AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2820335713
Éditeur : Kazé Editions (21/08/2019)

Note moyenne : 4.49/5 (sur 103 notes)
Résumé :
Prisonnière de Goldy Pond, Emma rejoint une communauté d'enfants à la merci de puissants démons qui s'adonnent à la chasse aux humains ! Dans les entrailles du village, son stylo lui permet de déverrouiller une mystérieuse porte. En l'ouvrant, elle espère enfin découvrir l'identité et les véritables intentions de William Minerva...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  30 août 2019
Si vous ne savez pas encore ce qu'il y a au-delà du portail de Grace Field House, fuyez pauvres fous !
Dans ce tome 9 on met en avant Lucas qui au fil des années s'est mis à douter… et si William Minerva n'était qu'un nouveau mensonge et un nouveau piège pour leurrer les fugitifs humains de l'Autre Monde ? Et s'il avait donné de faux-espoirs à ses compagnons en leur mentant depuis si longtemps ? C'est en compagnie de Emma qu'il se confronte à la vérité… Et après avoir distillé les informations au compte goutte durant des tomes et des tomes, c'est une véritable déluge de de révélations !!!

Tout cela n'est qu'une mise en bouche : tout le reste du tome est consacré à l'ultime combat du groupe commandé par Lucas et rejoint par Emma. Les braconniers ont découvert que cette dernière est une premium, donc l'appât parfait pour piéger les émules du Comte Zaroff qui ont décidé de contrevenir à toutes les règles de leurs chasses… Pour l'emporter les proies doivent devenir des prédateurs, et toute leur vie elles se sont préparées à cet instant. Ils ont une chance, une toute petite chance de survivre : le miracle va-t-il se produire ou la tragédie est-elle inéluctable ? Chaque révolté a une identité et un passé tragique : le droit de quota de flashback est maîtrisé et rythmé de main de maître : c'est epicness to the max !!!
Toujours pas fan des monstres quasi-invincibles grâce à leur capacité de régénération quasi-illimitée, ce gimmick une peu saoulant de la Planète Manga. Mais ce qui est grisant c'est que finalement on ne sait pas si on est à la fin du commencement ou au commencement de la fin : William Minerva explique aux personnages et aux lecteurs que ceux-ci ont le choix entre ne sauver que leur peau ce qui protégera le statu quo, ou sauver tout le monde au risque de déclencher l'Apocalypse… mais aussi qu'il existe une autre voie pouvant mener vers un monde meilleur où régneront la liberté, l'égalité et la fraternité ! Tiens donc, encore un hit de la culture populaire qui crache littéralement à la gueule du TINA reagano-thatchéro-macronien de cette saloperie de ploutocratie mondialisée… (je m'étonne qu'aucun sociologue ne se soit penché sur le sujet car le nombre de titres antisystème augmente année après année voir jour après jour depuis la crise des subprimes alias « le jour où les masques sont tombés »)

Je déteste les gens qui viennent sur les réseaux sociaux en refusant d'échanger et de partager, car cela n'a aucun sens (à part un narcissisme mal placé : je veux être connu, mais je me contrefous de vous)... Donc je ne vais pas me gêner concernant Tachan qui après avoir bloqué tout commentaire sur ses critiques a écrit "Franchement, je ne comprends toujours pas tout le barouf autour de cette série qui utilise des ressors éculés, avec des personnages pas subtils pour un sou et un univers loin d'être aussi original qu'annoncé. Alors oui, ce n'est pas désagréable à lire mais c'est encore loin du chef d'oeuvre ou de la claque annoncée... " Tu es visiblement déjà "morte à l'intérieur" comme on dit, symptôme d'une blase attitude très aiguë, et c'est bien triste...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          383
Labibliothequedemarjorie
  21 décembre 2019
Les tomes 5 à 9 nous projettent à ce fameux jour : le15 Janvier 2046, jour de l'évasion. Un nouveau monde attend les enfants de l'orphelinat de Grace Field House, un monde d'humains et de monstres redoutables, celui où les hommes ne sont que du bétail.
Le plan a fonctionné à merveille. Isabella ne peut plus rien faire et s'y résout. C'est le début de la course-poursuite avec les créatures qui entourent le domaine. Il faut absolument retrouver les fugitifs, ils sont quinze dont des éléments de premier choix. Mais, les enfants s'unissent et sont déterminés à survivre.
Cependant, plane toujours le mystère de William Minerva, celui qui a su laisser des indices au sein de l'orphelinat.
En parallèle, Isabella doit faire faire à l'incendie déclenché par les évadés. Elle se rend compte qu'il est trop tard. Ils sont presque tous partis, seuls restent les plus petits, ceux qui ne seront pas livrés avant au moins deux ans. Ce qui laisse suffisamment de temps aux plus âgés pour revenir les sauver.
Quel avenir s'annonce pour Isabella qui a donné toute sa vie à élever des enfants particuliers ?
Emma, Norman, Ray et tous les autres sauront-ils trouver le chemin qui les mènera à la liberté ?
Les enfants ont travaillé avec sérieux et intelligence. Ils se sont entraînés et grâce à cela, ils ont acquis une belle agilité, une cohésion de groupe et des capacités hors norme pour se cacher, se défendre et semer l'adversaire.
J'ai été surprise de découvrir une autre facette d'Isabella. On en apprend plus sur son histoire et on découvre comment elle en est arrivée à être désignée "maman" de Grace Field House. Elle aussi est une ancienne enfant ayant grandi à l'orphelinat. Si elle passe beaucoup de temps à contrer les plans des enfants et à les empêcher de fuir, son attitude finale est vraiment étonnante.
L'ambiance change peu à peu. D'un milieu ultra fermé et protecteur, les enfants entre dans le monde de la forêt et des pièges qu'elle renferme. le manuel laissé par William Minerva et les coordonnées géographiques à suivre leur est précieux. La seule difficulté est de rester ensemble, agir vite et déjouer le plan des ennemis. Ils doivent dorénavant apprendre à se nourrir, à chasser, à pêcher et à se chauffer.
Le cadre imaginaire créé est riche et varié et les planches graphiques sont superbes. On y retrouve le côté sombre et dangereux du milieu de vie, ainsi que les craintes et les émotions des personnages.
Il s'agit d'une série que j'apprécie fortement malgré la noirceur du contexte. Il me tarde de savoir si les enfants vont atteindre leur objectif et surtout sains et saufs.
Lien : http://labibliothequedemarjo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
MassLunar
  23 février 2020
Un tome 9 riche en révélations qui propulse la série vers de nouvelles pistes.
A la croisée des chemins, pourrait-on dire.
Niveau scénario, TPN se glisse sans hésiter dans la cour des grands. On sent que Kaiu Shirai est réfléchie et préméditée. Ce 9ème volume démarre sans crier gare sur les vérités entourant l'un des personnages centraux de la série. Par cette découverte, TPN qui maintient déjà un bon cap en matière de rythme est de nouveau propulsée.
J'ai particulièrement aimé cette ouverture de ce neuvième volume, cette longue avancée vers un ascenseur solitaire perdu dans une petite étendue d'eau dorée. C'est pour ces quelques passages que The promised Neverland peut se vanter de receler une certaine magie au milieu de cette confrontation démoniaque. Ce passage vers l'ascenseur m'a un peu rappelé l'imagerie onirique et posé de certains jeux d'explorations et d'énigmes comme Myst.
Il y a une véritable aura de mystère dans TPN , atmosphère donnée vie avec sensibilité et méticulosité par Posuka Demizu.
Cette artiste possède un style désormais reconaissable. Ces personnages aux traits aériens et facilement identifiable, ces décors riches en précisions, les designs à la fois mystérieux et menaçants des démons... Posuka Demizu fait incontestablement partie de ces nouveaux talents du manga grâce à The Promised Neverland.
Outre les nombreuses révélations qui aiguisent l'appétit de ce volume, la dernière partie se clôture avec suspense et force... La guerre est déclarée et la stratégie est de mise face aux insatiables démons régissant Goldy Pond.
Voir quelques gamins d'à peine 12 ans manier quelques lourdes mitrailleuses peut faire un peu sourire. Cela peut paraître un petit peu grandiloquent mais on suspend volontairement notre incrédulité devant les lourds enjeux de cette série.
Un volume réussie pour une série qui s'étoffe sans relâchement. Oui, The Promised Neverland continue à faire pratiquement un sans-faute...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Rickola
  04 septembre 2019
* Cette critique concerne les tomes 8 et 9 *
Nous retrouvons donc notre duo accompagné de leur nouvel acolyte adulte des plus inquiétants, qui les envoie rapidement au casse-pipe. C'est ainsi qu'Emma et Ray sont séparés, notre jeune héroïne se retrouvant au beau milieu d'un décor créant un sentiment d'inquiétante étrangeté. Ainsi, ces deux tomes se focalisent sur la jeune fille, Ray et son nouveau compagnon étant quasiment exclus. Mais cette absence est palliée par les révélations conséquentes auxquelles on a droit. Il me semble que j'en avais déjà parlé dans mon avis sur les 7 premiers tomes, mais une des grandes forces pour moi de cette série vient du talent avec lequel Kaiu Shirai ménage ses révélations. J'entend par là qu'il arrive à intervalles réguliers à distiller de nouvelles informations qui viennent éclaircir certaines zones d'ombre tout en en créant de nouvelles, le mystère restant un fort moteur à l'investissement dans l'histoire.
Ainsi, on va en apprendre davantage sur William Minerva, qui reste un des éléments clés de l'intrigue pour le moment, tout comme sur la fameuse « Promesse » et le monde dans lequel nos personnages vivent. Tout ceci sera l'occasion de découvrir de nouveaux personnages très intéressants, ainsi que des environnements inédits. de ce fait, je reste toujours accroché par le rythme de la lecture et les révélations qui vont bon train et renouvellent de façon constante le plaisir d'en apprendre davantage sur cet univers. Ces différentes révélations sont également un moyen de dessiner plusieurs orientations possibles pour la suite du récit, et quelle que soit celle que choisiront les personnages, elles sont riches en promesses (sans mauvais jeu de mots).
Je reste volontairement vague dans ma façon de décrire tout ceci afin d'éviter les spoils, qui gâcheraient vraiment une partie du plaisir de la lecture tant le suspense et le mystère sont, comme je l'ai déjà dit, gérés de main de maître. Cependant, nous arrivons ici à un stade où je ne peux pas évoquer un des éléments majeurs de ces deux tomes sans spoiler, sachez donc que je vais faire des révélations à partir de maintenant, et si vous n'avez pas lu ces deux tomes, il vaudrait mieux aller directement à la conclusion (et si vous préférez même l'éviter, elle pourrait se résumer par : « Foncez, ces deux tomes sont brillants ! »)
Emma se retrouve en fait dans une ville aux côtés d'autres enfants, et va vite comprendre qu'elle est en réalité un terrain de chasse privé et caché pour des démons très puissants et appartenant à une certaine noblesse. J'ai trouvé ceci très intéressant car cela m'a directement évoqué la chasse à cour, en ce sens où il s'agit de chasses organisées dans des terres privatisées pour l'occasion (voire appartenant à de riches propriétaires terriens) et qui est clairement dans une optique de « loisir » ou de « sport », et pas de chasse pour se nourrir. Emma se fait d'ailleurs la remarque et distingue très nettement le fait qu'elle chasse pour se nourrir et la chasse qu'effectuent ces démons. Ainsi, j'ai trouvé cet élément thématique véritablement passionnant et parfaitement exploité, en ce sens où il enrichit l'oeuvre tout en développant son univers et nous proposant une séquence de chasse glaçante.
