androgyne d'apparence frêle et vulnérable. Pour ce qui est du dessin, on est dans du grand classique où les mouvements et la variété des scènes d'action sont bien rendus. Un petit souci néanmoins avec les personnages féminins qui se ressemblent tous comme deux gouttes d'eau.

Ne se contentant pas d'enfiler les combats comme des perles, l'auteur pose dans ce premier tome les bases d'une fresque complexe où les enjeux géopolitiques sont au moins aussi importants que les destins individuels. D'ailleurs, à la fin de chaque volume on trouve des informations sociales ou historiques qui donnent beaucoup d'épaisseur à l'environnement qui est décrit. Au final, Ubell Blatt est un seinen (décidément, mon vocabulaire spécialisé ne cesse de s'élargir !) riche et violent qui, par certains aspects, rappellera aux nostalgiques du club Dorothée la série Hokuto no Ken (Ken le survivant). A priori pas du tout ma tasse de thé mais j'ai tout de même passé un bon moment de lecture.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bountyfrei
  17 mai 2013
Afin d'enrayer l'invasion de nos terres sacrées par l'armée des Ténèbres de Wischtech... L'empereur confia une mission à 14 jeunes gens qu'il dota de lances sacrées. Trois d'entre eux périrent en chemin. Quatre d'entre eux trahirent l'Empire et furent exécuté. C'est ainsi que commença... L'ère glorieuse des Sept Héros.
Sauf que l'histoire n'est pas celle que tout le monde croit. L'ont apprenais dans le tome 00 que nos Sept Héros étaient loin de la vérité. En réalité, les Quatre Lances de la Trahison sont les véritables héros. Tandis que les Sept ont fuit le combat, les Quatre ont menés leur mission à bien. Ne voulant pas que tout le monde soit au courant de leur traîtrise, ils ont lâchement abattus leurs compagnons, en récoltant la gloire éternelle qui leur revenait. Ascheriit, un des Quatre, n'est pas mort, et grâce à un Elfe, il pu retrouver une forme "humaine". Il était devenu le semi-elfe Koïnzell, qui n'avait plus qu'une idée en tête : venger ses compagnons.
Pour atteindre ses cibles, Koïnzell doit traverser la ville-frontière Rielde Velem, un monastère dirigé par des moines corrompus qui ont pour simple mission de vérifier votre "vertu" pour savoir si vous êtes dignes de passer. Pour ces hommes, la "vertu" n'est rien d'autre qu'un sac remplis de pièces d'or. Il rencontre dans son périple Peepi et Vido, qui souhaitent eux aussi passer la frontière. Ce dernier les aides, en les emmenant à un passeur qui accepte de les emmener seulement si Koïnzell lui donne un peu de plaisir...
On rencontre ici les nouveaux compagnons de route de notre semi-elfe : Peepi, Vido et Altea. Peepi est une jeune fille qui à tout perdu, qui n'a plus personne et qui à qu'une idée en tête, celle de venger ses amis et sa famille. Vido est un homme bien mystérieux mais plein de ressources, j'espère qu'on en apprendra plus sur lui dans les prochains tomes. Quant à Altea, elle n'est rien d'autre que le passeur, très attirée par Koïnzell. Tout aussi mystérieuse que Vido, j'ai hâte d'en savoir un peu plus sur la jeune femme.
J'ai hâte de lire la suite et voir ce que ça va donner, avec Koïnzell qui avait l'habitude d'avancer en solitaire une bonne partie du temps, et surtout en apprendre plus sur ses nouveaux compagnons de route !
Pour lire d'autres chroniques de Übel Blatt T.1 et voir sa fiche, cliquez ici:
Lien : http://onceuponatime.ek.la/u..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LirePourVivre
  28 mars 2014
Un volume qui montre toute l'habilité de l'auteur avec le style dark fantasy. Un premier volume violent et dur à lire si on n'est pas prévenu de son contexte, mais parfait ! Un histoire qui se met en place très vite, et très facile à situé, à comprendre. On vois qui veux se venger, qui sont les êtres purs et au contraire qui ont les âmes les plus noires. Un manga vraiment bien !
Commenter  J’apprécie          31
Natacha851
  19 janvier 2013
Ubel Blatt est un manga de Fantasy.
Le héros, Köinzell décide de se venger des 7 personnes qu'ils l'ont laissé pour mort et tué ses compagnons d'armes.
Ces 7 individus sont devenus des héros et acclamé dans tous le pays.
Dans sa quête, il rencontre Peepi, Vido et Altea.
Les dessins sont très beaux, le personnage principal intéressant...un manga à suivre.
Une précision: ce manga est pour un "public averti"!
Pas mal de scène de violence et quelques moments "sensuels"!
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   13 août 2012
Bonjour à tous !! Je suis Rasheb, le chef des moines soldats !! Tout cela est bien triste, mais aujourd'hui encore... nous devons exécuter des passagers clandestins !! C'est regrettable... Cependant... Cette mission de surveillance des frontières nous a été confiée par le comte Schtemwölech lui-même, l'un des sept héros ! Comprenez que c'est bien malgré nous que nous exécutons ses ordres !!
Commenter  J’apprécie          10
WitchbladeWitchblade   14 août 2012
Cette frontière est aux mains du "monastère". Les moines sont censés délivrer des laissez-passer aux candidats au passage, en fonction de la "vertu" qu'ils décèleraient en eux. En réalité... C'est le montant des dons au monastère qui entre en ligne de compte pour ce soi-disant critère de "vertu".
Commenter  J’apprécie          10
LolietoonsLolietoons   06 mai 2016
Schtemwölech - Hahahaha ! Regardez-moi ça ! Glenn a porté un coup à son œil gauche! C'en est fini du meilleur escrimeur de l'Empire ! Il s'est fait avoir comme un bleu par le coup d'épée amateur de Glenn !!
Ascheriit - Pourquoi ?! Pourquoi faites-vous ça ?! On est censés... han... tous être des camarades de combat !!
Commenter  J’apprécie          00
WitchbladeWitchblade   14 août 2012
Tu entends ça, Ergnach... Toi qui t'es sacrifié pour ériger ce sceau... On te traite de serviteur de ces sept-là... C'EST UNE HISTOIRE A DORMIR DEBOUT !!
Commenter  J’apprécie          10
LirePourVivreLirePourVivre   28 mars 2014
Ne me dites pas que... Non... Impossible... S'il était vraiment l'homme dont la rumeur loue la puissance... Je n'aurais pas pu le prendre par surprise, tout à l'heure, au port... Mais tout de même... D'où vient la force de ce gamin ?!
Commenter  J’apprécie          00
Video de Etorouji Shiono (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Etorouji Shiono

Zelphy - le space opera par Etorouji Shiono - un manga Doki-Doki
Bande-annonce du manga "Zelphy" par Etorouji Shiono, publié chez Doki-Doki. Nous sommes en l'an 1001 du calendrier de l'Aion... Tous les Portails spatiaux sont aux mains d'une alliance militaire...
autres livres classés : trahisonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
845 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre