AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070415880
Éditeur : Gallimard (11/10/2000)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 743 notes)
Résumé :
Ils ont le Talent.
Capables d'imposer leur volonté à quiconque, ils ont entamé il y a plus de cinquante ans une gigantesque et meurtrière partie d'échecs à l'échelle mondiale, entraînant dans leur sillage sanglant d'innombrables victimes, brisant avec délice les destinées, festoyant de la souffrance et de la mort.
L'humanité entière ne constitue pour eux qu'un gigantesque terrain de jeu, propre à satisfaire leur irrépressible soif de pouvoir et de des... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Fx1
  11 octobre 2014
La suite effrayante d'un livre déja lui méme trés rude..
Il en faut pour me faire peur , mais ici Simmons y arrive trés bien .
On tremble du dèbut à la fin avec cette histoire incroyablement glauque qui à beaucoup trop de points communs avec certaines situations réelles .
Simmons gére cela avec un sens aigu du suspense .
Son style est parfait , l'intrigue maitrisée .
En somme c'est un chef d'oeuvre à 15000 km de King qui lui à coté fait des contes pour enfants .
A ne pas mettre entre toutes les mains .
Commenter  J’apprécie          250
grm-uzik
  13 octobre 2016
1942 : un juif du nom de Saul est arrêté par la Gestapo, puis enfermé dans un camp de concentration. Un Oberst (sorte de général nazi) s'introduit dans sa cellule et prend le contrôle de son esprit pour l'obliger à jouer à un jeu cruel, partie d'échec ou les pions sont humains et où une défaillance
du Maître signifie la mort. Grâce à l'aide de ce nazi qui a pris son petit "pion" en affection, Saul parviendra à s'échapper, pour vivre jusqu'en 1980 dans la solitude, à la recherche de son tortionnaire qu'il hait pour lui avoir fait subir la torture épouvantable du viol psychique. Toutes ses tentatives semblent avoir échoué quand, cette année-là, il est contacté par la police : une folie meurtrière a conduit à la mort de neuf personnes qui se sont entretués sans aucune raison. La vraie coupable est un autre vampire psychique nommée Mélanie, qui a sombré dans la folie et qui, devenue paranoïaque, tente d'éliminer ses anciens "compagnons de jeux".
Alors s'engage une formidable lutte pour le pouvoir, dont le vainqueur décidera du sort de l'humanité. D'innombrables personnes seront engagées
de gré ou de force dans la bataille, mêlant les sous humains manipulateurs, l'ex-Oberst en quête d'un nouveau jeu, des jeunes d'un quartier défavorisé, notre vieux juif, les services secrets israéliens, un shérif et plusieurs centaines d'autres personnes, marionnettes inconscientes d'un théâtre dont l'enjeu les dépasse.
Mais qui sont ces personnages ? Selon Dan Simmons, ce sont les niveaux 0 de la conscience, des rebuts de l'humanité qui n'obéissent qu'à leurs
pulsions les plus profondes, qu'ils sont incapables de contrôler et qu'ils satisfont en manipulant leurs consorts. Sans eux la seconde guerre
mondiale serait de la science-fiction et les déchaînements de violence inexpliquée ne seraient pas aussi nombreux.
Pourtant, l'avenir leur appartient puisqu'il sont maîtres dans l'art de la manipulation psychique. Que peuvent faire quelques personnes (même
pleine de bonne volonté) pour gagner une partie dont ils ne connaissent pas les règles ?
Petit à petit, tous les personnages rentrent dans la partie et y trouvent leur place naturellement, au fur à mesure que les camps se précisent et que le dénouement approche. Et attention, autant de moyens mis en jeu, cela ne peut que faire un vacarme épouvantable.
L'auteur nous livre ici un chef d'oeuvre passionnant à mi-chemin entre l'horreur pure, la réflexion philosophique et l'exercice de style destiné à prouver son génie. Ce roman est d'une étonnante complexité. L'histoire est tellement parfaite que l'on peut aisément attribuer un rôle précis à chaque personnages au fur et à mesure que la partie d'échec (car ceci en est bien une) avance ; par exemple, le gamin haineux des banlieues est un fou ; à vous de trouver les autres. Lisez-le une première fois pour le plaisir et pour l'émotion (la description des tortures infligées dans les camps de concentration est absolument abominable) et au moins une autre fois pour comprendre le sens caché des mots et le symbolisme de l'histoire.
Cependant, ce bouquin n'est pas à recommander à tout le monde à cause de sa violence inouïe et de son côté "perturbateur". Il dépeint tout, mais
sans aucune complaisance, plutôt avec une froideur qui renforce le tragique. Mais surtout, si vous le lisez, n'oubliez jamais que la plupart
des horreurs décrites ont été inspirées par des atrocités réelles, et que nous sommes tous les pions d'un jeu d'échec dont personne ne connaît
les enjeux : manipulés par nos proches, par les politiques, la télévision... Cette petite perle vous aidera peut-être à découvrir les règles du jeu de
la vie et à passer de l'état de marionnette à celui de joueur (pour le meilleur ou pour le pire).
Pour tout vous dire, "L'échiquier du mal" est une pure merveille, un véritable chef-d'oeuvre grandiose que je vous recommande hautement et fortement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
charlitdeslivres
  22 avril 2016
Cette lecture est brutale, violente, passionnante. L'auteur va nous plonger dans un monde parallèle où l'horreur peut être expliquée. Où tous les crimes passionnels, les meurtres les plus horribles semblent trouver un sens. Ce chef-d'oeuvre de la littérature en Science fiction m'a ému, bouleversé … Un véritable coup de coeur !
Dans ce récit, on va nous présenter une panoplie de personnage tous plus surprenants les uns que les autres. D'un côté les gentils qui ne comprennent pas ce qui se passe, mais qui vont tout faire pour que les atrocités cessent. Chacun a perdu un être cher ou une partie de soi et est obsédé par l'idée de vengeance. Déterminé, ils vont tout mettre en oeuvre pour parvenir à leur fin ! de l'autre côté, il y a ces monstres, ces vampires, qui se nourrissent en puisant dans la violence des gens. Ils utilisent les hommes comme des pantins et se prélassent en les regardant s'entretuer ! Ces vampires se livrent également leurs propres guerres, comme pour marquer leur territoire, ils se livrent à une véritable partie d'échec grandeur nature pour déterminer la puissance de leur emprise … Mais comment se terminera cette partie, mal très certainement !
Dans ce roman l'auteur parvient à emmêler l'histoire de la seconde Guerre Mondiale, les conflits Israélo-palestiniens, le terrorisme, la politique aux contraintes du genre fantastique. Dans ce récit j'ai été impressionnée par la capacité de l'auteur à nous balader. Au final il ne se passe pas grand-chose pendant ces 1000 pages, mais on se laisse porter et on adore cela. Je ne suis pas étonnée que Stephen King juge ce livre comme l'un de ses concurrents. J'avais l'impression d'être plongée dans « Salem ». Très certainement car les deux parlent de vampires. Même s'ils sont radicalement différents, les univers sont troublants par leur ressemblance. L'ambiance oppressante que l'on nous sert tout au long du roman est effroyable.
Ce pavé de la littérature, nous montre une facette de la science fiction plus travaillée. Bien souvent la SF souffre d'une vision trop futuriste (avec des paysages se trouvant dans d'autres planètes ou d'autres espaces temps). Ici rien de cela, car tout semble réel, la société ressemble à s'y méprendre à la notre, les hommes restent des hommes. On va juste donner une explication à des siècles de tortures, à tous les événements où l'horreur à surplomber la morale des hommes ! Je suis conquise, je savais que l'auteur avait une capacité à nous plonger dans un monde créé de toutes pièces, mais il parvient aussi à démontrer de sa puissance en mêlant de l'histoire, de la science, de la moral et … des vampires !
Ce livre est considéré comme son chef d'oeuvre, je veux bien le croire. Car la richesse qu'il fait preuve, autant dans le récit que dans l'écriture est exceptionnelle. J'avais peur que le sujet soit faible, mais loin de là, on nous entraîne avec lui dans ce monde parallèle, monstrueux. Un monde qui nous amène à se poser la question : « Et si ? »
Lien : https://charlitdeslivres.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
JCLDLGR
  16 mars 2019
Le deuxième opus tient les promesse du premier, bascule dans l'action et le thriller jusqu'à l'apothéose finale. La métaphore sur la manipulation mentale (qui n'a pas besoin de surhommes, mais tout simplement de médias) est toujours bien là, ce qui fait la puissance de ce livre. Les personnages sont vraiment réalistes et incarnés (pour ceux qui ne sont pas directement inspirés des réels) ce qui ajoute au trouble de cette lecture.
L'autre force de ce livre est d'être ancré dans la réalité et les horreurs qui ont pu être commises tout au log de ce XXème siècle.
On en sort sonné, et l'impression perdure longtemps après la lecture.
Commenter  J’apprécie          140
Zinzinette
  19 mars 2014
Un ONVI curieux parmi le monde du fantastique.
L'histoire assez intrigante de personnes qui ont la capacité de « pousser » certaines personnes à faire des actes contre leur volonté, voire même de les manipuler comme des jouets. le but : réussir mieux que les autres un tableau de chasse donnant le droit à des points.
Mais les proies se rebellent et vont vouloir stopper cette tyrannie qui détruit leur vie et celle des autres.
C'est un livre qui nous propulse dans l'horreur du meurtre, qui n'apporte que tristesse et incompréhension pour ceux qui subissent les conséquences d'un côté, et pour les acteurs de ces meurtres, ce n'est qu'un amusement. Les personnages ont des caractères qui diffèrent, tant dans leur passé que leur essence même. Certains ont la volonté farouche de s'en sortir, d'autres sont au contraire prêt à fuir pour sauver leur peau.
Fascinante, mais un peu dure d'abord, il faut dépasser le stade de la mise en place des événements, ensuite, il n'y a plus qu'à s'installer confortablement car le tout est à retardement, et dans un big bang démentiel l'histoire s'achève.
A lire à partir de 17 ans, mention spéciale aux âmes sensibles : s'abstenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
PenelopePenelope   03 décembre 2010
- Que s'est-il passé ensuit, Tony?
- Soudain, papa a arrêté de me frapper. Il s'est pris la tête dans les mains et s'est mis à matcher tout drôlement. Il a regardé maman. Elle ne pleurait plus. Elle portait la robe de chambre de papa. Elle la portait tout le temps quand il n'était pas là parce qu'elle était plus chaude que la sienne. Puis papa est allé à la fenêtre et il a sauté.
Commenter  J’apprécie          70
JCLDLGRJCLDLGR   16 mars 2019
Au sud, l'océan était inondé de lumière et un immense champignon de flamme se dressait vers le ciel tandis que des arcs jaunes et vert descendaient sur le Cessna. alors que l’appareil se stabilisait deux mètres au dessus des vagues. Natalie vit deux éclairs jaillir du navire éclairé par les flammes et foncer droit sur eux. Le premier missile s’abima dans l'océan, mais le deuxième les frôla et s'écrasa sur la falaise à cent mètres de là. L'explosion souleva le Cessna d'une vingtaine de mètres, tel un rouleau emportant une planche de surf, puis le précipita vers la surface noire de l'eau. Meeks s'escrima avec les leviers, mit les gaz à fond et poussa ce qui ressemblait à un cri de guerre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ZinzinetteZinzinette   19 mars 2014
Il doit faire plus chaud demain. Peut-être ne serai-je plus heureuse. Mais aujourd'hui, je suis envahie par le froid et par la mélancolie. Je suis toute seule, je n'ai personne pour jouer avec moi.
L'hiver approche. Et j'ai très, très faim.
Commenter  J’apprécie          20
EtherealEthereal   29 octobre 2017
Si nous adorons l'amour, c'est parce que c'est le sentiment le plus proche de cette dépendance psychique qui soit à la portée d'un être humain normal.
Commenter  J’apprécie          10
KarinamilaKarinamila   05 novembre 2013
Excellentissime, un univers terrible et envoûtant à la fois
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Dan Simmons (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dan Simmons
Interview de Dan Simmons.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2856 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..