AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2820335373
Éditeur : Kazé Editions (03/04/2019)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 76 notes)
Résumé :
Après avoir survécu aux dangers de la forêt et découvert l'existence de deux "territoires", les fugitifs arrivent enfin au point B06-32. Là, ils découvrent le refuge souterrain tant recherché mais, loin d'y trouver un allié, l'homme qui les accueille se révèle aussi sombre que déséquilibré ! Se pourrait-il que se soit William Minerva ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  06 avril 2019
Si vous ne savez pas encore ce qu'il y a au-delà du portail de Grace Field House, fuyez pauvres fous !
Pour les enfants en cavale de Grace Field House le point B06-32 s'avère être le refuge idéal permettant de vivre en autarcie et à l'abri… Mais il est déjà occupé par un autre rescapé qui s'est échappé il y a 13 ans de la ferme-abattoir Glory Bell, et ce dernier est illisible : qui est-il ? qui veut-il ? savant ou ignorant ? allié ou ennemi ? victime ou bourreau ? saint d'esprit ou fou à lier ? que sont devenus ses compagnons de cavale ? qui sont les « braconniers » ? Il est effrayant mais les capacités d'observation, d'analyse et de réaction des enfants de la Team Grande Évasion le sont tout autant ! Toujours est-il qu'Emma et Ray l'oblige à les servir de guide pour partir à la recherche de William Minverva au point A08-63 : veut-il les endurcir ou s'en débarrasser en les confrontant aux « mangeurs d'hommes » ? To Be Continued !
L'univers s'agrandit et s'approfondit avec toutes les informations offertes par les auteurs, mais celles qui compte vraiment sont distillées au compte-gouttes. Comme dans la série télé "Prison Break" pour maintenir autant de rythme et de suspens ils sont toujours sur le fil du rasoir : pour l'instant tout s'est très bien goupillé, mais au bout du bout il faudra éviter le Syndrome Lost !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
garrytopper9
  26 avril 2019
Déjà le septième tome de The Promised Neverland et la qualité est toujours au rendez-vous ! Je dirais qu'avec ce tome, le titre rentre dans son rythme de croisière, avec des nouveautés, mais un humour un peu plus présent et une certaine routine dans la gestion des personnages.
À la fin du tome précédent, nos jeunes rescapés découvraient un abri, avec à l'intérieur un homme, que l'on pensait être le mieux Minerva. Au final, ce n'est pas du tout le cas puisque ce dernier s'avère être lui aussi un évadé, mais d'un autre orphelinat. Lui aussi a su se sortir de sa condition avec d'autres orphelins, mais voilà, c'était il y a 13 ans, et il est bizarrement tout seul.
Ce personnage est très énigmatique, on se demande s'il n'aurait pas sacrifier tout le monde pour sa propre survie, ni même si ce qu'il dit est vrai. En tout cas, son abri est une vraie bénédiction pour Emma et les siens, qui entendent bien s'installer là quelques temps. On perd un peu la tension permanente qu'il y avait dans les 4-5 premiers tomes, mais du coup, on se retrouve avec plus d'action, et un manga plus imprévisible qui multiplie les rebondissements, et qui laisse surtout enfin les personnages se developper.
Plus classique, mais plus efficace, j'ai une très nette préférence sur ce manga, depuis que Emma et ses compagnons ont quitté l'orphelinat. Seul bémol, le personnage de Maman me manque un peu, j'aimais beaucoup son aura machiavélique ^^
Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Rickola
  05 juin 2019
*Cette critique concerne les tomes 5 à 7*
Comme je l'ai dit, la donne change à partir du tome 5 pour une raison toute simple : l'évasion est un succès, malgré le fait que Norman ait été envoyé en pâture aux démons (Est-il réellement mort ? Voilà une nouvelle question qui secoue les fans, une simple recherche google vous montrera que beaucoup cherchent à savoir ce qu'il en est). Ainsi, une nouvelle partie du récit est amorcée ici, se basant sur les éléments mis en place dans les précédents volumes tout en apportant son lot de nouveaux questionnements.
J'ai évité de trop en dire jusqu'à présent, mais les premiers tomes ont notamment mis l'accent sur un certain William Minerva, qui aurait disséminé des indices à l'intérieur de Grace Field à l'intention des enfants, avec notamment des coordonnées où le rejoindre une fois ces derniers à l'extérieur de l'orphelinat. Plus facile à dire qu'à faire cependant car le monde extérieur est peuplé de démons, et l'écosystème est totalement différent de ce que nos héros connaissaient jusqu'alors. de ce fait, on passe d'une première partie de l'histoire clairement axée récit d'évasion, à une ambiance survie des plus réussies.
Je disais dans la première partie de mon article que c'est à partir de là que Posuka Demizu démontre toute l'étendue de son talent, car ce monde extérieur est l'occasion pour elle de dessiner des environnements et des créatures très différents de ce à quoi on est habitués. Ainsi, au-delà des démons que l'on avait déjà eu l'occasion de voir dès le premier tome, nous découvrons une faune et une flore très originales. Et le style de la mangaka met tout cela parfaitement en valeur et contribue à instaurer une ambiance encore plus pesante que dans la première partie de l'histoire.
Car l'ambiance s'assombrit encore à partir du moment où les enfants sortent de l'orphelinat. Ils découvrent la réalité du monde dans lequel ils vivent, qui n'est pas des plus reluisantes, et comprennent que leur survie va être difficile. Cependant, ça ne les empêche pas de garder espoir, et ils ne perdent pas de vue leur objectif qui reste de trouver William Minerva et le reste de l'humanité. Nous aurons donc l'occasion dans cette partie de voir la dureté du monde dans lequel ils vont devoir évoluer, mais également d'en apprendre davantage sur le système de fermes mis en place pour nourrir les démons, sur les événements qui ont amené le monde à évoluer de la sorte. Nous en apprendrons également plus sur les démons eux-même et sur leur mode de vie.
Mais comme dans la première partie, Kaiu Shirai ménage ses révélations, apportant autant de réponses que de nouvelles questions. Encore une fois, c'est une des forces du récit, car on avance et on découvre toujours de nouvelles choses, mais on reste maintenus en haleine par toutes les autres questions qui se posent encore. Je suis resté volontairement assez vague concernant l'évolution du récit, et les révélations qui sont faites justement pour éviter de gâcher le plaisir à celles et ceux qui n'en seraient pas encore arrivés là. Mais ce que je peux vous dire, c'est que cette seconde partie du récit m'a totalement conquis. Je trouve que les auteurs ont eu raison de faire sortir rapidement les enfants de l'orphelinat, car cela aurait fini par devenir lassant. En renouvelant les environnements et les enjeux, la série a monté d'un bon cran d'un point de vue qualitatif selon moi (quand bien même elle est excellente depuis le début). Ainsi, je suis plus que jamais à fond dans cet histoire et j'ai hâte d'obtenir des réponses aux nombreuses questions laissées en suspens (même si je me doute que d'autres vont arriver dans le même temps).
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lesvoyagesdely
  12 avril 2019
Un terrible et passionnant tome nous attend, le plus difficile est de se faire laisser en plan à la fin.
A lire que pour les gens ayant au moins lu les 6 premiers tomes.
Comme j'avais dit la dernière fois : Attention, si dans Fûka je peux jouer sur les mots sur le gros évènement. Ici on enchaîne trop de choses. Donc les tomes précédents seront jugés connus.
Les enfants ont trouvé le refuge, et un drôle de bonhomme, qui semble froid, ne pas vouloir s'attacher et en a déjà vécu des choses.
Mais William Minerva reste hors de portée pour le moment. Où est-il ? Est-il toujours en vie ? Y a-t-il de nouveaux indices dans le refuge ? Comment a survécu cet homme ? Qui est-il ? Où sont ses compagnons ? Comment lui faire confiance, le pousser à les aider ? Il ne révélera pas son nom, il comprendra d'où vienne les enfants, il sera écoeuré par leur amitié, leur solidarité. En a-t-il toujours été ainsi ? le refuge est étonnant, il dispose de pas mal d'éléments et bien plus encore que nous penserions. C'est un endroit où il pourrait faire bon vivre. Mais le groupe n'oublie pas qu'ils veulent trouver Minerva, qu'ils veulent sauver les autres enfants. La bibliothèque pourra continuer à révéler des informations. Comment le confort quotidien peut-il être assurer ? Nourriture, eau, électricité, etc. ?
C'est un redoutable jeu de stratégie et de survie qui se livre entre cet homme désabusé et ces jeunes enfants qui veulent y croire. Il leur faut trouver la vérité, d'un homme qui ne veut pas leur parler, pas les aider, s'en sortir vivant, continuer leur quête. Ce tome où nous avons plein de questions, de doutes, où il faut rester prudent, a un côté insoutenable, qui est calmé avec les rires des enfants, les petites histoires à côté, le plaisir de la sécurité du refuge et de le découvrir, leur belle solidarité. Nous finissons par une sortie en nombre limité avec quelqu'un dont ils ont besoin mais en qui ils ne peuvent pas croire. Nous finissons en pleine action, en plein doutes, avec de nouvelles découvertes. L'attente du prochain tome sera très longue.
PS : Je fais partie des gens avec qui cette série rencontre un grand succès, a beaucoup d'effets, depuis le début ^^'
PS2 : Pour les gens ayant lu le tome.

Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Noctenbule
  07 août 2019
La tension est toujours à son maximum car l'ennemi rôde. Un ennemi que nous ne connaissons pas vraiment mais on sait de lui qu'il est cruel et sans pitié. Il n'hésite pas à manger des cerveaux d'enfants et intelligents de préférence en plus. Posuka Demizu leur donne un physique vraiment pas des plus sympathique et agréable. On sait tout de suite qu'en les rencontrant, il vaut mieux fuir et espérer ne pas être rattrapé. Alors l'idée de devoir aller les affronter devrait nous terrifier. Mais voilà que cela se transforme en un défi incroyable où nous deux héros vont devoir faire la chose la plus effrayante de leur jeune vie. Surtout que le grand zozo qui les accompagne mise sur une mort rapide et n'hésitera pas à les abandonner. L'action est à son comble et l'on a pas le temps de s'ennuyer. On fait connaissance avec une autre victime d'une ferme qui a basculé du côté obscur de la force. Un homme qui a perdu tout espoir d'un autre monde et de vivre avec ces semblables les humains. Va t'il pouvoir rentrer chez lui tranquillement et faire face aux autres enfants? Nous le saurons dans le prochain épisode que j'ai très envie de lire. Comme chaque tome est à moitié des péripéties dangereuses et des échanges positifs, j'ai hâte de savoir ce que nous réserve Kaiu Shirai et Posuka Demizu
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   31 mars 2019
- Le secret pour survivre ? Éliminer le superflu. La camaraderie… L’espoir… Les beaux sentiments… Tout ça, poubelle !
Commenter  J’apprécie          121
Stephanie39Stephanie39   26 juin 2019
- Mais il est chelou, ce type...
- Quel type chelou!
- Je m'attendais pas du tout à ça...
- Mais quelle déception...
Commenter  J’apprécie          00
Stephanie39Stephanie39   26 juin 2019
Vous êtes l'incarnation même de l'ignare naïf.
Commenter  J’apprécie          00
Stephanie39Stephanie39   26 juin 2019
C'est là que tout va commencer!
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Kaiu Shirai (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kaiu Shirai
En 2019, Babelio lançait son premier prix littéraire. Ou plutôt ses premiers prix littéraires, avec 10 lauréats dans 10 catégories différentes. du 20 mai au 4 juin, les Babelionautes ont pu voter pour leurs 10 livres préférés parmi une sélection de 100 titres. Découvrez dans cette vidéo la soirée de remise des prix, ainsi que les interviews de 5 auteurs primés :
0:39 Cécile Chomin 1:33 Olivier Norek 2:34 Adrien Tomas 3:53 Mathias Malzieu 4:37 Marie Pavlenko
Voici la liste des lauréats par catégorie :
- Roman d'amour : Cécile Chomin pour Laisse tomber la neige ! (J'ai Lu) - Bande dessinée : Julien Neel pour Lou, tome 8 (Glénat). - Polar et thriller : Olivier Norek pour Surface (Michel Lafon) - Manga : Kaiu Shirai & Posuka Demizu pour The Promised Neverland, tome 7 (Kazé) - Littérature de l'Imaginaire : Mathias Malzieu pour Une sirène à Paris (Albin Michel) - Littérature étrangère : Haruki Murakami pour le Meurtre du Commandeur, livre 1 : Une idée apparaît (Belfond) - Jeune adulte : Marie Pavlenko pour Un si petit oiseau (Flammarion Jeunesse) - Littérature française : Franck Bouysse pour Né d'aucune femme (La Manufacture de livres) - Non-fiction : Christophe André, Alexandre Jollien & Matthieu Ricard pour À nous la liberté ! (L'Iconoclaste/Allary). - Jeunesse : Adrien Tomas pour Engrenages et sortilèges (Rageot Editeur).
Retrouvez également les pages de résultats ici : https://www.babelio.com/prix-babelio
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

The promised neverland

Quels sont les coordonnées de l’abris où devaient se situé Minerva ?

A34-62
B06-32
B-08-74
C-02-23

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : The Promised Neverland, tome 10 de Kaiu ShiraiCréer un quiz sur ce livre
.. ..