AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781616955601
304 pages
Éditeur : Soho Teen (02/06/2015)

Note moyenne : 4.61/5 (sur 9 notes)
Résumé :
The Leteo Institute's revolutionary memory-relief procedure seems too good to be true to Aaron Soto -- miracle cure-alls don't tend to pop up in the Bronx projects. But Aaron can't forget how he's grown up poor or how his friends aren't always there for him. Like after his father committed suicide in their one bedroom apartment. Aaron has the support of his patient girlfriend, if not necessarily his distant brother and overworked mother, but it's not enough.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
paperborn
  07 février 2018
Aaron Soto est un adolescent du Bronx, avec une bande de potes, une petite amie parfaite, et une mère qui a du mal à joindre les deux bouts mais qui ferait tout pour ses enfants. le problème d'Aaron, c'est qu'il a aussi beaucoup de souvenirs difficiles à porter, comme le suicide de son père, qui lui font penser qu'il n'aura jamais droit à son "happy ending". Mais quand il rencontre Thomas, il commence à penser que peut-être, le bonheur est à portée de main, s'il se donne la peine de le trouver. Seulement, les choses ne vont pas toujours comme on espère qu'elles vont aller.

Adam Silvera est un auteur dont j'ai toujours voulu lire les oeuvres et j'ai été plus qu'heureuse quand la Collection R a annoncé qu'elles seront traduites en français cette année ; hormis More Happy Than Not. J'ai donc été super contente de le recevoir en VO à mon anniversaire, de la part de mon amie wildlingreads, et malgré d'assez hautes attentes après tout le bien dont j'ai entendu parler, je n'ai absolument pas été déçue par cette lecture.
Les personnages sont une bande d'ados typiques du Bronx, loin d'être le quartier le plus riche de New York, mais malgré la violence qui règne en arrière-plan, on apprend à connaître des personnes très humaines qui ne rêvent que d'un meilleur futur. Aaron était évidemment le plus attachant, sachant que le récit est écrit à la première personne et de son point de vue. On ressent facilement que l'auteur a mis une partie de lui-même dans son récit et ses personnages et cela ne les rend qu'encore plus réalistes et touchants, malgré la partie un peu "science-fiction" de cette superbe romance contemporaine.
Adam Silvera est aussi connu pour avoir écrit chacun de ses trois livres parus à ce jour sur des personnages homosexuels ; et c'est toujours bon de voir plus de diversité dans la littérature Young Adult, d'autant plus qu'ici le sujet est très bien traité, loin des clichés, et de façon très réaliste, puisque l'auteur s'est lui aussi retrouvé dans des situations très similaires de celles d'Aaron. La partie "science-fiction" de l'histoire, par rapport à l'oubli de souvenirs douloureux, nous amène aussi à réfléchir à des sujets importants et un peu philosophiques qui sont très intéressants et touchent tout le monde.
Le scénario était très bien mené, bien que le début soit légèrement lent : le décor est au moins très bien posé. Ca ne tarde tout de même pas à démarrer et action et révélations vont crescendo pour nous laisser avec un superbe final (qui m'a quand un peu laissé détruite, mais bon...).
La plume de Silvera est très facile à lire, le niveau d'anglais reste tout à fait accessible pour ceux qui lisent ne serait-ce que de temps en temps en VO.
Pour conclure, ce premier livre lu d'Adam Silvera (mais très certainement pas le dernier) est un véritable coup de coeur, qui aborde des sujets importants avec justesse, profondeur et en beauté, à travers un très bon scénario et des personnages réalistes et touchants. Je n'ai qu'encore plus hâte que History is all you left me et They both die at the end sortent en France!
Lien : http://entreleslivresx.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lyra
  14 février 2018
On suit donc Aaron, un ado latino-américain dont le père s'est suicidé il y a quelques mois, et qui a lui-même fait une tentative de suicide à la suite de cela. On suit son évolution dans son quartier du Bronx, et en trame de fond, on entend parler de l'institue Leteo qui a crée son business autour de l'idée de pouvoir effacer des évènements de la mémoire et de reprogrammer le cerveau pour contourner les conséquences que ça a eu.
Le livre est intéressant pour les thèmes qu'il aborde, entre les problèmes de santé mentale, le fait de vivre dans un endroit qui est peu enclin à la tolérance, la tentation d'effacer les souvenirs douloureux pour viser le bonheur, les questions qui en découlent (peut-on être heureux si on a oublié une partie de qui l'on est), d'autant que les souvenirs effacés ne le sont pas vraiment, ils sont juste enfouis au fin fond de l'inconscient.
L'histoire se déroule par les yeux d'Aaron donc, et nous permet de nous plonger dans ses pensées, comprendre son raisonnement, ses actions, ses ressentis.
Ça parle de bonheur, de malheur, de souffrance, de suicide, d'identité, de projets de vie, de comics, de fortune cookie, de projecteur, de babysitter. C'est léger et grave, drôle et triste, avec une transition majeure au milieu du récit. Les détails sont bien pensés et amenés discrètement, et j'ai été surprise plus d'une fois (certes certains évènements étaient prévisibles, mais d'autres pas du tout, ce qui était appréciable).
J'ai été un peu dérangée par certains moments qui m'ont paru être des raccourcis peu vraisemblables (certains éléments allaient trop vite à mes yeux), peu crédibles dans la manière dont ils étaient amenés (mais après je sais pas, faudrait demander à des personnes plus concernées pour savoir si ça se tient).
Lien : http://listesratures.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
salingerJD
  28 mai 2017
Apparemment ce livre n'existe pas en VF. du moins pour l'instant. Honte. le début m'avait un peu refroidi, j'ai laissé de côté le livre environ 3 semaines puis finalement l'ai lu en 2 jours. Peut être est ce plus ou moins un spoiler mais j'ai pleuré. La vie , la vraie. Sometimes dreams just don't come true. Une patte de science fiction, rebondissements bien menés, narration fluide et aérée. Hâte de lire l'autre livre du même auteur qui je crois aussi n'est pas dispo en VF
Commenter  J’apprécie          00
ZeroJanvier79
  02 septembre 2018
Un roman très émouvant sur un jeune garçon qui veut oublier sa vie passée et utilise un procédé scientifique permettant de changer ses souvenirs et sa personnalité. le récit est bien écrit, c'est intelligent et très bien fait. Un très bon roman Young Adult !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
LuxAdamentLuxAdament   06 juillet 2015
I look up and the sky isn't bleeding. I hear cars honking and drunk people shouting. Birds are still flying and stars are coming out of hiding, like me. Kids my age are having their first kisses right now or even taking it a step further. Everything, life, is continuing.
Commenter  J’apprécie          10
LuxAdamentLuxAdament   06 juillet 2015
From the sapes cast by the green paper lantern, you would never know that there were two boys sitting closerly to one another trying to find themselves. You would only see shadows hugging, indiscriminate.
Commenter  J’apprécie          10
LuxAdamentLuxAdament   05 juillet 2015
I like waking up from nightmares.
Sure, the nightmare itself is a mind fuck, but knowing I'm okay ? That's what I like. The nightmare I've just woken up from started off as a dream.
Commenter  J’apprécie          10
LuxAdamentLuxAdament   05 juillet 2015
I ignite the wick, and the firework takes flight. In that moment, I wish my existence were as simple as being set on fire and exploding in the sky.
Commenter  J’apprécie          10
LuxAdamentLuxAdament   05 juillet 2015
This is still an ugly world. But at least it's one where your girlfriend loves you back.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Adam Silvera (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Adam Silvera
Vidéo de Adam Silvera
autres livres classés : suicideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox