AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782898190186
200 pages
Éditeur : Ada éditions (09/11/2020)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 5 notes)
Résumé :
La série des Romans dont vous êtes la victime présente des choix narratifs déchirants au lecteur. Ici, pas besoin de calculs ni de notes; que des décisions à prendre, qui mèneront inévitablement à des péripéties et des fins différentes. Vous comprendrez bien vite qu’il y a parfois des conséquences pires que la mort. Sébastien Cournoyer, ministre des affaires étrangères et ancien avocat en droit criminel, est capturé avec sa fille à sa sortie du centre d’achat. On lu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LeoLabs
  02 novembre 2020
À l'aide d'un crayon et d'une feuille de papier, j'ai pu parcourir tous les scénarios possibles offerts par l'auteur. Certes l'histoire n'est pas sensationnelle, mais j'ai vraiment pris mon pied avec cette façon ludique de lire un roman dont les fins sont multiples. Ce fut une première expérience que je vais renouveler avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          140
MionetheWriter
  16 juillet 2020
[Sachez que cette critique prend en compte les trois tomes publiés dans le collectif]
Extrait de ma critique :
"Si vous pensez pouvoir prédire les fins, c'est que vous êtes des devins. Parce que moi, je n'en avais deviné aucune et je dis bien aucune ! C'est quand même impressionnant ! Je salue le talent des auteurs, parce que je sais que moi, je serais incapable d'écrire un roman dans ce genre-là. Ça prend de l'idée, ça prend de la réalisation et ça doit être particulièrement difficile à construire et à écrire. Ce n'est pas des jokes ! Écrire une fin pour un roman est difficile en soi, essayez d'en écrire plusieurs ! C'est de la conception de haut niveau. "
Lien : https://mioneimaginaire.wixs..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 août 2020
Ce qui le trouble le plus demeure lorsqu’on le pointe du doigt en raison des anciens cas judiciaires qu’il a pris en charge, à l’époque où il œuvrait dans un cabinet réputé. Il a en effet permis à des présumés criminels de s’en tirer presque miraculeusement de par sa gestion impeccable des dossiers, s’attirant par le fait même la mésestime de plusieurs. Au même titre que des passants crachent aux pieds de l’acteur incarnant un personnage hideux à la télévision, certains individus manquent du jugement nécessaire pour dissocier l’avocat du criminel ; ce n’est pas parce que Sébastien a défendu un pervers, qui a droit comme tous à une représentation légale, qu’il en est un lui-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 août 2020
La douleur est d’abord sourde, presque discrète ; la lame est remuée légèrement afin que les exigences soient satisfaites, puis elle est retirée. Dès lors que l’acier est extirpé de la plaie, celle-ci fait s’écouler un sang clair et abondant. Et l’hémoglobine coule, coule comme les larmes de Charlie. Incapable de tenir plus longuement le couteau, la main tremblante du ministre le laisse choir sur le plancher. Le liquide poisseux est si abondant qu’il recouvre entièrement son membre, dégoutte sur ses genoux, longe son bras jusqu’au coude. Une chaleur douloureuse vient poindre dans la plaie à vif, alors qu’un engourdissement s’empare de la main du blessé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 août 2020
Nous vous avons écrit que pire que de mourir était de vivre en sachant que son enfant est encore là, quelque part, entre les mains de ceux qui la torturent. Il existe pourtant un scénario plus terrible encore, face auquel aucune âme ne peut guérir, pardonner ou s’affranchir.

Il est de ces images qui, plutôt que d’habiter une section de votre cerveau, s’impriment sur vos paupières, se répandent dans tous les recoins de votre conscience comme une infection incurable. Et nulle main ne sait mieux dessiner ces horreurs que celles de la culpabilité, du remords ; ce sentiment de ne pas avoir agi à temps, de ne pas avoir pris la bonne décision…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 août 2020
C’est le temps qu’il faut au père pour se rappeler ce que ces monstres ont fait de sa fille, pour se rappeler son corps déchiqueté par les chiens, puis ce combat auquel il a failli lui-même succomber. Sourd à la douleur qui lui électrise le corps en entier, Sébastien se retourne prestement pour vomir. À la bile qui éclabousse le plancher se mêlent des caillots de sang. Il toussote, serrant des dents dans une tentative pénible de résister à ses souffrances. Sa main se pose sur un bandage noué à sa jambe qu’a mordue l’une des bêtes. On cherche à le maintenir en vie.

Pour mieux le tuer, sans doute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 août 2020
Sébastien se met à pleurer ces larmes qui n’ont jusqu’alors pas su se frayer un chemin entre les éclats de fureur qui faisaient écho en lui. Il pleurniche bruyamment tel un enfant, sans égard à son titre, à son apparence ; sans égard à cette caméra qui se délecte sans doute de sa misère.

À quoi bon vivre, désormais ? À quoi bon chercher à survivre ?

Secrètement, Sébastien prie pour qu’une mort rapide l’emmène.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : tortureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
675 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre