AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1094902136
Éditeur : Nitchevo Factory (06/08/2018)

Note moyenne : 4.64/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Ceci est un conte tranché par la ligne coupante de la limite des eaux.
Au-dessus de la surface miroitante, une maison à Kyoto, engloutie sous les couleurs d’un automne tardif. Son ancienneté ne peut être égalée que par celle de la lignée qui y réside, attachée génération après génération au passé, et aux codes du guerrier.
En dessous, par-delà la neige d’un écran, l’horizon digital qui a pris racine à Tokyo : le Grid, impitoyable interface où il n’ex... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
AliceSarah
  27 février 2019
Hanami Sonata de Léa Silhol paru aux éditions Nitchevo Factory en Octobre 2018. Ce roman s'intègre dans le cycle Seppenko Monogotari. Il est relié au Dit de Frontier, à Vertigen.
Il est composé du «Maître de Kõdõ » et de « La Maîtresse d'échos ».
La première partie reprend la novella le Maître de Kõdõ paru dans Sacra II, Parfums d'Isenne et d'ailleurs, en 2016, p. 151. Nous retrouvons une partie des Premiers Fays de Seattle. En effet, Caleb-Jay, Margret-Crescent, Abel-Priest, Brand-Sealed et Sean-Walk sont au Japon, et sont venus aider une des leurs à sortir du Grid.
Le Grid, c'est un monde virtuel issu du Darknet où seuls quelques gridrunners peuvent y descendre.
A partir de ce motif, Léa Silhol raconte plusieurs histoires entrelacées, la rencontre entre les fays et la famille Izôkage, une magnifique rencontre empreinte de poésie entre Margret et l'aîné de la famille, la transformation de Margret en Crescent, la Visionnaire de Frontier, avec en toile de fond une malédiction millénaire, des milliers de "Sakura", ajouté à du cyber punk. Rien de tel pour nous emmener loin dans ce paysage si particulier, si différent d'un Japon peint à la Hokusai.
La deuxième histoire est inédite. Avec « La Maîtresse d'échos », nous faisons un bond dans le futur où nous retrouvons Crescent et Hatsuyuki séparé par un Océan. Ici, Léa Silhol nous conte une histoire d'amour contre vents et marées et bercée par l'Hanami du Cerisier, au temps de leur rencontre.
C'est avec une certaine avidité que j'ai lu ce roman. Il se lit d'une traite. J'ai adoré retrouver les fays de Frontier et du Japon, comprendre les liens entre ces deux clans fays, les clins d'oeil de l'auteur avec certains personnages (The passenger). On commence à entrevoir quelques petites touches de l'histoire de Frontier. Et on en redemande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Semelys
  27 février 2019
S'ouvrant sur une version amplifiée de la nouvelle le Maître de Kodo, Hanami Sonata centralise son intrigue sur la relation qui se tisse entre Hatsuyuki, Trésor Vivant du Japon, et Margret (qui fut Nicnevin, qui sera Crescent), fay américaine « détachée » avec quatre de ses compagnons pour prêter secours à la jeune soeur du premier, Fuyue-Neko, prisonnière du Grid. Il s'avérera cependant que l'attirance qu'ils nourrissent l'un envers l'autre n'a que peu de rapport avec la nécessité diplomatique qui sous-tend cette visite, et tout à voir avec une très ancienne malédiction que la famille d'Hatsuyuki cherche à garder secrète.
Le Maître de Kodo dépeint une tombée en amour, et donc une chute ; l'autre partie de l'ouvrage, La Maîtresse d'Echo, reprend de la chute et s'élève jusqu'aux retrouvailles : en ce sens, le livre est construit autour de l'image du « pétale qui revient à sa corolle après en être tombé », de la contemplation de la floraison, du Hanami, ainsi. Dans Romaji Horizon, les protagonistes sont pleins de vitesse et de sève, mais les personnages de Hanami Sonata sont plus âgés, adultes, et pétris de devoirs et de responsabilités – ce qui rend leur lutte contre le destin peut-être plus lourde et plus tragique encore, et leur victoire, leur « révolte », plus impactante.
Toutefois, il m'a manqué quelque chose dans cette lecture, sans que j'arrive à vraiment mettre le doigt dessus. C'est peut-être la distinction trop « tranchée », ces deux parties trop nettes ; certains enjeux assez flous – toutefois, l'ayant relu après Romaji Horizon, je l'ai davantage apprécié qu'à la première lecture, alors ça vient peut-être juste du fait qu'il me manquait certaines clés. Je conseille cependant de lire Romaji Horizon (et croyez-moi, ça vaut le coup) avant Hanami Sonata pour vraiment en apprécier toute la saveur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vertigen
  11 août 2018
Je ne note ni ne critique jamais mes propres livres.
Ceci seulement, alors : ceci est l'extension et la suite du "Maître de Kodo", paru à l'origine dans "Sacra, Parfums d'Isenne et d'Ailleurs vol. II".
Cette édition est illustrée de clichés photographiques et imprimée en couleurs. Une seconde version de cet opus sera éditée prochainement (non illustrée, moins onéreuse).
"Hanami Sonata" est l'opus II du (cycle) Seppenko Monogatari, mais la ci-devant auteure promet (main sur un exemplaire antique du Hagakure) que le volume I, qui rassemblera les nouvelles concernant Seppen et ses descendants, n'est absolument pas nécessaire à la lecture du présent volume.
Nous vous souhaitons bon voyage sur nos lignes jusqu'à la Matrice tokyoïte !
LS/.
Commenter  J’apprécie          20
jeanneretc
  12 février 2019
Hanami sonata propose un roman de Léa Silhol (publié ici pour la première fois) en deux parties qui se répondent. Hanami sonata se déroule à notre époque et fait se rejoindre des arcs narratifs concernant les Fays et la famille Izôkage au Japon.
La première partie du roman, le maître de Kõdõ, est la version longue de la novella éponyme parue dans le second volume du recueil Sacra . le lecteur y suit le voyage de plusieurs Fays au Japon afin de venir en aide à une jeune Fay prisonnière de la GRID, un monde virtuel comme on peut en voir dans le genre cyberpunk. La famille en question, les Izôkage, ont une longue histoire faite de malédiction et de relations compliquées avec l'hiver. Cette première partie relate un moment important dans l'histoire des Fays puisqu'il représente l'éveil complet de Crescent (pour ceux qui connaisse le reste du Dit de Frontier). Il s'agit également du début (enfin du second début) d'une histoire d'amour qui a traversé le temps.
La seconde partie, La maîtresse d'échos, fait un bond dans le temps à l'époque où la ville de Frontier a été (re)trouvée et où les Fays tentent de stabiliser leurs relations avec le reste du monde. Il propose à la fois un aperçu de ce qui arrive aux Izôkage et aux Fays, mais aussi, et surtout, une conclusion (provisoire) de l'histoire d'amour qui s'est nouée entre le “chef” de famille des Izôkage et Crescent, la prophétesse du peuple Fay.
Hanami sonata est à la fois une histoire d'amour, à l'image de celle proposée dans Possession Point, mais aussi un jalon important qui éclaire à la fois l'origine des Fays et d'une famille japonaise très liée au surnaturelle. Une agréable lecture dans tous les cas; un indispensable (comme souvent) pour ceux qui tenter de deviner l'intégralité de la Trame.
Lien : https://refletsf.com/hanami-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
VertigenVertigen   11 août 2018
Murmures, plaintes, cris d’oiseaux nocturnes, quelques syllabes effrangées, parfois, figurant les bois flottés de cette tourmente, portés sur un cours à la fois lent et tumultueux, inlassablement nourri et forci par la pluie, encore, et celle que donnent les hommes, quand ils se font pareils à la mer. Le sel. La craie. La marque. L’écume sèche et blanche que les yeux concèdent, parfois, feignant d’ignorer la brûlure, ou la tenant réellement pour rien, tant que l’emprise dure, puisque le sel n’est rien en comparaison de ces noyades intérieures qui déchirent les vivants jusqu’à en faire des morts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Léa Silhol (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Léa Silhol
Aperçu du processus de création pour la maquette de l'ouvrage Fo/vea
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2980 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre