AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Louise Glück (Préfacier, etc.)
ISBN : 0300107897
Éditeur : Yale University Press (15/04/2005)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Richard Siken's Crush is the winner of the 2004 Yale Series of Younger Poets competition. It is a powerful new collection of poems driven by panic and obsession. As the distinguished poet and competition judge Louise Glück writes in the Foreword, "If panic is his ground note, Siken's obsessive focus is a tyrant, the body. His title, Crush, suggests as much. In the dictionary, among the word's many meanings, 'to press between opposing bodies so as to break or to inju... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
sl972
  06 octobre 2017
Lire de la poésie dans une autre langue n'est pas aussi facile que lire un roman. le langage courant comporte déjà bien des subtilités qu'un étranger ne comprend pas toujours ; la poésie est encore pire.
Pourtant, je n'ai pas hésité à me procurer ce livre. Dans un roman, l'auteur citait un ou deux vers de l'un des poèmes de Richard Siken. J'ai cherché le poème entier, j'ai adoré, j'en ai lu d'autres du même poète et j'ai fini par acheter le recueil complet.
Oui, il y a sans doute des nuances que je ne saisis pas totalement, une profondeur que je ne soupçonne même pas se cache peut-être derrière ces mots. Malgré cela, j'ai été transportée par ces poèmes.
Ils sont de longueurs diverses, très courts ou plus longs. On a de la prose ou des vers, un seul bloc, plusieurs strophes ou une mise en page totalement différente. Les poèmes parlent d'amour, pas toujours celui, idéalisé, que tout le monde espère rencontrer, mais aussi les amours déçues, les espoirs qui se brisent, les déceptions, la réalité tout simplement.
On se perd dans les mots et on ne fait une pause que pour mieux s'y replonger. On lit une première fois, on lit une nouvelle fois, on essaie de lire à haute voix et, même avec un accent français, on ressent la beauté de ces mots au plus profond de soi (j'aimerais pouvoir entendre un vrai anglophone lire ces poèmes, ce serait magnifique).
Lire de la poésie en anglais peut sembler une tache insurmontable. Mais je n'ai pas regretté d'avoir lu les poèmes de Richard Siken. Ceux qui oseront se lancer ne le regretteront certainement pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : poèmesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
754 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre