AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Biblioroz


Biblioroz
  05 avril 2018
Maigret soupire, mais à la lecture d'une lettre d'un vieil ami d'école, il demande à Mme Maigret de remplacer leurs immuables vacances en Alsace par un séjour à Fécamp.

Le café du port de Fécamp baptisé « Au Rendez-vous des Terre-Neuvas », son atmosphère bruyante, enfumée, où les marins s'enivrent en rentrant de campagne.
Le chalutier l'Océan est rentré après trois mois passés en mer. Cette campagne qui, dès le départ, semble placée sous le mauvais oeil, se termine tragiquement par l'assassinat du capitaine dans le bassin du port. C'est le tout jeune télégraphiste Pierre le Clinche qui est inculpé et l'ami de Maigret, impressionné par sa position et sa renommée dans la Police Judiciaire, lui demande d'innocenter le jeune homme.

Mais les marins sont des taiseux lorsqu'ils ne sont plus uniquement entre eux. Maigret remarque rapidement que la colère suinte de partout dans cette histoire de marins. Son pas se fait de plus en plus lourd à mesure que le mystère pèse et plombe cette atmosphère marine poisseuse et lugubre. Mais Maigret s'obstine, à la recherche de l'essence même du drame qui lui échappe. Il tente, dans ce bar et à bord du chalutier à quai, de reconstituer le départ de cette campagne où le malaise s'est visiblement rapidement ressenti dans tout l'équipage.

L'odeur aux alentours est tenace et salée avec toute cette morue que l'on décharge.
Toujours avec des mots minutieusement choisis, sans besoin d'étalage, Simenon sait décrire les expressions faciales, les attitudes, les ressentis de peur et de malaise de ses personnages d'une manière saisissante.
Une petite lecture de quelques heures dans une atmosphère pesante admirablement retranscrite, dans ce milieu de marins du temps des Terre-neuvas, avec des hommes victimes de passions destructrices.
Un très bon Maigret où j'ai apprécié également la présence, bien que très discrète, de Mme Maigret.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus