AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La Malédiction Grimm, tome 2 : L'Expédition H.G. Wells (28)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Souri7
  29 septembre 2016
J'ai été éberlué en lisant le titre de ce second volume..."La malédiction Grimm : L'expédition H.G. Wells" !!! Quel est le lien, le rapport entre Grimm et Wells ?
Mais bon, étant curieuse... j'ai ouvert le livre et l'ai lu.

Que dire si ce n'est qu'on reprend le tome 1, qu'on change les personnages (ici l'héroïne est la soeur d'une des stagiaires du précédent tome) et qu'on recommence... On avait encore la même trame de base... un héros à problème qui se fait engager dans la bibliothèque et s'éprend d'un autre membre de l'équipe. La partie concernant la machine à explorer le temps est juste-là pour apporter de la substance au récit qui tournerait rapidement à une histoire d'amour banale entre deux ados amoureux de la même demoiselle.

Wells tout comme Grimm dans le précédent tome sert juste de prête-nom. L'auteur ne reprend qu'une minuscule partie de l'oeuvre de ce grand auteur de science-fiction "La machine à explorer le temps". Toute la partie concernant les Morlocks passe à la trappe...

Globalement, un roman jeunesse sans grand intérêt qui est une copie du précédent. Cependant, si cela pousse les lecteurs à découvrir Wells ... pourquoi pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
book-en-stock
  16 avril 2017
Léo doit présenter un projet pour la fête de la science mais manque d'inspiration jusqu'au moment où une apparition singulière (j'essaie de ne pas trop en dévoiler) le met sur la piste d'une machine à remonter le temps. Il va alors enquêter, rencontrer Jaya dont il tombe amoureux. Recommandation importante que lui a fait l'apparition: ne surtout pas modifier le passé!

La science fiction est amenée d'emblée avant même que l'on ne connaisse vraiment les personnages. L'intrigue est un peu décousue au départ car l'apparition lui conseille de lire Wells mais lui commence par étudier les automates et les robots dans la fameuse bibliothèque découverte au premier tome (La malédiction Grimm). C'est l'occasion de retrouver ces lieux mais rien ne s'y passe vraiment. Il est clair que nous connaissons déjà le Dépôt cependant l'auteur oublie de faire découvrir ce lieu à son personnage qui le parcourt comme si de rien n'était.

Le roman souffre de plusieurs faiblesses à mon goût: style plutôt basique, sans originalité. Moins efficace que le tome précédent, il y manque ce côté magique et merveilleux. L'histoire d'amour est un peu facile, tout comme la psychologie des personnages qui n'est pas assez fouillée. Les références scientifiques sont citées mais ça reste «plaqué», il manque un lien avec l'intrigue.

Déception donc pour ce deuxième tome à la couverture tout aussi magnifique que le précédent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
StephanieIsReading
  29 juillet 2019
Un roman jeunesse qui se réclame ouvertement de la machine à explorer le temps de H G Wells et de son univers si particulier.
Les personnages sont attachants et leurs interactions intéressantes. Les introspections relèvent vraiment de l'adolescence. L'intrigue est captivante bien que je la trouve assez simple.
Commenter  J’apprécie          90
lebazarlitteraire
  05 février 2018
Dans L'expédition H.G. Wells on retrouve, comme s'en doute le lecteur qui a lu le premier tome, l'univers du Dépôt d'Objets Empruntables de la Ville de New York. Alors que le premier tome s'intéressait à la Collection Spéciale qu'est celle de Grimm, ce second tome nous plonge dans une seconde Collection Spéciale : le Legs Wells.

Leo, jeune lycéen dont la famille entière est passionnée par les sciences, ne peut déroger à la règle familiale et est donc également féru de science, notamment de science-fiction. C'est ainsi que le jour où il voit débarquer dans sa chambre, l'espace de quelques secondes, un mini-lui accompagné d'une jolie fille sur un engin à remonter le temps, après le premier étonnement, il y croit tout de même. Son mini-lui a juste le temps de lui conseiller de lire La machine à explorer le temps de H.G. Wells avant de disparaitre. Cela donne l'idée à Leo de faire un projet sur les machines à remonter le temps pour la fête de la science de son lycée. En en parlant avec sa professeure, elle lui conseille d'aller faire un tour au Dépôt d'Objets Empruntables de la ville. le jeune homme s'y rend et découvre le monde merveilleux que le lecteur a déjà découvert dans le tome 1. Débute alors pour le jeune garçon une véritable aventure. Il y rencontre Jaya, une magasinière, qui, bluffée par ses talents, le fera bientôt intégrer l'équipe de travail de la bibliothèque. Grâce à ses recherches pour son projet de science, ce sont les portes du Legs Wells qui vont s'ouvrir pour Leo. Où il y découvrira une vraie machine à remonter le temps. Une suite d'évènements assez tragiques le mènera à utiliser cette machine pour réparer certaines erreurs.

Malgré une fin mitigée pour moi du premier tome, j'ai pris énormément de plaisir à retrouver l'univers de cette merveilleuse bibliothèque. Alors que dans La Malédiction Grimm on perçoit plus la bibliothèque du côté des magasiniers et donc l'envers du décor, dans L'expédition H.G. Wells, on la perçoit tout d'abord sous l'oeil de l'usager. Ce qui m'avait permis de m'immerger totalement dans l'univers dès les premières pages du tome 1, revient donc ici sous une nouvelle forme pour permettre de s'imprégner encore une fois complètement. On se met à la place du personnage et on y croit. de plus, tout comme dans le tome 1, le personnage principal ne prend pas pour acquis immédiatement les éléments fantastiques qui lui tombent dessus, mais se pose des questions et est chamboulé au début. Ça apporte aussi à la crédibilité du récit. le lecteur peut se dire qu'il aurait réagi de la même façon dans de telles circonstances. Ce sont donc exactement les mêmes éléments de départ qui m'ont fait accrocher au premier tome, qui m'ont permis de me prendre au jeu du deuxième tome.

Ce qui m'a encore plus attirée c'est que l'on retrouve le même univers mais pas les mêmes personnages. En effet, les actions du tome 2 se passent au moins 5-6 ans après la fin du tome 1. Nos premiers héros ne travaillent donc plus à la bibliothèque. En revanche, Jaya, la petite soeur d'Anjali dans le tome 1, que nous y découvrons un peu, est présente dans le second tome. Elle a grandi et est devenue magasinière en chef du Dépôt d'Objets. On ne retrouve donc pas nos personnages principaux, mais juste un secondaire, qui a évolué dans sa mentalité (même si on reconnaît son caractère fort et impatient). C'est super car pour ceux qui ont aimé l'univers ça leur permet de s'y replonger mais avec un renouveau. de plus, ça arrive souvent que dans un cycle on n'apprécie pas forcément ce que deviennent les persos en grandissant. Pas de souci ici, vous ne retrouverez ni Elisabeth, ni Anjali ou encore Aaron.

Quand on a aimé la Collection Grimm, on prend aussi beaucoup de plaisir à la découverte d'une seconde Collection Spéciale. Dans le Legs Wells sont regroupées la quasi-totalité des inventions de science-fiction que l'on peut découvrir dans les romans du célèbre H.G. Wells, mais également bien d'autres engins, comme certains tirés des récits de Jules Verne. J'ai beaucoup aimé, en plus de la découverte de ces machines incroyables, les discussions sur la science-fiction entre Jaya et Leo. Comment est-il possible que ces machines existent alors que c'est de la science-fiction ? Où est la frontière entre le réel et l'irréel ? Peut-on comparer la magie de la Collection Grimm, qui n'est en rien de la science, et les machines du Legs Wells, qui peuvent potentiellement exister puisqu'elles font partie du domaine de science-fiction ? Un triturage de méninges très intéressant, que le lecteur sera content de pousser plus loin en se posant lui-même ces questions.

Autre point sympathique, on en apprend plus sur les autres Collections Spéciales. Simplement citées dans le tome 1, Jaya nous offre, dans le tome 2, un petit paragraphe explicatif des quatre collections. le Corpus Lovecraft contient ainsi « des trucs issus d'histoires gothiques et d'horreur » (sans plus de détail, il est émis l'hypothèse que ce soit des vampires, des fantômes…). Tandis que la Chrestomathie de Gibson est faite d'éléments cybernétiques (intelligences artificielles, virus informatiques, parties de corps bioniques…). Ça donne envie de découvrir également ces Collections.

En tout cas, dans ce tome, la plume de l'auteure nous permet encore une fois de nous plonger corps et âme dans le récit et de croire sans souci à cet univers. D'autant plus que, comme l'explique une note en fin d'ouvrage, beaucoup de faits explicités dans ce roman (sur des évènements du passé) sont tout à fait réels et ont vraiment eu lieu. Ainsi que les cotes des objets que l'on trouve sur les rayonnages, qui sont réellement basées sur la classification de Dewey, aujourd'hui en vigueur dans les vraies bibliothèques de notre pays (et de la plupart des bibliothèques du monde). Un vrai travail de recherche minutieux pour emporter le lecteur et le tenir en exaltation.

Pour découvrir la suite de la critique, rendez-vous sur notre site !
Lien : http://lebazarlitteraire.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
angel92
  14 août 2015
Qui n'a pas rêvé de voyager dans le temps et de refaire le monde( ou du moins arranger quelques détails plus ou moins gênants)? C'est ce qui arrive à notre héros, Léo lorsqu'il se retrouve nez à nez avec... lui en miniature accompagné d'une jeune fille sur la machine à remonter le temps! Mais si la machine à remonter le temps, vous savez bien: celle d' H.G Wells! Léo" miniature" lui apprend qu'il vient du futur et qu'il doit lire absolument "La machine à remonter le temps". Il n'en faut pas plus à notre jeune héros pour mener l'enquête afin de comprendre cet évènement incroyable et les lois qui régissent le temps. Pour cela il entreprend de devenir "bibliothécaire" dans le fameux Dépôt d'objets empruntables de la ville de New-York qui n'accueille que les objets qui ont un jour marqué la littérature et l'histoire.
Ce roman d'aventures et de science-fiction est merveilleux. L'univers de l'auteur est emprunt de culture littéraire (Jules Verne) et scientifique (Tesla) qui pousseront les adolescents comme les adultes à rêver à des machines incroyables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MllePotterFoster
  23 juin 2019
Ce livre, la suite du tome 1 (La malédiction Grimm) n'est en fait qu'une copie d'une premier. Même histoire, même lieu. Il n'y a que les personnages qui changent, et encore, certains restent.
J'ai été très déçue par ce bouquin, pourtant énorme. H. G. Wells n'est qu'un nom de titre, rien ne s'y rapporte : en fait, la machine à explorer le temps n'est qu'une machine normale avec la description de Wells. Aucune référence au livre mise à part cette fameuse machine. Rien. Nada. Niette.
En fait, d'ailleurs, cette machine à explorer le temps n'est là que pour donner un peu de peps, pour ne pas que ça tourne à une histoire d'amourettes d'adolescents basique et inintéressante.
Bref, ce livre ne m'a pas vraiment plu contrairement au premier.
La suite sur mon blog ! ;)
Lien : https://conseilsdelivres.hom..
Commenter  J’apprécie          30
cyan
  12 mai 2017
(...) La 1e chose à savoir sur ce tome 2, c'est qu'il peut être lu indépendamment du 1er. Quelques allusions sont faites aux évènements de la Malédiction Grimm, dont certaines sont spoilantes concernant l'avenir des personnages du tome 1, mais l'intrigue de L'Expédition H.G. Wells n'est pas une suite. L'histoire de Leo se passe quelques années après celle d'Elisabeth, mais n'y est pas liée de quelque façon que ce soit. Donc si vous voulez commencer par le tome 2, vous pourrez suivre l'intrigue sans aucun problème.

Personnellement, j'ai préféré cette histoire à la précédente. le côté jeunesse est toujours présent, mais les personnages sont plus intéressants (il faut dire qu'Elisabeth m'avait prodigieusement agacée) et les références SF m'ont beaucoup plu. Outre l'univers d'H.G. Wells, on croise beaucoup Jules Verne et il y a beaucoup d'allusions à d'autres classiques du genre.

L'histoire en elle-même est assez haletante une fois qu'elle décolle, même si, comme dans le 1er tome, la mise en place est un peu longue. Comme dans beaucoup de romans jeunesse, il y a aussi pas mal de grosses ficelles et/ou de facilités, ça passe plus ou moins bien selon les circonstances.

J'ai beaucoup aimé la description et l'utilisation des engins et accessoires empruntés au Dépôt (qui n'est pas sans rappeler la série Warehouse 13). L'excursion dans le passé est bien ficelée: c'est à la fois ludique et instructif.

Pour résumer, une lecture vraiment sympathique, mais qui pâtit un peu de son côté très jeunesse et des facilités qui en découlent. le gros plus est d'ouvrir des perspectives de lecture plus ambitieuses pour les jeunes lecteurs.
Lien : https://bienvenueducotedeche..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Stemilou
  02 avril 2016
Ce livre qui pourrait paraître être la suite de la malédiction Grimm n'est en fait qu'un prolongement de celui-ci, en effet les lecteurs n'ayant pas lu le "premier opus" ne seront pas perdus dans ce deuxième volet puisque les personnages ne sont plus les mêmes mis à part Jaya (rassurez vous on la découvre à travers un nouveau personnage, Leo, donc pas de soucis), seul le lieu principal de l'aventure reste identique et en l'occurrence le dépôt d'Objets Empruntables de la Ville de New York. La couverture est toujours aussi magnifique que le précédent roman et l'histoire d'autant plus prenante que cette fois il est surtout question du Leg Wells mentionné à la fin de la malédiction Grimm et que l'objet principal de ce leg et donc de l'aventure sera une machine à explorer le temps.

L'histoire débute lorsque Leo voit apparaître dans sa chambre son double accompagné d'une jeune fille inconnue, tous deux ne mesurent que quelques centimètres et sont à cheval sur une machine étrange. Pour ce féru de science cette étrange apparition loin de le plonger dans un désespoir le booste à découvrir ce qui se cache sous toute cette histoire d'autant que le concours de science de son lycée approche à grands pas alors pourquoi ne pas démontrer que le voyage temporel est possible.
En attendant sur les conseils de sa prof de sciences Leo se rend au dépôt d'Objets Empruntables de la Ville de New York où il fera des découvertes extraordinaires, vivra une aventure incroyable et plus encore... Je pense qu'il ne serait pas très futé de vous en raconter davantage car la seule chose que vous devez savoir sur ce livre est que le récit est très rythmé, il ne passe toujours quelque chose, il y a toujours un voile qui se lève d'un mystère ou une révélation sur un personnage. L'histoire est donc plus que plaisante et devrait plaire à un public fan de science mais surtout aux grands rêveurs et futurs explorateurs d'époques lointaines. le style et l'écriture simple permettent de proposer ce genre de lecture à un jeune ou même très jeune public, peut être que cette lecture révèlera des talents.
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cress
  12 août 2015
Pour commencer, je tiens à préciser que ce tome peut se lire indépendament du premier : La malédiction Grimm (voir la chronique ici), nous y retrouvons quelques clins d'oeil mais rien qui freine la compréhension de l'histoire.

Nous nous retrouvons encore au dépôt quelques années après le premier tome, en compagnie de Léo. Cette fois si le thème n'est plus sur les contes de fées mais sur le voyage dans le temps! Retrouver Jaya m'a fait plaisir même si elle est toujours aussi tête de mule, mais c'est pour ça qu'on l'aime. Ce tome fait près de cent pages en moins que le premier, ce qui permet de ne pas traîner en longueur dans les actions.

Ce tome est très agréable et bénéficie de plusieurs coups de théâtre dans les cent dernières pages, ce qui m'a empêché de le lâcher pendant mon après-midi! L'écriture de Polly Shulman est toujours aussi fluide et facile à lire. Mais le vrai bonus par rapport au premier tome est l'ensemble des notes historiques (à la fois en notes de bas de pages ainsi qu'à la fin du roman). Ces notes sont très variées, elles concernent entre autres de Vinci, Henri VIII et La Fayette! Cela m'a permis d'apprendre beaucoup de choses.

La suite sur mon blog ;)
Lien : https://degustationslitterai..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Colibrille
  28 avril 2015
Le principe de l'intrigue, basée sur une bibliothèque d'objets mythiques et fantastiques, est toujours aussi fascinant. Malgré cela, je n'ai pas trouvé ce second tome à la hauteur.

Qui dit H.G. Wells, dit forcément machine à remonter le temps. Et c'est bien de ça dont il est question d'un bout à l'autre de l'histoire. Les principaux personnages s'en donnent d'ailleurs à coeur joie, vont et viennent dans le passé, le présent et le futur, si bien que je m'y suis parfois perdue. La trame de l'histoire est donc à la fois complexe mais en même temps, trop prévisible. Franchement, avoir pour mission d'empêcher un vilain garçon de faire sauter toute une ville, il y a plus original quand même...
De plus, les personnages eux-mêmes m'ont beaucoup moins plu que dans le tome précédent. Je les ai trouvé plus fades. Néanmoins, je reconnais avoir quand même ressenti un petit frisson d'excitation quand j'ai pu découvrir une nouvelle Collection Spéciale du Dépôt d'Objets de New-York !

A l'inverse du premier, ce tome ne me laissera pas un souvenir impérissable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La malédiction grimm" de Polly Shulman.

Qui est Francie ?

la mère d'Elisabeth
la meilleure amie d'Elisabeth
la poupée d'Elisabeth

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : La malédiction Grimm de Polly ShulmanCréer un quiz sur ce livre