Et l'autre élément qui m'a particulièrement plu et lié au précédent. Car si les démons prennent plaisir à chasser les enfants comme du gibier, ces derniers finissent grâce à Emma et Lucas (un adulte qui vit là depuis des années) par se rebeller et inverser la tendance. Ainsi, une grosse partie du tome 9 est consacrée à l'affrontement entre les humains et les cinq démons majeurs qui sont à leurs trousses. Et ce changement de situation m'a totalement soufflé, car c'est vraiment la première fois dans la série que l'on voit enfin des humains en mesure de faire face aux démons. de ce fait, j'ai adoré ces moments épiques et badass durant lesquels deux des démons se font avoir par nos héros. Ou comment éprouver un fort sentiment de satisfaction devant la proie qui devient le chasseur ! Cet élément est parfaitement amené dans le récit, parfaitement maîtrisé dans son exécution (que ce soit dans l'écriture ou le dessin) et s'achève sur la promesse d'un duel entre Emma et un démon ultra dangereux. Autant dire que l'attente jusqu'à octobre va être longue !
En résumé, The Promised Nerverland a la bonne idée de ne pas se reposer sur ses lauriers et continue à distiller ses mystères mais aussi ses révélations à un rythme soutenu. de plus, la construction narrative de ces deux tomes apporte une très belle évolution dans l'intrigue et dans le rôle d'Emma. C'est ainsi qu'ils figurent pour le moment parmi les tomes les plus grisants et les plus forts en émotions de la série à mes yeux. Une lecture toujours aussi indispensable, et un succès amplement mérité pour ma part !
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Tachan
  23 août 2019
Depuis sa sortie en avant-première à la Japan Expo, j'ai entendu beaucoup de choses sur ce 9e tome, j'en attendais donc beaucoup et une fois de plus, ce ne fut pas à la hauteur de mes espérances. Cela n'enlève rien au fait que les auteurs aiment bien nous pondre des rebondissements en pagailles mais en ce qui me concerne, je ne m'y laisse pas prendre et ça ne m'impressionne en rien. J'ai encore et toujours l'impression que le scénario est construit sur un château de cartes qui pourrait s'effondrer au moindre souffle. C'est dommage parce qu'on sent vraiment qu'ils y mettent beaucoup d'énergie et de bonnes intentions mais ça ne fonctionne pas sur moi ^^!
Dans ce nouvel opus, on suit encore les indices laissés par William Minerva pour aboutir à une révélation d'envergure sur ce dernier. Une révélation qui se est intéressante parce qu'elle permet d'obtenir une autre vision de ce qui se déroule sous nos yeux, mais aussi parce qu'elle donne des informations sur des éléments encore inconnus (une nouvelle ferme entre autre) prometteurs. C'est la partie la plus intéressante de l'histoire ici, ça et la confirmation d'un pressentiment qui ne nous quittait pas depuis plusieurs tomes. Mais une fois de plus, ce n'est pas assez poussé.
Pour le reste, tout ce qui tourne autour du soulèvement contre les monstres à Goldy Pond me laisse indifférente. C'est du survival hyper basique avec affrontements, pièges, stratégies, sacrifices, etc déjà vu. La tentative d'y insérer des émotions tombe complètement à plat tellement ça manque de subtilité. Mais c'est dynamique et ça se laisse bien lire. le choix ensuite que l'on propose à Emma : partir pour un nouveau monde ou mener la résistance de l'intérieur est bateau à souhait, surtout avec un personnage aussi simpliste (et agaçant...) qu'elle. Quand à l'introduction d'une espèce de magie, sur le moment j'ai trouvé ça ridicule et ne collant pas du tout à l'univers malgré son cadre fantastique, ça tombait vraiment comme un cheveu sur la soupe...
Franchement, je ne comprends toujours pas tout le barouf autour de cette série qui utilise des ressors éculés, avec des personnages pas subtils pour un sou et un univers loin d'être aussi original qu'annoncé. Alors oui, ce n'est pas désagréable à lire mais c'est encore loin du chef d'oeuvre ou de la claque annoncée...
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Stephanie39Stephanie39   25 août 2019
- Tu ne t'es jamais dit qu'il se pouvait que Minerva nous ait menti depuis le début... et qu'il est peut être notre ennemi et que la lettre est peut être un piège qu'il nous aurait tendu pour nous appâter ici?!
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   09 janvier 2020
- Montre-toi. Je sais que tu es là. Comme on se retrouve... N°63194, "Emma".
Commenter  J’apprécie          10
mikaelunvoasmikaelunvoas   02 novembre 2019
Tirez parti au mieux de leur arrogance et leur rage tout en continuant de tirer et usez de tous les moyens possibles pour détourner leur attention.
Commenter  J’apprécie          00
Eragon29Eragon29   22 novembre 2019
- C'est impossible... ils n'ont jamais chassé deux jours de suite !
- ALLER, ILS ARRIVENT !! AUX ARMES, ET CHACUN A SON POSTE !
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Kaiu Shirai (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kaiu Shirai
Découvrez quelques pages de l'artbook Pone de Posuka Demizu (The Promised Neverland)
Kazé Manga a le plaisir de vous annoncer la sortie de l'artbook Pone de Posuka Demizu le 18 septembre 2019 au prix de 19,90 euros ! Plongez dans l'univers fantastique de l'artiste de The Promised Neverland avec des superbes illustrations ! En effet, nous connaissons bien Posuka Demizu qui réalise les dessins du manga The Promised Neverland, créé avec le co-auteur Kaiu Shirai, et actuellement publié dans le magazine Weekly Shonen Jump au Japon. Le tome 10 sortira en France le 2 octobre ! Avant de dessiner le fascinant The Promised Neverland, Posuka Demizu a passé des années à explorer son univers intérieur à travers l?illustration couleur. Retrouvez dans cet artbook exceptionnel son trait fourmillant de multiples détails : structures mécaniques ou organiques démesurées et créatures aussi attachantes qu?inquiètantes. Plongez dans ses bleus aux mille nuances et contemplez ses oranges chatoyants pour redécouvrir à grande échelle son travail de la couleur, vibrant et unique. Des thèmes chers à Posuka Demizu rythment les illustrations : spécimens mis en bouteille, vastes schémas explicatifs et structures circulaires infinies sont autant de motifs graphiques que l?on retrouvera dans The Promised Neverland et qui définissent son originalité !
Dans cet artbook vous retrouverez 200 illustrations exceptionnelles ! Les lecteurs apprécieront de voir les personnages et les compositions sublimes de Posuka Demizu dans son style, réunis pour la première fois dans un artbook ! Les illustrations de PONE reflètent le quotidien de Posuka Demizu à travers le prisme de l?imaginaire et lui permettent d?explorer des mondes fantastiques, de déguster des plats étonnants ou de rencontrer d?étranges personnages?
« Même si mon style graphique a évolué, les thèmes que je retrouve(dans PONE, nde.) me plaisent toujours et n?ont pas tellement changé.. » Posuka Demizu.
Dans PONE, découvrez également une interview exclusive de Posuka Demizu pour la sortie de l?artbook en France ! *************************************************************
Bienvenue sur Kazé, LA chaîne consacrée à l'animation japonaise, avec les plus grands hits du moment : One Punch Man / My Hero Academia / Kuroko?s Basket / Food Wars / God Eater / Terra formars / Nisekoi / Akame Ga Kill / GTO / Bleach?et bien d?autres.
Restez au c?ur de l?animation japonaise, en direct du Japon, avec des séries complètes, des extraits cultes, des TOP explosifs?et beaucoup d'autres surprises? (???) !
Sh?nen, Combat, Action, Aventure, Seinen, Romance, Humour, Drame, Thriller, Univers fantastiques.... Tous les genres et tous les thèmes sont sur ta chaîne Kazé.
- Soutenez-nous en vous abonnant à notre chaîne: http://goo.gl/S8qZlW - Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/kaze.fr?fref=nf - Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/KazeFrance - Suivez-nous sur Instagram : https://www.instagram.com/kazefrance/ - Suivez-nous sur Snapchat : ajoutez kazefrance
************************************************************* - Site DVD/Blu-ray Kazé : http://anime.kaze.fr/ - Site Manga Kazé : http://manga.kaze.fr/index.php - ADN (Streaming légal) : http://animedigitalnetwork.fr/
+ Lire la suite
autres livres classés : lutteVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

The promised neverland

Quels sont les coordonnées de l’abris où devaient se situé Minerva ?

A34-62
B06-32
B-08-74
C-02-23

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : The Promised Neverland, tome 10 de Kaiu ShiraiCréer un quiz sur ce livre