AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782072957666
256 pages
Gallimard (03/02/2022)
3.5/5   18 notes
Résumé :
Les trois personnages de ce roman n’auraient jamais dû se rencontrer.
Paul Cézanne, le peintre en pleine possession de son art, sillonne la campagne aixoise toujours à la recherche d’un regard nouveau, naïf et pur. Barthelemy, ophtalmologue de génie, a vécu enfant avec des aveugles dans l’institution dirigée par son père. Étudiant brillant, il se consacre à l’étude de l’œil et met au point avec succès l’opération de la cataracte. Pendant la Commune, il soign... >Voir plus
Que lire après Le premier rêve du mondeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Sur les conseils d'une amie, je découvre avec enchantement l'écriture très poétique d'Anne Sibran (compagne par ailleurs de Didier Tronchet) à travers un ouvrage magnifique sur le premier regard et le surgissement de la beauté. Nous suivons trois personnages : le peintre Paul Cézanne, dont les yeux le font souffrir et qui craint de perdre la vue ; l'ophtalmologue Barthélémy Racine, qui opère les aveugles de naissance atteints de cataracte, et Kitsidano, sa compagne, une jeune indienne aveugle de naissance qui est venue vivre à Paris à ses côtés, après avoir perdu tous les siens lorsque les Occidentaux avides ont déferlé sur l'Amérique. de très belles pages sur la perception du monde, sur le premier regard des anciens aveugles à qui est soudain offerte la beauté, mais aussi sur les paysages dans lesquels se fond Cézanne - la montagne Sainte Victoire au premier plan. « La beauté, c'est les battements du coeur de la terre qui viennent mettre des couleurs dans le coeur de l'homme […] Elle est partout, la beauté. »
Commenter  J’apprécie          10
J'ai eu des difficultés à entrer dans le premier chapitre qui décrit Cezanne lors de ses séances de peinture et ses maux aux yeux. Je ne sentais pas du tout Cezanne ni son rapport à la peinture. J'ai eu aussi des difficultés avec le 2eme chapitre car nous sommes là projetés dans un autre univers et je ne comprenais pas le lien.
Par la suite, j'ai réussi à apprécier son écriture poétique surtout pour décrire Kitsidano et sa sensibilité au monde. Jusqu'à la fin du roman, j'ai aimé son écriture.
Je crois quand même que les 2 premiers chapitres ne sont pas à la hauteur du reste du livre. Cela aurait pu concerner un autre peintre que Cezanne ou même un personnage fictif.
Commenter  J’apprécie          00
Ce livre est un voyage vers la beauté avec Cézanne et sa St Victoire.
Un voyage vers la douceur, la simplicité, le bonheur de s'arrêter pour regarder.
Un roman qui me laisse apaisée et rêveuse.
Une belle découverte.
..................................................................................................................................................
Commenter  J’apprécie          20
Un livre plein de beauté et de douceur. Mais Cezanne ici pourrait être un autre peintre, tout peintre qui cherche la profondeur des choses, celle qui est au-delà de ce que l'on voit et que l'on aperçoit qu'en un éclair.
Beau sujet que celui du regard qui peut montrer ce que l'on ne voit pas forcément. Finalement, le regard et la vue est-ce vraiment la même chose ??
Quand je vous dis que ce livre est à lire !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
C'était un vent vénérable, un vent d'avant les hommes, un de ces grands diseurs qui aiment emprunter le lit des fleuves pour aller porter au loin le parfum des pays reculés. Ce vent-là venait parler d'une mer froide, qui s'écarte deux fois par jour pour libérer des champs d'algues longues, où le vent prend sa couleur, un peu rousse. Où le vent prend son esprit. On ne sentait pas qu'il venait de loin, ce vent, encombré qu'il était de fumées lourdes, de charbons, de fritures qui s'étaient accrochées à lui tandis qu'il remontait le fleuve, avec le tannin des trains de bois, le remugle des tanneries, qui pendouillaient comme le chiendent sur sa laine fluide. Dont il ne pouvait se défaire. Mais comme son chant restait beau, sous ses oripeaux d'odeurs, la flatulence des industries. Étayé de rafales et de bruines, il balayait la ville d'une promesse de mer large qui faisait ruisseler les immeubles comme des rochers entre deux flaques, réveillait des clapotis sur la crêtes des pavés, invoquait l'esprit d'une baleine qui remontait l'avenue lentement, suivie de quelques poissons.
Commenter  J’apprécie          10
Tout ce travail, ces souffrances, ces méditations pour percer les couches du quotidien, revenir à ces brumes, ces irisations, à cette nudité première, avant les noms que l'homme met sur chaque chose qu'il regarde. avant ses gestes pour tout s'approprier.
Oui, il faut tout cela pour disparaître à force de présence, sans quoi rien ne peut advenir, et l'on se montre soi au lieu de naître avec le monde. Et l'on n'a rien vécu de vrai. (p.222)
Commenter  J’apprécie          20
On comprend que le musicien doit exercer ses mains pour l'instrument et l'on s'étonne que le peintre doive entraîner ses yeux...
Il fallait surtout leur apprendre à oublier le nom des choses, tout ce qui pouvait réveiller un souvenir, enclencher la machine à penser. ne rien mettre entre la rétine et le monde. Alors seulement la vie pouvait débouler du terrier pour passer ventre à terre devant soi. - p. 31
Commenter  J’apprécie          00
Il sait maintenant, Barthélemy Racine, après toutes ces années, que l'homme n'est riche au fond que de rencontres
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Anne Sibran (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Sibran
Anne Sibran et Emilie Angebault vous présentent leur ouvrage "Magda. Au grand jour". Parution le 6 octobre 2022 aux éditions Gallimard-Jeunesse Giboulées.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2652330/anne-sibran-magda-au-grand-jour
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : frontièreVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (46) Voir plus



Quiz Voir plus

Enfance d'un chaman

Quel est le personnage principal du récit ?

Lucero Tanguila
Charlie Chaplin
Cristobal Tanguila

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Enfance d'un chaman de Anne SibranCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..