AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791096415168
Éditeur : Tinbad, 2018 (01/10/2018)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Voici un ensemble de textes. Composé de 10 suites, appelées "Suites chromatiques", titre éponyme du recueil - en libre référence à l'échelle musicale du même nom. Chaque suite s'articule sur douze fragments (7 tons et 5 demi-tons). Pour filer la métaphore, il y a l'effort pour créer une tension entre thème et improvisation. Le thème étant les films de cinéma et le cinématographe en tant qu'art et technique (écriture à partir des films, sans que ceux-ci ne soient qu'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
coco4649coco4649   23 septembre 2018
2.


Un troupeau de vaches maigres broute sur la plage le sable rapporté des carrières un autocar de grand tourisme l'a déposé là au milieu des rayons tièdes gratuit l'hiver le stationnement automobile est redevenu payant au cours de la nuit un couple de tourterelles se sert du perchoir de l'antenne parabolique comme d'un porte-voix l'air trituré de l'alto expire comme l'éclat haut et court de la lumière qui se balance au sommet d'une lanterne une nuit de massacres la main frappe le cuivre un son mat répété sans autre cohérence que nerveuse comme sur le crâne des agneaux mal étourdis par la pince électrique le marteau aveugle du travailleur d'abattoir Ornette Ornette tu sais bien toi qu'il n'y a rien derrière les apparences pas d'énigmes pas de secrets le cœur organique a explosé sous la pression de la colonne â vent de l'instrument borné de clapets et de trous â l'image de l'appareil respiratoire d'un insecte chitineux combien de temps ? les fleurs blanches du pieris embaument l'air de leur inhospitalière âcreté il n'y a pas jusqu'aux petits excréments des hérissons au milieu de l'allée qui ne confirment l'annonce miraculeuse encore endormie dans le sel c'est le Mai Ornette sous la moire rouge de tes élytres? Trois mois ? Tu prends le violon tu changes de hanneton combien de temps ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
coco4649coco4649   22 septembre 2018
1.


Extrait 2

La capture, en compagnie de Pierre Bergounioux de Geoffrey Lachassagne. — Pleine nuit de juin. Un drap blanc tendu entre les herbes hautes, éclairé par une lampe à ultra-violet : les insectes les plus jaloux de leurs secrets viennent s'y prendre et presque s'y produire. Leurs griffes s'accrochent aux mailles du tissu, elles remplissent l'office des épingles qui fixeront leurs dépouilles sur coussin et sous verre, leur noires silhouettes saccadées ironisent de la sorte la mémoire en quoi le geste de capture veut les convertir. La tristesse de Pierre Bergounioux vise à conserver la trace, à en comprendre le dessin, à confirmer par cette conscience qu'il y eut là autrement plus qu'un simple passage — et l'oubli sanctionne de même sa répétition, il prend la forme d'une nouvelle histoire inventée, qui n'a avec son modèle qu'un rapport de ressemblance fortuit. — Sur l'écran aux coléoptères, mon œil a la brièveté, une brièveté qui pince jusqu’au sang, du lucane cerf-volant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
coco4649coco4649   22 septembre 2018
1.


Extrait 1

Je ne veux pas l'oublier en me souvenant de lui à travers vous. Je ne veux pas vous oublier en me souvenant de vous à travers lui, dit-elle. La merveille d'amour ne se produit que deux fois. Une fois ici, une fois là — peut-être une fois au bord de la Loire, peut-être une fois sous le dôme de Genbaku ; une fois femme aux cheveux rasés, une fois évaporé avant que les nerfs aient senti quelque chose ; une fois à Nevers, une fois à Hiroshima. C'est la même merveille — devenue méconnaissable. Ainsi va l'oubli. Pour Marguerite Duras, l'oubli commence avec la répétition. Sa cendre se dépose dans un nom propre, le destin d'urne des noms propres — à rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : poésie en proseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
707 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre