AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352840570
Éditeur : Editions du Jasmin (01/04/2010)

Note moyenne : 4.43/5 (sur 23 notes)
Résumé :
à partir de 11 ans.

La Polynésie où vit Moana est désormais couverte de neige.
Et le monde, en proie à un terrible refroidisse-ment, doit être repeuplé de toute urgence. C'est pour cela que Moana devra bientôt se marier et avoir des enfants. Mais Moana a un secret, son arrière grand-mère, Mémine, qui reste cachée à la maison pour ne pas être envoyée comme tous les anciens dans une maison du souvenir. Mémine raconte à Moana sa jeunesse, et comme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Pandoradelamare
  20 octobre 2010
La saveur des figues se passe dans un futur post apocalyptique où la Polynésie est maintenant couverte de neige, la nourriture devenue rare et où les personnes agées, des personnes inutiles à nourrir, sont envoyées dans des maisons du souvenirs qui ont très mauvaise réputation... puisque les ancêtres y disparaissaent
Moana est une jeune fille qui refuse le destin que le conseil lui réserve maintenant qu'elle est pubère: se marier pour faire bientôt un enfant et rapporter de la nourriture à la communauté. Elle s'enfuit donc avec son arrière grand-mère qui rêve de retrouver son mari en Corse, là où il se sont promis de venir chaque année pour s'y retrouver si quelque chose arrivait
La saveur des figues est un roman jeunesse et Moana est donc souvent très naïve dans ses remarques, pourtant j'ai aimé les questions qu'elle se posait, les choix qu'elle faisait de sa vie et les échanges avec sa Mémine sur la vie d'avant, quand il y avait des fleurs multicolores, des iles chaudes et que la Terre était belle. J'ai aimé voyager en l'écoutant parler, j'ai eu envie de regoûter moi aussi à la saveur des figues. Il y a beaucoup de tendresse dans leurs échanges, et l'on s'attache aux personnages qu'on suit avec plaisir dans leurs péripéties.
Il y a quelques passages joliment racontés où j'y suis allée de ma petite larme d'émotion.
Et au passage, ce livre est un joli rappel à préserver cette planète terre si belle encore sur laquelle nous vivons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Delex
  07 août 2015
Un superbe roman à mettre dans toutes les mains
J'ai découvert cet ouvrage totalement par hasard au dernier salon du livre jeunesse de Montreuil. Je ne regrette absolument pas cet achat.
Moana est une jeune demoiselle de douze ans qui réside en Polynésie. Depuis la catastrophe, il n'est plus possible de vivre au-delà des tropiques. Il y fait trop froid. Moana est la première fille de sa génération. Elle a donc la responsabilité d'écouter et de retenir les histoires de Mémine, son arrière-grand-mère. Mais pour participer au repeuplement de la Terre, Moana va bientôt devoir se marier et avoir des enfants. Lorsqu'une alternative se présente, Moana en profite pour partir à l'aventure avec Mémine.
Après la catastrophe, la planète n'est plus occupée que par dix millions d'habitants répartis en colonies entre les tropiques du Cancer et du Capricorne. Elles sont toutes dirigées par un gouvernement totalitaire depuis Pondichéry. Imaginer la Polynésie sous la neige n'a pas été facile, mais très intrigant.
C'est un charmant livre jeunesse écrit simplement tout en étant passionnant. L'Histoire est effacée, on remet les compteurs à zéro. Les loisirs sont supprimés. Seules les tâches nécessaires à la survie de l'espèce humaine sont tolérées. Les adolescentes sont mariées dès qu'elles sont en mesure d'enfanter. Il faut être dans l'élite intellectuelle mondiale pour échapper à ce sort et être envoyé à Pondichéry pour y suivre des études.
Les protagonistes sont tous très attachants, aussi bien Moana que Pierre, Mémine, Alessandro et Chris. Moana ne manque pas de courage, notamment pour sortir Mémine de ces affreuses maisons du souvenir où les personnes de plus de soixante ans sont expédiées jusqu'à leur mort (plus ou moins naturelle). C'est d'ailleurs pour cela que la famille de Mémine l'a cachée pendant une vingtaine d'années. Elle a profité de ce temps supplémentaire pour transmettre son savoir à sa descendante.
Moana et Mémine ont un but : rejoindre un village corse où Mémine devait retrouver son mari juste avant que la catastrophe ne se produise. Pour cela, elles doivent traverser la moitié de la Terre en bateau. Un voyage pas vraiment de tout repos, surtout lorsqu'on vient leur mettre des bâtons dans les roues.
La fin est bouleversante. C'est un excellent livre d'anticipation accessible au jeune auditoire, ce qui leur permet d'appréhender certains sujets parmi les plus complexes qui soient : le changement climatique, le totalitarisme, la famille, la transmission du savoir… Je vous recommande vivement cette lecture.
Lien : http://fievrelitterairededel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Mirabilia
  02 septembre 2010
Moana vit en Polynésie, un des rares endroits sur Terre où les Hommes sont encore vivants depuis qu'a eu lieu la catastrophe. Chez elle, est cachée Mémine, son arrière grand-mère qui devrait être envoyée là où vont toutes les personnages âgées. Lorsque Moana apprend qu'elle doit se marier alors qu'elle n'a que 12 ans, Mémine lui parle de fuite.
Lisez la suite en cliquant sur le lien : http://123otium.canalblog.com/archives/2010/09/02/18954686.html
Commenter  J’apprécie          60
Elliepamp
  10 avril 2018
Moana est une jeune fille de 12 ans, vivant dans une Polynésie recouverte par la glace. Effectivement, nous sommes dans un futur dystopique où le froid a envahi la planète entière et où les humains se sont réfugiés dans les pays les plus chauds pour survivre.
Comme toute bonne dystopie, les lois sont strictes et laissent peu de place au bonheur et à l'épanouissement personnel. Les personnes âgées de plus de 70 ans sont envoyées dans des « maisons du souvenir », ou plutôt devrait-on les appeler des abattoirs géants… La famille de Moana cache donc depuis des années Mémine, l'arrière grand mère française afin qu'elle ne soit pas envoyée à la mort. Mémine a connu le monde d'avant, c'est à dire le notre. Moana est bercée par ses histoires et par cette nature et flore qui a disparu.
Malheureusement Moana va avoir ses premières règles et va être forcée au mariage afin de procréer (les naissances étant de plus en plus rares et difficiles). Moana est encore enfant et refuse ce destin, surtout qu'elle est la meilleure de son école et a été sélectionnée par le gouvernement pour étudier. Malgré l'interdiction de sa famille, Moana va s'enfuir avec Mémine.
J'ai été un peu déçue avec ce roman. Pour tout vous dire je me suis assez ennuyée à la lecture. le résumé promettait de l'aventure, de la rébellion et des passages émouvants. Or l'action n'arrive qu'à la moitié du livre et n'est pas si grandiose que ça. Je m'attendais vraiment à voyager et au final nous visitons très peu d'endroit, le plus grand de l'aventure se déroulant soit dans le village de Moana ou dans la cale d'un bateau…
J'ai apprécié le personnage de Moana et de Mémine, leur relation étant très jolie et pleine d'émotions. La place des souvenirs et de la mémoire est très importante dans l'histoire et c'est ce qui rend le personnage de Mémine très attachant. Elle a vécu, elle rêve beaucoup, et ne perd pas espoir. Les personnages féminins ont une place très importante dans l'histoire. le combat de Moana contre son destin est avant tout un combat pour la place de la femme dans cette société où seule la procréation est valorisée.
En bref : Moana est un roman jeunesse divertissant mais qui manque de profondeur et d'aventures pour pleinement me convaincre. Je ne me suis pas sentie très concernée par cette histoire durant ma lecture et je ne pense pas lire la suite pour le coup malgré une réédition de qualité.
Lien : https://repairedeslivres.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Earane_Berengere
  22 mars 2014
J'avais des appréhensions, je l'avoue. Je n'étais pas sûre d'accrocher. ça c'était avant de connaître la plume de Silène. Légère et fraiche, sans fioritures mais tellement prenante. Elle va droit au but et nous fait ressentir les choses telles que Moana les vit, les entend racontées de la bouche de sa Mémine.
Ah, Mémine. Quel personnage mystérieux et attachant. Mystérieux car elle sait tant de choses mais ne les dévoile que peu à peu. Quand on parcourt le livre, on voudrait tout savoir tout de suite. le style est clair et agréable et la narration au présent pas du tout gênante pour moi qui n'affectionne pas ça.
L'histoire est belle et naïve comme Moana mais elle évolue, au même rythme que Moana apprend des choses sur les siens et sur la vie. On ne peut pas ne pas s'attacher à elle, rire avec elle et parfois avoir envie de pleurer. Ou simplement, se laisser à aller à verser quelques larmes quand le final s'annonce car on l'a tant attendu ce final que lorsqu'il arrive, on ne peut réprimer ces larmes. Elles viennent toutes seules. Elles viennent comme si l'on tenait cette figue entre les mains, assise dans l'une des salles de ce petit village, en train de regarder une des projections de Chris Montagne.
Les maisons du souvenir... j'ai eu un doute, j'ai su sans vouloir l'admettre. Puis quand j'ai lu le paragraphe, je me suis dit que oui, cela devait se passer ainsi et quelle tristesse.
Sans oublier non plus les belles références à notre monde : Usual Suspects, Princesse Mononoké, La vie est belle,... Se souvenir, oui. Comme c'est important.
Ou quand Mémine part au loin (vous avez vu, j'essaie de ne pas trop spoiler)... Plus seule. Car elle ne sera plus jamais seule désormais.
Lien : http://earaneinfantasy.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SileneSilene   03 août 2012
Mémine raconte plein de choses, tout le temps, ça se voit qu’elle aime ça même si parfois elle se fait un peu prier. Mais elle commence à perdre la boule alors, plus le temps passe, plus elle répète les mêmes histoires. Et ses dessins sont de plus en plus tremblotants, mais heureusement, elle ne le voit plus, alors on ne le lui dit pas.

En tout cas, j’ai toujours entendu mamie dire à maman d’écouter les histoires de Mémine, et maman m’a toujours répété la même chose. Je suis née avec ça et avec le secret : « Ne parle jamais de Mémine sinon... », « Ne dis jamais à personne que Mémine est là sinon... », « Ne répète jamais à quiconque les histoires de Mémine sinon... »
Sinon..Le secret, c’est que personne ne sait que nous avons Mémine à la maison parce que, aussi bavards que nous soyons dans la famille, personne n’a jamais révélé le secret à quiconque.
Sinon... « Sinon, on nous l’enlèvera. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SileneSilene   03 août 2012
Il y a une chose que j’aurais pu faire toute ma vie. Malgré les malheurs de ce monde. Malgré la catastrophe qui nous a tous obligés à vivre entre les tropiques pour fuir le froid, à reformer l’humanité en enfantant à tour de bras, à oublier ce que pouvaient bien être une jonquille ou un abricot... Une chose que vous allez faire aujourd’hui à ma place : c’est écouter les histoires de mon arrière grand-mère..« Nous nous étions levés tôt pour ne pas marcher au soleil l’après-midi, il aurait fait trop chaud..— Trop chaud ? Comment peut-il faire trop chaud ? — Chut Moana, tais-toi donc !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Silène (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Silène
Extrait de la conférence " La guerre de 14-18 : entre histoire et fiction..." avec Paul Beorn, Charlotte Bousquet, Silène Edgar et Alain Grousset.
autres livres classés : catastrophe écologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2717 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..