AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782344038192
144 pages
Éditeur : Glénat Manga (02/09/2020)

Note moyenne : 4.39/5 (sur 14 notes)
Résumé :
La suite des aventures de Nanao et Machi, deux chats errants qui ne tolèrent les humains que lorsque ceux-ci leur donnent de la nourriture.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Tachan
  13 septembre 2020
Déjà la fin de cette courte série mais il ne fallait pas tirer plus sur la corde, c'est donc pile poil la bonne longueur pour ce récit de vie âpre mais porteur d'espoir sur les relations chats-hommes/femmes et le deuil.
J'appréhendais un peu cette lecture comme souvent lors de la conclusion d'une série que j'ai beaucoup aimée. J'avais vu passer de courts avis un peu négatifs sur celle-ci, mais très honnêtement je ne vois pas pourquoi. Si on a aimé les premiers tomes, on ne peut qu'aimer cette fin, même si bien sûr il y a quelques bémols dont je vous parlerai.
Yoshino est désormais heureuse avec Nanao et Blue dont elle s'occupe de plus en plus. Elle a retrouvé un équilibre grâce à eux et a commencé à guérir de sa perte. Mais c'était sans compter sur les affaires des chats de gouttière. Ceux-ci voient d'un très mauvais oeil le rapprochement entre l'héritier de leur chef et une humaine. Pour eux, un chat de gouttière doit rester indépendant et ne pas s'accoquiner avec les humains. Un drame va alors se jouer.
Si j'ai beaucoup aimé suivre l'évolution de Yoshino dans ce tome, la voir prendre soin et s'attacher à Nanao et Blue, lutter pour eux et surmonter son trauma, je suis plus mitigée en ce qui concerne nos amis les bêtes. J'ai d'abord été déçue par l'évolution graphique de nos félins, comme si un chat adulte c'était forcément un gros chat... Je dis non ! Ensuite, leurs mésaventures ont trop versé dans le mélo pour moi cette fois. Je n'ai pas trouvé logique le choix fait par Blue au début, ça contredit son évolution. Et c'était un brin too much également concernant Nanao sur la fin. Heureusement l'autrice a su se ressaisir à un moment.
Par contre, tout ce qui tourne autour du traitement des chats dans les villes japonaises et intéressant et très bien traité. L'autrice a parfaitement intégré à son récit la dénonciation faite de la maltraitance de ces bêtes. Elle raconte le drame de leur vie au jour le jour pour trouver à manger, la peur de se faire attaquer, l'horreur de ces bandes qui s'amusent à les capturer illégalement pour leur faire les pires horreurs juste parce que les habitants du quartier en ont marre et leur demande. Ils devraient avoir honte. L'autrice propose une alternative bien plus humaine et pérenne : la stérilisation via des associations et l'adoption. C'est un beau message d'espoir à promouvoir.
Cette courte série m'aura touchée de bout en bout. Si je regrette la dramatisation un peu trop importante de ce dernier tome, je retiendrai la belle évolution de l'héroïne et le joli trio qu'elle va former avec Blue et Nanao, une belle famille inattendue mais qui s'aime. C'est une belle histoire d'amour humain-félin.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Mediathecaireendoc
  03 mars 2021
C'est déjà la fin du Chat aux sept vies dont le périple se termine après des années d'épreuves pour survivre.
J'avais vraiment été touché par le premier tome car je ne m'attendais pas à autant de souffrance, de difficultés, et d'amitié dans le premier tome, la suite est dans la même veine.
Lire ma critique sur le blog.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
MangaNews   17 septembre 2020
Le chat aux sept vies, après un début très intrigant, s'est petit à petit enfoncé dans quelque chose d'un peu plus lisse et classique. Pas du tout mauvais, et même parfois émouvant grâce au portrait de la dure vie de chat errant et à la petite mise en valeur des relation entre chat et humain, où l'on sent bien tout l'amour de Shirakawa pour les félins.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MediathecaireendocMediathecaireendoc   13 février 2021
Pour que chaque jour passe sans entrevoir la mort ... Il m'a fallu oublier mes plu beaux souvenirs. car si on se laisse envahir par la nostalgie des jours heureux... La routine du quotidien qui consiste à se lever, à chercher de la nourriture et à se coucher devient un calvaire qu'il nous ai impossible de répéter.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : chatsVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
988 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre