AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081469884
384 pages
Éditeur : Flammarion (23/01/2019)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Nous prenons tous constamment des décisions. Cela nous semble tellement naturel que nous n'avons pas l'impression d'avoir besoin pour cela d'une méthode particulière¿ Pourtant, même les meilleurs d'entre nous commettent régulièrement des erreurs prévisibles! Alors qu'est-ce qu'une bonne décision? Faut-il se fier à ses intuitions? Comment remédier aux biais cognitifs qui nous égarent alors que nous n'en avons même pas conscience? Dans ce livre nourri de son expérienc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Passemoilelivre
  06 mai 2020
Dans cet essai, l'auteur, ayant capitalisé une grande expérience au contact des entreprises qu'il a conseillé dans leurs choix stratégiques nous en délivre la substantifique moelle avec des descriptions de « biais cognitifs » en tous genres. Toutes les situations évoquées qui les illustrent sont parfaitement convaincantes et même parfois inquiétantes, tant elles génèrent d'erreurs factuelles. le biais cognitif se manifeste, par définition à l'insu de la conscience des personnes qui en font les frais. Leur minimisation peut toutefois être réalisée avec des protocoles mettant en oeuvre entres autres choses, des réflexions collectives. On est plus intelligents à plusieurs que tout seul ! Ces démonstrations brillantes, telles que décrites semblent au service exclusif du business, de la performance, de la finance, de la croissance….J'aurais apprécié qu'elles fussent envisagées avec d'autres objectifs plus en phase avec un changement de paradigme de nos sociétés prédatrices de la nature, au service de l'écologie et de la préservation de la biodiversité...Cela aurait eu plus d'allure, car, si les préconisations de l'auteur permettent d'éviter des erreurs, ces évitements ne font que renforcer et rendre plus efficient l'empreinte de l'homme et des ses activités sur son environnement ! Un paradoxe !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
PassemoilelivrePassemoilelivre   06 mai 2020
Notre confiance dans la valeur de l’intuition demeure pourtant entière : nous sommes presque tous convaincus d’être capables, au cours d’un court entretien, d’évaluer les aptitudes, les motivations et la capacité à s’intégrer d’un candidat. Et, candidats à notre tour, nous serions choqués qu’une entreprise, sans nous avoir accordé un entretien, nous propose de nous recruter (ou, pire, refuse de le faire). C’est pourquoi la quasi-totalité des entreprises continuent à appliquer des méthodes traditionnelles de recrutement, largement fondées sur l’intuition. Des chercheurs spécialistes du sujet analysent ce comportement comme un cas emblématique de « persistance d’une illusion ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PassemoilelivrePassemoilelivre   06 mai 2020
« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait », disait Mark Twain. L’aphorisme, qu’on cite toujours pour encourager la prise de risque, a le mérite de souligner ce qui nous pousse souvent à en prendre : l’ignorance ! Or s’il peut arriver, quand nous tentons l’impossible, que nous l’accomplissions, c’est évidemment rare… Il serait donc bien plus sain d’apprendre à surmonter notre aversion au risque, et à prendre, en connaissance de cause, des risques multiples et calculés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PassemoilelivrePassemoilelivre   06 mai 2020
Pourquoi, alors, l’histoire d’Apple et celle de Steve Jobs se confondent dans notre esprit ? Parce que l’histoire du héros est au fond celle que nous voulons entendre. Non seulement nous avons soif d’histoires, mais ces histoires doivent mettre en scène des personnages archétypaux. À ces archétypes, nous attribuons la totalité des résultats. Nous sous-estimons le rôle des autres acteurs, mais aussi ceux de l’environnement, des concurrents, et tout simplement de la chance ou de la malchance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PassemoilelivrePassemoilelivre   06 mai 2020
Faut-il en conclure qu’on ne peut croire « aux statistiques que lorsqu’on les a soi-même falsifiées », comme le disait Churchill ? Non, bien sûr. Mais notre interprétation des chiffres, malgré leur apparente objectivité, est toujours sujette à nos biais de confirmation. Nous ne les analysons qu’à travers le prisme d’une certaine histoire, que nous cherchons inconsciemment à confirmer.
Commenter  J’apprécie          10
PassemoilelivrePassemoilelivre   06 mai 2020
le fait que tant de projets de réforme échouent peut s’analyser comme une conséquence du fait que toute réforme fait des gagnants mais aussi des perdants : les seconds ressentant les pertes avec beaucoup plus d’acuité que les premiers ne perçoivent les gains, ils se mobilisent pour y faire barrage.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Olivier Sibony (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Sibony
Olivier Sibony – Comment éviter les biais cognitifs pour prendre la bonne décision ?
autres livres classés : sciences cognitivesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
338 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre