AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782897868338
172 pages
Éditeur : Ada éditions (11/02/2019)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Par cette réécriture horrifique du conte célèbre Raiponce, engouffrez-vous au coeur d’un abîme où les masques de monstre et de victime couvrent le même visage ; où tous, y compris les sauveurs, n’échappent pas aux règles qui dictent l’abomination humaine.
Un incendie mortel dans un hôpital psychiatrique pour enfants.

Des jeunes femmes qui disparaissent de manière inexpliquée.

Une adolescente capturée à son tour par un être défigu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Neneve
  20 mars 2019
Encore une fois, je suis toujours sous le charme de cette idée de revisiter les contes pour enfants, mais en version trash. J'ai lu Blanche-Neige de cet auteur et je dois avouer que je n'avais vraiment pas été emballée par la plume de l'auteur, c'est donc un peu craintive que je me suis lancée dans Raiponce… Et je dois dire que cette fois-ci, ça l'a complètement fait. Autant j'avais trouvé l'écriture hermétique et étouffante dans Blanche-Neige, autant cette fois, j'ai trouvé la plume incisive, juste, direct… mais poétique à la fois ! On sent bien que c'est un style dans lequel Sicard est à l'aise. L'histoire est bien glauque, comme il faut, la tension est soutenue, le rythme efficace… J'ai passé un excellent moment de lecture, mais il faut aimer les sensations fortes, le noir et l'ambiance lourde… Âmes sensibles d'abstenir !
Commenter  J’apprécie          210
cristalya
  15 août 2020
Les contes interdits est une collection qui me donne envie, afin de me faire frissonner. Seulement, cela n'avait pas été une grosse réussite pour moi avec celui de la Reine des Neiges, mais j'ai voulu retenter avec un autre, d'autant plus que les auteurs changent selon les contes choisis.
Dès le début, on arrive rapidement dans une ambiance horrifique à la film d'horreur. Personnellement, j'arrivais très bien à visualiser l'ambiance et le décor, et ces premières scènes étaient réussies.
On est clairement sur quelque chose de plus "gore" que celui de la Reine des Neiges, avec des scènes vraiment dérangeantes. Certains passages sont vraiment repoussants et ne conviennent pas à toutes les sensibilités, je pense notamment à celles du chasseur.
Les liens avec le conte de Raiponce sont présents, et j'ai apprécié ceux qui étaient repris et la manière dont cela a été fait. L'auteur s'en éloigne ensuite assez rapidement, tout en gardant les éléments principaux, pour aller vers l'aspect horrifique et sanglant prononcé propre à cette collection de romans.
J'ai plutôt apprécié l'histoire dans son ensemble (sans pour autant cautionner ce qu'il s'y passe, on est bien d'accord), avec de l'action et une tension palpable pour les protagonistes. On retrouve l'ambiance promise par cette collection de réécriture, et j'ai vraiment apprécié.
En revanche, je trouve qu'il y a certains éléments qui n'ont pas de réponse, dont un en particulier. Pour ce dernier, j'ai plus eu l'impression qu'il était là histoire d'ajouter un élément proche du conte et c'est tout. On n'en reparle pas de tout le reste du roman, et je trouve que les liens cités sont bien trop flous pour apporter une véritable réponse sur l'impact de ce passage en particulier, et je trouve cela dommage.
Concernant les personnages, je ne peux pas dire que je ne m'y sois attachée. Dans les romans de cette collection, on a surtout des anti-héros, avec des personnages sombres, certains particulièrement détestables. On est surtout sur les vices de l'humain en grande partie, ce qui fait que la majorité des personnages ne sont pas du tout attachants de part leur personnalité. Dans ce livre, je pense notamment au chasseur, qui est particulièrement écoeurant.
Pour revenir rapidement sur l'aspect réécriture, j'ai bien aimé la manière dont l'auteur a retranscrit le conte et différents éléments pour l'adapter au genre horrifique. J'ai trouvé que certains éléments étaient d'ailleurs bien trouvés.

En conclusion, j'ai franchement préféré celui-ci à celui sur la Reine des Neiges, qui m'avait laissé sur ma faim. J'ai apprécié découvrir le roman, j'ai vraiment ressenti le côté horrifique du roman et son ambiance tendue. Mais il est vrai que certains éléments, dont un en particulier, auraient mérité d'être plus développées au lieu d'être juste posés histoire de.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JHJM1905
  05 septembre 2019
J'ai divisé les contes interdits en 3 catégories : oui/non/je-ne-sais-pas-quoi-en-penser. Malheureusement celui-ci rentre dans la catégorie des NON pour moi. Avis purement personnelle, je vous invite donc à les lire afin de vous faire votre propre idée si vous êtes intéressés par le projet de revisite des contes classiques des éditions AdA, personne n'a les mêmes goûts.
Ceci dit, Raiponce est presque un huis-clos, ce que j'adore normalement. Des jeunes femmes disparaissent inexplicablement dans la région et une jeune fille est capturée à son tour lorsqu'elle décide avec des copains d'aller filmer un orphelinat incendié quelques temps plus tôt afin de faire le buzz sur Youtube. Elle se retrouve donc à la merci d'une sorcière qui a une fascination pour les cheveux. Un chasseur découvre par hasard la planque de la sorcière mais l'idée de sauver la petite ne lui effleure même pas l'esprit...
LP Sicard a une plume poétique que je saurai apprécier dans un autre contexte que les contes interdits, je me promets de lire ces autres bouquins. Il manie très bien les mots, il instaure facilement une ambiance glauque et cruellement sanglante. Mais le sentiment que les contes interdits ont été écrits avec une seule règle, soit le gore pour le gore, persiste. Je ne suis pas sensible alors ce n'est pas ce qui me dérange mais lorsque ça n'apporte rien à l'histoire et au contraire, plutôt, ça enlève de la crédibilité.
C'était mon huitième conte sur treize. Je compte bien tous les lire. À bientôt pour un prochain conte!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
JHJM1905
  07 octobre 2019
Raiponce est presque un huis-clos, ce que j'adore normalement. Des jeunes femmes disparaissent inexplicablement dans la région et une jeune fille est capturée à son tour lorsqu'elle décide avec des copains d'aller filmer un orphelinat incendié quelques temps plus tôt afin de faire le buzz sur Youtube. Elle se retrouve donc à la merci d'une sorcière qui a une fascination pour les cheveux. Un chasseur découvre par hasard la planque de la sorcière mais l'idée de sauver la petite ne lui effleure même pas l'esprit...
LP Sicard a une plume poétique que je saurai apprécier dans un autre contexte que les contes interdits, je me promets de lire ces autres bouquins. Il manie très bien les mots, il instaure facilement une ambiance glauque et cruellement sanglante. Mais le sentiment que les contes interdits ont été écrits avec une seule règle, soit le gore pour le gore, persiste. Je ne suis pas sensible alors ce n'est pas ce qui me dérange mais lorsque ça n'apporte rien à l'histoire et au contraire, plutôt, ça enlève de la crédibilité.
C'était mon huitième conte sur treize. Je compte bien tous les lire. À bientôt pour un prochain conte!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Flo76300
  23 avril 2019
J'avais entendu parler de cette réécriture de raiponce en suivant la maison d'édition qui publie la série des contes interdits, ainsi que des personnes qui sont fan de lecture sur instagram et je dois dire que j'étais intéressée car j'adore les réécriture de contes.
Quand j'ai entendu parler de ce livre, je me suis dis que ça devait être sanglant et tout comme il faut et le résumé me laissait penser cette voie mais le livre n'est pas du tout comme cela, il y a bien des passages tordu et bizarre mais ça reste assez supportable sauf un passage vers le début où là c'est plutôt écoeurant. J'ai apprécié cette lecture même si ce n'est pas un coup de coeur mais en tout cas je vais continuer dans la lecture des contes interdits.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PatWeskerPatWesker   06 février 2019
Pétunia sentit les ongles de son bourreau s'enfoncer dans ses plaies à vif et empoigner en glissant un lambeau de peau. (…) Pétunia sentit son cuir chevelu arraché, lentement, centimètre par centimètre, de son crâne meurtri : la mince couche de peau crépita en se détachant de l'os, que l'air fouettait comme un fer incandescent. (…) le scalp entier fu extirpé, détaché de ses dernières viscosités sanguinolentes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PatWeskerPatWesker   07 février 2019
L'obscurité, pareille aux griffes tendues du rapace, peut entraîner leur proie à tout moment dans le délire ; elle se module selon les terreurs intimes de chacun, elle connaît le reflet des cauchemars, s'accorde aux battements de cœur de ses esclaves. Les ténèbres sont ces bras osseux qui enserrent l'âme, qui en tout leu donnent l'impression d'être enfermé dans un cercueil.
Commenter  J’apprécie          00
PatWeskerPatWesker   03 février 2019
[...] elle sentait le sol trembler de chaque lourd pas de la forcenée qui s'approchait d'elle ; elle entendait chaque millilitre d'hémoglobine s'égoutter des pointes repues et éclater au plancher, chaque respiration rauque de son latent assassin et le subtil crépitement de la glace que le sang chaud faisait craqueler.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
675 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre

.. ..