AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Monique Lebailly (Traducteur)
EAN : 9782266298056
400 pages
Éditeur : Pocket (29/04/2021)
3.32/5   122 notes
Résumé :
Et si la solitude devenait impossible ? Si un jour nous ne pouvions plus nous isoler, fermer notre conscience ? Si les pensées, les désirs, les pulsions des autres nous envahissaient à chaque minute, comme des écrans restés allumés ?
Bremen, un mathématicien, a ce terrible pouvoir de divination.
Longtemps, son union avec sa femme Gail, comme lui télépathe, lui a servi de bouclier. Mais Gail meurt d'un cancer, et le voilà seul dans le chaos, livré à la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,32

sur 122 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
5 avis
1
2 avis

FredMartineau
  26 décembre 2016
Impression finale mitigée entre ressenti positif et sentiment brouillon ou inachevé. La mélancolie colle à ce roman du début à la fin, alternant qui un chapitre sur les amours passées des protagonistes, qui une avancée dans un quotidien trempé de la tristesse et du désespoir de l'absence. le spleen est enrobé de la quête d'une dimension où se retrouver, un espace purement spirituel libéré des contraintes de la mort physique. Mais, cette route semée d'embûches et de péripéties se perd dans les méandres des mathématiques. Dan Simmons n'a pas réussi à vulgariser suffisamment (à moins que je ne fus abandonné par ma raison et ma logique) où à rendre assez crédibles les concepts et théories qui sous-tendent l'homme nu. Pourtant, certaines photos de l'univers ressemblent à s'y méprendre à celles du cerveau...
Commenter  J’apprécie          340
VassagoTL
  14 octobre 2021
Avec L'Homme Nu, Simmons est au plus haut niveau de son art. Comme pour ses romans phares (Hypérion, Illium et Olympos par exemple), l'auteur mêle SF, véritable Science (ici la quantique et les mathématiques qui s'y rapportent) toujours avec une certaines poésie (il est fan de Yeats ! c'est évident).
A tout ça s'ajoute un aspect thriller qui s'avère être un prétexte pour nous parler d'autre chose. Cet autre chose c'est le fabuleux monde des théories quantiques. Comme certains philosophes, Simmons utilise le thriller fantastique pour parler de science, il vulgarise un peu (il faut s'accrocher quand même, certaines démonstrations expliquées dans ce livre ne sont pas à la portée de tout le monde).
Enfin il y'a un aspect philosophique, des interrogations sur la vie après la mort, les capacités cognitives du cerveau humain.
Bref ce livre est juste un petit chef d'oeuvre, distrayant mais aussi bourré de notions qui projettent la science vers le lecteur et le pousse à imaginer l'infinie des possibilités scientifique et philosophique de la quantique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sara2a
  16 novembre 2012
Auteur : Dan Simmons
Titre: L'homme nu.
Titre original : The hollow man
Éditeur: Albin Michel
Date: 1994
Nombre de pages : 329
ISBN: 2.226.06905-4
Quatrième de couverture :
« J'ai adoré L'homme nu. C'est un authentique chef-d'oeuvre. Personne ne sait mieux que Dan Simmons mêler le réel et l'imaginaire.
Pour vous donner une idée de ce roman, pensez à un thriller qui aurait été écrit en collaboration par Thomas Harris et Pete Dexter
L'homme nu est un roman absolument sidérant. Vous ne le lâcherez pas «
Stephen King.
Mon avis:
Jeremy et Gail s'aiment d'un amour passionnel, fusionnel. Une osmose portée à l'extrême par une faculté commune de télépathie.
Lorsque Gail meurt subitement, Jeremy Bremann se retrouve confronté à une solitude extrême, un déni de la perte incommensurable de l'être aimé et cette neuro-rumeur qui le poursuit . Qu'est-ce que la neuro-rumeur ? Ce sont toutes les pensées de l'ensemble des personnes que Jeremy trouve sur son passage, des pensées souvent abjectes qui l'assaillent comme une nuée d'insectes carnassiers qui lui dévorent le cerveau.
Abattu par la perte de sa femme, malmené par ce don qu'il ne peut pas contrôler, Jeremy va partir à la recherche de l'oubli , à la recherche d'une autre vérité.
Jonglant avec différents genres comme l'amour, l'anticipation, le thriller sombre et l'essai métaphysique, Dan Simmons parvient à créer une histoire hors du commun où le réel et le rêve se croisent tout en finesse.
J'ai retrouvé l'écriture cinglante de l'auteur et sa vision si particulière de l'âme humaine et d'un monde sombre.
Je me suis retrouvée délicatement plongée dans ce roman, suivant le narrateur qui passe du présent au passé et à l'écoute d'une mystérieuse voix. Certains passages évoquent les mathématiques et les sciences ,des domaines dont je ne suis pas particulièrement passionnée, et qui m'ont parfois rendu la lecture un peu difficile me laissant davantage dans le flou le plus total, mais ces moments étaient suffisamment courts pour ne pas me gâcher la lecture.
La fin du roman vient éclairer d'une belle note d'optimisme cette histoire à l'atmosphère sombre .
Dans la partie remerciements qui vient clore le roman, Dan Simmons cite son entourage familiale, ses amis mais aussi de grands noms comme Dante Alighieri, John Ciardi, T.S. Eliot, Joseph Conrad et Thomas d'Aquin louant leurs oeuvres dont le thème commun lui a inspiré ce roman , thème qu'il qualifie d'obsessionnel en ce qui le concerne et qu'il résume avec cette très belle phrase :
Errer entre deux mondes, l'un mort,
L'autre impuissant à naître.
J'aime beaucoup cette phrase, elle reflète L'homme nu, elle le résumerait presque, elle interpelle, elle pose un questionnement qui semble traverser les époques.
En résumé un très bon roman d'un très bon auteur , juste un peu trop court .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
VIRGINIE34
  03 septembre 2016
On peut dire que les avis sont partagés sur ce livre, à la vue des étoiles qui grimpent et redescendent d'un lecteur à l'autre... de mon côté, j'ai été fascinée par la lecture de "L'homme nu" qui est une vraie aventure métaphysique sur la conscience, et la condition humaine, portée par une écriture belle et mélancolique. A tester, vraiment...
Commenter  J’apprécie          120
Okenwillow
  01 octobre 2020
Je ne m'étendrai pas sur l'absurdité du titre qui ne veut rien dire (décision arbitraire de l'éditeur et non de la traductrice d'après ce que j'ai compris). Ce n'est ni la première fois ni la dernière que des titres se voulant racoleurs passent à coté du sens profond qui leur a été donné au départ. Il faut croire que « L'homme nu » c'est plus accrocheur que « L'homme creux » ...Bref, nous voilà avec un roman d'une grande originalité, qui n'a d'égal que la profondeur du propos. Que sont que la conscience, l'esprit, l'âme ? Peut-on les visualiser, leur donner corps ? Survivent-ils après la mort ?Autant de questions fascinantes que l'auteur pose. Tellement fascinantes et profondes que ce dernier nous perd un peu avec de nombreux passages un peu ardus à suivre pour la non-scientifique je suis. J'ose même le dire : à la limite du compréhensible. Si on ne se bloque pas sur ces épisodes d'un hermétisme certain, on peut profiter du reste du livre, pendant lequel je me suis souvent demandé où Simmons voulait en venir.Jeremy Bremen se retrouve non pas seul, mais sans sa femme, son alter ego télépathe, avec laquelle il pouvait se prémunir contre la neuro-rumeur du monde. Sa télépathie ne lui permet pas le luxe de la solitude. Bremen va commencer une longue errance à travers le pays, se laissant porter par les événements, trop paralysé par le chagrin et l'invasion de son esprit par la neuro-rumeur. Ses aventures sont complètement rocambolesques, pour ne pas dire invraisemblables. On navigue entre le thriller débridé, le road-movie et la hard-science, le tout ponctué par des passages narrés par on ne sait qui. Ce narrateur mystérieux accentue le mystère déjà épais du don de Jeremy et Gail. Il nous révèle des éléments importants du passé du couple, alternant ainsi la fuite désespérée de Jeremy et sa vie commune avec Gail.Durant la lecture j'ai trouvé ce personnage bizarrement assez absent, peu concerné par ses mésaventures, en retrait de sa propre histoire, et cet aspect trouve tout son sens à la fin du livre. Des explications partielles nous sont enfin données et concluent brillamment cette histoire d'amour sur fond de thriller scientifique.Un roman étonnant, qui peut déstabiliser le lecteur de prime abord mais qui se révèle une belle aventure métaphysique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21


critiques presse (1)
Syfantasy   16 juillet 2021
L’Homme nu est un roman très dur mais à découvrir car il traite de la notion de deuil avec un onirisme et une mélancolie qui fait honneur à l’œuvre de Dan Simmons. Avec sa vision noire de l’Amérique, il nous livre également un beau récit de vie et nous parle du réel de nombreux citoyens américains, loin de l’American Dream.
Lire la critique sur le site : Syfantasy
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
FredMartineauFredMartineau   26 décembre 2016
C'étaient les douces voix de la raison et de la compassion, les voix des parents qui encouragent leurs enfants à marcher pour la première fois, les voix pleines d'espoir des hommes et des femmes de bonne volonté qui - loin d'être des êtres humains parfaits - essayaient chaque jour de devenir meilleur que la nature ou l'éducation les avaient peut-être destinés à être.
Commenter  J’apprécie          212
erbellerbell   29 décembre 2016
"Outre ces personnes merveilleusement vivantes, je me dois d'en remercier d'autres qui ne sont plus parmi nous :
Dante Alighieri, John Ciardi, T.S. Eliot, Joseph Conrad et Thomas d'Aquin, qui tous ont exploré, avec bien plus d'éloquence que mes possibilités ne me le permettaient, ce thème obsessionnel :

Errer entre deux mondes, l'un mort
L'autre impuissant à naître".
Commenter  J’apprécie          30
oliviersavignatoliviersavignat   16 août 2020
Jeremy se réveille dans une vaste plaine.
Il n'y a ni jour ni nuit. Une lumière pâle, couleur de pêche, imprègne tout. Le sol dur s'écaille en segments orange qui semblent s'éloigner à l'infini. Il n'y a pas d'horizon. Jeremy pense que le paysage en dents de scie ressemble à un torrent pendant la sécheresse.
Au-dessus de sa tête, pas de ciel, seulement des couches de cristal illuminées d'une lumière pêche. Jeremy a l'impression d'être dans la cave d'un gratte-ciel de plastique transparent. Un gratte-ciel vide. Il se couche sur le dos, son regard traverse les étages innombrables de vide cristallisé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VIRGINIE34VIRGINIE34   03 septembre 2016
De tous les nouveaux concepts que Jeremy m'a apportés, les deux plus fascinants sont l'amour et les mathématiques.
Commenter  J’apprécie          40
TakateruTakateru   31 mars 2016
- Les yeux ne sont pas ici,
- Ici, il n'y a pas d'yeux,
- Dans cette vallée d'étoiles mourantes,
- Dans cette vallée creuse,
- Cette mâchoire brisée de nos royaumes perdus,
- Dans ce dernier lieu de rencontres,
- Nous avançons à tâtons,
- Nous évitons de parler...
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Dan Simmons (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dan Simmons
le Cinquième Coeur T2 de Dan Simmons et Cécile Arnaud aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1057368-nouveautes-polar-le... • Vos libraires de @lagriffenoire vous font livrer vos précieux livres à travers toutes la France ! Rendez-vous dans notre librairie en ligne les ami(e)s www.lagriffenoire.com • Votre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Info : Les livres commandés hors stock librairie, seront livrés dans un délai d'environ 10 jours selon la maison d'édition. • Nous vous remercions pour votre confiance inestimable envers les librairies que vous soutenez, @Jean-Edgar Casel & @Gérard Collard • • • #lagriffenoire #lagriffenoirejeunesse #lagriffenoirebd #librairies #conseillecture #librairiesuniesCovid2020 #lapetitelibrairie #editionsrobertlaffont
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous les 7 pèlerins allant sur Hypérion ?

Comment s'appelle le poète ?

Martin Silenus
Lénar Hoyt
Sol Weintraub
Paul Duré

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Le cycle d'Hypérion, tome 1 : Hypérion de Dan SimmonsCréer un quiz sur ce livre

.. ..