AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070366642
Éditeur : Flammarion (31/12/1998)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 82 notes)
Résumé :
N'ayant trouvé d'autre consolation que le vin depuis que sa femme l'a quitté, l'avocat Hector Loursat a cessé de plaider. Il vit à Moulins, dans une grande maison aux trois quarts inhabitée, avec sa fille Nicole qu'il n'aime pas. Un soir, tout son univers bascule : il découvre un inconnu qui vient d'être assassiné. C'est la révélation de toute la vie secrète de Nicole... Sortant de son mutisme, Loursat accepte de plaider.

D'abord, faire exister ce vi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
kiki23
  17 janvier 2012
La bouteille pour seule compagne depuis que son épouse l'a quitté, l'avocat Hector Loursat ne plaide plus, ne parle plus à sa fille qui vit pourtant avec lui dans une grande maison bourgeoise au centre de la ville de Moulins. Il ne vit plus. Et puis un soir…
Ah l'ambiance d'un Simenon…la petite musique d'un Simenon
Rares sont ceux dont les pages rendent si bien l'ambiance feutrée et bourgeoise d'une ville moyenne de province.
Cette chronique éclipse d'ailleurs l'intrigue policière.
Ce sont les personnages qui passionnent le lecteur.
Commenter  J’apprécie          131
Sauveterre
  05 février 2017
Une peinture au vitriol de la bourgeoisie provinciale et de ses conformismes, hélas gâchée par l'antisémitisme obsessionnel de Simenon.
Commenter  J’apprécie          141
davem
  21 octobre 2017
Loursat, avocat, s'est réfugié dans sa maison et l'alcool après le départ de sa femme. Maison, où il vit avec sa fille Nicole. Deux êtres sous un même toit et qui pourtant s'ignore, s'évite. Lorsqu'un homme est retrouvé assassiné dans cette même maison, Loursat sort progressivement de sa torpeur alcoolisée.
Simenon, on aime ou on n'aime pas. Il y a ce style unique avec lequel il brosse un portrait en quelques mots, avec l'observation juste. Il y a cette lenteur dans le rythme.
Ici, Simenon, outre la relation entre ce père et sa fille, explore la bourgeoisie de province, celle où les apparences importent, où le scandale doit être étouffé sous une chape de non-dits et de principes rigides. Ces bourgeois que Brel, un autre belge, décrivait si bien aussi.
Même si l'on est très loin d'un Grisham, on peut aussi voir ce roman comme un roman "procédurier" puisque c'est aussi celui d'un procès.
Lorsque Simenon se détournait de son commissaire Maigret, il écrivait ses fameux romans "durs", ceux qui décrivent les hommes tels qu'ils sont. "Les inconnus dans la maison" en fait partie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pilou62200
  24 mars 2016
Georges Simenon dresse de nouveau un tableau de la vie de province, avec cette petite bourgeoisie qui se protège et qui protège ses enfants : trop contents de trouver un bouc émissaire pour le meurtre d'un homme, qui implique leurs enfants, ils vont s'acharner sur le jeune Émile, qui a le tort de ne pas faire partie de leur monde.
Seul l'avocat Loursat, qui a sombré dans la bouteille quelques années plus tôt, va saisir l'occasion pour sortir de sa torpeur...et par la même occasion, de sa bouteille.
Pour saisir au passage une autre bouteille, celle jetée à la mer par Émile, qui lui demande de le défendre.
Une défense émouvante, touchante qui permettra à Loursat de renouer temporairement le contact avec sa fille, elle même impliquée dans cette sale affaire.
Commenter  J’apprécie          30
bookaddict02
  19 mai 2019
Je n'avais jamais lu de livre de Simenon et ayant vu le film avec Raimu j'ai préféré commencé par ce roman. On retrouve dans les grandes lignes l'histoire. Un bon livre dans l'ensemble et je vais certainement relire un autre roman de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
crapettecrapette   01 décembre 2014
Loursat restait là, à sa place, épais, renfrogné, malade de cette haine qu'il venait de ramener à la surface en remuant le fond, des haines qui n'étaient même pas des haines d'hommes, mais des haines de jeunes gens, plus aiguës, plus douloureuses, plus féroces, à base d'humiliations et d'envies, de quelques francs d'argent de poche et de souliers troués!
Commenter  J’apprécie          50
kiki23kiki23   17 janvier 2012
Pourquoi, pendant dix huit ans, ai-je vécu comme un ours?
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Georges Simenon (117) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Simenon
Le polar et le livre-audio : quand le suspense s'écoute Avec 5% du marché, le livre audio est aujourd'hui en pleine progression et le polar n'échappe pas au phénomène ! Cela parle à Michel Bussi, l'un des écrivains les plus vendus en France, dont tous les romans sont adaptés en audio depuis ses ""Nymphéas noirs"". Il reviendra sur la mise en son de ses romans à succès dont il reconnaît à la fois la difficulté et la force. Comment vit-il ses mots dans la voix de quelqu'un d'autre ? Est-ce que cela modifie son rapport à l'écriture ? Face à lui, le comédien Antoine Duléry, qui livrait une performance inoubliable dans la série ""Les Petits Meurtres d'Agatha Christie"". Celui qui prête sa voix à la première aventure du commissaire Maigret à l'occasion des trente ans de la mort de Simenon établira le lien entre son expérience d'acteur et celle de lecteur professionnel lors de cette table ronde au festival Quais du Polar 2019. Retrouvez toutes les interviews de Quais du Polar : https://bit.ly/2UAHsed
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le commissaire Maigret

Quel est le prénom du commissaire Maigret ?

Hercule
Édouard
Jules
Nestor

12 questions
175 lecteurs ont répondu
Thème : Georges SimenonCréer un quiz sur ce livre