AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782714459824
300 pages
Éditeur : Belfond (15/10/2015)

Note moyenne : 2.97/5 (sur 17 notes)
Résumé :
?Après le succès de Plan de table, Maggie Shipstead nous revient pour une plongée dans le monde magnifique et terrible de la danse. Entre rigueur et légèreté, rêves de grandeur et désillusions, une ?uvre troublante, maîtrisée et magnétique comme un ballet. La grâce. C'est ce que voit Joan lorsqu'elle regarde danser Arslan Rusakov. La grâce qui la sépare, elle, petite ballerine à l'Opéra Garnier, de cette superstar du ballet soviétique. Pour s'en approcher, une fois,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
prune42
  13 avril 2019
Joan Joyce est danseuse. Toute sa vie tourne autour de sa passion. Elle s'est mariée avec son meilleur ami, Jacob, et ils vivent avec leur fils Harry dans une banlieue chic aux Etats- Unis. Joyce n'a pourtant pas oublié que quelques années plus tôt, elle a aidé un célèbre danseur soviétique, Arslan Rusakov, à fuir la dictature communiste de son pays et la troupe où il dansait. Mais les sentiments de Joyce pour Arslan n'ont guère été récompensés. le fils de Joyce se passionne à son tour pour la danse et devient un artiste talentueux. Il entretient une relation amoureuse avec Chloe, la fille de leurs voisins qui pratique la danse elle aussi mais avec moins de succès. Un jour, la vérité sur la véritable filiation de Harry éclate…
J'avais repéré ce roman à la magnifique couverture, représentant une ballerine de danse, il y a quelque temps. Trouvant énormément de charme à cet art qu'est la danse, quand je suis tombée par hasard sur ce livre dans une librairie, je me suis empressée de l'acheter.
Je regarde parfois brièvement les critiques des lecteurs quand je commence un roman (surtout si j'ai du mal avec celui que je lis) et pour celui-ci, les avis n'étaient pas très bons. Personnellement, j'ai eu aussi beaucoup de mal à entrer dans cette lecture qui met du temps à démarrer et à se mettre en place.
J'ai aussi été surprise car il y a un flash-back dès le deuxième chapitre et je n'avais pas saisi tout de suite ce décalage dans le temps, du coup cela m'a perturbée et je trouvais l'intrigue assez surprenante, voire incohérente.
Il y a de nombreux chapitres dans ce livre dont l'action est décalée de plusieurs années à chaque fois ; moi qui préfère généralement les chapitres courts aux "chapitres fleuves", ici cela m'a dérangée car il y a pour moi relativement peu de continuité entre chacun et l'action semble assez morcelée.
J'ai donc mis du temps à lire ce roman dont j'attendais beaucoup attirée par ce qu'en disait la quatrième de couverture, mais face auquel j'ai donc été déçue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Bazart
  02 janvier 2017
Bienvenue dans le monde des étoiles de la danse. Ce beau livre nous entraine dans cet univers d'élégance, mais aussi d'efforts, de rêves et de déception . Pendant trente ans nous suivons les personnages au travers de leur passion, mais aussi dans leur destin personnel, leurs espoirs déçus et leurs amours difficiles. Les chapitres courts se rapportent à différentes époques et éclairent les évenements débouchant sur un final inattendu. Jacob, l'amoureux fidèle, Joan, devenue professeur de danse, Arslan le transfuge russe, Mr K le chorégraphe homosexuel, Harry, étoile à son tours, tous sont complexes et attachants, ils nous fascinent et resteront dans notre mémoire une fois le livre refermé.
Commenter  J’apprécie          180
Analire
  09 mars 2016
La danse, ce sport, que dis-je, cet art si remarquable, dans lequel toutes les filles rêveraient de plonger. Mais la compétition est rude, et les efforts donnés pour arriver au sommet doivent être quotidien.
Joan, notre protagoniste, en a fait l'expérience. Danseuse étoile dans la troupe de Monsieur K, avec comme seuls amis, tous les danseurs de la troupe qui l'entourent. Lorsqu'elle tombe enceinte de son compagnon Jacob, elle va être forcée d'arrêter la danse, et va se retirer pour vivre une vie loin des projecteurs et de la fureur des compétitions. Mais la danse ne part jamais complètement d'une vie. Elle va devenir professeur de danses, va enseigner à la fille de leur voisine, et à son propre fils, Harry. Et comble du malheur, Harry, son fils, va se passionner de Arslan Rusakov, l'un des meilleurs danseurs de l'histoire, ex-compagnon de Joan.
Même sans rien connaître de la danse, Maggie Shipstead nous entraîne dans le tourbillon de cet art si complexe. Elle nous montre le dur entraînement quotidien auquel doivent se plier les danseurs. La compétition féroce qui existe, au coeur même d'une troupe. Les blessures - autant physiques que psychologiques - auxquels ils doivent faire face. Enormément d'efforts et de forces sont demandés ; alors qu'un spectateur ne verra que la beauté de la chose, qui lui sera donné à voir si simplement, qu'il ne pensera pas une seconde à toutes les souffrances endurées en amont par les danseurs.
Dans ce livre, tout s'articule autour de la danse. Joan vit dans et pour la danse. Bien que la danse lui apporte énormément de choses positives, elle amènera également son lot d'épreuves.
Avec la danse se mélange avec l'amour ; un sentiment incontrôlable et passionnel qui va causer bien des tords à notre protagoniste.
Outre la majesté de la discipline, l'écriture de l'auteure m'a un peu gênée. le récit n'est pas linéaire ; on passe d'une époque à une autre, d'un narrateur à un autre... ce qui fait que le lecteur se retrouve perdu. de plus, j'aurais peut-être voulu plus d'approfondissement dans les choses. Maggie Shipstead reste à la surface de son sujet et ne nous y plonge pas entièrement. Ce qui donne un récit, au final, assez plat. Bien que la chronologie n'a pas été assez structurée pour moi et que le récit ne bougeait pas assez, j'ai bien aimé sa façon simple d'écrire. Une écriture toute en douceur, qui se fond parfaitement avec la thématique du livre.
L'auteure nous dévoile les coulisses des danseurs à travers la vie de Joan, ex-danseuse étoilée. Même si j'ai bien aimé l'histoire dans son ensemble, j'en ressors un petit peu sans bagages, sans réels souvenirs. le récit aurait était encore meilleur avec plus de rondeurs et d'approfondissements.
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Fantine
  06 septembre 2016
Ayant découvert par hasard, et, apprécié Maggie Shipstead avec son précédent titre intitulé Plan de table, je m'étais promis de lire le suivant. Je n'ai pas été déçue par ma lecture.
Maggie Shipstead plonge ses lecteurs dans un monde impitoyable : celui de la dans. Au travers de la figure de Joan, c'est la vie quotidienne d'une compagnie de danse, avec ses jalousies, ses luttes incessantes, etc, afin d'être remarqué(e), d'être le/la meilleur(e), mais surtout, de rester au firmament.
Enfin bref, un monde dur, impitoyable, mais, fascinant, dont de nombreuses jeunes filles - et, jeunes garçons - rêvent.
En ce qui me concerne, un excellent moment de lecture ainsi que qu'un coup de coeur pour la romancière Maggie Shipstead que je continuerais à suivre.
Commenter  J’apprécie          80
chriskorchi
  03 janvier 2016
Le monde de la danse ne m'est pas très familier et c'est donc avec une certaine curiosité que je me suis plongée dans la lecture de ce roman qui nous montre l'envers du décor de l'univers très exigeant qu'est celui de la danse. C'est derrière les pas délicat, un univers dur et impitoyable où la médiocrité, l'à peu près n'ont pas leur place.
Le personnage de Joan est attachant et j'ai aimé la plume de l'auteur que je ne connaissais pas du tout. Derrière l'histoire d'amour et de désillusion il y a aussi des questionnements plus profond sur la vie : comment s'en sortir lorsque l'on a tout donner à sa passion et que l'on ne sait faire que ça ? Peut-on tourner la page définitivement ? Que reste t-il des années de privation ? J'ai aimé les alternances dans les périodes entre passé et présent , les personnages haut en couleurs et humains.
C'est un monde particulier où les apparences sont très importantes et prennent le pas sur l'être. J'ai ressenti tout un panel d'émotions avec Joan passant de l'espoir au désespoir, de la souffrance à la grâce. Tout ceci est servi par une plume toute en émotion et délicatesse qui a su me toucher. La fin est imprévisible, surprenante et bouleversante.
VERDICT
Que vous connaissiez ou non le milieu de la danse, vous serez conquis par ce roman étonnant et vous serez surpris.
Lien : https://revezlivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   04 mars 2016
- [...] Comme on sait qu'on est amoureux ?
[...]
- Je pense que ça varie selon les gens, mais la sagesse populaire veut que, quand on se trouve à proximité de la personne dont on est amoureux, on se sente heureux, plus qu'heureux - euphorique. On cherche à être en permanence au contact de cette personne. On ne voit pas ses défauts. Certains disent que leur coeur bat plus vite. Qu'ils deviennent nerveux. Je pense qu'on le sait quand on le ressent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
AnalireAnalire   05 mars 2016
- C'est une bonne chose d'être bizarre, dit Jacob. Être bizarre, c'est être intéressant.
- Non, dit Harry. Bizarre, c'est bizarre.
Commenter  J’apprécie          60
AnalireAnalire   03 mars 2016
Dans un ballet, l'amour, d'abord, n'existe pas, puis, soudaine existe, affleurant grâce à la pantomime, aux visages extatiques, à la danse. Ensuite seulement, dissimulés dans les coulisses ou derrière le rideau, les danseurs grimacent comme des lutins et montrent leur souffrance.
Commenter  J’apprécie          20
AnalireAnalire   03 mars 2016
Dans la danse, poursuivit-elle, quand quelque chose est vraiment beau, je ressens beaucoup de choses, sans être vraiment triste ni heureuse. C'est juste un sentiment qui me donne la chair de poule. J'aime ça.
Commenter  J’apprécie          20
AnalireAnalire   06 mars 2016
Nous nous aimons, et alors ? Quelle différence cela fait-il ?
Commenter  J’apprécie          60

Video de Maggie Shipstead (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maggie Shipstead

MPAGE-20121123-1825_0.mp4
Payot - Marque Page - Maggie Shipstead - Plan de table
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Maggie Shipstead (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Titres gruyère (1)

" Les Hauts de ...... " d' Émily Brontë

Manderley
Hurle-Vent
Tara

18 questions
211 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , titres , motsCréer un quiz sur ce livre