AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782748510683
42 pages
Éditeur : Syros (01/09/2011)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 23 notes)
Résumé :

Tirdyk et Choden s'aiment d'un amour sauvage. Les deux enfants ont le pouvoir de s'unir en esprit à leur aigle et de transpercer les nuages pour faire tomber la pluie. Un jour, les Kins, venus de l'autre côté des montagnes, envahissent leur territoire dont ils convoitent les richesses en eau. Tirdyk et Choden sont brusquement séparés. Mais peut-on soumettre deux enfants assoiffés de liberté ?

Je n'ai pas trop aimé car ça racontait tout l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Siabelle
  05 août 2015
Qu’est-ce qu’un aigle de pluie ? Les Anciens prétendent qu’ils ont une ressemblance avec les aigles terrestres mais ils sont trois fois plus grands et leurs couleurs plus vives.
C’est un livre léger où l’émerveillement est au rendez-vous. C’est Verdorie, Do, pour les intimes, qui me l’a suggérée.
C’est un livre de jeunesse, c’est un petit roman. Il contient 43 pages. C’est écrit par Éric Simard, il est publié par les éditions Mini Syros. Il aborde souvent dans ces récits les thèmes du rejet et de la tolérance.
C’est l’histoire du peuple Zadakhs, aimé des rapaces, et privilégie la liberté. Ils sont fiers et sauvages. On fait la connaissance de Tirdyk et Choden. Ils habitent sur la planète Aiae. On entend souvent le vent qui chante des mélodies. Ils galopent sur leurs chevaux, en compagnie de leurs aigles. Les enfants ont un don, ils savent unir leurs esprits à leurs aigles pour faire venir la pluie. Ils s’aiment et ça se ressent dans leurs gestes et dans leur cœur. Un jour, les Kins envahissent leur planète et ils s’emparent de leur richesse. Tirdyk et Choden sont séparés et c’est là qu’ils se rendent compte de leur amour et du bien précieux qu’est la nature. Est-ce qu’ils vont se retrouver et qu’est-ce qui va se passer ?
Eric Simard a une écriture délicieuse. C’est un conte féérique même si les Kins débarquent. Dans chaque histoire, il faut des méchants non ? Je suis conquise. L’histoire se place bien, la nature devient magique et nos héros sont attachants. Je mets ici quelques proses exquises :
- Je plane au-dessus des paysages. L’averse fait briller des arbres. La vallée ressemble à un tapis d’étoiles.
- Alors, quand le doute t’envahit, réveille le Grand Esprit qui est dans ton cœur. Il te redonnera espoir.
- Au milieu du vallon, les fleurs brillent : la nature est amoureuse.
C’est une lecture ensoleillée, qui fait du bien aux petits comme aux grands. Je salue en même temps, Do, mon amie de cœur, pour cette belle découverte. Je finis donc cette critique sur ses notes mélodieuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          157
Windvaan
  17 mars 2013
Les petits livres de la collection Mini Syros Soon permettent non seulement aux très jeunes lecteurs de faire connaissance avec la littérature science-fictive, mais abordent à travers ces histoires des thèmes et valeurs comme la différence, la tolérance, l'envie de vivre ou...la liberté, comme dans celui-ci...
Jadis, les terriens ont conquis la planète Aiaé pour y extraire de l'or. Mais depuis longtemps la cupidité a divisé les humains en deux communautés : les skin...euh, non, les Kins (représentants de l'industrialisation et de la convoitise) et les non-violents Zadakhs, vivants désormais très proches de la nature.
Tirdyk et Choden sont deux enfants Zadakhs qui s'aiment d'un amour fort et capables d'unir leurs esprits à "leurs" aigles. Ces aigles, dirigés vers le ciel, sont alors incités à transpercer les nuages en criant...ce qui fait tomber la pluie. Les Zadakhs ne sont ainsi jamais à court d'eau...eau, brigué par les Kins qui vont envahir la vallée paisible des Zadakhs, réduisant ces derniers en quasi-esclavage...
Le thématique n'est certes pas très original ; n'oublions cependant pas qu'il s'agit ici (aussi !) d'un premier approche de la science-fiction.
L'analogie avec l'histoire des peuples indiens d'Amérique est évidente et le symbolisme amérindien, respectant la quintessence de la nature, parcourt l'histoire comme un écheveau : l'aigle (l'esprit et le rayonnement), le papillon (métamorphose), le saumon (abondance et la capacité de garder son innocence)...
Je reprocherai à ce texte peut-être une certaine ingénuité des deux pré-adolescents et l'optimisme un peu trop appuyé, mais c'est surtout le langage poétique qui me restera en mémoire : " c'est le mystérieux pouvoir des poissons d'Aiaé : ils nous visitent, nous les humains, en se frayant un passage dans les remous de nos rêves"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1310
lire_pour_le_plaisir
  31 octobre 2011
Tirdyk et Choden font partie de la tribu des Zadakhs. Ce sont des enfants-pluie vivant sur la planète Aiaé. Lorsqu'un nuage apparaît, ils peuvent unir leurs esprits à ceux des aigles et ainsi déclencher la pluie. Grâce à leur pouvoir, l'eau fait pousser l'herbe et l'herbe nourrit les chevaux et les chèvres, ce qui permet à la tribu de survivre. Mais les temps changent. Les Kins, venus de l'autre coté des montagnes, convoitent les richesses en eau du clan. Lorsque la guerre éclate, Tirdyk et Choden sont capturés.
Deux ans plus tard, les Kins ont entièrement colonisé la vallée et ont imposé leur mode de vie et leur coutume. Pour les deux enfants, exploités comme des esclaves, l'existence est devenue bien difficile…
En à peine quarante pages, Eric Simard parvient à créer un univers de science fiction cohérent. Ce tout petit roman parle avec finesse de respect de la nature, d'amour et de liberté. Nul doute que les petits lecteurs apprécieront leur voyage dans les vallées sauvages de la planète Aiaé avec les enfants-pluie.

Lien : http://crdp.ac-amiens.fr/cdd..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
tempetedelivres
  19 décembre 2019
Thirdyk (la fille), Choden (le garçon), les Kins. Ca parle des aigles : quand on les regarde dans les yeux, on peut être dans leur corps et les contrôler mais il faut être leur maître , et ne pas les mettre en danger sinon on peut plus les revoir , et ça parle de deux enfants qui s' aiment et parfois ils se font des blague.
Je n' ai pas trop aimé car ce n' est pas trop mon genre de livre parce que c' était très court , et moi j ' aime bien quand il y a un petit plus de choses intéressante , et j ' étais obligée parce qu ' il y avait une personne qui avait pris le livre que je voulais emprunter. Mais j ' ai aussi aimé le livre que il y avait un peu d ' action , et moi j ' aime plus les livres où il y a de l ' action , car j ' aime bien quand il y a du suspense.J ' ai découvert que c ' était un garçon qui raconte l ' histoire , même si ça se voit un peu sur la 1ère de couverture. Les oiseaux sont grands et quand ils volent très haut , leur plumage devient rouge ensuite , bleu et après vert. Et Choden, il a un frère qui s'est noyé et qui est mort.
N.M
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
502FritesPMF
  05 décembre 2019
Tirdyk et Choden sont deux enfants qui font parti d'une tribu qui vit en harmonie avec la nature.
Ces deux amoureux peuvent se "liées” à leurs aigle et les guidés grâce à leurs esprits, ce ne sont pas des aigles ordinaires, ils font tomber la pluie.
Seulement tout bonheur à une fin...
Un jour le peuple des Kins assoiffés de richesse et de nouvelles découvertes, attaques et capture la tribu de Tirdyk pour s'acquérir l'eau qu'ils ont épuisés dans leur terres.
Tirdyk fera tout pour sauver son peuple et l'amour de sa vie.
J'ai bien aimé ce livre assez simple à lire cela m'a fait penser à l'âge d'or et à la curiosité que l'être humain a acquit.
Je vous le recommande si vous aimez les histoires d'amour et d'aventure !
Sakina.z
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SiabelleSiabelle   05 août 2015
Je viens d'apercevoir un grand papillon blanc virevoltant au-dessus des flots; le porte-bonheur d'Aiaé. Il s'approche et se pose sur ma poitrine. Puis il s'envole du côté des roseaux avant de revenir vers Tirdyk. Il effleure son coeur et repart d'un battement d'ailes. On l'appelle le ''passe-amour'' parce qu'il butine l'amour. Nous nous amusons à le suivre mais nous arrêtons net devant une pierre bleue bravant les eaux impétueuses.
- Un ''Rocher aux esprits'' murmure Tirdyk.
Tout le monde sait que ces pierres couleur ciel attirent les fantômes des morts.
Une légende raconte que dans le ''Royaume des âmes'', tous les rochers sont bleus et aucun vent ne mord.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
WindvaanWindvaan   17 mars 2013
Grâce á mon aigle de pluie, [...], je vis intensément chaque seconde qui s'écoule. Mon oiseau me connaît. Quand il pousse son cri pour briser les nuées, il sait que mes colères en profitent pour jaillir, car j'en veux au monde entier d'avoir laissé mon frère mourir. Je crie pour faire pleurer le ciel et nourrir la rivière où veille son esprit.
Commenter  J’apprécie          131
WindvaanWindvaan   17 mars 2013
Le vent porte à nos oreilles une mélodie envoûtante. À certains moments de la journée, notre planète Aiaé émet une musique qui caresse la vallée. Seuls ceux qui savent écouter peuvent l'entendre. On dit qu'alors la peur de la mort s'évanouit comme un rêve étrange.
Commenter  J’apprécie          123

Videos de Eric Simard (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Simard
Entretien de Royal du Perron avec l'auteur Éric Simard.
autres livres classés : colonisationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les aigles de pluie d'Eric Simard

Quel est le nom du peuple dans lequel vivent Tirdik et Choden ?

Les kins
Les zadakhs
Kadakhs
Les zins

9 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Les aigles de pluie de Eric SimardCréer un quiz sur ce livre