AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9782290013298
Éditeur : J'ai Lu (01/12/2010)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Jane Heatherington sait que son père est contraint de vendre leur auberge quand elle rencontre le nouveau propriétaire de Trevisham House. Qui est Aidan Warrick, à la beauté âpre ? Un contrebandier ? Un naufrageur ? Un meurtrier ? On ne gagne pas honnêtement une telle fortune, et certains le disent même de mèche avec le diable. Jane est stupéfaite lorsqu'elle comprend que Warrick est l'unique créancier de son père et qu'il est venu réclamer son dû. Gedeon Heathering... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Luna05
  12 octobre 2011
Jane, fille de l'aubergiste Gédeon Heatherington vient d'apprendre une mauvaise nouvelle. Son Père a joué et tout perdu mais une porte de sortie s'offre à eux en la personne de Aidan Warrick. Créancier de Gédeon, ce dernier vient lui demander d'honorer sa dette ou le menace de la prison, à moins que la jeune Jane devienne sa servante pour 7 ans. à contre coeur mais par amour pour son père Jane acceptera ce marché sans se douter que Sire Warrick à fomenter un plan incluant Jane pour une unique raison, la vengeance.
Tout d'abord une chose assez rare pour être signalé, les éditions "J'ai lu" ont vraiment fait preuve d'inspiration en choisissant cette couverture car, en plus d'être esthétiquement très belle, cette illustration dépeins fort bien l'ambiance ombrageuse qui nous étreindra tout au long de ce récit mais également ce paysage qui nous envoutera irrémédiablement. Un choix fort judicieux en accord avec le contenu.

Première romance régence qui m'ait été donné de lire sous la plume de l'auteur Eve Silver. Une plume très fluide, agréable et descriptive de ce qui nous entoure, en l'occurrence les paysages de Cornouailles. Grâce à son talent nous sommes happés au coeur même de l'action et ressentons tous les éléments nous frôler, que cela soit la sensation de fouler le sable frais sous nos pieds, le vent nous fouettant sans ménagement, l'odeur de la mer, la fraicheur de l'eau et l'humidité ambiante. Tout nos sens sont en éveilles. La ville de Pentreath n'a plus de secret, ses falaises et ses rochers à la fois hypnotiques et effrayants, ce ciel sombre et chargé d'eau dont jamais aucun rayons de soleil ne parviennent à percer et cette brume donnant un certain cachet à cette région nous laisse rêveur. C'est dans cette ambiance à la fois mystérieuse, mystique et gothique que nous débuterons cette aventure.
C'est au travers de l'héroine, Jane, que nous découvrirons ce récit sans hélas jamais pouvoir pénétrer les pensées du personnage masculin principal Aidan Warrick. Un choix de l'auteur nous laissant dans l'incapacité de prévoir les actions d'Aidan tout en préservant le mystère entourant cette personnalité dont la réputation se veut assez désastreuse. Pourquoi est-il venu habiter Trevisham house et pourquoi voue t-il une haine sans limite envers Gédeon Heatherington? Est-ce que les rumeurs sont-elles fondées? Est-ce vraiment un criminel, un tueur, un contrebandier et un naufrageur? Dès leur rencontre Jane ne cessera de chercher la vérité concernant son nouvel employeur ne la traitant pas comme une servante mais comme une invitée. Entre haine envers celui ayant fait sombrer son univers, affection, respect et curiosité envers cet inconnu la traitant avec estime comme jamais personne ne l'avait fais auparavant, Jane ne saura plus sur quel pied danser.
On comprend très vite le dilemme intérieur dans lequel se débat l'héroïne, handicapé d'une jambe suite à un accident s'étant déroulé pendant son enfance et lui ayant par la même occasion fait perdre sa mère, Jane se sent coupable de sa disparition et redevable envers son père s'étant occupé d'elle. Malgré la dureté, la cruauté, le mépris et les humiliations dont fait preuve Gédéon à son égard, Jane parvient malgré tout à lui pardonner et lui reste dévouée et aimante, acceptant par la même occasion "sa vente" auprès de Aidan Warrick. Une personnalité très attachante et courageuse qui malgré son handicape n'acceptera et ne fera jamais pitié. Aidan quant à lui, derrière un visage assez froid dévoilera un homme torturé et brisé dont la seul chose le maintenant en vie s'avèrera être la vengeance, la donne changera cependant lors de sa rencontre avec Jane. Très vite on découvrira un homme extrêmement attachant, taquin, respectueux, tendre, passionné et protecteur envers la fille de celui qu'il s'est juré de détruire. Une personnalité passionnante à découvrir car nullement lisse et fade. Un personnage fascinant dont les agissements bien que peut recommandables trouvent justifications.
Une relation passionnée, tendre et sensuelle naitra parmi cette atmosphère froide, glaçante et oppressante laissant planer une aura de danger omniprésente.
Une lecture s'étant avérée fort plaisante car dépaysante de part son ambiance et ses paysages atypiques. sans oublier ses personnages charismatiques et une intrigue ayant su préserver tous ses secrets de bout en bout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ladythat
  08 septembre 2016
Jane Heatherington vit au crochet d'un père endetté. Handicapée suite à un accident qui coûta la vie de sa mère, elle passe ses journées entre l'auberge de son père, le cimetière et les bords de mer. Lorsqu'elle rencontre Aidan Warrick, elle est loin de se douter qu'il est le créancier de son père et qu'il est là pour l'acheter en remboursement des dettes contractées. Jane est sous le charme de son nouveau maître mais reste sur ses gardes, observant avec méfiance cet homme auréolé de mystères, aussi beau que riche, aussi séduisant que terrifiant…
Eve Silver livre un récit gothique aussi sombre qu'ennuyeux. L'héroïne manque de dicernement et a le jugement facile. Quant au protagoniste masculin, il est certe séduisant et mystérieux mais il manque cruellement de profondeur. L'histoire est vide, tourne en rond sans jamais vraiment décoller. Une déception… et même les paysages n'ont rien fait pour aider.
Lien : https://sirthisandladythat.w..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 décembre 2017
Les moments qu'elle vivait avec lui étaient un cadeau du ciel. Elle les garderait en elle et les chérirait aussi longtemps qu'elle vivrait. Mais elle n'était pas assez folle pour espérer davantage.
Il était une créature de l'ombre, de haine et de vengeance. Il le disait lui-même, et elle en avait eu la preuve. Toutefois, il éprouvait certains sentiments pour elle.
Il faudrait qu'elle se contente de ce qu'il lui offrait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 décembre 2017
C'était une vision de conte de fées, un chevalier endurci par les batailles. Un homme mystérieux. Un héros qui faisait rêver les jeunes filles. Jane sentit sa gorge se serrer, et se rappela qu'elle n'avait pas le droit de s'abandonner à des idées aussi fantasques. Il n'y avait pas de place pour un prince dans son histoire. Même les hommes de Pentreath qui la connaissaient bien, qui écoutaient volontiers ses histoires, qui accordaient de la valeur à ses paroles, même eux, ne voyaient en elle que la fille infirme de l'aubergiste. Un homme qui avait une fortune et occupait un rang élevé dans la société ne ferait jamais attention à elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marine45510Marine45510   23 octobre 2017
Aidan resserra l'étreinte de sa main, se mit à marcher d'un bon pas et l'entraîna avec lui. Puis il courut. Lentement au début, car elle trébuchait et avait du mal à trouver le rythme qui lui convenait. Puis plus vite. Sa main solide l'aidait à garder l'équilibre. Bientôt, elle ne fut plus à la traîne. Il gambadait à côté d'elle, lui offrant le gout exquis de la liberté.
La liberté.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 décembre 2017
Le jour de la mort de sa mère, elle avait appris une partie de la vérité. Elle avait su que le monde n'était ni bon ni juste. Qu'il n'offrait aucune sécurité. Et, pendant des années, elle s'était persuadée que son père était sa seule protection. Elle avait entretenu un rêve, elle s'en rendait compte à présent. Et ce dernier tombait en poussière, une fois confronté à la dure réalité.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 décembre 2017
Pardonnez-moi. Cette simple idée était une potion amère à avaler. Il était son ennemi, un homme cruel et froid, qui représentait tout ce qu'elle méprisait. Et pourtant, contre toute attente, elle se sentait capable de lui accorder son pardon pour tous les tourments qu'il lui avait fait endurer. Après seulement quelques heures passées en sa présence, elle s'en était entichée.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : régenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3451 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre