AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253154150
382 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (12/03/2003)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 64 notes)
Résumé :
Été 1939. Au Pradel, François et Aloïse Barthélemy, aidés de leur fils ainé, continuent de travailler la terre familiale. Depuis longtemps, les cadets se sont dispersés : Mathieu fait prospérer un domaine en Algérie avec femme et enfants. En Suisse, Lucie tremble pour son époux allemand et pour leur fils. Charles et sa fiancée Mathilde, tous deux instituteurs, ont été nommés à quelques kilomètres. Quant à Louise, la benjamine, elle rêve de devenir missionnaire en Af... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
pacaa
  06 avril 2020
Lu en Avril 2020
Livre découpé en 3 parties mais inégales en nombre de chapitres. Suite du tome 1 : Des noëls blancs.
Au début de ce tome, il résume ce qui s'est passé dans le tome 1, même si il est préférable de l'avoir lu. Ce petit rappel est intéressant mais il y a une erreur : résumé de la vie des trois frères et soeur dont on a suivi le déroulement de leur vie. Pourtant, ils ont des enfants dont le lecteur n'est pas encore au courant vu qu'ils ne sont pas nés dans le tome 1.
Il y a également un arbre généalogique de la famille Barthélémy avec les dates de naissance, les unions et la descendance.
Partie 1 : Les années rebelles, avec 6 chapitres. de Juillet 1936 jusqu'en Novembre 1948.
Partie 2 : le temps des écoles avec 6 chapitres. de Novembre 1948 à l'été 1961.
Partie 3 : Les printemps rouges, avec 5 chapitres. A partir de l'été 1961.
Dans le tome 1, les deux frères François et Mathieu étaient soldats lors de la Première Guerre Mondiale 1914-1918. La partie 1 du tome 2 parle de la Deuxième Guerre Mondiale 1939-1945.
Lucie est mariée avec un allemand, relation difficilement appréciée par les frères après la Première Guerre. Cette union nous montre ce qu'elle entraîne lors de la Deuxième Guerre.
Mathieu vit en Algérie. La partie 2 parle de la guerre d'Algérie de 1954 à 1962.
Elise, la fille de Lucie part vivre aux Etats-Unis. Ce pays et le capitalisme sont également racontés.
Le fils de Lucie part vivre en Allemagne de l'Est (RDA) et coupe les liens avec sa mère. Tandis que dans le tome 1, Lucie avait perdue sa fille qu'elle retrouva dans ce tome-là.

J'étais moins accroché à ce tome qu'au premier malgré toutes les informations transmises.
Beaucoup plus de personnages. Heureusement qu(il y a l'arbre au début pour m'aider à me retrouver.
Dans le tome 1, l'histoire se déroule surtout dans la campagne et la ruralité. Au fil du XX° siècle, l'urbanisation se met en place. le contact avec les personnes de sa famille s'éloigne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ides60
  16 juillet 2010
voici le tome II de "Ce que vivent les hommes" après "Les Noëls blancs". On continue de suivre cette famille Barthélémy à travers ses descendants et on traverse la période de l'été 39 à la fin des années 60.
J'ai eu une petite préférence pour le tome I. C'est vrai que beaucoup de choses ont changé dans ce siècle, c'est vrai aussi qu'on s'y perd un peu. Nos valeurs ne sont plus les mêmes, nos préoccupations non plus. Si avant, tout était tracé et immuable, permettant de peut-être mieux savoir qui nous étions, aujourd'hui c'est trop de permissivité qui engendre parfois un grand n'importe quoi et une totale dépersonnalisation. On s'égare beaucoup dans la société d'aujourd'hui et si un progrès nécessaire a permis d'alléger les tâches, de rendre le quotidien plus facile, de niveler les différences sociales, on a hélas oublié l'essentiel...
Très bon moment de lecture
Commenter  J’apprécie          60
oran
  27 juillet 2016
Un roman du terroir, celui de la France profonde entre Limousin et Auvergne.
L'histoire narrée, celle de la famille Barthélémy s'ouvre sur le XX e siècle.
Paysans pauvres, très pauvres. La fratrie deviendra très tôt orpheline de père et mère et chacun des trois enfants François, Mathieu, Lucie connaîtra bien des vicissitudes, des peines plus nombreuses que les joies et les jours de bonheur. Ils devront affronter leur différence de classe sociale, seront chacun pris dans la nasse, celle de l'Histoire (la grande guerre), puis de la seconde…
Ecriture avec de belles envolée lyriques, descriptions somptueuses pour raconter la nature au gré des saisons, les coutumes, les gestes quotidiens… Mais histoire gentiment désuète, un peu trop convenue.
Pour moi, ce n'est pas le meilleur livre de Christian Signol, mais c'est une lecture estivale qui permet de s'échapper vers ce pays de montagne, de forêts, de landes à bruyère, aux hivers continentaux et aux étés radieux.
C'est le premier tome de « Ce que vivent les hommes ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lessorcieres
  19 mai 2018
C'est adulte et installé dans leur vie que nous les retrouvons dans cette suite de la saga qui à pour titre Ce que vivent les hommes. La vie n'est pas facile ni au Pradel où François vit avec sa femme Aloïse et ses enfants, ni pour Lucie exilée en Suisse avec son mari et son fils et encore moi pour Mathieu décidé à tout faire pour développer ses terres en Algérie. Si ce fameux 1er janvier 1900 (cf Les noëls blancs) les deux frères avaient été déçus de ne pas voir les changements annoncés par leur instituteur ils en seront témoins bien malgré eux cette fois, ne comprenant pas toujours cette société qui va être bouleversée. En effet par leur petite histoire nous suivons les grands événements de l'Histoire. La seconde guerre mondiale se profile et changera la vie de tous.
Christian Signol signe un second tome hyper réaliste avec son lot de petit drame et de grand changement. La sincérité de la vie quotidienne rend très touchant ce récit. J'ai apprécié suivre les personnages qui nous montre leur courage et leur force, parfois leur peur ou leur lâcheté. Personne n'est parfait. Ils sont les témoins et acteurs de l'évolution de leur monde.
L'auteur ne nous épargne pas et le nombre de mort est conséquent, un peu trop pour mon petit coeur, même si ces décès sont la suite logique de l'histoire. Parfois il nous pose les faits sans s'étaler ce qui donne un côté brusque, presque bourru, un peu à l'image de ce qu'est devenu François, mon personnages préféré (sans doute parce qu'il me fait penser à mon père par certains côté).
Avec ce livre j'ai remonté le temps. J'ai retrouvé ce que j'aime dans les romans du terroir : la famille, l'histoire, la terre.
Lien : https://memelessorciereslise..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
meknes56
  26 septembre 2019
Christian Signol nous donne dans ce second tome de "ce que vivent les hommes", une magnifique suite. Avec la modernisation des campagnes, les guerres mondiales, les héros de notre récits apprennent tant faire se peut de s'acclimater, de survivre et de ne pas oublier leurs racines.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
ides60ides60   16 juillet 2010
Mais elle n'avait rien connu, elle, du combat quotidien des gens sans terre, de tous ceux qui ne savaient pas s'ils mangeraient le lendemain. Ses parents instituteurs avaient toujours eu un logement et un salaire pour vivre sans difficulté. Elle ignorait tout du pain mesuré, des frusques ravaudées, des pièces que l'on compte et que l'on recompte, le soir, sur la table de la cuisine. elle avait toujours voulu peser sur les choses pour les faire changer, comme il aurait dû y contribuer, sans doute, si sa situation d'aujourd'hui ne lui avait donné la conviction de faire partie des privilégiés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
pacaapacaa   02 avril 2020
"Te souviens-tu", disait-il à tout instant, et il évoquait un événement, un mot du père ou de la mère, les cherche pain du 1er Janvier 1900, la magnifique robe reçue un soir en cadeau par la mère, ce jour où ils étaient allés à la fête du mois d'août, des souvenirs qui réveillaient chez François une sorte de bonheur ancien et l'ensoleillaient. Il oubliait alors sa grande fatigue, l'angoisse des années de guerre, et cette impression dont il ne pouvait se délivrer d'être usé comme un vieil outil dont le manche pouvait se brises à tout instant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pacaapacaa   02 avril 2020
Tout était terminé, ici, pour la communauté européenne, qui n'avait plus qu'à choisir entre la valise et le cercueil (...)
Personne ne pourrait oublier ce qui s'était passé : les meurtres, les assassinats, les bombes, les tortures, les vengeances, les mutilations : tout un cortège d'horreurs qui avait accompagné cette déchirure cruelle entre deux peuples, qui, en fait, aimaient autant l'un que l'autre ce pays. On était depuis longtemps entré dans l'irréversible et dans l'irrémédiable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pacaapacaa   02 avril 2020
Antoine et John s'empressèrent de redonner au Népal, à Katmandou, la splendeur spirituelle qu'ils avaient imaginée, et ils minimisèrent la misère aperçue, laquelle n'avait, pas plus que la richesse, la moindre importance. Il fallait vivre de cette terre ingrate. Le bonheur était ailleurs : dans l'amour, la paix, le don de soi, l'élévation vers Bouddha.
Commenter  J’apprécie          10
pacaapacaa   02 avril 2020
Lucie ne se sentait pas bien du tout. Une pensée obsédante la hantait : Heinz était accusé de la même chose que Jan à cause d'elle : espionnage au profit d'une puissance étrangère. Jan, c'était pour les nazis, Heinz par les communistes : ceux qui les avaient combattus farouchement.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christian Signol (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Signol
Extrait de "Même les arbres s'en souviennent" de Christian Signol lu par Jacques Chaussepied. Parution le 15 janvier 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/meme-les-arbres-sen-souviennent-9791035401429
autres livres classés : terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
947 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre