AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Thibaut Lambert (Autre)
EAN : 9782749947006
118 pages
Michel Lafon (24/03/2022)
4/5   7 notes
Résumé :
Le 9 janvier 1909 s’ouvre le deuxième jour du procès du peintre Henri Rousseau, dit « le Douanier Rousseau ». Vieil homme voûté par ses 64 ans, affaibli par quelques jours de détention, il a reconnu la veille les accusations de faux et usage de faux. Mais il ne comprend pas la gravité de son acte.

Cet album trace la journée d’audience où, face à l’attitude candide du peintre et de ses propos décalés, provoquant parfois l’hilarité du public, la cour de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
krol-franca
  31 mai 2022
Belle réussite : l'angle d'approche. L'album s'ouvre sur le procès d'Henri Rousseau (accusé de faux et usage de faux). 4 témoins vont se succéder à la barre : Antoine Cotton, un collègue douanier et ami de Rousseau, Valentin Fleury, un ami d'enfance, Armand Quéval, propriétaire du logement de Rousseau et enfin, M. Unde, un spécialiste et critique d'art.
4 témoins qui vont permettre de dévoiler l'homme.
Le premier dessin de Rousseau révèle un vieil homme qu'il faut soutenir, accablé par ce qui lui arrive et qui ne comprend pas ce qu'il fait là puisqu'il a une toile à terminer.
La première image que l'on a de ce peintre est donc emprunte d'empathie, on a envie de l'aider, on ne comprend pas non plus ce qu'il fait là, le délit parait si mineur (surtout aujourd'hui où les hommes politiques rivalisent de comportements plus abjects les uns que les autres).
« Ce que nous montre Rousseau, c'est l'émerveillement. » dira M. Unde.
Et ce que font Mathieu Siam et Thibault Lambert, c'est ouvrir la porte vers cet émerveillement. le lecteur ne peut qu'être surpris, touché, bouleversé par cet homme qui croit, sans faillir, en son art et qui est pourtant moqué partout et notamment au salon des Refusés.
On dit de sa peinture qu'elle est naïve, on pourrait dire de l'homme qu'il est authentique. Il ne ment pas, il ne se cache pas derrière des faux-semblants, il parle avec ses fantômes, il peint des paysages qu'il imagine ou qu'il voit sur des cartes postales ou dans des catalogues, il fait fi des règles de la perspective, (ce qui est au premier plan est juste plus gros), les formes et les couleurs sont celles qu'il a envie de montrer, peu importe la réalité. Il offre, à celui qui regarde ses tableaux, un rêve.
Avec cette BD, Mathieu Siam nous incite à réfléchir sur la notion même d'art. Qui décide de ce qui est beau ? Qui entre dans les codes ? Qui n'y entre pas ? Qui décide des codes ?
L'album est beau, il est doux au toucher, tendre dans les illustrations, avec des couleurs qui alternent entre les bruns de la salle d'audience et les flamboiements des verts, des rouges, des jaunes, comme une résonance avec les tableaux du peintre.
Lien : https://krolfranca.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Matatoune
  24 juin 2022
Attirée par la vie de Henri Rousseau dit Douanier Rousseau (1844-1910) que je connaissais très peu, j'ai été contente de recevoir par Babelio et sa Masse Critique cette bande dessinée en échange d'une chronique.
Les frontières du Douanier Rousseau raconte une journée du procès que le peintre a vécu à la fin de sa vie après quelques jours d'emprisonnement. Accusé de vol, escroqueries et abus de confiance, Mathieu Siam et Thibaut Lambert choisissent de nous présenter un vieil homme de soixante-quatre ans, usé, complétement déphasé ne comprenant rien à ce qu'on lui reproche. le procès est représenté avec une absence de couleurs autour de bulle avec des nuances de marron, blanc et noir.
En faisant intervenir le témoignage de quatre personnes, le passé du Douanier Rousseau est évoqué. Tout d'abord, ce sont ces activités de douanier à l'Octroi qu'ils racontent. La personnalité du Douanier Rousseau est décrite comme naïve, rêveuse et décalée. Et pourtant, son ami reconnait son influence dans le groupe d'amis en amenant la beauté. Une formidable double page évoque la luxuriance du Mexique, en guerre avec la France, par le dessin de la serre du jardin des plantes où le talent de l'artiste semble être recréer.
Puis, le procès fouille dans sa vie d'étudiant pour ressortir un ancien délit avec le témoignage du fils du directeur de l'Octroi. On y découvre l'amour de jeunesse du Douanier Rousseau, une belle polonaise Yadurgha. Mais, aussi, que son père autoritaire est incapable de reconnaître les qualités de son fils.
Suit alors le témoignage du loueur de l'atelier du Douanier Rousseau. C'est ainsi tout l'entourage du peintre qui s'invite dans la BD. Y est montré la générosité du peintre qui héberge le poète et romancier Alfred Jarry. On apprend que Marie Laurencin n'était pas satisfaite de son portrait qui ne lui plaisait absolument pas alors que le peintre le trouve très réussi. Mais surtout, est reproduit l'éloge de Guillaume Apollinaire, son ami, qui, plus tard, sur sa tombe fera graver par Brancusi un si bel hommage !
Le dernier témoignage concerne la reconnaissance du talent du Douanier Rousseau. Il fut tellement décrié, et Mathieu Siam et Thibaut Lambert restituent bien le mépris de beaucoup, que même les hommes de loi au procès le déconsidèrent.
Sonia et Robert Delaunay qui forment aussi son cercle d'amis acceptent son côté fantasque et le présentent à un marchand d'art qui deviendra son principal vendeur.
Mathieu Siam explicite, à la fin des Frontières du Douanier Rousseau, son choix pour ce peintre, le travail avec Thibaut Lambert et ses recherches. le travail documentaire qu'il présente permet de considérer cette bande dessinée comme un véritable essai décrivant plus que la vie du peintre, sa façon d'être, son comportement avec son entourage et sa passion dévorante pour l'art. Ainsi, la bande dessinée n'est pas seulement un divertissement mais aussi une façon d'en apprendre plus sur ce sujet particulier.
Les frontières du Douanier Rousseau rendent particulièrement bien compte de la personnalité étrange mais si attachante d'un peintre longtemps déprécié mais qui a su imposer, au fil des années, sa conception du monde. Mathieu Siam et Thibaut Lambert ont réussi à recréer ce personnage dans toute sa complexité et son talent. Leur travail, délicat tout en respectant les faits historiques, est un soutien à la compréhension de cet artiste, admiré par les avant-gardistes du XXè siècle et dont on reconnait l'importance aujourd'hui. Une découverte très appréciée !
Lien : https://vagabondageautourdes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Helene1960
  09 juillet 2022
C'est un épisode peu glorieux de la vie du Douanier Rousseau qui remplit les pages de cette bande dessinée. En effet, le 9 janvier 1909, s'ouvre le procès d'Henri Rousseau, peintre et douanier, pour faux et usage de faux. C'est le prétexte qu'ont trouvé Mathieu Siam et Thibaut Lambert pour dévoiler comment Henri Rousseau s'est consacré à la peinture. Ce procès fut tantôt rocambolesque, tantôt comique par l'attitude naïve de ce peintre-douanier qui n'attendait qu'une seule chose : retrouver au plus vite ses toiles et ses pinceaux. Cette bande dessinée est complétée par la prose de Mathieu Siam qui explique pourquoi et comment il s'est intéressé à la vie de ce peintre si particulier qui a marqué son époque par la naïveté et l'exubérance de ses toiles. Celles-ci ont acquis, au fil des ans, une popularité sans frontières et sans tabous auprès d'un public enthousiaste.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
LeFigaro   29 avril 2022
Vie et mort d'un homme qui a fait de sa naïveté un art.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
MatatouneMatatoune   21 juin 2022
Vous êtes sans coeur. Le jugement me semble bien sévère par rapport aux faits, alors que certains notables évoluent parfois dans l'impunité. Vous savez ce que disait Voltaire ?
"Si les lois pouvaient parler, elles se plaindraient d'abord des gens de loi."
Commenter  J’apprécie          20
MatatouneMatatoune   24 juin 2022
Les tableaux que tu peins,
tu les vis au Mexique :
Un soleil rouge ornait le front des bananiers.
Et, valeureux soldat, tu troqueras ta tunique contre le dolman bleu des braves douaniers.
Le malheur s’acharna sur ta progéniture.
Tu perdis tes enfants et tes femmes aussi.
Tu te remarias avec la peinture pour faire tes tableaux, enfants de ton esprit". Guillaume Apollinaire
Commenter  J’apprécie          10
MatatouneMatatoune   24 juin 2022
Rousseau nous offre une vision singulière et indiscutable du monde. Les motifs, les ponts, les fauves ont bien peu d'importance dans ses tableaux, car ce que nous montre Rousseau, c'est l'émerveillement.
Commenter  J’apprécie          20
MatatouneMatatoune   21 juin 2022
Les douaniers et les peintres font la même chose de leur journée, Monsieur l'avocat, ils cherchent.
Commenter  J’apprécie          20
Helene1960Helene1960   09 juillet 2022
Les douaniers et les peintres font la même chose de leur journée, Monsieur l'avocat, ils cherchent.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Mathieu Siam (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Siam
Galet - Mathieu SIAM
autres livres classés : procèsVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4481 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre