AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280817314
Éditeur : Harlequin (01/05/2010)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 70 notes)
Résumé :
Entre ténèbres et lumière, vêtue d'une robe blanche tissée de fils d'or, elle était plus belle que jamais. Les rayons délicats de la lune baignaient sa chevelure d'argent d'un halo scintillant. Elle avait l'air d'une reine... Hélas, la somptueuse Anya, déesse de l'anarchie, ne pourra jamais user sur les hommes du pouvoir que lui donne sa rayonnante beauté. Car elle est prisonnière depuis toujours d'une terrible malédiction qui peut à tout instant la priver de sa lib... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Luna05
  07 juin 2011
Après un tome 1 m'ayant laissé perplexe et dubitative, j'attaquais "La rose des ténèbres" non sans méfiance et appréhension. Heureusement, pour me motiver, une certaine trame fort intéressante ainsi que des personnages secondaires intrigants et charismatiques avaient fais leur apparition dans "La citadelle des ténèbres", il ne m'en fallait pas plus pour me décider à replonger dans la suite des "Seigneurs de l'Ombre". Seule point me chagrinant quelque peu, est-ce que Gena Showalter parviendrait dans ce tome à s'émanciper de l'influence de J.R Ward?
Dans ce tome 2, les seigneurs de l'ombre auront fort à faire, la quête annoncé à la fin du précédent tome débute réellement ici. Reste à présent à savoir qui des immortels ou chercheurs trouveront la boîte de Pandore en premier. En parallèle de cette mission réapparaitra le personnage d'Anya la déesse de l'anarchie. Ayant jeté son dévolue sur le chef des seigneurs Lucien, une sorte de jeu du chat et de la souris s'instaurera entre eux. Lucien quant à lui aura pour ordre du Titan Cronos d'exécuter la Déesse sous peine de perde un à un ses compagnons. Une tâche qui se révèlera bien plus exténuante et poignante que prévu....
Nous retrouverons bien entendu les autres Seigneurs comme Reyes abattu car ayant dû laisser s'éloigner de Danika afin de la protéger, Aeron rongé et dominé à présent par son diable, Strider, Amun, Gideon, Sabin, ainsi que Paris dont le sors ne laissera personne indifférent. Un personnage qui au fur et à mesure gagne en épaisseur et se voulant finalement très attachant.
Parlons à présent des personnages principaux, en l'occurrence Lucien et Anya.
Nous avions rencontré Lucien dans le précédent tome. Chef des Seigneurs de l'ombre et abritant en lui la mort. Homme peu loquace pourvu d'un visage parsemé de cicatrices, sa simple présence gardant à distance les humains amenés à le rencontrer. Immortel pourvu d'un calme légendaire qu'il verra vite voler en éclat au contact d'Anya et ce, pour notre plus grand plaisir. Lucien se trouvant monstrueux et repoussant ne cessera de se dévaloriser face la Déesse de l'anarchie et malgré son attirance pour elle restera toujours sur ses gardes et méfiant. Entre traque par alternance, duels, quiproquos et face à face bouillant, ces deux là n'auront de cesse de nous tenir en haleine.
Anya quant à elle est un personnage totalement déjanté, drôle, sexy et audacieux qui apportera à ce roman une touche hilarante assez omniprésente m'ayant fait souvent esquisser des sourires pendant ma lecture. de part son humour et travers cette Déesse m'a fait penser à deux personnages féminins de Kresley Cole. la première étant Mariketa pour ses mauvais tours et Néomi pour son côté glamour et son passe temps. Une jeune femme très attachante également souffrant de la malédiction l'ayant frappé ainsi que de la réputation qu'elle traine comme un boulet depuis des siècles. Anya sera d'ailleurs éprouvée par le regard que Lucien posera sur elle au vu des ragots ayant pollué tout l'Olympe à son sujet...Une Déesse éprise de liberté ne souhaitant dépendre de personnes ni physiquement ni émotionnellement et pourtant....
Un couple se révélant à la fois au antipode l'un de l'autre et en totale osmose. Elle représentant le jour et lui la nuit. Un duo atypique, touchant, drôle et glamour qu'on prend plaisir à voir évoluer et qui ne tombe jamais dans la romance mièvre. Que demander de plus?
Un tome qui une fois commencé se termine bien trop vite. La plume s'est avérée une fois encore fluide et addictive cependant avec parfois quelques répétions. le langage fut également de temps à autre assez cru mais ce point faisant partie intégrante de l'univers de Showalter, une fois adaptée on s'y fait.
J'ai beaucoup apprécié "La rose des ténèbres", il s'est avéré fort heureusement supérieur à son prédécesseur. L'auteur a réussi à gommer les défauts apparues dans "La citadelle des ténèbres" et la parallèle entre ses guerriers et ceux de Ward s'est heureusement atténué.
le volume 3 est d'ores et déjà présent dans ma bibliothèque et, le plus dur à présent va être de me faire violence quant à m'empêcher de l'engloutir en une soirée!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Inessa
  31 mai 2010
Deuxième tome de la série Les Seigneurs de l'Ombre. C'est ma série coup de coeur en matière de romance paranormale. On retrouve nos magnifiques guerriers maudits dans une nouvelle aventure. Après Maddox, c'est au tour de Lucien d'être mis en avant. Lucien est possédé par la Mort et donc condamné pour l'éternité à conduire les âmes des défunts en enfer ou au paradis, une tâche ingrate, qui ne lui plait guère et qui le rend très malheureux. Mais face aux avances d'Anya, la sublime déesse de l'anarchie et du chaos, il ne sait plus trop quoi penser. Se trouvant laid et repoussant, il se demande comment se fait-il qu'une telle femme puisse s'intéresser à lui. Pourtant, Lucien est très attiré par Anya et finit donc par se retrouver dans une situation délicate lorsque Cronos, le seigneur titan et nouveau roi des dieux, lui ordonne de tuer Anya. S'il ne la tue pas, Cronos s'en prendra à ses compagnons. Ainsi il est face à un dilemme : épargner Anya au détriment de ses amis ou bien accomplir la tâche pour sauver ces-derniers. Lucien devra donc lutter contre son attirance pour Anya afin d'exécuter la mission que Cronos lui a confiée. Mais cette dernière ne compte pas lui faciliter la tâche. S'ensuit donc un jeu du chat et de la souris très sensuel entre nos deux personnages au terme duquel Lucien finira par succomber.
Ce deuxième tome est dans la même lignée que le premier voire encore meilleur. Les personnages sont là encore très attachants. Lucien, contrairement à Maddox est très calme, discret et posé, il arrive mieux que les autres à contrôler son démon et c'est lui qui guide ses compagnons. Mais en présence d'Anya il perd tous ses moyens. Pourtant, devant elle il s'efforce de se montrer froid et distant mais l'attirance est trop forte. Anya l'indomptable est tout l'opposé : elle est agitée et aime semer le désordre. Mais c'est aussi une femme déterminée et qui sait ce qu'elle veut : folle amoureuse de Lucien, elle est prête à tout, même à risquer sa vie pour être près de lui. C'est aussi une excellente guerrière qui sait très bien se battre lorsqu'il le faut. de plus, Anya doit également faire face à ses propres soucis car elle aussi est maudite. Ainsi la relation Anya/Lucien est explosive et il est souvent question d'amour et de sacrifice. Les autres seigneurs de l'ombre sont aussi très présents : on retrouve en particulier Reyes, en lutte contre lui-même mais aussi contre Aeron pour sauver Dannika, et Paris qui ne sait plus trop où il en est… Tout ceci annonce des histoires très passionnantes en perspective.
Par ailleurs, la lutte contre les chasseurs continue ainsi que la quête pour retrouver la boîte de Pandore. Finie la forteresse hongroise du début, dans ce tome nos héros se déplacent d'un continent à l'autre, afin de trouver les objets de pouvoir, objets susceptibles de mener à la boîte de Pandore. Lucien et Anya, quant à eux ont la faculté de se téléporter n'importe où.
La rose des ténèbres est donc un roman très captivant, et qui se lit d'une traite. le prochain tome sera consacré à Reyes et à Dannika.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Kamana
  13 octobre 2010
Il est des livres si intenses, si beaux qu'on a du mal à faire court et à s'arrêter quand il faut en parler. La rose des ténèbres est un de ceux-là. Voici le deuxième tome de la série de Gena Showalter, Les Seigneurs de l'Ombre, qui connaît un réel succès chez nous. D'ailleurs pour se procurer le premier opus, il faut d'ores et déjà voir ça comme un défi !
Alors que dans le tome précédent nous avions affaire à Maddox qui porte en lui le démon de la Violence, ici c'est avec Lucien et son démon de la Mort que nous cheminerons. Ces hommes, immortels, anciens guerriers et gardiens des dieux de l'Olympe, se sont vus condamnés pour avoir ouvert la boîte de Pandore. Ils doivent dorénavant partager leur corps et leur esprit avec l'un des démons qu'ils ont laissé s'échapper : la Luxure, la Colère, la Violence, la Maladie, la Douleur, la Mort... Des guerriers pour des maux terribles, qui lâchés dans la nature seraient synonyme de dévastation. Poursuivis par les Chasseurs, ces humains qui veulent éradiquer de la Terre ces êtres démoniaques, ils ne voient leur salut que dans la recherche de quatre reliques qui les mèneraient à la boîte de Pandore.
Mais pour l'heure nous voici face à la Mort ! Difficile de cohabiter avec un tel démon. Chaque jour se voir charrier des âmes aux portes de l'enfer ou du paradis, chaque jour, ne pas aimer, ne pas s'attacher car forcément l'heure viendra où cet être chéri sera amené devant l'une de ces portes. Lucien le sait pour l'avoir vécu. Et de ce fait, plus jamais il ne sera aimé et ne souffrira par amour et pour cela il a su faire ce qu'il fallait... car en plus d'être habité par la mort, il est un immortel... défiguré, couverts de cicatrices profondes et repoussantes. Aucune femme ne pourra plus l'aimer.
C'était sans compter sur le destin et sur une femme, Anya ! Et quelle femme, la déesse de l'Anarchie, immortelle, magnifique et terriblement dangereuse. Quand la Mort côtoie l'Anarchie c'est du spectacle, des répliques sanglantes et blessantes, de la bestialité mêlée de sensualité. Lui, d'ordinaire si calme ne saura contenir le flot d'émotions que cette déesse fera jaillir en lui, même son démon en ronronne ! Dans ce face à face torride et complexe, Cronos, roi des Titans viendra y ajouter un soupçon de piment, une pincée de sadisme !
Une romance émotionnellement riche, entre violence et érotisme, entre peur et amour sincère. A ne manquer sous aucun prétexte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
basset
  15 novembre 2011
Lors de nos rendez vous avec les drôles de dames livresques, cette fois accompagnée d'azilys dans le rôle de charlie, nous avons lu avec délectation et gourmandise le deuxième tome des seigneurs de l'ombre. Pour mon plus grand plaisir, nous avons passées quelques soirées de grande rigolade, et de difficile débat sur la suite probable du roman. Pour être honnête, everbook et moi même avons très largement divaguées sur des possibilités qui ce sont avérés complètement à coté de la plaque ou erronée. Bon ok on est pas douée, mais on a beaucoup d'imagination :p
nos victimes :
Nom : Lucien et Anya
lui : Habité par le démon de la mort elle : Déesse de l'anarchie
lui : Dégage une odeur de rose elle : Odeur de fraise à la crême
Deux charmantes personnes, bourrés de point commun. le seul moyen pour faire craquer notre cher lucien (aussi connu par les drôles de dames livresque comme l'homme fébréze, lulu ou pot pourri) est de tenter de le tuer, chose réussie pour anya. Un tome beaucoup plus intense que le précédent, avec une intrigue mieux travaillé et des personnages plus accrocheurs. J'ai aimé découvrir lucien et son démon, j'ai aimé en apprendre plus sur les seigneurs de l'ombre et leur coté ado attardé par moment. J'ai aimé découvrir anya, jeune femme n'ayant pas froid aux yeux et qui va en faire voir de toutes les couleurs à lucien.
J'ai aimé essayer de découvrir comment ils allaient se sortir du pétrin dans lequel ils s'étaient retrouvés. J'ai aimé détesté chronos, le nouveau chef de l'olympe, j'ai aimé en apprendre plus sur l'histoire des nos sombres seigneurs, sur l'histoire d'anya et des dieux en général, que l'auteur a créé dans son histoire. J'ai aimé frémir, retenir mon souffle, trembler pour nos héros. J'ai aimé cette relation délicate entre anya et lucien. J'ai aimé rire de leur défaut et de leurs problèmes d'odeur (imaginez même pas besoin de déo). J'ai aimé les voir crapahuter pour retrouver les objets de pouvoirs. J'ai aimé les voir lutter pour leur vie.
Bref encore une belle histoire, et un deuxième tome qui confirme l'impression du premier. Et une fois fini, une seule envie découvrir la suite. Comment vont se dépétrer tous nos personnages, que deviennent les anciens, quels seront les prochains couples.... Une vrai drogue, une fois qu'on a mis le doigt dans l'engrenage, il est dur d'arrêter...
Ma note 4/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chroniques_Aleatoires
  20 décembre 2013
Ce second volume de la série est bien meilleur que le premier de tous les points de vue : l'intrigue est plus intéressantes et les personnages plus complexes, sont bien plus attractifs. Même si Gena Showalter continue à mettre en place l'histoire générale de l'histoire, les nouveaux personnages et l'univers dans sa globalité, le récit est bien plus accès sur la romance que pour le premier.
Lucien a enfin été libéré de sa malédiction mais malheureusement pour lui, Cronos lui réclame la tête d'Anya, faute de quoi il tuera tout ceux à qui il tient. Lucien est le type même des guerrier : puissant, loyal, franc, prompt au combat et sûr de lui. Il est le leader des Seigneurs de l'ombre, celui qui a ouvert la boîte de Pandore et par conséquent le gardien de la Mort. Petite particularité, en plus du fameux tatouage en forme de papillon, Lucien sent la rose, plutôt amusant pour la faucheuse. Il est plein de cicatrice qu'il s'est auto-infligé des années plus tôt et n'a aucune confiance en soit dès qu'il s'agit de femmes. Mais pour ce qui est d'Anya, ses sentiments sont très forts, bien que mitigés à l'origine, il veut à la fois l'éloigner de lui et la garder pour lui seul. L'ultimatum de Cronos met en risque tout ce qu'il a souhaité avoir et Anya ne fait rien pour l'y aider.
Anya est la déesse de l'Anarchie et partout où elle se rend c'est le chaos, la guerre et la mort, tout cela à cause de ses attributs de déesse. Afin de lutter ses instincts de faire le mal, elle a trouvé une parade plutôt intéressante : elle vole tout ce qui lui tape dans l'oeil : de la Joconde jusqu'à des sucettes. Physiquement, elle se démarque vraiment avec ses yeux bleus foncés et ses cheveux blancs, en plus elle sent la fraise et la vanille. Pour son caractère, ce qu'on peut dire c'est qu'il est bien trempé : elle ne se laisse pas faire, c'est une battante qui ne fait que mentir (ce qui lui pose bien des problèmes quand elle dit enfin la vérité). Pourtant c'est une jeune femme qui fait tout ce qu'elle peut pour protéger ses parents et souhaiterait pouvoir être heureuse avec Lucien.
Cette relation est vouée à l'échec à cause de la demande de Cronos, Lucien cherche à la tuer pendant presque tout le volume et Anya le tue presque elle-même. Une malédiction a été lancé sur elle, et ça l'empêche de pouvoir être avec celui qu'elle aime, même quand Lucien décide de tout laisser tomber pour être avec elle. La recherche en parallèle des objets de pouvoir est essentiel au déroulement de la série et aussi pour l'avenir de leur couple. Bien des secrets pèsent sur ces deux-là, et à moins de s'ouvrir totalement l'un à l'autre, seul une fin tragique les attendra.
On découvre aussi des nouveaux personnages qui sont plutôt intéressants, enfin surtout William avec la fameuse prophétie d'une femme qui sera responsable de sa perte… Notre Paris bis va devoir faire attention à ses arrières… Par moment on a des nouvelles de Danika, ce qui est plutôt plaisant, même si tout ce qui l'entoure reste plutôt sombre. Il n'y a plus qu'à espérer que le prochain volume sera sur elle et sur Reyes !!
Lien : http://leschroniquesaleatoir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BekiBeki   15 novembre 2012
— Ne me touchez pas, murmura-t-il en faisant un bond en
arrière.
Son visage n’exprimait plus aucune douceur.

— Pas encore, précisa-t-il.

Ce fut comme si elle avait reçu une gifle. Elle laissa retomber sa main. Elle tenta de résister à la honteuse vague de plaisir qui l’envahissait dès qu’elle s’approchait de cet homme. La chaleur qu’il dégageait, le silence… Elle en perdait la tête.
Il lui aurait suffi d’un pas, un seul… Elle le désirait terriblement, mais il semblait déterminé à la repousser.

— J’ai le droit de respirer, au moins ? demanda-t-elle sèchement.

Il eut un petit sourire en coin qui adoucit un peu son expression féroce.

— À condition de ne pas faire de bruit, répondit-il.

— Vous êtes un amour, ironisa-t-elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
magsimagsi   06 décembre 2012
Je ne voudrais pas manquer le feu d’artifice. Et puis, je ne t’abandonnerai pas dans cette
position. Tu es sans défense… Nous avons perdu contact pendant des siècles, mais maintenant, je veux
prendre soin de toi. Inutile de rêver, je ne sors pas d’ici.
Lucien lui envoya un coup de pied dans la poitrine qui le fit basculer hors du lit.
— Strider…
Il se couvrit le visage de sa main libre.
— Par tous les dieux, que c’est humiliant…
— Tu veux que je t’apporte du pop-corn ? demanda il
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-GirlPixie-Girl   15 décembre 2012
Un peut d'imagination, mon grand.... Je subodorais que notre Cronos adoré allait s'adresser à toi pour m'éliminer, et j'ai donc tenté de te beurrer comme une tartine pour que tu n'aies pas envie de lui obeir.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Gena Showalter (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gena Showalter
Grab your copy of The Darkest Promise here: http://bit.ly/2sdQb3q+ From the New York Times bestselling author Gena Showalter, comes the next sizzling instalment in the Lords of the Underworld series. Fans of epic paranormal romances won't want to miss this steamy read!
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1712 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre
.. ..