AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Enya75


Enya75
  14 octobre 2015
Alors qu’il travaille dans sa chambre à un exposé sur les robots, Léo voit surgir une sorte de scooter miniature, piloté par une jeune fille dont il tombe aussitôt amoureux... et, sur la place du passager, une minuscule réplique de lui-même ! Obsédé par cette étrange vision, Léo suit les conseils de sa prof de sciences et se rend au Dépôt d’Objets Empruntables de la Ville de New York, extraordinaire bibliothèque n’accueillant que des objets qui ont un jour marqué l’Histoire ou la littérature. Là, il fait la connaissance de Jaya, assistante-magasinière, qui ressemble trait pour trait à la fille de sa vision. Elle lui arrange un rendez-vous avec le directeur de l’établissement, le Dr Rust, qui, impressionné par les talents de réparateur du jeune homme, l’engage. Et bientôt, Léo découvre le Legs Wells : un département du Dépôt où sont entreposés les objets ayant un lien avec la bibliographie de l’un des pères de la science-fiction, l’auteur de L’homme invisible et de La guerre des mondes : Herbert George Wells ! L’auteur, aussi, de La machine à explorer le temps, que Léo ne tarde pas à débusquer.

La fameuse machine ne fonctionne pas, mais elle donne une idée au garçon : et si l’engin de sa vision était un modèle réduit, un prototype construit par le personnage du roman ? Dès lors, il s’escrime à remettre la machine en état. Quand il y parvient enfin, il décide d’emmener Jaya à Londres, en 1895, pour rencontrer le personnage du roman ! Hélas, à cause d’un certain Simon, amoureux transi de la jeune fille, ils vont se perdre dans les couloirs du temps...


Si j'ai beaucoup aimé le tome 1 "La Malédiction Grimm", je ne peux en dire autant de ce tome 2. Je me suis ennuyée, je suis allée au bout de ma lecture, mais elle manquait cruellement d'entrain, le récit et le rythme ne "décollent" pas. L'histoire est pourtant une belle idée de départ, dans la même bibliothèque que la Collection Grimm, on peut emprunter les objets de la collection H.G. Wells et voyager dans le temps, mais le héros n'est pas très attachant, quant à Jaya, je n'aimais déjà pas beaucoup le caractère de ce personnage dans le tome 1, mais elle avait 10 ans, dans ce tome-ci, à 15 ans, son impatience la rend insupportable. On retrouve avec plaisir, cependant, les rappels des romans de Jules Verne. Dans ce roman, on rencontre une fois de plus le savant Nikola Tesla (Leviathan, le Paris des Merveillles, le tome 2 de Steampunk Chronicles ...)
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus