AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782707320650
34 pages
Éditeur : Editions de Minuit (15/01/2009)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Ces deux textes, inédits en France, sont parus en 1974 dans les revues finlandaises Åland et Finland.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LydiaB
  26 février 2014
J'ai découvert Claude Simon à la Fac... pas forcément dans de bonnes conditions. Je m'explique : à cette époque, je passais ma maîtrise de Lettres... 20 ans déjà... Entre autres réjouissances, venant s'ajouter au Mémoire, je devais faire un dossier intitulé "Montages et collages dans Triptyque de Claude Simon". Bon... Rien que le titre me filait déjà la nausée. C'était sans compter sur la lecture du livre... que je ne comprenais pas. Mais comment dire, à Perpignan, alors que le sieur Simon n'habitait qu'à quelques kilomètres, que je n'aimais pas, mais alors pas du tout son style ? Eh bien, on ne le dit pas, on se tait, on fait des recherches et on tente de comprendre !

Il y a quelques jours, j'ai retenté, après 20 ans, donc, de relire certains textes de cet auteur. Je me suis dit que quelque chose de court pourrait être judicieux ; allons-y doucement quand même ! Archipel et Nord se prêtaient justement à cela. Mais ces poèmes en prose sur le thème du voyage sont dénués - ou presque - de ponctuation. Aïe ! Voilà qui commençait mal ! Alors, certes, je reconnais la puissance des images, le ton évocateur des paysages vus de haut, la description picturale par petites touches... Mais cela ne me touche pas, malheureusement. Je crois que je ne comprendrai jamais cet auteur, et ce ne fut pas par faute d'essayer.

Que voulez-vous ? Certains auteurs restent incompris aux yeux de profanes ! Paul Claudel me fait exactement le même effet... Que les admirateurs de Claude Simon ne m'en veuillent pas, je ne suis qu'une pauvre petite goutte d'eau perdue dans l'océan de sa poésie...

Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          497
lDavidl
  06 janvier 2016
Pour être franc, ce genre de littérature expérimentale (ici sans ponctuation ou presque) n'est pas vraiment ma tasse de thé. Pourtant, ayant envie de le découvrir et devant le lire dans le cadre universitaire, je me suis lancé, fort du nombre de pages presque ridicule. Et je dois bien avouer que la surprise fut bonne. La force et la puissance des images poétiques qui s'en dégagent donne véritable à ce livre une émanation particulière, nous transportant dans un univers de voyage, fait d'un enchaînement de belles images, parfois d'ici et parfois d'ailleurs. Certes, il ne faut pas s'accrocher à une quelconque histoire, qui ne semble d'ailleurs pas exister vraiment; mais plutôt le lire comme on lirait un poème du XIXème siècle. S'ancrant ainsi dans le "récit poétique", il exploite à merveille les libertés du roman et la force de la poésie, pour nous livrer une oeuvre qui, ma foi, est selon moi assez réussi. Je le conseille donc, ne serait-ce que pour le découvrir au travers de 30 petites pages qui, même si elles vous déplaisent, ne vous prendront pas beaucoup de votre temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ccelia
  13 octobre 2016
Je ne saurais quoi en dire... un texte qui me donne un arrière goût de récit expérimental qui ne m'a personnellement conduite nul part. Si l'occasion se présente je ferais un autre essaie avec cet auteur mais pourcelui ci, j'ai eu du mal à comprendre les tenants et aboutissants de ce texte
Commenter  J’apprécie          10
brigetoun
  01 novembre 2009
comme un long poème, que je vous engage à déguster
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   26 février 2014
Franciscains moines fanatiques déchaux venus d'où construire ici un sanctuaire de blocs roses lilas bistre cyclamen au toit couvert d'écailles peindre le flagellé le juge en robe prune qui se lave les mains sculpter ces grappes de sang coagulé

treille aux flancs aux paumes aux pieds percés de clous où pendent des raisins
Commenter  J’apprécie          3310
brigetounbrigetoun   27 août 2011
comme si l’avion survolait une de ces peintures un de ces jeux graphiques où de droite à gauche l’une des couleurs prend peu à peu la place de l’autre l’envahissant par fractions grandissantes chaque élément contraire en quantités égales au centre de la toile puis l’inverse à présent ; lambeaux s’étirant en longs chapelets parallèles (quel formidable glacier tonnes d’années glissant lentement laissant en se retirant..) sombres sur l’étendue scintillante à perte de vue

colonnes processions de pèlerins cheminant fantastique armada cinglant vers
million d’années aux épaisseurs bleuâtres rampant rabotant dans un formidable silence peuplé de formidables craquements le granit poli milliers d’îles milliers de golfes de baies de criques où s’arrondit la mer couleur d’huitre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
brigetounbrigetoun   01 novembre 2009
fleurs tonnantes de feu étraves bardées de fer de grands voiliers poussant dans les détroits leurs figures de proue les volutes de leurs jupes sculptées claquant au vent leurs visages de bois peint levés vers le ciel imperturbables une main cachant l'un de leurs seins peinturlurés leurs masques crayeux fardés de rose leurs yeux bleu faïence leurs épaisses chevelures de goudron flottant sous le beaupré l'eau séparée par l'étrave en chevelure d'écume.
.....
toutes les fleurs sauvages, coupelles campanules naines marguerites folle avoine lichens gris vert ou jaunes comme des pièces de monnaie mordant les unes sur les autres taches d'encre jonquille s'agrandissant sur un buvard constellant le cuir lilas des roches
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Claude Simon (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claude Simon
Poursuivant cette (brève) incursion dans la littérature du XXe siècle pour honorer le pouvoir des mots et l'art du langage, il s'agira ici de reparcourir La Route des Flandres, de Claude Simon, en nous intéressant notamment à la liste des lieux dits, située au milieu de la IIIe partie du roman.
Suivre la bibliothèque : SITE http://www.bpi.fr/bpi BALISES http://balises.bpi.fr FACEBOOK https://www.facebook.com/bpi.pompidou TWITTER https://twitter.com/bpi_pompidou
autres livres classés : poésie en proseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Claude Simon

Quel prix littéraire Claude Simon a-t-il reçu en 1985 ?

Prix Nobel de littérature
Prix Goncourt
Prix Femina
Prix Victor-Rossel

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Claude SimonCréer un quiz sur ce livre