AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258004825
242 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (30/08/1989)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Emile Virieu est correcteur d'imprimerie à Paris. Il est venu d'Etampes, après son baccalauréat, a exercé quelques emplois médiocres et a fini par trouver dans la cage de verre, où il est enfermé avec ses jeux d'épreuves à longueur de journée, le lieu clos qui lui procure la sécurité dans l'éloignement de ses semblables.

Pour échapper à la vie d'hôtel, il a épousé, sans véritable amour, une jeune veuve de trois ans son aînée qu'il a connue comme dacty... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Renod
  20 mai 2020
Emile Virieu est correcteur dans une imprimerie parisienne. Pour relire ses épreuves, il s'enferme dans un bureau vitré qui le protège de la rumeur de l'atelier. Confiné dans sa cage de verre, il savoure le calme et la sécurité que lui procure son isolement. Emile a toujours vécu en marge de ses semblables. Depuis l'enfance, il se sent différent, étranger au monde. Il exprime une profonde indifférence aux autres. Sa physionomie peut déranger : ses yeux proéminents sont dénués d'expression et son corps adipeux semble dépourvu de toute énergie. Il a épousé Jeanne il y a vingt ans, davantage pour des raisons pratiques que par passion amoureuse. le couple cohabite sans partager de réelle intimité. Les journées d'Emile se déroulent avec l'exactitude d'un mouvement d'horlogerie. Mais deux événements vont bousculer la monotonie de son existence. Voilà le paisible Emile sujet à de troublants cauchemars, étouffé par l'angoisse.
« La cage de verre » est un roman de crise. Un homme ordinaire enraciné dans l'espace et dans le temps par la routine voit se dissoudre les repères qui fixaient son rapport au monde et aux choses. Les maigres remparts qui le séparaient des autres s'effondrent. le voilà pris d'un malaise physique et existentiel qu'il ne peut pas partager. Emile devra aller au bout de lui-même…
J'ai découvert Simenon il y a vingt ans. J'ai lu l'intégralité de ses romans durs sans jamais me lasser. Et je les redécouvre avec le même plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Chasto
  23 avril 2020
Une vie ordinaire faite d'habitudes et d'une régularité sans failles.
Pas de failles, pas de vagues, pas d'interrogations ni autres questions. le quotidien doit se suffire à lui même, c'est tout.
Un accroc, un désarroi, et tout doit se dérégler?
Non, on ne modifie pas ce qui doit être immuable, pas d'entorses ni autres jeux du genre ….
L'auteur nous fait suivre ces habitudes de vies et leur transparence. Comme une cage de verre, en somme, afin de se protéger de ces autres, si différents, semble t il.
Un petit clin de l'écrivain à ses débuts, avec la mention des éditions Ferenczi; édition qui lui permirent de manger lorsque le succès n'était pas encore au rendez vous.
Petite histoire originale et sans prétention à lire pour simple détente entre deux …..
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
RenodRenod   09 mai 2020
Il ne se demandait jamais s'il était heureux. C'était un mot qui, pour lui, n'avait pas de sens. Il continuait de vivre comme un pion qu'on pousse sur les cases d'un jeu de dames, sans se poser de questions.
Commenter  J’apprécie          100
RenodRenod   10 mai 2020
Il regarda longuement Jeanne comme s'il la voyait pour la première fois et il comprit l'étonnement des gens à qui il l'avait présentée au temps de son mariage. Il existe des laideurs sympathiques. La sienne avait quelque chose de décourageant.
Commenter  J’apprécie          60

Lire un extrait
Videos de Georges Simenon (115) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Simenon
Dans ce nouvel épisode, nous continuons notre visite des coulisses du genre en compagnie de Fabienne Gondrand, traductrice littéraire, qui nous raconte ses débuts dans le métier et sa passion pour les éditions du Masque, héritage d'un grand-père italien fan des polars d'Agatha Christie et de Simenon. Au fil de la conversation, on évoque sa traduction "jubilatoire" de Meurtres à Kingfisher Hill de Sophie Hannah, l'héritière de la Reine du crime, ainsi que les romans noirs électriques de Joseph Knox, où la ville de Manchester se dresse comme un personnage. Pour finir, Fabienne nous parle en avant-première de la nouvelle aventure de l'inspecteur John Rebus, par l'immense Ian Rankin, auteur phare de la maison. Bonne écoute !
CRÉDITS : Conversation dans le noir est un podcast des éditions du Masque. Réalisation : Paul Sanfourche Générique : Longing - Joachim Karud
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature belgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le commissaire Maigret

Quel est le prénom du commissaire Maigret ?

Hercule
Édouard
Jules
Nestor

12 questions
201 lecteurs ont répondu
Thème : Georges SimenonCréer un quiz sur ce livre