AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253154156
Éditeur : Le Livre de Poche (12/03/2003)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Été 1939. Au Pradel, François et Aloïse Barthélemy, aidés de leur fils ainé, continuent de travailler la terre familiale. Depuis longtemps, les cadets se sont dispersés : Mathieu fait prospérer un domaine en Algérie avec femme et enfants. En Suisse, Lucie tremble pour son époux allemand et pour leur fils. Charles et sa fiancée Mathilde, tous deux instituteurs, ont été nommés à quelques kilomètres. Quant à Louise, la benjamine, elle rêve de devenir missionnaire en Af... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
ides60
  16 juillet 2010
voici le tome II de "Ce que vivent les hommes" après "Les Noëls blancs". On continue de suivre cette famille Barthélémy à travers ses descendants et on traverse la période de l'été 39 à la fin des années 60.
J'ai eu une petite préférence pour le tome I. C'est vrai que beaucoup de choses ont changé dans ce siècle, c'est vrai aussi qu'on s'y perd un peu. Nos valeurs ne sont plus les mêmes, nos préoccupations non plus. Si avant, tout était tracé et immuable, permettant de peut-être mieux savoir qui nous étions, aujourd'hui c'est trop de permissivité qui engendre parfois un grand n'importe quoi et une totale dépersonnalisation. On s'égare beaucoup dans la société d'aujourd'hui et si un progrès nécessaire a permis d'alléger les tâches, de rendre le quotidien plus facile, de niveler les différences sociales, on a hélas oublié l'essentiel...
Très bon moment de lecture
Commenter  J’apprécie          40
oran
  27 juillet 2016
Un roman du terroir, celui de la France profonde entre Limousin et Auvergne.
L'histoire narrée, celle de la famille Barthélémy s'ouvre sur le XX e siècle.
Paysans pauvres, très pauvres. La fratrie deviendra très tôt orpheline de père et mère et chacun des trois enfants François, Mathieu, Lucie connaîtra bien des vicissitudes, des peines plus nombreuses que les joies et les jours de bonheur. Ils devront affronter leur différence de classe sociale, seront chacun pris dans la nasse, celle de l'Histoire (la grande guerre), puis de la seconde…
Ecriture avec de belles envolée lyriques, descriptions somptueuses pour raconter la nature au gré des saisons, les coutumes, les gestes quotidiens… Mais histoire gentiment désuète, un peu trop convenue.
Pour moi, ce n'est pas le meilleur livre de Christian Signol, mais c'est une lecture estivale qui permet de s'échapper vers ce pays de montagne, de forêts, de landes à bruyère, aux hivers continentaux et aux étés radieux.
C'est le premier tome de « Ce que vivent les hommes ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lessorcieres
  19 mai 2018
C'est adulte et installé dans leur vie que nous les retrouvons dans cette suite de la saga qui à pour titre Ce que vivent les hommes. La vie n'est pas facile ni au Pradel où François vit avec sa femme Aloïse et ses enfants, ni pour Lucie exilée en Suisse avec son mari et son fils et encore moi pour Mathieu décidé à tout faire pour développer ses terres en Algérie. Si ce fameux 1er janvier 1900 (cf Les noëls blancs) les deux frères avaient été déçus de ne pas voir les changements annoncés par leur instituteur ils en seront témoins bien malgré eux cette fois, ne comprenant pas toujours cette société qui va être bouleversée. En effet par leur petite histoire nous suivons les grands événements de l'Histoire. La seconde guerre mondiale se profile et changera la vie de tous.
Christian Signol signe un second tome hyper réaliste avec son lot de petit drame et de grand changement. La sincérité de la vie quotidienne rend très touchant ce récit. J'ai apprécié suivre les personnages qui nous montre leur courage et leur force, parfois leur peur ou leur lâcheté. Personne n'est parfait. Ils sont les témoins et acteurs de l'évolution de leur monde.
L'auteur ne nous épargne pas et le nombre de mort est conséquent, un peu trop pour mon petit coeur, même si ces décès sont la suite logique de l'histoire. Parfois il nous pose les faits sans s'étaler ce qui donne un côté brusque, presque bourru, un peu à l'image de ce qu'est devenu François, mon personnages préféré (sans doute parce qu'il me fait penser à mon père par certains côté).
Avec ce livre j'ai remonté le temps. J'ai retrouvé ce que j'aime dans les romans du terroir : la famille, l'histoire, la terre.
Lien : https://memelessorciereslise..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Annabelle31
  02 juin 2016
Après "Les Noëls blancs" nous retrouvons avec "Les printemps de ce monde" les Barthélémy. François, Mathieu et Lucie sont devenus adultes, et ont fondé chacun leur propre famille. François et sa femme vivent toujours au Pradel et ils cultivent la terre comme le faisaient les parents. Mathieu a fait sa vie en Algérie et s'est attaché à cette terre ; quant à Lucie, elle est installée en Suisse et a épousé un allemand. Charles est instituteur, et Louise rêve de partir en Afrique.
1939. La guerre éclate, avec ce qu'elle va leur apporter de chagrins, de deuils.
un excellent second tome, à la hauteur du premier opus. Une lecture excellente
Commenter  J’apprécie          00
BRAEM
  22 octobre 2018
Comme beaucoup de livres de cet auteur, il est instructif. Lecture aussi très agréable et claire.
Ici l'évolution de la société française qui quitte peu à peu la campagne vers les villes. A cette époque, il semble que la vie soit assez dure.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ides60ides60   16 juillet 2010
Mais elle n'avait rien connu, elle, du combat quotidien des gens sans terre, de tous ceux qui ne savaient pas s'ils mangeraient le lendemain. Ses parents instituteurs avaient toujours eu un logement et un salaire pour vivre sans difficulté. Elle ignorait tout du pain mesuré, des frusques ravaudées, des pièces que l'on compte et que l'on recompte, le soir, sur la table de la cuisine. elle avait toujours voulu peser sur les choses pour les faire changer, comme il aurait dû y contribuer, sans doute, si sa situation d'aujourd'hui ne lui avait donné la conviction de faire partie des privilégiés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Annabelle31Annabelle31   02 juin 2016
Charles avait plusieurs fois attiré l'attention de son contact à Tulle sur la difficulté qu'il y aurait à récupérer et acheminer les armes en cas de parachutage, mais le mot d'ordre avait été maintenu. Il avait trouvé un terrain sur les crêtes, pas très loin de Saint-Vincent : une clairière quasi inaccessible par route.
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   02 juin 2016
A Ussel, il le firent descendre à l'hôtel de police, téléphonèrent à la Gestapo de Tulle. Il semblaient le connaître. Ils ne lui avaient même pas demandé son nom. Ils l'embarquèrent dans une deuxième traction qui partit vers Tulle dans la pluie et le vent, tandis qu'il s'efforçait de se préparer à ce qui l'attendait.
Commenter  J’apprécie          00
oranoran   27 juillet 2016
Ils partirent après un dernier regard vers les sommets blanc, que la limpidité de l'air rendait proches et précieux comme des rêves réalisés.
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   02 juin 2016
Il s'en était passé des événements, pendant ces trois années durant lesquelles ils avaient pu, pour la première fois de leur vie, exercer vraiment leur métier, c'est à dire instruire des enfants selon les règles apprises à l'Ecole normale, mais surtout selon celles de leur coeur.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Christian Signol (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Signol
Extrait de "L'été de nos vingt ans" de Christian Signol lu par Patrick Donnay. Editions Audiolib. Parution le 28 novembre 2018.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/lete-de-nos-vingt-ans-9782367627793
autres livres classés : terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
846 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre